Aller au contenu
forum sidasante
kierkegaard

Comment expliquer les relatifs effets positifs

Recommended Posts

Invité venusien
Vénusien, nous sommes bien d'accord,

mais

Primary outcome

A total of 21 out of 29 patients (72%) in the TI group and 13 out of 29 (45%) in the lamivudine group had discontinued the study by week 48 (P ¼ 0.061). Two patients discontinued for reasons other than immunological or clinical failure (one TI patient withdrew his consent, one lamivudine patient died in a working accident). Treatment failures were thus 20 of 29 patients (69%; 95% CI 51–83%) in the TI group (17 immunological failures, two clinical, and one both) and 12 of 29 patients (41%; 95% CI 26–59%) in the lamivudine group (11 immunological failures and one clinical; P ¼ 0.064).

Tous les patients en êchec (immunologique et/ou clinique) ont redémarré la tri.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais je n'ai jamais prétendu que l'arrêt total de la trithérapie fût une bonne chose chez des personnes ayant déjà subi un tel traitement. En effet, remarque que l'arrêt de toute thérapie fait disparaître la mutation M184V, et les paramètres "virologiques" (dont je ne nie absolument pas l'existence, au contraire, mais en tant que paramètres seulement) se dégradent.

Par contre, il est clair que cette fameuse "mutation" de la méthionine en valine est provoquée par la présence de lamivudine, mais elle n'empêche pas la lamivudine de minimiser la dégradation de ces paramètres (voire de stabiliser la décroissance des CD4), alors qu'en présence d'AZT, cette "mutation" empêche la lamivudine d'agir, puisqu'on parle de résistance par la présence des mutations T215Y et M184V (dans l'entête il s'agit bien de cela).

Remarque aussi que la "mutation" T215Y est plus présente chez les patients recevant la monothérapie que chez ceux en abstention thérapeutique.

je pense donc que la persistance de la valine (en fait de son codon) en 184 ne présente pas l'importance qu'on lui accorde. D'ailleurs je suis frappé par le fait qu'au niveau protéique, l'ajout d'un composé soufré fasse disparaître un acide aminé soufré.

Modifié par Cheminot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il aurait été intéressant de connaître le suivi de ces paramètres chez ceux qui ont redémarré la trithérapie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tous cas, merci Vénusien pour ces graphes que je n'aurais pu obtenir sans ton aide icon_biggrin.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour à tous...je viens de lire certaines choses interressantes dans plusieurs sites, surtout concernant la soi disant nocivité de l AZT...considéré comme poison(je suis meme certaine que bcp de séropo sont mort à cause de ce poison et non du sida ou plutot que ce médoc causerait le sida...enfin soit...)

bon maintenant il y a les tri-thérapies et mon copain prend du combivir et du kaletra...!

je regarde la posologie du combivir et je reste stupéfaite sur le fait que le combivir n est autre que la combinaison entre 300mg d'AZT et de 150mg de 3tc!!!!!?????

si l'AZT est considéré comme poison alors pourquoi encore en administrer surtout que pour un traitement c 2 par jour donc en l occurence 600mg d azt tt les jours????

donc si un jour mon copain attrape une maladie opportunistes,comment savoir si c est du à ses médocs ou au hiv????je suis consternée de conclure que depuis des années mon copain(et bien d autres gens) s empoisonne de médicament plus nocif qu un non traitement

je pense que ce sujet mériterait des réactions.... combivir=lamivudine+zidovudine

lamivudine=3TC

zidovudine=retrovir(AZT)

je refuse qu'il continue à prendre ces sales médocs!!!!

une autre chose aussi c est que je suis séronégative que nous avons une petite fille de trois mois qui à été concue normalement...nous avons eu des rapports non protégés pendant des mois (éjaculation aussi...) et suite à ca je suis tombée enceinte...on m a fait des tas de prise de sang et je n ai pas une seule trace d anticorps anti vih et en plus sa charge virale etait détectable!

A 6mois de grossesse, j 'ai contracté le citomégalovirus et on m a administré des immunoglobuline...2semaines plus tard dans ma prise de sang j ai eu un test douteux pour le vih mais apres, le test est redevenu normal...hors dans plusieurs sites j ai lu que l immunoglobuline etait un des facteurs qui pouvaient rendre un test hiv positif ... bizar...tt de suite j ai pensé à mon cas...!

maintenant ma fille à trois mois et elle est magnifique car elle a ete concue de l AMOUR...sans aucune manipulation médicale....je suis tjs saine,aucune trace de vih dans mon sang et j ai refusé à mon copain qu il prenne ses médocs hier soir...voila... icon_biggrin.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Vitchilo

Bravo ! Et l'AZT c'est de la merde! Et les médicaments sont encore donnés parce que c'est une industrie... une industrie basée sur le désespoir et la mort des gens mais une industrie... il y a beaucoup de $ à faire et c'est pour ça que ça marche toujours...

Quand il y aura un grand scandale, ça sera la fin de cette industrie et il y aura des tonnes de poursuites... Vivement ce temps là!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui encore une chose...quand je lis que le vih ne cause pas le sida...je suis d accord car le sida pour moi n est qu une conséquence d un mode de vie assez malsain(malsain dans le sens drogue dure,alcool,tabac,malnutrition,antibiotique,....peut etre le sexe dans les cas extreme,...)

un ami à moi maintenant décédé,a commencer à se droguer (shoot héroïne) en peu de temps il est devenu tt maigre,il ne mangeait plus,fumait,buvait de l alcool et au bout du compte il est mort....mais il n etait pas porteur du hiv donc on na pas qualifié sa mort de sida alors que si il aurait été porteur du hiv et aurait agi de meme et ben je suis sure que ca aurait été qualifié de sida...bon tt ca c est long mais moi j ai juste quelques questions...je n ai pas su trouver réponse assez claire...

le hiv c est quoi alors???(en terme assez facile...chui novice 5-aureole.gif )

quel sont les conséquences de ce virus???

si il n est pas la seule cause du sida...de quoi est il la cause???

est il inventé???

merci de comprendre ma soif de savoir...soyez indulgents!!! _biglol.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

nous avons eu des rapports non protégés pendant des mois (éjaculation aussi...) et suite à ca je suis tombée enceinte...

Tout ceci me paraît fort conforme à la méthode classique ... car sans éjaculation, il est peu probable de tomber enceinte. 4-piout.gif ... quelques cas sont rapportés néanmoins dans la littérature, dans la Sainte Bible notamment selon une mode opératoire qui reste, de mon point de vue, assez confus encore. Bénoît, si tu nous lis, explique-nous ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Remarque dans le feu de l'action, l'oubli d'éjaculer n'est que rarement observé ... En fait, et sur un plan purement scientifique, les experts constatent davantage d'oubli de ne pas éjaculer ... (cf. les conclusions du récent colloque aux Seychelles sur la question)

La littérature rapporte néanmoins quelques éjaculations anticipées, voire précoces, et même (je parle de la période qui précéda l'introduction du Viagra) des éjaculations tardives, voire pas d'éjaculation du tout les soirs de finales de coupe d'Europe par exemple.

Mais peu importe l'éjaculat, pourvu qu'on ait l'ivresse ... 4-piout.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Soangel.

Je ne peux que t'inviter à lire préalablement le sommaire (qui sera retravaillé dans les prochaines semaines) figurant à la première page du topic "Le VIH ne causerait pas le sida" et les liens y renvoyant. Tu auras déjà la plupart des réponses aux questions que tu te poses.

Mais pour te répondre très rapidement (je travaille en ce moment), pour savoir ce qu'est réellement le VIH, lis par exemple ce post-ci, et pour savoir ce qui cause le sida, lis par exemple cette présentation de Cheminot ou encore le début de cet article (d'ailleurs mentionné en préambule du sommaire prévanté).

Je trouve ton témoignage très intéressant car il illustre - entre autres - une évidence pour le moins aveuglante, à savoir que la séropositivité n'est pas sexuellement transmissible.

Quant à la cessation de son "traitement" par ton compagnon, il a de prime abord très bien fait. Mais attention tout de même : si sa séropositivité résultait manifestement d'un style de vie néfaste, genre toxicomanie, usage de drogues récréationnelles et/ou abus de certains antibiotiques, il doit bien sûr cesser ce genre de vie, sinon le risque d'infections opportunistes deviendra réel. Mais pour pouvoir en dire plus, il faudrait clairement savoir dans quelles circonstances son test dit "HIV" est devenu positif et s'il a déjà été atteint de maladies caractéristiques du sida.

Mais je le répète, fais d'abord l'effort (cela prendra de nombreuses heures, il est vrai) de lire le sommaire et les différents liens y mentionnés, outre les deux articles mentionnés en préambule du sommaire, tu auras déjà de nombreuses réponses aux questions que tu te poses.

Modifié par wallypat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, Soangel, il faut bien aussi dédramatiser certaines choses, et l'ironie a des vertus thérapeutiques qu'on ne saurait nier.

mais il nous faut aller plus au fond pour répondre à tes attentes...

et je te donne ici mon avis :

tout d'abord, sache qu'avant l'introduction du 3TC, il y a eu diminution de la dose uilisée d'AZT, et ceci en 1992. On constate à ce moment-là un arrêt de l'augmentation des morts dues au sida.

Lorsque le 3TC a été introduit, la mortalité a chuté... car, selon toute vraisemblance et selon les canons mêmes de la chimie la plus classique, le 3TC supprime la fonction chimique toxique que présente l'AZT.

Mais il faut lire un petit peu les sceptiques du vih, tels Heinrich Kremer ou Eleni Papadopoulos, pour voir qu'ils avancent une hypothèse bien plus globalisante que le simple vih, et présentant beaucoup moins de contradictions internes :

pour eux, le sida est dû à un déséquilibre du statut oxydoréducteur de la cellule, avec un fort excès d'oxydants. Et là aussi, on peut comprendre le rôle positif du 3TC même en monothérapie, car il agit comme un antioxydant.

Qu'est-ce qui peut créer ce déséquilibre cellulaire? Eh bien, tous les oxydants azotés auxquels nous sommes confrontés, et je précise bien azotés, car seuls ceux-ci ont envahi notre quotidien depuis 50 ans, chacun sachant bien sûr par contre que l'oxygène, un oxydant patenté, est lui très bien contrôlé par le métabolisme. Et ce qui conduit à la séropositivité et au sida est généralement le cumul de toutes sortes d'oxydants de ce type.

Ces oxydants azotés, quels sont-ils ?

en faible quantité, on en trouve dans l'air des rues envahis par les voitures, comme conservateurs (ntrites). A ce taux-là, il ne se formeque très pau de protéines du genre de celles qu'on dose par les tests en question, et ce test donne alors une valeur inférieure à la limite décidée par le fabricant.

Mais l'utilisation ou le contact prolongés avec ces oxydants azotés peut faire monter le taux de ces protéines et lui faire dépasser la valeur limite fatidique :

- nitrites d'alkyle (poppers)

- Viagra (qui empêche la destruction du monoxyde d'azote)

- toutes sortes de médicaments nitrés (chloramphénicol, nifenazone, nifuroxime, nifurtimox, nitrofurantoïne, métronidazole,.... plus généralement tous ceux qui contiennent "ni" dans leur nom)

- l'AZT

- les oximes (céfuroxime, cefixime)

- les isoxazoles (bactrim)

- les amines secondaires et tertiaires se transformant grâce au métabolisme en oxydes d'amine et hydroxylamines (toutes les drogues type amphétamines et morphine, cocaïne)

- les chloramines (formées lors de l'action de l'eau de javel sur la matière organique.

tous ces produits consomment la réserve réductrice des cellules (glutathion) et le stade sida correspond à une très forme diminution cellulaire de ces réducteurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais il nous faut aller plus au fond pour répondre à tes attentes...

Cheminot, je pense que notre amie et son époux ont parfaitement déjà compris cette nécessité d'aller au fond des choses ... 4-ptdrasrpt.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mais il nous faut aller plus au fond pour répondre à tes attentes...

Cheminot, je pense que notre amie et son époux ont parfaitement déjà compris cette nécessité d'aller au fond des choses ... 4-ptdrasrpt.gif

_biglol.gif_biglol.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne ris pas Cheminot !

D'ailleurs ne devrais-tu pas être avec tes collègues dans la rue ?

_d44.gif

afin de manifester ta solidarité anti ... anti quoi déjà ? ... 4-ptdrasrpt.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci à tous...donc en réalité une vie saine(que se soi meme pr les seronegatifs),est la meilleure prévention qu il existe...on peut tt aussi bien attraper le sida en étant séronégatif si on degringole dans une vie tres malsaine...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ben etre seropositif oui mais vers le sida non pour aller vers un sida il faut plusieurs conditions...

la vie

la peur

les medocs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...