Aller au contenu
forum sidasante

Recommended Posts

Certains oublient une chose : il y a des gens qui parlent des dissidents du SIDA comme eux parlent des sujets sur les extraterrestres.

Ca vous semble ridicule de trouver les deux sujets sur le meme forum, ben allez voir ailleurs (je ne vais pas citer de nom) et vous verrez que pour certains c'est du meme acabit.

Je trouve aussi très facile de dire aujourd'hui que l'un est scientifique, l'autre est du n'importe quoi : relisez la première partie du topic général sur le SIDA/VIH, les premiers posts, vous pourrez voir le chemin parcouru en 4 ans.

Il a déjà été question de créer un forum séparé d'ONCT et bizarrement, les principaux contributeurs ne l'ont pas fait... on se demande bien pourquoi si la proximité de telles "idioties" est un tel "frein" à l'échange qui se fait ici... reflechi.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rozen

Bonjour,

Je ne pense pas qu'il soit totalement incongru, déplacé de dire les réactions de personnes auxquelles on souhaite faire connaître ce site.

La tolérance veut aussi qu'on accepte d'entendre des appréciations différentes et qu'on ne ferme pas les yeux sur le fait que tel ou tel thème voisin de tel autre peut paraître moins crédible...

Ceci dit, si le fait qu'on émette ce type de réserve gêne, merci de le dire...plutôt que nous inciter à aller voir ailleurs suite à nos petites remarques (qui sont sans conséquence puisque ONCT existe dans cette formule de sujets multiples, continuera d'exister ainsi et savoir s'il y a eu déficit de lecteurs sur les thèmes purement médicaux, santé... est difficilement quantifiable).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand je dis "allez voir ailleurs" ce serait bien de ne pas sortir ces mots du reste de la phrase pour faire dire autre chose que ce que j'ai dit. Donc je vais reformuler puisque tu as l'air de ne pas comprendre ce que j'ai dit : je ne vais pas donner de noms de sites, mais sur de très nombreux sites les sujets "extraterrestres" et "dissidence du SIDA" sont traités de la même façon, c'est à dire par le ridicule et la dénégation, pour ne pas dire l'insulte et ONCT n'y est pour rien. "Allez voir ailleurs" signifiait "regardez comme ça se passe ailleurs", rien de plus. reflechi.gif

Modifié par diamant bleue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon etant novice dans tout ce qui concerne la SIDA,les medicaments,les virus et cie,je me pose qq questions,auxquelles vous allez certainement me repondre icon_bravo.gif

Si j'ai bien compris,a partir du moment ou on est déclaré seropositif,on nous propose(impose?)obligatoirement une therapie?

Mais d'apres ce que j'ai lu,ca serait les traitements qui font mourir les seropositifs et pas soi-disants le mechant "virus"?Ce qui voudrait dire que si les seropositifs ne prenaient aucun traitements et qu'ils vivraient sainement ils n'auraient rien a craindre pour leur vie?

Pourquoi ne parle t-on jamais du milieux porno?C'est quand meme un milieux a tres haut risques si on se fie a la these officielle,non?A ce que je sache Roco Siffredi,n'a aucune maladie,et pourtant il en eu des partenaires icon_redface.gif .On parle regulierement de la prostitution,mais pour moi le monde du porno,devrait egalement attirer l'atention des medias,mais bizzarement on en entend pas beaucoup parler,non?

Voila deja pour commencer,si vous pouviez m'eclairer un peu je vous en serais reconnaissant icon_bravo.gif Par contre j'espere ne pas trop vous gonfler avec mes questions,mais comme je l'ai deja dit,je debute dans le domaine icon_redface.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

La réponse a ta première question va dépendre des circonstances de ta "seroconversion HIV".

Depuis environ deux ans, si les médecins orthodoxes considèrent que tu es en séroconversion très récentes, pour cela ils analysent certains pics d'anticorps, tu seras immédiatement mis sous traitement.

Les médecins orthodoxes pensent que lors de la primo phase d'infection, le soit disant virus va s'implanter de partout dans des zones cachés (vu qu'on le retrouve pas après ( ni pendant d'ailleurs)), et que bref, faut contre attaquer tout de suite. Un an a un an et demi de thérapie, et la plus forte possible. Selon l'orthodoxie, l'idée est de freiner au long terme la degradation de l'immunité.

Bien évidemment, c'est une pure elucubration, car il faudra au moins encore dix ans pour avoir le recul nécessaire et savoir si cette théorie est fondée ou non....

Si tu n'es pas en seroconversion récente, la mise en route d'un traitement n'est pas systématique. Ils décideront de te proposer un traitement en évaluant l'évolution de tes résultats sanguins sous deux critères majeurs : ton taux de CD4, et la fameuse charge viral. ( Tu veras en parcourant ce forum que ces deux critères sont loins de remporter l'unanimité).

Mais d'apres ce que j'ai lu,ca serait les traitements qui font mourir les seropositifs et pas soi-disants le mechant "virus"?Ce qui voudrait dire que si les seropositifs ne prenaient aucun traitements et qu'ils vivraient sainement ils n'auraient rien a craindre pour leur vie?

Concernant ta deuxième remarque, NON !!, les traitements ne font pas mourir les séropositis, ils y participent éventuellement, mais le SIDA est une réalité, et on en meurt, avec ou sans traitement.

Mais effectivement, certains individus semble y résister très bien et n'ont effectivement aucun symptome et se portent comme des charmes au bout de 20 ans... D'autres voient leur immunité sérieusement se degrader, et dans leur cas, les multi thérapies sont malheureusement le seul recour fiable.

Ce qu'il faut retenir, c'est qu'aucune molecule chimique n'est anodine, les traitements sont virulent pour le corps, il ne faut y recourir que si on a plus le choix. Car ces derniers peuvents participer activement a ton immunosuppression aussi, serpent qui se mord la queue. En Bref, ne jamais se précipiter à prendre des traitements lourds.

Bien à toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais d'apres ce que j'ai lu,ca serait les traitements qui font mourir les seropositifs et pas soi-disants le mechant "virus"?Ce qui voudrait dire que si les seropositifs ne prenaient aucun traitements et qu'ils vivraient sainement ils n'auraient rien a craindre pour leur vie?

Tu as certainement dû lire cela dans l’ouvrage de De Harven (Les dix plus gros mensonges sur le sida) où il ne paraît pas faire dans la nuance au sujet des traitements « antirétroviraux ». Contrairement à ce qu’il dit dans son ouvrage, ces traitements sont parfois bienfaisants. Mais à sa décharge, il faut reconnaître que son ouvrage est extrêment petit, ne peut constituer qu’un résumé et il ne peut donc pas nuancer certains de ces propos, comme celui-là (les traitements « antirétroviraux » seraient toujours malfaisants).

Concernant la question des traitements, tu trouveras déjà pas mal d’infos dans le « Chapitre VII : Traiter la séropositivité et le sida » de la synthèse collective.

En (très fort) résumé, le premier « traitement » donné aux séropositifs fut l’AZT en mono"thérapie", de 1987 à 1996. Il ne fait maintenant plus guère de doute que l’AZT en monothérapie n’était rien d’autre que du « sida » sur ordonnance. Si dans un premier temps, l’AZT pouvait très provisoirement améliorer la situation (entre autres, en raison de son extrême toxicité qui faisait artificiellement réagir le corps en faisant augmenter son nombre de T4), à moyen et long terme, il a surtout eu pour effet d’accélérer l’évolution vers le « sida ». D’ailleurs, on retrouve l’extrême majorité des survivants à long terme (sans symptômes et sans traitement) chez ceux qui n’ont jamais embarqué dans le train de l’AZT.

En revanche, à partir de 1996 et l’apparition des cocktails dits thérapeutiques, on ne peut plus affirmer que ces traitements provoqueraient systématiquement le « sida ». Au contraire, on peut raisonnablement admettre que dans les cas graves, les traitements dits « antirétroviraux » permettent d’améliorer la situation.

Ceci étant, vu leur toxicité (pas plus tard qu’hier, j’ai encore lu par exemple une petite étude scientifique où il ressortait clairement que les séropositifs sous traitements « antirétroviraux » ont 8 fois plus de « chance « d’avoir un cancer du poumon et 22 fois plus de « chance » d’avoir un cancer de l’anus ou des testicules) et leurs dommages parfois irréversibles, j’estime pour ma part que ces traitements doivent être réservés aux cas critiques. Et ce d’autant plus qu’il n’a jamais été prouvé que la (relative) efficacité de ces traitements serait expliquée par leurs propriétés « antirétrovirales », mais est au contraire expliqué pour diverses raisons, telles que les propriétés antioxidantes de certains traitements (lamivudine par exemple) que dans un bon nombre de cas (mais pas tous), on pourrait atteindre en utilisant, non des traitements antirétroviraux, mais bien des antioxidants, tels que le sélénium, N-acétyl-cystéine, Vitamine C, … Et ce en attendant de redevenir éventuellement séronégatif.

Bref, les traitements « antirétroviraux » me paraissent être justifiés que dans les cas graves où même après cessation de l’exposition aux agents oxydants (étant donc ce qui cause le « sida ») et prise de certains compléments alimentaires, la santé du séropositif continue à s’aggraver inexorablement, ce qui malheureusement peut arriver (sans qu’il faille d’ailleurs expliquer cela par je ne sais quel rétrovirus « VIH »).

Je t’invite à prendre le temps nécessaire pour lire la synthèse collective et les différentes interventions qui ont déjà eu lieu sur ce forum car tu trouveras en principe la réponse à la plupart de tes questions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi ne parle t-on jamais du milieux porno?C'est quand meme un milieux a tres haut risques si on se fie a la these officielle,non?A ce que je sache Roco Siffredi,n'a aucune maladie,et pourtant il en eu des partenaires icon_redface.gif .On parle regulierement de la prostitution,mais pour moi le monde du porno,devrait egalement attirer l'atention des medias,mais bizzarement on en entend pas beaucoup parler,non?

Oui, cela peut être un cas intéressant. Mais je pense que les orthodoxes du sida diront que s'il y a peu de séropositifs à l'heure actuelle dans le milieu "porno", c'est parce que les acteurs font régulièrement des contrôles "VIH" et le plus souvent utilisent des préservatifs (très certainement dans le milieu "gay porno").

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais d'apres ce que j'ai lu,ca serait les traitements qui font mourir les seropositifs et pas soi-disants le mechant "virus"?Ce qui voudrait dire que si les seropositifs ne prenaient aucun traitements et qu'ils vivraient sainement ils n'auraient rien a craindre pour leur vie?

Pas tout à fait. Parce qu'il y a une donnée du problème qui reste. Les patients pensent qu'ils ont une maladie mortelle, et les médecins aussi. Et même si le patient est un dissident et qu'il ne pense pas avoir de maladie mortelle, les médecins eux le pensent.

A partir de là, le problème est que les médecins vont avoir tendance à transformer n'importe quelle maladie bénigne en maladie très grave. Une grippe va être considérée comme une pneumonie. Ou alors, par mesure de précaution, une petite maladie va être traitée avec des antibiotiques. Or, pour les maladies d'élimination comme le rhume ou la grippe, les antibiotiques vont bloquer le processus d'élimination et vont avoir tendance à faire récidiver la personne. Résultat, après une ou deux rechute, au lieu d'un diagnostic de grippe ou de rhume, on aura un diagnostic de pneumonie. De même, des migraines vont conduire au soupçon de toxoplasmose. Or, les examens de toxoplasmoses sont bidons et on aura tendance à la trouver chez un peu n'importe qui. Donc, le soupçon a de forte chance de se transformer en certitude et la personne va avoir un diagnostic de toxoplasmose alors qu'elle n'a rien. La prise d'antibiotiques contre la toxoplasmose va confirmer fallacieusement le diagnostic, puisque les antibiotiques attaquent les vaisseaux sanguins et ont tendance à provoquer des migraines, des troubles de la cognition, de la mémoire, etc..., ce qui sera mis sur le compte de la toxoplasmose.

Sans compter le stress. Déjà, le type de stress qu'engendre l'annonce de la séropositivité va avoir tendance à faire s'effondrer la forme physique de la personne (par réaction physiologique directe, mais aussi manque de sommeil par exemple, ou manque d'appétit). Mais, en plus, la réaction de l'organisme à ce stress va avoir tendance donner l'impression aux médecin que la personne est passée au stade sida. Un stress prolongé va aboutir à la surproduction de cortisol dans un premier temps. Ce qui va entrainer une redistribution de l'eau dans le corps (vers le centre du corps, c'est un mécanisme de sauvegarde). Mais à terme, la production de cortisol va finir par s'effondrer. Et là, l'eau va suivre le parcours inverse et quitter le centre du corps pour aller vers les membres. Ce qui va aboutir à des symptomes comme une hypotension (donc, une baisse importante de vigueur physique, une fatigue continuelle), des rash cutanés sur les membres, etc.... Mais en plus, comme il y a alors plus d'eau dans les membres, le taux de cd4 va mécaniquement baisser dans ces endroits là (puisque la dilution sera plus grande). Or, comme c'est là qu'on fait les prises de sang pour les cd4, on va conclure que le taux de cd4 s'effondre et donc, que la personne est passée au stade sida.

En fait, pour bien faire, il faudrait que l'expérience soit en double aveugle, donc qu'aussi bien les patients que les médecins ne sachent rien de l'état du patient. Là, on verrait qu'une personne n'ayant jamais pris de médicament et n'ayant pas fait réagir le test pour des raisons de fond (genre prise de drogues ou maladie chronique), prenons l'exemple d'une femme enceinte, a une espérance de vie moyenne identique au reste de la population.

Là, pour le moment, quand on parle de telles expérience, il s'agit d'expérience où aussi bien le patient que le médecin sait que la personne est séropositive. Ca influence tout le reste du parcours de la personne.

Dans ces conditions, les seuls cas qu'on pourrait considérer comme représentatifs sans double aveugle, ce serait les séropositifs n'ayant jamais pris de médicaments, ne voulant pas entendre parler de traitement de la part des médecins, inaccessible au discours alarmiste des médecins, refusant de croire aux diagnostics alarmistes pour le moindre symptôme bénin ou ordinaire de maladie, ne croyant pas aux diagnostics un peu trop bien adaptés aux séropositifs du genre toxoplasmose. Là, on pourrait commencer à discuter (même si pour tout cas de mort, les médecins, sachant la séropositivité de la personne, auraient tendance à mettre la mort sur le compte du sida).

Et même là, l'expérience de Mark Griffiths nous montre qu'à l'intérieur de cette catégorie de séropositifs, il peut y avoir encore des failles. Parce que de tels dissidents peuvent utiliser des méthodes de soins naturelles et en même temps des médicaments allopathiques. Or, certaines des premières méthodes sont incompatibles avec la prise de certains médicaments. Par exemple, la pratique du jeûne est incompatible avec la prise d'antibiotique, qui ont tendance à créer des hémorragies (et moins la personne mange, plus elle est maigre et plus l'antibiotique créé des hémorragies graves, d'où le danger de pratiquer un jeûne en même temps qu'on prend des antibiotiques). C'est ce qui s'est passé pour Mark qui a jeûné et pris des antibiotiques, et qui est mort de ce qui semble clairement être une hémorragie cérébrale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous remercie de toutes vos reponses eclairées icon_bravo.gif J'en sais dorenavent encore un peu plus concernant le sujet.mais franchement moi ca me fait vraiment rager de voir a quel point on nous prend pour des buses puni.gif D'un coté,un peuple qui a peur,est un peuple qui ne pose pas de problemes,il est tellement obnibulé par cette peur qu'il en oublie d'ouvrir les yeux puni.gif Et dire que tout ceci se passe dans une soi-disant democratie ouf.gif Et quand j'entend tous ces discours officiels,ca me fait pitié,et je me demande franchement dans quelle direction nous nous dirigeons icon_cry.gif J'ai deux filles et franchement j'ai peur de ce que l'avenir au sein de notre société leur reserve icon_cry.gif Le but du gourvernement est de boviniser le maximum de citoyens albator7k.gif mais j'espere que la resistance s'organise et quelle deviendra de plus en plus bruyante avec les années icon_biggrin.gif C'est grace des sites comme le votre que les consciences,tout doucement se reveillent icon_cool.gif Mais le chemin est encore long et parsemé d'embuches icon_rolleyes.gif D'ailleurs ca m'étonne que personne n'ai encore eu l'idée de vous considerer comme une secte tres dangereuse puni.gif A moins que ca ne soit deja fait???Parce que ca c'est l'arme ultime qui est utilisée quand il s'agit de detruire ou discrediter quelqu'un puni.gif Encore que j'imagine que vous etes bien renseignés sur le sujet icon_bravo.gif

Encore merci a vous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le but du gourvernement est de boviniser le maximum de citoyens albator7k.gif mais j'espere que la resistance s'organise et quelle deviendra de plus en plus bruyante avec les années

Je n'en suis pas si sûr que toi. Lorsque j'ai compris qu'il se passait quelque chose d'anormal avec le Sida, en l'an 2000, après avoir été sollicité pour signer une pétition en faveur du président thabo Mbeki, j'ai passé une semaine compètement abasourdi, me demandant si j'étais encore les deux pieds sur terre.

Il est très difficile de se poser de telles questions, et l'homme politique le plus courageux est sans conteste le Président Thabo Mbeki. Son passé de résistant, de révolutionnaire et de contempteur de l'apartheid lui a sans doute permis de réaliser la "metanoia" (conversion) intellectuelle qui était nécessaire.

Nos gouvernants ne sont pas des révolutionnaires et ne pourraient d'ailleurs pas être réélus, voire élus, s'ils commençaient à mettre en cause la parole des véritables maîtres autoproclamés de notre société : les experts, et en particulier les experts scientifiques.

Donc, tant que seule la parole des experts sera "parole d'Evangile", rien ne changera. Il faut les déboulonner de leur piédestal, comme d'aucuns ont jadis déboulonné la statue du Vladimir Ilitch Oulianov, qui voulait pourtant le bien du peuple...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité amedeo

bonjour tout le monde

vous avez certainement entendu parler du livre de david servan schreiber "anti cancer " qui vient de sortir et qui est en tete des ventes actuellement en France.

il reconnait bien sur que les traitements classiques sont efficaces, la tumeur qu'il a eu au cerveau a été soigné par opération, chimio, etc mais aborde les traitements alternatifs , anti-oxydant,oméga3, etc et il tient parfois des propos similaires à certains intervenants sur ce site . certains sujets évoqués dans son livre ont d'ailleurs été diversement appréciés par la "communauté scientifique"

www.anticancer.fr c est son site

il serait intéressant de connaitre son point de vue sur le V I H .

Amédéo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour tout le monde

vous avez certainement entendu parler du livre de david servan schreiber "anti cancer " qui vient de sortir et qui est en tete des ventes actuellement en France.

il reconnait bien sur que les traitements classiques sont efficaces, la tumeur qu'il a eu au cerveau a été soigné par opération, chimio, etc mais aborde les traitements alternatifs , anti-oxydant,oméga3, etc et il tient parfois des propos similaires à certains intervenants sur ce site . certains sujets évoqués dans son livre ont d'ailleurs été diversement appréciés par la "communauté scientifique"

www.anticancer.fr    c est son site

il serait intéressant de connaitre son point de vue sur le V I H .

Amédéo

Bonjour,

Je suis en train de lire ce bouquin. Il fait allusion à un moment au VIH/sida et dans un premier temps rien ne donne l'impression qu'il soit imprégné du courant de la dissidence. Je pense cependant que ce monsieur ne serait pas trop borné et sans doute susceptible de ne pas rejeter les études de la dissidence avec véhémence.

Il me semble que la difficulté pour un médecin, quoi qu'il en soit, dès qu'il publie et s'exprime c'est de faire avancer les choses sans risquer les foudres du Conseil de l'Ordre...ce qui n'est pas évident et on voit que Monsieur Servan-Schreiber tout en tentant des approches novatrices est obligé de se protéger en annonçant haut et fort (c'est mis également sur son site créé sur internet "anticancer" : (en gros) "ce que je communique ne doit pas vous faire stopper les soins médicaux classiques").

Par contre son bouquin me surprend un peu car il a quand même une approche du cancer qui ouvre vers des perspectives moins coincées que ce qu'on lit d'habitude. Je craignais qu'il soit frileux dans ses propos...Ben pas tant que ça... donc pour le sida peut-être son approche est-elle susceptible d'évoluer. icon_smile.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

je suis nouveau sur ce forum et je m'interesse fortement à cette maladie.

Je suis informaticien, seronegatif, mais c'est de la pure curiosité.

J'ai regardé avec attention le film "les origines du sida" et j'avoue qu'en le mettant en opposition avec ce site je suis completement paumé.

Comment dire : le vih ne cause pas le sida, où le sida est une hérésie alors que ce documentaire prouve bien que quelque chose existe.

Auriez vous des reponses ?

De plus, comment nier ou ne pas voir ce qui se passe dans les hopitaux actuellement ?

Cordialement,

Frederic

edit: je viens de trouver cela sur lemonde.fr http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-...l?xtor=RSS-3208

Modifié par Fredo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai regardé avec attention le film "les origines du sida" et j'avoue qu'en le mettant en opposition avec ce site je suis completement paumé.

Comment dire : le vih ne cause pas le sida, où le sida est une hérésie alors que ce documentaire prouve bien que quelque chose existe.

Auriez vous des reponses ?

De plus, comment nier ou ne pas voir ce qui se passe dans les hopitaux actuellement ?

J’ai déplacé ton post dans ce topic-ci car il a déjà été répondu quelques dizaine de fois à tes questions.

Je t’invite vivement à lire préalablement cette synthèse, laquelle permettra de répondre à bon nombre de tes questions.

Si tu lis la synthèse, tu comprendras qu’il n’a jamais été nié que les sidéens font réellement des maladies (qui n’ont cependant rien de nouveau, quoique certaines d’entre elles étaient rares auparavant mais pas nouvelles pour autant), artificiellement qualifiées de « sida ».

En revanche, il n’a jamais été prouvé que la survenance de ces maladies serait le résultat d’une hypothétique infection par un rétrovirus exogène « VIH ». Ces maladies peuvent être expliquées avant tout par l’exposition des maladies aux agents oxydants, en particulier azotés, et sans qu’il soit besoin de faire intervenir du « VIH » pour l’expliquer (ce qui n’a rien d’étonnant dès lors que l’on constate que l’existence, soit l’isolement-purification, du « VIH » n’a en réalité jamais été prouvée chez ne fût-ce qu’un seul sidéen).

edit: je viens de trouver cela sur lemonde.fr  http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-...l?xtor=RSS-3208

Je t'invite à lire ce topic.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Comment dire : le vih ne cause pas le sida, où le sida est une hérésie alors que ce documentaire prouve bien que quelque chose existe.

Auriez vous des reponses ?

De plus, comment nier ou ne pas voir ce qui se passe dans les hopitaux actuellement ?

Cordialement,

Frederic

Bonsoir Fredo,

Je te conseille pour avoir une vue d'ensemble d'aller prendre connaissance des docs suivants (en anglais dont un en français)

Tu pourras ensuite creuser le sujet de façon plus détaillé sur ce forum et ailleurs (?!)

http://leweb2zero.tv/video/deestroy_4846adfcd46f784

http://leweb2zero.tv/video/deestroy_7545683fb1c4071

http://leweb2zero.tv/video/deestroy_2945707fe44e1e6

http://leweb2zero.tv/video/deestroy_274569f5a8bee67

Modifié par dee stroy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...