Aller au contenu
forum sidasante

Recommended Posts

cheminot.....le probleme du stress oxydatif ne s applique pas qu aux seropos, aussi pourquoi seraient ils les seuls a demander à essayer de l epivir ??!!!!! vu que toutes les personnes agées en souffre, on devrait les mettre aussi sous antiretroviraux, meme softs ainsi que les cancereux etc etc.......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le probleme du stress oxydatif ne s applique pas qu aux seropos, aussi pourquoi seraient ils les seuls a demander à essayer de l epivir ??!!!!! vu que toutes les personnes agées en souffre, on devrait les mettre aussi sous antiretroviraux, meme softs ainsi que les cancereux etc etc.......

Il me semble qu'il y a plusieurs explications complémentaires à cela.

Première explication

Contrairement aux personnes âgées, le stress oxydatif de ceux faisant un sida déclaré est manifestement démesuré et rarement sans comparaison possible avec celui dont souffre une personne âgée. Le stress oxydatif des sidéens est à ce point démesuré qu'il peut devenir incontrôlable et causer des dégâts irréversibles à l'organisme humain, en ce compris sa "machinerie cellulaire". Ce qui peut effectivement arriver chez les personnes âgées, mais il est rare que cela atteigne un tel degré, en tout cas aussi rapidement.

Après vérification, j'ai lu récemment dans deux ou trois articles que le fait de vieillir, et le stress oxydatif que celui implique (ou peut-être plutôt : le stress oxydatif est un facteur d'accélération du vieillissement), peut rendre le test dit "HIV" positif. Mais contrairement à un sidéen "traditionnel", la personne âgée sera séropositive parce qu'elle est un peu (sauf exceptions) au-dessus du seuil au-delà duquel une personne est déclarée séropositive. En revanche, dans le cas de la personne qui a atteint le stade du sida déclaré, celle-ci est très largement au-delà de ce seuil. Or c'est plutôt dans ce dernier cas que les drogues dites "antivirales" peuvent montrer un - relatif quoique parfois indispensable - intérêt.

Deuxième explication

Il s'agit probablement de la plus importante explication.

Il y a en réalité différentes formes de stress oxydatif, et pour ne citer que les plus importantes :

- le stress oxydatif provenant des espèces activées de l'oxygène,

- le stress oxydatif provenant des espèces activées du chlore, et

- le stress oxydatif provenant des espèces activées de l'azote.

Parmi ces trois formes de stress oxydatif, celle qui cause de la façon la plus importante le sida est la troisième forme, à savoir celle dérivant des espèces activées de l'azote. Cette troisième forme de stress oxydatif, on la trouve généralement et justement dans la consommation de drogues récréationnelles (telles que le poppers, le viagra, la cocaïne, etc...), certaines drogues dites "antivirales" de même que dans certains antibiotiques. Elle aboutit justement à hyperstimuler et finalement épuiser les lymphocytes T4 qui produisent du monoxyde d'azote, soit les fameux TH1. Ceux-ci finissent progressivement par "se suicider" (apoptose) et ne sont plus en mesure de défendre le sidéen contre les germes (le plus souvent des "champignons") causant les maladies caractéristiques du sida, soit les maladies "exotiques".

Ceci étant, les deux autres formes de stress oxydatif ne peuvent que contribuer à accélérer l'atteinte du stade du sida déclaré, mais ne doivent visiblement être considérées que comme des "cofacteurs" (lol !).

Les drogues dites "antivirales" les plus "efficaces" sont justement celles qui luttent principalement contre le stress oxydatif dérivé de l'azote (la troisième forme de stress oxydatif), soit celui causant le sida.

Donc, l'intérêt d'administrer ces drogues dites "antivirales" à des personnes souffrant de maladies qui peuvent trouver partiellement leur cause dans l'une des deux premières formes de stress oxydatif citées ci-dessus (cancer par exemple) est particulièrement limité, surtout au vu de leurs effrayants effets secondaires.

Et pour penser au cas du sida africain, celui-ci est principalement dû à la malnutrition. Or la malnutrition ne cause pas spécialement la troisième forme de stress oxydatif mais bien toutes les trois. Par conséquent, le recours aux drogues dites "antivirales" pour les sidéens africains est plus que jamais injustifié et ne saurait être justifié que dans des cas encore plus exceptionnels que dans celui du sida "occidental" causé par un style de vie "nocif" et "malsain".

Je suppose que Cheminot pourra confirmer et/ou compléter (ou corriger) les deux explications qui précèdent.

Modifié par wallypat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Aurore

Bonjour Sasha,

je sais que je tombe comme un cheveu dans la soupe parmi tous ces posts,

(comme d'habitude icon_redface.gif )

Mais je voudrais te conseiller une cure de Noni hawaïen pour toi et pour ta fille.

C'est un remède magique pour toutes sortes de maux. Tu pourras lire le dossier sur ce site et commander (mais tu peux aussi en trouver ailleurs).

www.sfb.fr

Aucun effet secondaire, bien sûr car c'est un produit naturel sans danger et si tu as des contrariétés physiques comme intellectuelles cela aidera ton corps à les surmonter.

Je suis de tout coeur avec toi. icon_ange.gif

Pour les problèmes de résistance et d'immunité tu peux y associer du gel d'Aloe vera.

Enfin je pense que les HIV controllers ne sont pas uniquement dûs à un miracle.

Il y a bien une raison et j'espère que tu feras partie de ceux-là ainsi que ta petite merveille.

C'est le mieux que je puisse vous souhaiter à toutes les deux. icon_smile.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut et merci pour vos encouragements mais tous les procès du monde ne remplaceront pas les années loin de mon enfant et surtout la colère de le voir se faire manipuler un peu plus chaque mois. Et surtout que j'ai coopèré avec tout ce qu'on me demandait: laisser tomber "Krishna", manger de la viande alors que j'étais végétarienne,prendre la trithérapie, aller voir un psy ... etc. A chaque visite j'ai l'impression d'être une cobaye qu'on observe... C'est insupportable, ça m'a même rendue malade. Pour payer des formations aux chommeurs il y a pas de budjet mais pour les familles d'accueil là c'est pas le cas. Ils ont même embauché une 4ième personne au point rencontre pour me surveiller! Personne ne m'a répondu au sujet de ces pauvres anglais qui ont testé des médicaments pour la sclérose en plaque et qui étaient plutot mal en point, c'était vers le 20 mars. Et pour Shasha, surtout tiens bon! Essaie les plantes, pour moi ça marche, et surtout la patience. Ciao

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sasha,

Il reste le PAO PEREIRA du Prof. Mirko BELJANSKI qui a fait largement ses preuves contre le SIDA et le CANCER.

Il doit certainement y avoir un topic sur ONCT sur ce produit tres connu.

Et tu trouveras tres facilement toute la doc. necessaire dans google, ou biogassendi par exemple.

Et peut etre un peu de chlorure de magnesium ?

Etant donné que ça a fait ses preuves pour booster le systeme immunitaire, et contre de nombreuses épidemies graves ...

Chercher sur ONCT et sur google ...

Même si en ce moment, sur les forums d'ONCT, on soupçonne ce produit, avec le G5, de pouvoir engendrer des exces de calcium, et donc un stress oxydatif qui pourrait provoquer une seropositivité voir même un sida.

Mais bon, j'en doute fortement, puisque 90% de la population est carencée en magnesium, justement a cause du stress, mais aussi et surtout de la malbouffe...

Modifié par aixur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même si en ce moment, sur les forums d'ONCT, on soupçonne ce produit, avec le G5, de pouvoir engendrer des exces de calcium, et donc  un stress oxydatif qui pourrait provoquer une seropositivité voir meme un sida.

A l'attention du lecteur, je signale que ce n'est pas cela que j'ai dit.

Le G5 et certainement des compléments de magnésium peuvent être bons pour la santé. Ce que j'ai dit en revanche, c'est qu'en présence d'autres facteurs de stress oxydatif déjà préexistants, la prise de G5 pourrait être susceptible d'accroître encore davantage le stress oxydatif, la prise complémentaire de magnésium pouvant en outre aggraver encore davantage la situation. La chimie semblerait pouvoir expliquer cela.

Pour le lecteur intéressé par ce sujet, je l'invite à lire ce post et ceux qui ont suivi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...