Aller au contenu
forum sidasante

Recommended Posts

correctif :

Cet ARN humain muté apparaîtrait d'ailleurs sous l'action de substances chimiques oxydantes, qui, elles, sont les vrais responsables du sida.

il faudrait serieusement commencer, nous dissident, à ne plus employer le mot sida car il veut rien dire du tout ! venant de vous Cheminot cela m etonne !

donc :

Cet ARN humain muté apparaîtrait d'ailleurs sous l'action de substances chimiques oxydantes, qui, elles, sont les vrais .....responsables de maladies , dans beaucoup de cas iatrogenes : cancers, pneunonies etc .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kyubi

bonjour à tous,

escusez moi si j ai ouvert un topic qu il ne fallait pas ouvrir j ai un peu de mal a comprendre le fonctionnement de ce forum

D abord je me presente, pour que vous compreniez le sens de ma question.J ai 29 ans et mes parents sont tous les 2 morts du SIDA y a un moment deja icon_cry.gif

J ai été tres etonné de lire (plutot survolé) ce qu etais la dissidence et je me demandé comment ça se passez en Afrique pour les malade du sida ils n ont justement pas de traitement (enfin la plupart) et meurt qd meme non?

Je suis deja tres malheureuse d avoir perdue mes parents et j ai tjs pensé que les medocs que ma mere prenait été de la m---e mais si je me rendais compte que c est ça qui l a tuée icon_cry.gif

bref je me demandé si l amelioration de l etat de santé a l arret des traitement n etais pas une roulette russe qui marcherait pour certain et pas pour d autre

kyubi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'un certain point de vue oui ... c'est de la roulette russe

Dans le premier cas (lorsqu'on prend des médocs), le meneur de jeu place 5 balles dans le barrillet qui en contient 6 ;

Dans le second cas (lorsqu'on n'en prend pas), le meneur de jeu n'en place qu'une ...

Clic ... zut, ce n'est pas pour ce coup là ... faites vos jeux, après le coup la boule passe ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pas mal, pas mal !! Tu as toujours la verve qui convient! 4-bravo.gif4-bravo.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kyubi

ouais icon_confused.gif effectivement vu comme ça vaut mieux ne rien prendre

si seulement j avais su ça avant peut etre aurai-je reussi a la dissuader d avaler toutes ses cochoneries

merci de m avoir repondu

kyubi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Kyubi, le constat est simple même s'il est triste : pour tes parents, le moins qu'on puisse dire est qu'ils n'auraient rien perdu à ne rien prendre ... non ? ... et que ça n'aurait pas pu être pire ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kyubi

Effectivement je pense que ça n aurait pas pu etre pire

d autant plus qu ils ont été soigné avec les premier traitement

puisqu on a decouvert leur seropositivité en 1987

on pensé que peut etre ma mere l aurait attrapé en 81 lors d une transfusion apres la naissance de ma soeur et si c est le cas elle etait en parfaite santé jusqu a la decouverte de sa maladie d un autre coté elle aurait pu l attrapé a n importe quel date puisque mon pere etait toxico

Je ne saurai jamais mais je suis contente de savoir que des personnes vivent a peu pres bien avec cette maladie parce que pour ma mere c etais l horreur je l ai vu decrepir

kyubi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toute façon, l'écrasante majorité des séropositifs morts l'ont été à cause des médicaments.

Mais, pour tes parents, s'ils ont commencé à être traités vers la fin des années 80, c'est encore plus clair qu'ils sont morts à cause des médicaments. On peut penser qu'ils ont probablement été tués principalement par l'AZT. Mais, s'ils ont réussi à atteindre la période des trithérapies, celles-ci ont du finir d'esquinter leur corps déjà endommagés. Une prise d'antibiotiques peut aussi avoir été le déclencheur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kyubi

ils n ont pas été jusqu a la tri therapie

l AZT je le pressentais que c etait de la merde mais bon a l epoque j avais quoi 13/14 ans

ça fait mal de se rendre compte de ça maintenant et ça fait encore plus mal de se rendre compte que bientot 20 ans apres le diagnostique sur ma mere il n y a pas vraiment grand chose qui est evolué

par contre je viens de lire sur un autre topic que le sida ne se transmettrait pas par les relations sexuelles alors là j ai du mal a comprendre parce que meme si je n accorde que tres peu de credit a ce qu on entend dans les media ça me semble logique que c est bien une voie de transmissions

kyubi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

réfléchis un peu à ces données officielles :

--Resize_Images_Alt_Text--

probabilté de sérocnversion par acte hétérosexuel non protégé : 0,1%

% de séropositifs en france : 0,25%

probabilité de séroconversion lors d'un rapport non protégé avec une personne inconnue = 0,001*0,0025 = 0,0000025 soit 1/400000.

c'est tout de même fort de café, non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kyubi

0,1% icon_eek.gif

mais comment se fait il que mes 2 parents est été contaminé??

j espere ne pas vous ennuer avec mes questions mais je ne m etais jamais vraiment posé toutes ses questions qui sont tres douloureuses encore plus maintenant que je me rends compte que ma mere aurait pu eviter des souffrance mais dans quel monde pourri vit on icon_cry.gificon_cry.gif

kyubi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

par contre je viens de lire sur un autre topic que le sida ne se transmettrait pas par les relations sexuelles alors là j ai du mal a comprendre parce que meme si je n accorde que tres peu de credit a ce qu on entend dans les media ça me semble logique que c est bien une voie de transmissions

kyubi

Tu dis ça parce que ta mère a été diagnostiquée séropositive alors que ton père l'était ? Du coup, tu penses que le diagnostic de séropositivité vient de ce que ta mère a été contaminée par ton père lors d'une relation sexuelle ?

Mais tout est bidon dans cette histoire de VIH et de SIDA : le VIH, les tests, la séropositivité, la définition de la maladie, les statistiques, tout. Tout sauf la létalité des médicaments. Ca, c'est la seule chose qui est réelle.

A partir de là, il est clair qu'on oriente comme on veut la pensée des gens. Il suffit de faire croire que les gens qui ont plus de relations sexuelles ou qui s'injectent des drogues ont plus souvent le SIDA pour faire rentrer dans la tête des gens l'idée que c'est une maladie sexuellement transmissible. Il suffit de donner à ces personnes des drogues qui vont les tuer pour faire croire aux gens que c'est une maladie mortelle. Etc, etc...

En ce qui concerne les tests, on leur fait dire pour une bonne partie ce qu'on veut ; et en plus, leurs résultats sont aléatoires.

Déjà, c'est pas mal à la tête du client. Donc, à cause de cette note de gueule, la compagne d'un séropositif va avoir 10 fois plus de chances d'être diagnostiquée séropositive à partir d'un résultat de test identique que si elle était la compagne d'un prêtre par exemple.

Et en plus, le résultat est aléatoire. Les tests ne mesurent pas la présence d'un virus, mais la présence de déchets cellulaires dans l'organisme. Il suffit d'avoir eu récemment une maladie, même bénigne (comme un rhume), une grossesse, un vaccin, une transfusion, etc..., pour que ce taux augmente et que le test passe de négatif à incertain, voir positif.

Pour ta mère, ce qui a du se passer, c'est qu'elle a du faire un test à un moment ou elle subissait une des nombreuses causes pouvant entrainer un test positif : grippe, rhume, grossesse, prise de médicaments, etc, etc... Et si jamais le test était plus ou moins incertain, comme elle était la compagne d'un séropositif, et vu l'hystérie du moment vis à vis du SIDA, la conclusion a été "positif", au lieu de "incertain".

Donc, dans la tête de quelqu'un qui croit que le VIH existe, ben, ça va valider l'idée que la séropositivité est lié aux relations sexuelles. Eh oui, elle était la compagne d'un séropositif, elle a fait l'amour avec lui, elle a été diagnostiquée séropositive. Donc, c'est forcément par les relations sexuelles que se transmet la séropositivité.

Eh oui, mais quand on sait comment fonctionnent les tests et le fait que la tête du client intervient dans le choix de dire si c'est positif ou non, on comprend mieux que les relations sexuelles n'ont rien à voir là dedans.

Modifié par aixur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tout d'abord, kyubi, sache que les tests sont des tests à limite. C'est-à-dire qu'on détecte chez tout le monde des protéines qui donnent une réaction avec les produits qu'on trouve dans les tests.

Seulement, si tu as un taux de protéines supérieur à une certaine limite, déterminée par l'étude clinique et non par la présence ou non d'un virus, tu es considéré comme séropositif. Si ton taux est inférieur à cette limite, tu es considéré comme séronégatif.

C'est une première incongruité, non, car personne ne sait si les protéines qu'on trouve si le taux dépasse cette limite sont ou non différentes de celles trouvées si le taux en est inférieur?

Ensuite, il faut savoir que les plus grands spécialistes des statistiques du sida disent clairement qu'une personne séropositive après laboratoire, s'il elle ne fait pas partie d'un groupe à risque, est considérée comme ayant moins de 50% de chances d'être véritablement séropositive, c'est-à-dire hébergeant ce fameux "virus".

Si par contre, une personne fait partie d'un groupe à risque, et ta mère en faisait partie, le moindre dépassement de cette limite (et même parfois le frôlement de cette limite) la fait passer dans le groupe des vrais séropositifs.

Alors qu'il suffit souvent de pas grand'chose pour que cette limite soit atteinte, par exemple, avoir subi dans les mois qui précèdent une vaccination anti hépatiteB ou antigrippale, avoir vécu une grossesse, avoir pris de la cortisone, et selon moi, avoir touché à certains médicaments (bactrim, flagyl).

Dès que tu es catalogué séropositif, à l'époque, tu devais prendre 1500 mg d'AZT, seule dose capable in vitro d'empêcher le phénomène de rétrotranscription, seul phénomène à partir duquel ils ont déduit la présence d'un virus.

1500 mg d'AZT, ce sont les 5 balles de Viduité.

Les médicaments actuels en fait n'ont été comparés qu'à l'AZT seul, et non à un placébo, et il est normalque leur efficacité soit plus importante, car il ne contiennent pratiquement plus d'AZT, et certains d'entre eux sont même à mon avis, une bonne surprise (lamivudine). Il n'y a plus qu'une ou deux balles dans le chargeur, cela dépend de la tri qui est proposée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kyubi

oui je disais ça parce que mes 2 parents etait atteind et donc pour moi l un avais contaminé l autre

Dire que j en ai toujours voulu a mon pere :

Tout sauf la létalité des médicaments. Ca, c'est la seule chose qui est réelle.

ça je n en doute pas c est dailleurs ce genre de pensée qui m ont emmené sur ce site

mais je dois preciser quelque chose c est ma mere qui a été diagnostiqué seropositive avant mon pere et elle etait deja separé de lui

mais elle etait avec mon beau pere et lui je ne sais pas si il etait toxico ou pas donc le resultat serait le meme

Bref c est dur toute ses années apres de se rendre compte de ça

et finalement ma soeur et moi avant eu une chance monstrueuse d y echapper je me rappelle que le foyer dans lequel on etait placé nous a emmené je ne sais combien de fois faire la pds pour voir si on été pas contaminé et a l epoque on nous prenais pas qu un peu de sang

Purée si on avait été malade d autre chose juste a ce moment là nos vie aurait pu etre foutue

parce qu a lepoque j aurai été obligé de prendre de l AZT finalment je l ai echapée belle

merci d eclairer ma lanterne meme si ça fait mal c est tjs bon de connaitre la verité

kyubi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kyubi

J ai envie de pleurer

Si ça se trouve ma mere aurait pu etre encore en vie

J etais deja ecoeuré par le monde dans lequel on vit mais là c est a gerber

je me demande si c est pas pire que l histoire du sang contaminé finalement

bref je suis un peu perdue c est une chose de se douter que quelque chose cloche et une autre de decouvrir tout ça

kyubi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais tu sais, kyubi, le scandale du sang contaminé, dans cette perspective, cela s'appellerait le scandale de l'AZT.

mais maintenant, il faut que ailles de l'avant. Il y a de belles choses dans la vie. Et surtout, il y a l'espoir que tout cela change.

Modifié par Cheminot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité effarement

j ai une amie qui a été contaminé par transfusion suite à un accident, elle avait 18 ans alors.

Tous les medecins la condanmé et lui disait tu ne vivras pas plus de 5 ans...

le choc a peine la majorité qu on lui coupe les ailes...

Elle va voir des specialistes et ne crois pas au diag,nostic c est trop irreel et si injuste.

On lui propose des medicaments. Elle pense reculer l echeance les prends cela ne marche plus personne ne veut la voir, ses parents ne la comprennent plus.

Son etat de santé empire, on lui propose la tritherapie, elle accepte resignée.

Mais rien ne va plus elle deviens faible et elle comprend que les medicaments la rende difforme...

les graisses se stockent en general sans medicament uniformement et bien l un des effets de la tritherapie c est que les graisses ne se placent pas comme il faut et votre corps se deforme sous vos yeux impuissant...

le morale et bas elle se sent a bout de force

les medecins lui disent avec fatalisme il vous reste une semaine a vivre tout au plus vous etes en phase terminal de la maladie.

excedée et puisqu elle n a plus rien a perdre elle stoppe ses medicaments tout

et la oh " miracle" la santé lui reviens, elle ne deprime plus, la vie reviens a elle...

les medecins ( ahh la logique implacable de la science laisse peu de place a la foi et a l auto guerison) lui disent que meme si c est de la chance qu en arrentant le traitement elle vive cela ne durera pas longtemps et elle retomberais malade et qu elle mourait d ici peu

mais voila l enthousiasme de sa guerison lui a fait comprendre que meme si l on peut mourir

il ne faut pas eteindre l envie de vivre laisser la deprime aider la maladie

a l heure ou je vous parle elle est en vie et a 34 ans... ne prend aucun medicament et respire la vie

Le plus dur c est que l on ne peut pas reprocher au medecin d etre fataliste on ne leur a appris qu a penser d une certaine façon et c est leur verité. ils sont persuadé d aider les gens a affronter la maladie alors quil leur arrive de tuer sans meme le savoir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu as toute ma compassion kiuby, ton histoire me touche beaucoup.

L'azt a tué bien des personnes autour de moi, mais nous sommes vivant! apprécions ce grand privilège chaque jour qui passe!

tes parents comme mes amis parti si vite seraient fiers de nous voir vivre la tête haute et pleine d'idéaux!

4-bisou.gif bienvenue sur le forum

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Barbie ridule

Ce qui me choque le plus maintenant, c'est que même si on y croit pas, avoir un test qui se releve positif est quand même la fin de tout, puisque ça nous place directement dans une catégorie de personnes rejetées.

Moi je suis aussi perdue, je ne sais pas quoi penser, ma génération a été etouffée par les messages de prevention, et en cette semaine de sidaction je ne sais pas si je dois être révoltée ou confuse...

J'ai été passer un test mercredi dernier, c'est mon 4eme, je n'ai pas eu de questions à poser au medecin, amener le sujet de laa discidence c'est immédiatement passer pour un connard, excusez moi du mot.

J'en ai parlé à un ami, il aurait pu me jeter des pierres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et finalement ma soeur et moi avant eu une chance monstrueuse d y echapper je me rappelle que le foyer dans lequel on etait placé nous a emmené je ne sais combien de fois faire la pds pour voir si on été pas contaminé et a l epoque on nous prenais pas qu un peu de sang

Purée si on avait été malade d autre chose juste a ce moment là nos vie aurait pu etre foutue

parce qu a lepoque j aurai été obligé de prendre de l AZT finalment je l ai echapée belle

C'est clair. Vu le nombre de fois que vous avez été testées, vous avez eu une sacré chance.

Et il est clair également que ta mère serait encore en vie à l'heure qu'il est. Et peut-être même ton père (à moins d'une overdose bien sur. Mais il y a plein de gens qui se droguent pendant des années sans faire d'overdose, tout du moins d'overdose fatale).

Mais, c'est certainement le cas pour bien d'autres problèmes médicaux que le SIDA. En fait, la médecine tue ou esquinte dans plein d'autres cas. Je crois que si les gens, étudiaient les cas des personnes mortes ou ayant contracté certaines maladies dans leur familles, ils verraient que dans plein de cas, c'est la médecine qui est en cause. Je pense que presque tout le monde a été touché de près ou de loin par les erreurs de la médecine moderne.

Mais les gens ne s'en rendent pas compte, parce qu'ils ne font pas le lien entre les traitements ou opérations subies par leur proches (ou eux-mêmes) et les problèmes qui ont suivi. Et d'autres fois, quand ils font le lien et qu'ils posent des questions, on leur fait croire que le traitement était inévitable et que sinon, ça aurait été la mort ou une maladie plus ou moins grave, alors que la plupart du temps, c'est totalement faux.

Personnellement, je me suis rendu compte qu'une de mes grand-mères a eu la maladie d'Alzheimer à cause d'une opération. Idem pour une de mes tantes après un traitement contre le cancer. Idem, plus ou moins, pour une autre tante qui avait eu probablement une hémorragie cérébrale l'ayant rendue assez incohérente. Elle s'en remettait rapidement. Mais on lui a donné des antibiotiques qui, à mon avis, l'ont fait rechuter définitivement.

Modifié par aixur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...