Aller au contenu
forum sidasante
wallypat

Le glutathion

Recommended Posts

J'ai lu sur ONTC des discours parfois meurtriers!

Lis donc aussi des choses beaucoup "plus sérieuses" telles que les notices des médocs proposés par les gardiens du temple ... de ton temple de la rue de Vaugirard notamment ... si altruiste et tellement dépourvu de visées commerciales ou financières ... lis donc voir aussi les contrats (de mécénats notamment encore) qui "lient" la chose précitée à la holding Total ... c'est beau à pleurer ... un tel dévouement, un tel désintéressement ... et surtout de tels résultats après 25 ans !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La médecine "de Pasteur" sauve des vies tout les jours

Nous ne disons pas le contraire... mais elle en a détruit plusieurs aussi. La médecine d'aujourd'hui porte justement ses oeillères pasteuriennes ce qui l'empêche d'avoir une vision plus globale de la santé. Tout mettre sur le compte du virus, bactérie, prion et j'en passe... ferme la porte à d'autres pistes de recherche.

Pour ce qui est de la fièvre, il faut la laisser aller dans une certaine mesure mais en contrôlant tout de même, il faut un minimum de logique et de discernement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

shaman

Je te conseille de 2 livres.

'Pour en finir avec Pasteur'

'Pasteur, 100 ans de mystification scientifique'

Précédent post de Viduité: bien dit

Une citation de Sylvie Simon 'Je ne connais beaucoup de gens qui travaillent à l'Institut Pasteur et qui ne se font pas vacciner'

C'est bien connu que les gros trafiquants de drogues dures ne sont pas des consommateurs, et pour cause ils connaissent les effets à long terme des produits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en profite pour copy/paster mon poste du Lundi 22 Janvier 2007 20h00 dans le topic

Bilan de Stress Oxydatif, les 2 topic étant proches:

..... molécule NAC (N-acetylcystéine) est super facile à se procurer en France:

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions...etylcysteine_ps

Mucomyst - remboursé par la Sécurité Sociale Française - Possible sans ordonnance - Cout 4.10 €

Composition : Acetylcystéine 200 grammes par sachet, Excipients : glycine, citrate de sodium, pulvessence de mandarine, arome orange saccharine sodique, beta-caraténe, éthylmatol, saccharose. Poudre pour solution buvable en sachet. Boite de 18 sachets.

Indication : Encombrement des bronches

Posologie : 3 fois pas jour matin / midi / soir (Pour ceux qui utilisent se produit en prévention de stress oxidatif, une dose par jour est suffisante).

Autres médicaments contenant du NAC (N-acétylcystéine)

http://www.doctissimo.fr/medicament-MUCOMYST.htm

Mucomyst --> 18 doses --> 18 jours, en suite je suggère MINIMUM 2 mois darrêt de prise.

(La majorité de la population française se jetant sur ce genre de produits sans ordonnance à la moindre toux ou au moindre rhume, les effets secondaires (sil y en a duniversels et avérés) nont rien à voir avec ce qui rapporte un max à ‘Big Pharma dans la cadre de notre pathologie).

Probiox

http://www.probiox.com/

http://www.probiox.com/fr

(Belgique et France).

Quand on sélectionne ‘Article de vulgarisation - - > Le dernier article parle du laboratoire PASTEUR SERBA.

Cest à ce laboratoire que suite à mon prélèvement sanguin a été envoyé, jaurai mon taux de glutathion peroxydase. Se sera une nouvelle ligne dans le fichier Excel de mes analyses, pour le suivi à long terme.

Si vos finances sont limitées

Cout : 4 € pour le prélèvement + 30 € pour le labo.

et/ou que votre charge de travail est trop importante pour vous déplacer, pourquoi ne pas vérifier, au mois dans un premier temps, le taux de 'Glutathion peroxydase'. Cf le topic de Wallipat ‘Comment augmenter le taux de glutathion. Un marqueur considéré aussi important que les T4 (trop instables) sachant que 75% des sujet avec des T4 < 200 ne développent aucune maladie (cf : livre les 10 plus gros mensonges sur le SIDA).

Comme lanalyse de 'Glutathion peroxydase' nest PAS remboursé par la sécurité sociale française, inutile de passer du temps dans une salle dattente de toubib. Il suffit de se lauto prescrire dans nimporte quel labo de cartier.

Le boss du labo de mon voisinage ma dit quen 25 ans de métier, jétais le premier pour qui il prélevait une analyse de glutathion peroxydase (Enzymologie) :->

A partir de quel taux de 'Glutathion peroxydase' faut il s'inquiéter ?

Dans le bilan de Wallypat pour la Belgique, les valeurs de références pour le glutathion peroxydase sont :

59-116 (unité : U/g Hb).

Pour la France, les valeurs de référence du labo PASTEUR SERBA sont :

[4171 - 10881]

**********************

Meme si mon taux de Taux de glutathion était excellent en janvier 2007, il faudra le re-controler avant la fin de l'année.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok pour Béchamps, Lanka et autres...mais à quand une explication consistante de la rage? Tous ceux qui prétendent que les virus ne sont pas la causes des maladies doivent dire leur mot sur le virus de la rage!!

Modifié par delwere

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rozen

Bonjour,

Ma question est peut-être un peu décalée par rapport à votre échange actuel mais j'aimerais savoir si certains(es) d'entre vous ont déjà commandé auprès de dieti natura.com ?

Je sais qu'il y a pas mal de gens qui lisent ce topic et achètent des compléments, des plantes... J'ai vu le site en question et je trouve que leurs produits ne sont vraiment pas chers. Ceci dit, c'est toujours pareil : doute sur la qualité... Qu'en pensez-vous ? D'une part, on peut se dire que le bon marché est inquiétant mais d'autre part on peut aussi se demander si l'on ne peche pas par sottise en croyant que parce que c'est cher c'est forcément de qualité... Bref, si vous pouvez me parler de ce site "dieti", même par MP pour éviter trop de pub ou avis défavorables, je vous remercie par avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lamane

Bonjour à tous,

Aujourd'hui en allant faire une prise de sang dans un labo en ville, l'infirmière a répondu en partie à ma demande (enfin !) concernant le glutathion.

Elle a regardé dans un petit livret, m'a confirmé que leur labo est en mesure de me faire le prélèvement, lequel sera transmis à Mérieux.

Cependant dans le livret est noté :

prélèvement pour :

1) Glutathion peroxydase : dans le plasma

2) Glutathion peroxydase : dans les erythrocytes (= globules)

et l'infirmière dit ne pas connaître la différence et que personne dans leur labo ne pourra interpréter le résultat.

Pour ceux qui ont déjà fait ce prélèvement, s'agissait-il du n° 1 ou du n°2 ?

Par ailleurs il n'y avait pas d'information concernant le glutathion réduit, lequel semble le plus

important d'après Wallipat.

Enfin le coût est de 39 euros.

Merci pour vos réponses.

Pour sauter du coq à l'âne, j'ai commencé certains anti oxydants. Cela s'appelle PROSELEM.

J'ai trouvé cela en pharmacie le mois dernier mais aujourd'hui on me répond "rupture".

Pour ceux que cela interesse il existe un site : proselem.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

prélèvement pour :

1) Glutathion peroxydase : dans le plasma

2) Glutathion peroxydase : dans les erythrocytes (= globules)

et l'infirmière dit ne pas connaître la différence et que personne dans leur labo ne pourra interpréter le résultat.

Pour ceux qui ont déjà fait ce prélèvement, s'agissait-il du n° 1 ou du n°2 ?

Me concernant, je ne sais absolument pas si c'était le n°1 ou le n°2, mes résultats ne le précisant pas. En revanche, les résultats étaient dans la norme.

Ce qui est par ailleurs quasiment certain, c'est que le meilleur marqueur prédictif (de sida) n'est pas en premier lieu le glutathion peroxydase mais bien le glutathion intracellulaire. Malheureusement, ce genre de mesure ne serait fait à l'heure actuelle qu'au niveau de la recherche, dixit mon médecin nutritionniste. Donc, il faut bien se contenter des autres mesures de glutathion, lesquelles restent de toute façon plus fiables que la mesure des T4 (et ne parlons même pas de la charge "virale"), mais moins fiables que le glutathion intracellulaire, semble-t-il.

Modifié par wallypat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors une question s'impose :

L'apport dont parle Olivier (par exemple le Mucomyst), est-il susceptible d'améliorer les éventuelles carences sur le glutathion intracellulaire ?

Une autre question annexe :

Wally, tu dis que ton nutritionniste évoque une recherche sur ces questions : connaît-il le cadre de ces recherches ? ... liée directement au VIH ou pas ? ... ou liée à quoi exactement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

attention, les glutathions peroxydases sont des enzymes séléniées, et on n'y mesure que le tauix de sélénium.

ce qu'il faut connaître c'est le taux de thiols libres, et il s'agit bien du glutathion réduit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ttention, les glutathions peroxydases sont des enzymes séléniées, et on n'y mesure que le tauix de sélénium.

ce qu'il faut connaître c'est le taux de thiols libres, et il s'agit bien du glutathion réduit.

Cheminot,

Je repose donc ma question ... est-ce que le médoc d'olivier est susceptible de booster le gluthation réduit ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lamane

Merci Cheminot pour ta réponse.

Pour Viduité

Cheminot,

Je repose donc ma question ... est-ce que le médoc d'olivier est susceptible de booster le gluthation réduit ?

Voici un lien qui t'interessera surement ici

Je vais appeler Mérieux pour essayer d'avoir plus amples renseignements concernant les différents glutathions.

A plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui est surtout étonnant, Viduité, c'est que, en février 1991, Kalebic et al. ont montré que ces composés (dont la NAC) supprimaient "l'expression du virus" in vitro. Et personne n'a voulu aller plus loin et en faire une expérimentation hospitalière. Là est le scandale, évidemment, car on ne peut déposer de brevet sur le glutathion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lamane

Recherches infructueuses concernant le dosage du glutathion réduit (appels téléphoniques auprès du labo Mérieux, CHU Grenoble et CHU Montpellier)

Cependant un médecin du labo de Montpellier m'informe qu'elle a déjà pratiqué le dosage avec le kit GSH400 (voir le lien dans mon précédent post) il y a une dizaine d'années et comme cela n'était pas satisfaisant ils ont arrété cette pratique.

Bref j'en suis au point zéro.

C'est tout de même très étonnant de trouver pleins d'informations sur le net concernant ce glutathion réduit (GSX) et de ne pas réussir à le faire doser !

Il faut peut-être que je continue mon tour de France d'appels téléphoniques.

Par ailleurs, je ne comprends pas l'anglais. Pourrais-je avoir un petit résumé en français du lien "kalebic" apporté par Cheminot ? Mis à part la NAC, est-il spécifié d'autres compléments et lequels ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici un lien qui t'interessera surement ici

Oui c'est un article intéressant Lamane : merci !

En fait, on est en droit de s'interroger : la décrépitude décrite est-elle du à un virus ou un état "oxydé" pour des raisons x ou y ?

et en allant plus loin : les tests détectent-ils la présence d'un virus ou, justement, cet état "oxydé" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lamane

EUREKA !

Enfin une réponse concrête concernant le glutathion réduit.

Il est possible d'en faire le dosage au CHU de Toulouse (pour une soixantaine d'euros).

Cependant l'analyse doit être effectuée dans l'heure qui suit le prélèvement.

Par ailleurs la personne (adorable) qui m'a renseignée me suggère également le test KRL.

Je m'en vais maintenant prendre des renseignements à ce sujet et peut-être que vous pourrez vous apporter des informations.

A vous lire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par ailleurs la personne (adorable) qui m'a renseignée me suggère également le test KRL.

Oui, ce test semble utile et intéressant dans le contexte du sida causé, non par je ne sais quel chimérique rétrovirus "VIH", mais par un déséquilibre oxydoréducteur. Merci pour l'info.

J'ai entre autres trouvé ce petit article sur ce test :

Le test KRL : un test biologique de mesure du potentiel global de défenses antiradicalaires1 (1er août 2005)

 

Dr Michel Prost Laboratoire Spiral/Kirial International, Courtenon

1Daprès une conférence à la 3e Journée nationale de la Société française de médecine et de physiologie du vieillissement - samedi 18 juin 2005 - groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière - Paris. 

Notre histoire a commencé en 1987-1988. Nous avions travaillé sur le stress oxydatif en liaison avec toutes les études que nous avions faites sur les protéines oxydées. Nous avions été demandés, au niveau de la NASA, pour essayer de mettre au point un test biologique qui soit un test global de défense antiradicalaire. À lépoque nous réfléchissions sur des tests non spécifiques parce que notre origine était dêtre pionniers en chromatographie en phase gazeuse et en spectrographie de masse. Nous avons donc démarré une approche sur le suivi biologique des cosmonautes.

Pourquoi test global ?

Parce quil y avait une deuxième mission en dehors des cosmonautes. Cétait un problème de coût de revient pour un suivi de population. Il faut effectivement pouvoir multiplier avec des tests peu chers les analyses de population, en particulier dans des zones polluées ou des zones à risque.

Un test global est nécessaire car si on multiplie le nombre de tests spécifiques, les résultats napporteront jamais une réponse qui tienne compte des nombreuses variables mises en jeu simultanément chez lêtre vivant dans sa défense antiradicalaire.

On tient bien évidemment compte de lensemble de la nutrition également puisque lorsque lon parle de la chaîne du vivant, que ce soit du sol, de lagriculture, de lélevage... dans la transformation agroalimentaire, on multiplie le nombre de facteurs et de molécules et cela vient encore compliquer le problème.

Nous avons dailleurs développé un pool de compétitivité qui sappelle Vitagora où nous intégrons tous ces éléments et, en particulier, les pesticides. Nous avons là affaire à des groupes prooxydants et il y a une dérive globale au niveau des allergies, notamment parce que la défense antiradicalaire globale est complètement dépassée à lheure actuelle ou tout au moins amoindrie.

Il ne faut pas voir lensemble des protections cellulaires de façon séparée mais intégrées les unes par rapport aux autres. Lensemble de la protection de la membrane est dynamique au niveau de la cellule. Tous les dosages spécifiques hors cellules ont leur valeur mais ne peuvent pas compléter cet élément supplémentaire de lapproche globale. Lapproche enzymatique doit également être envisagée et on en tient compte dans ce test.

Le test KRL permet de contrôler lhoméostasie des défenses antiradicalaires ou, en dautres termes, léquilibre qui doit exister entre la production de radicaux libres et la défense antiradicalaire globale.

Le principe du test

Pour ce test KRL, nous travaillons bien évidemment sur le sang, lérythrocyte étant prélevé dans le cadre du sang total. On va travailler à la fois sur le sang total et sur lérythrocyte. La différence étant globalement la défense antiradicalaire plasmatique. On génère une attaque radicalaire sur cet échantillon parfaitement ciblée, standardisée et progressive. On peut bien sûr avoir plusieurs générateurs de radicaux libres sachant quaprès lensemble des systèmes se met en place.

Tous les systèmes enzymatiques et chimiques intra et extra-cellulaires se mobilisent pour protéger lintégrité des cellules jusquà leur lyse. La résistance du sang à lattaque radicalaire est exprimée par le temps nécessaire à la lyse de 50 % des cellules. Il a été démontré que ces mesures de résistance antiradicalaires sont représentatives du potentiel global.

Une étude de supplémentation chez des sujets âgés a été réalisée juste avant Suvimax, et avec des doses très basses. Un groupe a reçu une supplémentation vitaminique pendant six semaines à des doses normales. On voit dans les résultats du test KRL que le groupe supplémenté a des défenses antiradicalaires bien supérieures à celles du groupe placebo.

Nous avons effectué le test chez des donneurs de sang en bonne santé. Nous avons demandé sils sétaient exposés ou non au soleil. Les résultats ont montré des défenses antiradicalaires diminuées chez les sujets qui sétaient exposés.

Le test KRL reflète donc de façon globale le potentiel de défense dun individu vis-à-vis de lagression des radicaux libres qui sont impliqués dans de nombreuses pathologies. Il permet donc dappréhender de façon préventive à une pathologie le glissement du capital de défense de lindividu vers une valeur basse pré-pathologique qui tient compte de tous les facteurs positifs (vitamines, capital enzymatique de défense...) ou négatifs (tabagisme, alcoolisme, stress, déséquilibre de lalimentation, pollution, etc.).

Il permet également de suivre lévolution positive ou négative dune prescription sur létat de défense de lindividu face aux radicaux libres. Il tient compte des prédispositions génétiques, des habitudes alimentaires, du mode de vie, des facteurs environnementaux et de situations dagressions connues ou inconnues. Il se présente donc comme un test de première intention pour la médecine préventive, dentretien ou de dépistage comme pour le suivi thérapeutique.

(1er août 2005)

La prochaine fois que je verrai mon médecin nutritionniste, je lui demanderai s'il ne peut pas me prescrire ce test.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lamane

La prochaine fois que je verrai mon médecin nutritionniste, je lui demanderai s'il ne peut pas me prescrire ce test.

Walli, n'as tu pas déjà fait effectué ce test ?

Maintenant je me pose la question suivante : en fait que vont m'apporter les résultats de ce test KRL ? Serais-je ainsi aiguillée pour savoir quels compléments prendre ?

Juste pour parler un peu de moi : j'ai encore fait de la fièvre durant 3 ou 4 jours (que j'ai réussi à plafonner à 38,8° avec paracétamol et glace sur les aines) accompagnée d'une toux séche.

Visite chez le toubib qui prescrit analyse de sang et d'urine. Résultats reçus aujourd'hui, j'appelerai demain le toubib pour comprendre les résultats.

Les seuls que je comprends bien sont ceux de la recherche de l'antigène urinaire LP1 (légionellose) et de l'antigène de streptococcus pneumoniae : négatifs.

Il m'avait prescrit également une radio des poumons mais je ne l'ai pas faite.

Ce qui me tracasse c'est que depuis quelques temps je maigris. Je ne suis pas grosse de nature (mon poids normal est de 48 kg pour 1m58) mais j'ai dû perdre 5 kgs en 2 mois. Ca commence a être un peu galère pour m'habiller.

Qui plus est, je mange toujours normalement avec appétit et je prends même des compléments hypercaloriques.

Alors évidemment je ne peux m'empêcher de penser que j'ai peut-être quelque chose de grave et que les médecins n'arrivent pas encore à savoir quoi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La prochaine fois que je verrai mon médecin nutritionniste, je lui demanderai s'il ne peut pas me prescrire ce test.

Walli, n'as tu pas déjà fait effectué ce test ?

Maintenant je me pose la question suivante : en fait que vont m'apporter les résultats de ce test KRL ? Serais-je ainsi aiguillée pour savoir quels compléments prendre ?

Daprès ce que jai compris, il existe quasiment dinnombrables tests analysant létat de son stress oxydatif.

Donc, ce test-là, je ne lai vraisemblablement pas fait. Et peut-être que mon médecin nutritionniste me dira dailleurs quil ne sert à rien que je le fasse vu les autres tests quil ma fait auparavant. Et dailleurs, je ne suis pas pressé de le revoir.

Pour le reste, nétant pas médecin, je ne mestime pas compétent pour répondre. Il est en revanche certain quil est capital de trouver un médecin compétent en la matière, et visiblement, ce nest pas facile. Lire par exemple ce topic pour tenter de trouver des adresses de prime abord valables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lamane

Walli,

D'après des posts des 07 juin et 11 août 2006 j'avais cru comprendre que tu avais effectué le test KRL.

Par ailleurs, je suis assez interessée de commander qques produits sur le site supersmart.com

notamment l'ester C et la NAC.

Cependant concernant la composition de l'ester C, il est spécifié 600 mg de vit C par gélule (sur 787 mg) donc que sont les 187 mg restant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...