Liane

Oxyde nitrique

127 messages dans ce sujet

Bonjour à tous !

Comme beaucoup, je lis depuis un moment vos posts.

Un sage a dit : "Seul le réel est juge, le reste n'est que fantasmes "

Et si je ne peux complètement toucher le réel, je cherche à m'en rapprocher.

Si j'ai bien compris, un test positif au vih révèle un stress oxydatif.

Stress oxydatif provoqué entre-autres par l'accumulation d'oxyde nitrique dans le corps.

Accumulation qui peut-être provoquée par l'ingestion de "poppers"

En vous lisant, je découvre que le viagra aussi provoque l'accumulation d'oxyde nitrique dans le corps.

L'oxyde nitrique est par ailleurs considéré comme un puissant bronchodilatateur.

Il est utilisé dans certains médicaments contre l'asthme.

De là à me dire que certains bronchodilatateurs utilisés à long terme donneraient une sérologie positive au vih, il n'y qu'un pas.

Je serai curieuse d'avoir vos avis là-dessus icon_confused.gif

Un énorme merci pour tous vos messages de dissidence qui permettent d'y voir un peu plus clair.

C'est effarant, mais si c'est ça la réalité icon_rolleyes.gif

Amicalement,

Liane

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En vous lisant, je découvre que le viagra aussi provoque l'accumulation d'oxyde nitrique dans le corps.

L'oxyde nitrique est par ailleurs considéré comme un puissant bronchodilatateur.

Il est utilisé dans certains médicaments contre l'asthme.

De là à me dire que certains bronchodilatateurs utilisés à long terme donneraient une sérologie positive au vih, il n'y qu'un pas.

Concernant le viagra, il n'y a visiblement plus de doute à ce sujet. Cheminot l'a rappelé récemment dans ce post-ci.

Et effectivement, l'oxyde nitrique est utilisé dans certains médicaments. Cheminot l'a rappelé également récemment dans ce post-ci. Donc, effectivement, certains médicaments peuvent - à la longue - contribuer à la séropositivité.

Lis peut-être déjà la liste des médicaments cités dans ce deuxième post de Cheminot.

L'idéal serait bien entendu de changer de médicament, du moins si cela est possible compte tenu du mal dont on souffre (dans ton exemple, l'asthme).

Cheminot pourra peut-être t'en dire plus quand il aura eu l'occasion de lire ton post, car là, cela relève réellement de la chimie !

Modifié par wallypat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens, puisque vous parlez d'asthme, savez-vous qu'il a été montré que toutes les substances vasodilatatrices provoquent un dégagement respiratoire de monoxyde d'azote. Ce monoxyde d'azote a également été utilisé pour sauveR des enfants en hypoxie (difficultés respiratoires).

Comme je l'ai déjà dit, c'est un composé ubiquitaire, indispensable à la vie, mais dont le taux doit être impérativement régulé pour que les maladies comme le sida ne puissent apparaître.

A ce propos il semble que l'on arrive bien à gérer cette production avec les antagonistes des vasodilatateurs naturels (acétylcholine par exemple), mais pas avec les composés chimiques artificiels non métabolisés naturellement tels la nitroglycérine (trinitrine utilisée depuis bien longtemps dans les maladies de coeur). On peut penser qu'il en est de même avec les poppers,...

Mais, ainsi que dit plus haut, tant qu'on ne cherchera pas à réguler les taux de NO, mais aussi ceux d'autre substances actives tels les prostaglandines, mais à les empêcher de se former ou inversement, à en former plus, on ne pourra atteindre l'état de santé que nous recherchons tous.

Modifié par Cheminot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci infinimment pour ces préscisions !!!!

L'essentiel est de SAVOIR, même si ça fait froid dans le dos icon_confused.gif

Il faut d'abord que je digère tout ça.

Pour l'instant je suis horrifiée.

Tout le meilleur du monde pour vous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pourquoi cela te ferait-il froid dans le dos?

je ne vois qu'une seule raison, c'est que l'on a, par méconnaissance des propriétés de l'oxyde nitrique, imputé la séropositivité à un virus que l'on dit transmissible sexuellement. Rappelons que le prix Nobel de médecine n'a été attribué qu'en 1998 à Furchgott et Ignaro pour la découverte du rôle de NO.

Alors, revenir en arrière, après 15 ans de battage médiatique sur le vih, c'est apparemment au-dessus des forces des politiques et des scientifiques, au détriment de chacun d'entre nous;

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant ça. On pourrait aussi penser que les bronchodilatateurs pour l'asthme entretiennent l'asthme. Ca pourrait avoir un effet bronchodilatateur dans l'instant, puis, un peu après, entretenir l'asthme en entretenant l'inflammation des bronches.

Par ailleurs, les asthmatiques inhalent des corticoides et d'autres anti-inflammatoires. Or, il est clair qu'ils augmentent à terme l'inflammation.

Bref, les médicaments provoqueraient la maladie, comme dans le cas du SIDA.

Modifié par aixur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Va donc demander aux asthmatiques s'ils aiment la ventoline lors de crises ou les corticoides quand plus rien d'autres n'est assez efficaces !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens, puisque vous parlez d'asthme, savez-vous qu'il a été montré que toutes les substances vasodilatatrices provoquent un dégagement respiratoire de monoxyde d'azote. Ce monoxyde d'azote a également été utilisé pour sauveR des enfants en hypoxie (difficultés respiratoires).

Comme je l'ai déjà dit, c'est un composé ubiquitaire, indispensable à la vie, mais dont le taux doit être impérativement régulé pour que les maladies comme le sida ne puissent apparaître.

A ce propos il semble que l'on arrive bien à gérer cette production avec les antagonistes des vasodilatateurs naturels (acétylcholine par exemple), mais pas avec les composés chimiques artificiels non métabolisés naturellement tels la nitroglycérine (trinitrine utilisée depuis bien longtemps dans les maladies de coeur). On peut penser qu'il en est de même avec les poppers,...

Mais, ainsi que dit plus haut, tant qu'on ne cherchera pas à réguler les taux de NO, mais aussi ceux d'autre substances actives tels les prostaglandines, mais à les empêcher de se former ou inversement, à en former plus, on ne pourra atteindre l'état de santé que nous recherchons tous.

Bon, les amis icon_biggrin.gif

J'ai bu mon café et j'atterris doucement.

Le médicament en question est la Ventolin.

Principe actif : sulfate de salbutamol - broncho ou vasodilatateur.

Tout est dit, mais j'ai pas encore digéré icon_tresfache.gif

Connaissez-vous un moyen de nettoyer le corps rapidement de l'oxyde nitrique excessif ?

A bientôt !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Connaissez-vous un moyen de nettoyer le corps rapidement de l'oxyde nitrique excessif ?

Avec Calgon, il paraît que c'est très bien ... moi, je préfère le Jack Daniels ... mais à consommer avec modération : pas plus d'une bouteille par jour ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis désolé si je suis provocateur ici, j'espère que vous ne m'en voudrez pas de parler de ce que je connais : l'asthme peut être soigné grâce à la détermination de la substance qui provoque les signes les plus semblables à ceux présenté par le malade. Je l'ai vu de mes yeux vu, et plusieurs fois, par application simple - mais pas facile, certes - de la loi de similitude. Dans ce cas, on régule, on ne crée pas d'excès ou de déficit en quoi que ce soit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Connaissez-vous un moyen de nettoyer le corps rapidement de l'oxyde nitrique excessif ?

Avec Calgon, il paraît que c'est très bien ... moi, je préfère le Jack Daniels ... mais à consommer avec modération : pas plus d'une bouteille par jour ...

On m'a conseillé le vin rouge, mais pas le gros rouge qui tâche !

C'est bourré d'anti-oxydants.

Viduité, c'est pas toi qui devait aller en Bretagne et en Suisse ? Bonne chance !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis désolé si je suis provocateur ici, j'espère que vous ne m'en voudrez pas de parler de ce que je connais : l'asthme peut être soigné grâce à la détermination de la substance qui provoque les signes les plus semblables à ceux présenté par le malade. Je l'ai vu de mes yeux vu, et plusieurs fois, par application simple - mais pas facile, certes - de la loi de similitude. Dans ce cas, on régule, on ne crée pas d'excès ou de déficit en quoi que ce soit.

Merci Cheminot !

Je n'ai pas tout compris, mais c'est de l'homéopathie ou bien je me trompe ?

Ca m'intéresserait d'en savoir un peu plus, si possible.

A vous tous,

un grand merci pour votre présence.

Que l'histoire vous donne raison !

Science sans conscience n'est que ruine de l'âme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On m'a conseillé le vin rouge, mais pas le gros rouge qui tâche !

C'est bourré d'anti-oxydants.

Viduité, c'est pas toi qui devait aller en Bretagne et en Suisse ? Bonne chance !

Le Bordeaux est, paraît-il, meilleur mais moi je préfère le Bourgogne (après le JD).

En Suisse oui (pour la semaine prochaine) mais pas en Bretagne mais en Grande Bretagne (je ne fais pas les choses à moitié) : j'y suis d'ailleurs actuellement en stage de gastronomie et je trouve qu'il y fait un peu maussade, surtout le matin. Ce n'est pas un endroit où j'aimerais passer mes vieux jours ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Science sans conscience n'est que ruine de l'âme.

autre vieil adage :

" Prendre conscience, la mort dans l'âme, des limites de la Science ruine ses clercs ".

... Propos tenus lors l'assemblée des actionnaires des laboratoires ROCHE où étaient invités des représentants de l'OMS ...

Pour info : ROCHE HOLDING BJ

Cours : 122.00© EUR

Variation : +2.01% du jour

Variation sur un an : +45.41%

Conseil : consolider la position.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.afm.mb.ca/maaw/Resource_Kit/fre...nhalantspdf.pdf

http://www.health.gov.nl.ca/health/commhlt...st/FFINHALE.HTM

http://chp-pcs.gc.ca/CHP/index_f.jsp/pagei...Drugs/Inhalants

Offre de linformation concernant les effets sur la santé et les risques liés à lusage et à labus de substances inhalées (reniflette, aspiromanie). Comprend des renseignements généraux sur les substances inhalées et leurs effets secondaires. Au nombre des substances inhalées figurent lessence, le cirage à chaussures, les décapants, la colle pour modèles réduits davions, le dissolvant de vernis à ongle, le désodorisant en aérosol, le fixatif pour cheveux, les insecticides, lessence pour briquets et les liquides de nettoyage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les Substances Inhalées

Noms communs : colle, gaz, " sniff " (solvants) ; " whippets " (oxyde nitreux) ; " poppers ", " parfum d'ambiance ", " nettoyeur de tête de magnétoscope " - certains se vendent sous une " marque de commerce " telle que Rush, Bolt et Kix (nitrites).

http://www.camh.net/FR/About_Addiction_Men...nts_dyk_fr.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Intéressant ça. On pourrait aussi penser que les bronchodilatateurs pour l'asthme entretiennent l'asthme. Ca pourrait avoir un effet bronchodilatateur dans l'instant, puis, un peu après, entretenir l'asthme en entretenant l'inflammation des bronches.

Par ailleurs, les asthmatiques inhalent des corticoides et d'autres anti-inflammatoires. Or, il est clair qu'ils augmentent à terme l'inflammation.

Bref, les médicaments provoqueraient la maladie, comme dans le cas du SIDA.

En effet Aixur,

on sait depuis le début des années 90 que la prise régulière d'un bronchodilatateur n'améliore pas l'état fondamental de l'asthmatique, même s'il parait apporter la sédation de la crise. Son effet devient de moins en moins efficace, nécessitant ainsi de plus en plus de doses de produits.

Celui qui en parle le mieux s'appelle Konstantin Buteyko, chercheur russe dont le travail date des années 50. Il propose une méthode qui semble tenir la route en théoie fondamentale, et qui à mon avis peut être essayée dans tous les cas de stress.

Il suffit de taper Buteyko, ou de se procurer le Nexus de mars-avril 2006

Nowar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oxyde nitrique -> stress oxydatif -> anti-oxydants.

Il ressort de certaines études (qui valent ce qu'elles valent) que les anti-oxydants "empêcheraient la réplication du hiv dans les cellules de culture" et "retardent l'apparition du sida"

Etudes à faire valider par la très sérieuse orthodoxie, bien sûr.... icon_biggrin.gif

Allez, je ne suis ni biologiste, ni chimiste, ni medecin "normal" ou "alternatif, mais je veux un vaccin à base de :

Thé vert :

Le sida est peut-être la seule maladie qui manquait encore au palmarès des bienfaits thérapeutiques possibles du thé vert. Des chercheurs japonais viennent toutefois de démontrer que le thé vert, du moins en laboratoire, peut empêcher le VIH d'infecter les cellules saines.

Ainsi, l'épigallocatéchine-3-gallate (EGCG), le principal polyphénol contenu dans le thé, serait à même de bloquer l'adhésion du VIH à la molécule CD4, une composante du système immunitaire humain. Lors de tests en laboratoire, l'EGCG s'est liée à la surface de la CD4, empêchant le VIH de faire de même.

Multi-vitamines, aussi efficaces qu'une tri ou quadri-thérapie ? :

Une étude épidémiologique de petite envergure (296 sujets suivis pendant six ans) indique que la prise quotidienne de multivitamines est reliée à un risque réduit de développer le sida chez des hommes séropositifs.

Fines herbes. Ca tombe bien, j'adore

- la ciboulette :

Une molécule appelée lectine, un type de protéine, a été identifiée en petite quantité dans la ciboulette chinoise. Isolée à partir des feuilles de la plante, cette protéine inhiberait l'activité d'une enzyme impliquée dans la transcription du VIH, étape nécessaire à l'implantation et à la multiplication du virus.

- Et la sarriette :

L'acide rosmarinique et la sarriette inhiberaient l'activité de l'enzyme VIH-1 intégrase, responsable du transfert (transcription) du matériel génétique du VIH-1 vers celui de l'hôte (humain ou autre). Cette transcription est nécessaire à « l'implantation » et à la multiplication du virus. L'acide rosmarinique aurait un effet synergique avec un médicament inhibiteur de l'enzyme intégrase6, d'où l'intérêt d'effectuer davantage d'études sur cet extrait naturel.

Agrumes, surtout

les mandarines :

La limonine et la nomiline inhiberaient la réplication du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) in vitro.

Si on cherche un peu, on trouve les mêmes effets avec les pamplemousses.

J'attends impatiemment les prochaines études sur le citron et les noix.

Si les résultats sont concluants, je suggère que leurs composants soient rajoutés au vaccin, pour plus d'efficacité !

Allez, Roche, Serono, Ciba-Geigy et Cie, au boulot.

Le 1er qui trouve aura gagné icon_biggrin.gif ... en crédibilité !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour,

pour continuer dans la liste des médicaments à risques, je souhaiterai avoir l'avis de Cheminot sur les conséquences du fluor sur notre santé; à en croire ce site québécois nous courrons tous de gros riques, car nous sommes tous concernés par l'adjonction de fluor (quelquefois à notre insu) dans le dentifrice, l'eau et le sel.

Pour ma part, je peux dire qu'il y a environ une dizaine d'année, j'avais régulièrement des maux de gorge sans aucune raison et quelquesoit la saison. Lors d'un RDV chez mon dentiste, il m'avait conseillé d'utiliser un dentifrice sans fluor et j'avoue que petit à petit mes maux de gorge ont complètement disparus.

merci par avance à Cheminot de donner son avis

Didier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Liane pour tous ces liens.

En faisant une toute petite recherche sur google, je constate qu'effectivement tous les produits que tu énonces (thé vert, etc....) comportent des antioxydants, parfois très forts. Ce qui explique effectivement pourquoi cela "inhiberait le VIH", comme le dit l'orthodoxie du sida.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant