Aller au contenu
forum sidasante
wallypat

Le glutathion

Recommended Posts

Je ne me lasserai jamais de la lenteur avec laquelle lorthodoxie du sida annonce ses prétendues « découvertes ».

En effet, cest au moins depuis les années 90 (si pas depuis la fin des années 80, le Perth Group se demandant dès les années 80 ce quon attendait bien pour administrer des antioxydants aux séropositifs [plutôt que de lAZT]) que limportance tout simplement essentielle et fondamentale du sélénium pour lutter contre le sida a été soulignée.

Personnellement, la première fois que jai entendu parler du sélénium, cétait justement dans une feuille de chou belge datant de décembre 2001 et que jai conservée jusquà ce jour. Il y était précisé que la consommation de sélénium réduisait par 20 ( !) le risque dévoluer le sida. Depuis la lecture de cette feuille de chou, jai consommé chaque jour du sélénium, ce qui peut très certainement expliquer - avec dautres facteurs - pourquoi en sept ans, je nai jamais évolué vers le sida, malgré une vie jusquil y a peu guère « vertueuse » (LOL).

Bref, rien de nouveau de la part de lorthodoxie du sida.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wally,

Quand je vivais aux Etats Unis (pays propiceaux pastilles diverses et variées), je prenais du Selenium chaque jour ... mais je ne me souviens plus du dosage quotidien.

L'autre, j'ai regardé en para pharmacie un truc nommé "Selenium-ACE" (ces d'ailleurs produit par Merck) et le dosag y est de O,075 mg . Ils précisent d'ailleurs que c'est largement suffisant pour la journée. Pourtant et en lisant l'article, je note des dosages + forts.

Qu'en penses-tu ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'autre, j'ai regardé en para pharmacie un truc nommé "Selenium-ACE" (ces d'ailleurs produit par Merck) et le dosag y est de O,075 mg . Ils précisent d'ailleurs que c'est largement suffisant pour la journée. Pourtant et en lisant l'article, je note des dosages + forts.

Qu'en penses-tu ?

Moi aussi je prends un complément alimentaire appelé « Sélénium-ACE » mais dans le mien, chaque comprimé comprend 100 microgrammes de sélénium et non 75. En tout cas, personnellement, je prends maintenant depuis plus de 5 ans 300 microgrammes de sélénium par jour, en deux ou trois fois, à loccasion des repas de la journée.

Je ne sais pas ce que cela vaut (il y a certainement dautres séléniums de meilleure qualité), mais en tout cas, je nai visiblement jamais souffert de carence en sélénium, au contraire même.

Si de prime abord 75 microgrammes par jour est peut-être suffisant, plusieurs études semblent avoir démontré quune consommation de 200 microgrammes de sélénium réduisait au moins de moitié le risque de survenance de cancer (chez des séronégatifs en tout cas). Mais là on séloigne, je crois, de plus en plus du sujet de ce topic, à savoir le glutathion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au risque d'avoir manqué un épisode, peux-tu me dire ce que tu prends (équivalent au S-ACE) pour le glutathion ? ... Ce sont des pastilles aussi ? ... trouvables en para pharmacie dans les mêmes conditions ?

Thanks.

Petite remarque encore sur l'article : il y est dit que le sol du Sénégal est très riche en Sélénium ... d'où l'absence de carence ...

J'imagine que pour passer du sol à l'organisme, il faut un vecteur ... culture, eau, ...

... et une observation de terrain : en afrique (de l'ouest au moins), on se fait une assez mauvaise idée (vu d'Europe au moins) sur les possibilités maraîchères autour des grandes villes car en règle générale c'est assez bien organisé et avec du savoir faire (c'est encore mieux à la campage bien sûr quand l'alimentation en eau est possible).

Il est donc certain qu'un sol riche en quelque chose (ou pauvre d'ailleurs) doit pouvoir être tracé chez les habitants.

... il n'en va pas de même en Europe et à Paris par exemple où même les "maraîchers" (des marchés de rue) vont s'approvisionner à Rungis ... et on ne sait même plus si notre chou (pour prendre cet exemple au hasard) arrive bien de Bruxelles ... ce dont on peut douter ...

Donc les traçages ne revêtent pas beaucoup d'intérêt ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au risque d'avoir manqué un épisode, peux-tu me dire ce que tu prends (équivalent au S-ACE) pour le glutathion ? ... Ce sont des pastilles aussi ? ... trouvables en para pharmacie dans les mêmes conditions ?

Je prends exactement le même sélénium, du laboratoire Merck, disponible dans n'importe quelle pharmacie (belge, en tout cas).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité feduloji

Je ne sais pas ce que cela vaut (il y a certainement dautres séléniums de meilleure qualité), mais en tout cas, je nai visiblement jamais souffert de carence en sélénium, au contraire même.

Je vous fais part de ma réflexion à ce sujet :

j'ai lu que les noix du brésil et le soja vert (haricot mungo) contiennent du selenium. (voir topic mercure )

Je consomme le haricot mungo germé, car c'est un aliment vivant., et ce n'est pas trop compliqué à faire.

Les noix du brésil sont malheureusement difficiles à trouver en France, à part décortiquées, mais elle ne sont pas terribles décortiquées car souvent rances.

Sans parler des quantités de sélénium présentes dans ces 2 aliments, qui, comparées à celles des compléments, sont sûrement faibles, je pense que le sélénium d'un aliment est par contre plus assimilable que celui des comprimés ( ce n'est que mon avis, je ne l'ai pas vérifié ) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je prends exactement le même sélénium, du laboratoire Merck, disponible dans n'importe quelle pharmacie (belge, en tout cas).

Oui mais c'est pour le sélénium ça ... et pour le gluthation, tu fais comment ? ... Merck fait-il aussi cela ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si le sélénium a des principes actifs contre le VIH, Merck devrait faire gaffe car pour placer son Crixivan et son Stocrin, ça risque d'être plus difficile ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais si tu fais de l'humour dans ton dernier post, Viduité, je tenais simplement à indiquer que le sélénium est un élément simple, de la même famille que le soufre et l'oxygène, et que l'on ingère généralement du sélénite de sodium, qui est un corps pur. Il agit en permettant au métabolisme de former la sélénocystéine (très proche de la cystéine), qui fait fonctionner l'enzyme qui détruit les oxydants azotés. C'est tout simple, comme vous le voyez, et très en accord avec les modèles du sida dont nous débattons ici.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non ce n'est pas de l'humour Cheminot. Il est évident que si des compléments simples pouvaient résoudre des problèmes autrement qu'en ingurgitant des trucs à effets diaboliques, ce serait mieux ... au moins pour ceux qui ingurgitent.

Mais pour rester simple : les pastilles de Selenium que nous évoquons avec Wally sont-elles susceptibles d'avoir un effet favorable (sur les carences éventuelles) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cheminot et Wally,

L'hypothèse "stress oxydatif" que vous développez (fort bien d'ailleurs), est séduisante et surtout semble pleine de bon sens.

En gros (pardonnez mon inculture scientifique), l'organisme présenterait, pour des raisons diverses, des perturbations du métabolisme temporaires ou définitives.

Si je me souviens bien, les investigations qui accompagnent une séroposivité concernent surtout la recherche de pathologies associées (par agents externes). Celles relatives au fonctionnement métabolique sont accessoires.

En gros encore, on se précipite (plus ou moins vite) pour assommer l'agent pathogène supposé par l'administration de drogues puissantes (puissantes ne signifie pas efficaces ...).

Je me pose donc une question : comment peut-on, après l'administration de telles drogues, avoir un métabolisme s'améliorant ? ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me pose donc une question : comment peut-on, après l'administration de telles drogues, avoir un métabolisme s'améliorant ? ...

Voir la synthèse expliquant pourquoi les traitements appelés à tort « antirétroviraux » peuvent améliorer dans une - relative - mesure le métabolisme des sidéens, plus particulièrement le Chapitre VII : Traiter la séropositivité et le sida ---> Les tri- et autres multithérapies.

Quant à savoir comment augmenter le taux de glutathion, des solutions sont suggérées dans le premier post même de ce topic. Personnellement, jutilise pour le moment la N-Acétylcystéine, la vitamine C et lacide R-lipoïque. Il va de soi que le but, à terme, est de réduire tout cela, voire même den supprimer.

Modifié par wallypat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok ... donc il n'existe pas de pastilles de gluthation (comme pour le sélénium), je voulais en être certain.

On pourrait peut-être monter un business avec cela ...

Mais il ne faut pas se faire chiper l'idée par merck !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour vous tous

J'ai face à moi un produit "Bétasélen" de chez " Arkopharma" qui contient du sélénium " 100 ug " je ne connais rien au dosage ? "ug" est équivalent à 0.075 mg de chez "sélenium-ace" ? d'avance merci pour votre réponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

donc si j'ai bien compris il y a plus de sélénium dans mon produit "bétasélen" que dans celui de "selenium-ace"?

désolée j'ai pas fais d'étude et en plus le cerveau un peu ramoli effet secondaire des trithé que j'ai eu pris un temps!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

donc si j'ai bien compris il y a plus de sélénium dans mon produit "bétasélen" que dans celui de "selenium-ace"?

Si dans ton produit "Bétasélen" il y a 100 microgrammes de sélénium par comprimé, il y en a donc plus que dans la version "Sélénium-ACE" dont parle Viduité puisque là, il y aurait 75 microgrammes de sélénium par comprimé.

Ceci étant, moi j'ai une version "Sélénium-ACE" où il est indiqué qu'il y a 100 microgrammes de sélénium (et pas 75 microgrammes) par comprimé.

Bref, il s'agit de bien lire les notices.

Modifié par wallypat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour,

juste une toute petite interventyon et de source bien avisee il est vrai que les produits arkopharma sont bien moins chers et je sais que quand on est dans le besoin ce n'est pas evident mais attention en plus d'etre tres ma titres et de donner mal au ventre ils sont souvent irradies et la matiere premiere qui les compose est merdique, rapprohez vous plutot des produits solgar ou vitall plus, plus cher c'est vrai mais naturels et fiables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...