Aller au contenu
forum sidasante
EcliptuX

**[SIDA] : le "VIH" ne cause pas le SIDA ** 1/3

Recommended Posts

Pourquoi, Tixi,

Il est vrai que ces textes en français sont révélateurs, mais l'étude des sources est très édifiante. Cependant, ces sources sont toutes en anglais. Et il faut utiliser le plus possible les documents acceptés par la communauté scientifique (pubmed). Ils sont édifiants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'adresse du "yin et yang du vih" par Valendar Turner

http://perso.wanadoo.fr/sidasante/pdf/yinetyangduvih.pdf

il contient toutes les références nécessaires

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dis-moi Candide aurais-tu l'obligeance de faire disparaître ton sigle à ruban (genre touche pas à mon SIDA) : vois-tu, ce machin là m'agace et je ne suis pas le seul sans doute ... il conviendrait de le réserver aux manifestations organisées par tes bons amis ... il me semble superfétatoire de procéder à son affichage ici. Vois cela avec le show biz, les potes au professeur Luc et les conseils en communication des labos ... faites encore un colloque exotique et fastueux pour réfléchir à la question ...

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ci dessous un cri de Tine van der Maas, une personne sur le terrain en Afrique du Sud, avec une réponse intermédiaire de Fred Cline, un séropositif depuis plus de 20 ans et ami de Peter Duesberg.

Dear Fred and everybody,

Yes, people are dying  - if it is 1000, or 15000, or 600, - they are dying. Raschnuck is in SA and I have never met him or has he ever been quoted in the local press, nor has he tried to contact me - some secret mission ha, ha  - he sure is keeping a low profile - do not even know where he is or what he is doing. We all are such a miserable bunch of losers we should be ashamed of ourselves. We, myself included, philosophy about death and dying as if it is not relevant. If you want to know about anything - ask me - people are dying that should not be dying. Young people - old people that were not ready to go - PEOPLE ARE DYING.!!! I do not care what Rasnick says - my personal experience is that people are sick and dying. Would you like me to forward you about 1000 emails I got on the latest TV show. Why I am hammering that you should study Dr U is that it gives answers on certain questions - or may not - you decide! \\Ie will never know that, but if you do not want to look at his theory seriously, I am out of here. I want you to read what he has to say, and than criticize him whatever - with real arguments, not what he did in the past, but what he has done now. In the past is past. I believed in HIV. I did things in my yputh that I would not advertise - so!!!  If you can not look at that, then I am out of this forum, as I thought that dissidents were able to look at their own views, instead of what they believe in. In SA I am now being attacked because I associate myself with certain people - meaning dissidents. If I am going to be associated with you, I do not only want to be associated with what you have done in the past - which do not bring answers to the problem of AIDS, but look into the future of what AIDS might be or how we can resolve it.

I am really grateful of what I have learned in this forum, but if you can not go deeper into Dr U, I will cut my ties, because that will show you are the same as Drs and Scientists everywhere else, keep sticking to the same story - you are no different. On the one hand you condemn him, on the other hand you say you have no time to investigate what he has to say - what is it.

I do love you all, or put that better learned to respect you for what you stood for all these years. Can I still respect you? Not if you refuse to look at something different.  If anybody wants to keep contact with me, you can reach me at healthed@mweb.co.za or go to www.powertothepeople.co.za where you will find many more articles posted o the site over the next few weeks carrying on with the battle. So if nothing else changes - and I know it sounds like blackmail - I will be out of here - as much as it pains me - because I cannot take your refusal to look at Dr U, look at the dying - (do you want the photos of people we lost, I have a couple,) and keep on saying you are dissidents.

A last thought.\ to leave you with for tonight, considering I may be leaving this forum because of things grinding me.

Just like many people have commented that dissidents are independent thinkers - I also always thought so!

I have been taken over the coals by journalists because I associate with many different people with many different ideologies!

I will not - ever - be associated with any person who does not consider different options. The reason? People are dying that should not be dying! The problem of AIDS is so huge - why can we not look at different points of view - it is very easy to say whatever you are saying from your armchair, and I am sorry if you come up with your struggle credentials I also have them - and whoever has them the longest or has done the most, does not interest me. If, after this writing, nothing changes, I will unsubscribe, and find other people who are willing to look at all options. If I do not find them, that is also o.k. I am tired of all the bullshit!!!

What is being done now is what counts!!! Where are you know, what are you doing now, what can be done now, that is what is important. We need you now. If you cannot see that, that is fine, Continue with your philosophies about toilet paper and anal cleaning, but I will be out - sorry for me, sorry for you!  Will wait your response and make my decision accordingly.

In SA, have a good night, kind regards and good thoughts searching your soul - somehow, the dying has to stop, and it will, with or without your help!

Tine

--------------------------------------------------------------------------------

From: AIDSsoc@yahoogroups.com [mailto:AIDSsoc@yahoogroups.com] On Behalf Of Fred Cline

Sent: Saturday, June 18, 2005 6:43 AM

To: AIDSsoc@yahoogroups.com

Subject: Re: [AIDSsoc] Urnovitz

OK all you glib AIDS dissidents, please tell Tine what to do.  I have said enough here lately.  What on earth does Urnovitz have to do with the current situation in South Africa and are 1,000 people really dying of "AIDS" in South Africa?  David Rasnick says they are not dying, that the population is really going up and not down.  Please respond.  As I said, I have said enough. 

Fred

On Jun 17, 2005, at 6:28 PM, Tine & Nelly wrote:

Hi there,

What about an old fashioned hunger strike. It has to come to a point!!! This madness has to stop!!! The media does not want to show  the dvds, they write any stories that they think are true about my program, and we have just been discussed in parliament, but  it is no use. So what if I go on a hunger strike, seriously - just till they show the whole dvd on TV. I have enough to spare, fat-wise, and have no other weapon to fight this battle. Somehow, the dying has to stop!!! You all have no idea of the telephone calls and e-mails I get from people desperate for help. At least 2 a day in quiet times, a lot more when I have just been exposed to any media - it has just quieted down.

The reason I keep on venting is that we work so much on the floor, we are constantly being pushed with our noses in death and dying - when we know it could be stopped. At the end of the day I feel like an old 60s - Bob Dylan -How many deaths does it take till we know, that too many people have died! The answer my friend, is blowing in the wind, the answer is blowing in the wind! THE DYING HAS TO STOP. Whatever we all are going to do, we are all responsible, because in one way or the other, we either got comfortable in our comfort zones of dissidents, writing about toilet paper, whilst writing to an SA news editor. You are even proud that you do not read up on Dr U.because ...what! You are just as bad as the normal scientists because you are arguing on what he was - not what he his today. If I tell you what I was before and what I am now, your ears would roll. So read what he has to say, not talk what he has to say. At the end of the day -  people have AIDS - they are dying -  so take the time to read - stop being a dissident in such a way that you stop looking. The smell I got from most of you is that you are not much different like most scientists because you refuse to look at different points of view, even if he did look at it differently years ago. In the AIDS area 20 years is a long time and people can change their minds.

One thousand people die everyday from AIDS in SA

What are you going to do

You can help me

Do I start a hunger strike?

Do I start a media fight - with the ombudsman?

Do I go to court - and with what money!

Do you realize how close you all are of being there - so close and so far!

Love

Tine

Ce qui semble évident, c'est que, dans les régions pauvres d'Afrique du Sud, des personnes meurent avec des taux de CD4 faibles et des Immunoglobulines en excès.

Tine indique sur son site la manière dont elle les soigne par des méthodes nutritionnelles. Et elle a l'accord du ministre de la santé sud-africain.

Là où à mon avis elle se trompe, c'est lorsqu'elle confond "hiv" et séropositivité, et elle se fâche sur ce site [Aidssoc] (de Yahoo) parce que les gens discutent de ce point.

Point important d'un point de vue théorique, car, dans l'optique où la séropositivité n'est pas due à un virus, l'utilisation d'ARV ne se justifie pas. Par contre une nutrition adaptée, avec les antioxydants (ici par exemple la vitamine C du jus de citron) va dans le sens d'une cause toxique et nutritionnelle à cette maladie.

Mais elle considère la maladie d'un point de vue pratique.

Et elle crie parce que sa méthode, qui a sauvé bien plus de monde que les ARV, n'est pas acceptée par le monde médical blanc sud-africain car ne provenant pas d'études faites par les labos. C'est en gros cela qui apparaît.

Apparemment aussi, la Ministre de la Santé n'a pas les coudées aussi franche que cela devant le lobby médical.

Par ailleurs, elle reprend aussi les chiffres de l'OMS concernant la mortalité en Afrique du Sud, car elle vient simplement de rentrer dans le débat, et voyant tout de même pas mal de monde mal en point, elle a tendance à croire en ces chiffres.

En ce qui concerne la cause de cet état de fait, et en utilisant les travaux de Gisselquist et Potterat déjà cités, on est en droit de penser que les campagnes de vaccination contre l'hépatite B ont détérioré la santé de ces personnes sous-alimentées, qui ont par ailleurs certainement reçu des quantités appréciables de chloramphénicol et de métronidazole pour des typhoïdes ou des helminthiases.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant ...

Pour connaître physiquement l'endroit, il est vrai qu'il existe un formidable décalage entre ce que ressentent sur la question les sud africains eux-mêmes et ce que les occidentaux voudraient bien qu'ils ressentent et pourtant, même sur leurs médias, il y a du pressing comme c'est dit ici ...

J'ajouterai au terrain souligné par Cheminot, un autre phénomène assez spécifique là-bas : celui de la toxicomanie ... des drogues dures ... Il est assez téméraire de se balader dans les grands centres urbains la nuit ... y compris le soir en voiture vitres fermées ... et muni d'un 357.

L'AF est aussi victime de son "relatif succès économique" et draîne une immigration très en rapport avec le sujet précédent : les mozambicains s'y livrent, avec d'autres, à un commerce actif ...

D'une manière assez diffuse est en train d'émerger un nouveau concept : celui qui consiste à penser que la solution économique africaine viendra de là-bas ... Mbeky remporte quelques succès çi et là ... il agace (la France notamment) ... Il profite des échecs des autres ... c'est évident.

Il est imprudent de faire des projections à ce niveau mais il me semble que la question du HIV peut s'éclairer depuis là-bas ... car la question du HIV est intimement liée à la politique d'influence occidentale ... qui, il faut bien le dire, se meurt ... il est important que l'africain prenne conscience de turpitudes dont nous avons le secret, avant même d'avoir la possibilité d'aller faire le plein d'eau propre ... Ce qui fait que, lorsque ça marche, non seulement il n'a pas accès au développement mais en plus il est alors doté de nos angoisses. C'est un très beau résultat ...

J'aime bien la conclusion de Tine :

Do you realize how close you all are of being there - so close and so far!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité equilibrium

Bonjour a tout le monde

Depuis quelque temps, et avec pas mal d'effort je commence a croire que tout ce que l'on nous apprend a l'université n'est pas 100% vrai, même s'il existe des "preuves".

Sans vouloir devier le sujet principal, discuter avec les religieux et avec les scientifiques traditionnels, revient au même, tous les deux croient être porteurs de la verité absolue, d'une part les religieux font appel a la foi (croire ce que l'on voit pas) et d'un autre les scientifiques qui peuvent citer des grandes personnalités ou groupes scientifiques et leurs publications sans vraiment avoir fait les experiences par eux-mêmes, sans penser que le tout premier pas dans tel ou tel direction peut avoir été faux. La foi et les dogmatismes existent dans les deux côtés

Bref, j'ai touvé un lien interessant:

http://www.cybersciences.com/cyber/3.0/N1538.asp

et la publication respective sur Pubmed

Je me pose la question, il n'est pas possible que ces region-là dans notre genome, s' expriment activement lorsque l'organisme subit un stress physique o chimique du genre changements de temperature (comme les Heat shock proteins), drogues, substances toxiques, certains medicaments agressifs, malnutrition... ou même un stress psychologique. ESt-ce que pour faire les tests et experiences sur le Vih ont fait la distinction avec ces types de "retrovirus" endogènes ?

J'ai developpé une théorie, basée sur mes cours a l'uni, certains publications, et certains théories heretiques mais je l'expliquerais aprés.

a+

Equilibrium

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Equilibrium,

Cela fait longtemps que je soupçonne quelque chose comme cela. Mais tu auras remarqué que, pour maintenir le dogme, ils sont obligés d'inventer une rencontre du génome humain avec un virus apparenté au vih il y a des ARN.

Et le troisième larron, celui dont personne ne veut, car cela remet trop en question, les substances chimiques (contenant essentiellement des azotes oxydés selon moi), sont tout-à-fait capable de produire ce syndrome et d'arracher cet ARN.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pourquoi

Cheminot, je vois que je n'ai pas répondu à la question que tu m'as posée plus haut. En fait, comme je n'avais presqu'aucune expérience personnelle ou proche des effets des tri, j'ai argumenté à fond dans le sens de la médecine officielle, sans réellement savoir pourquoi, je voulais en avoir le coeur net, c'était surtout pour tester la solidité des arguments opposés à cette thése. Je fais toujours comme ça pour me faire un point de vue solide.

Je suis désolé d'avoir mis vos points de vue à l'épreuve, mais ça vallait la peine, parceque maintenant, je suis bien décidé à aller jusqu'au bout et à prévenir l'opinion publique de l'arnaque.

Donc, il s'avère que ce que font les médecins n'est pas le résultat d'une démarche scientifique honnête, mais que c'est le triste spectacle de ce qu'est devenu la médecine qui est maintenant définitivement entre les griffes des laboratoires pharmaceutiques pour qui l'épidémie, je n'ose plus dire de sida, mais de peur du sida, est une aubaine fricardiére.

Ca devient de plus en plus évident!

Tout le tapage médiatique autour du SIDA, était donc un trucage, un de plus, pour être bien sûr que la peur était en place et que les médicaments se vendraient bien. Bien joué les Illuminatis, mais ce que vous n'avez pas vu, c'est qu'il y a aussi des gens intelligents en face.

A moi de poser une question, QU'ALLONS NOUS FAIRE? On ne peut pas rester à attendre que ça se passe, la situation est tellemment grave que ne rien faire c'est être complice!

J'ai eu quelques échanges privés avec Viduité, si toi Cheminot tu veux en faire autant, pas de problème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu quelques échanges privés avec Viduité, si toi Cheminot tu veux en faire autant, pas de problème.

C'est déjà le cas. Merci de la proposition.

Quant à moi, je lis systématiquement les News anglosaxones sur :

http://forums.about.com/n/main.asp?webtag=...ds&nav=messages (qui est un ancien groupe officiel dont le modérateur, Mark Cicocci, est passé de l'autre côté.)

http://communities.msn.com/AIDSMythExposed/general.msnw

http://www.aras.ab.ca/ (avec quelques liens en français)

http://www.alexalienart.com/sonia.htm

http://groups.msn.com/dissident-action/general.msnw

http://groups.google.com/groups?q=misc.hea...a=site%3Dgroups (où ça cogne fort)

http://www.aimoo.com/forum/categories.cfm?...tegoryID=184164

http://www.robertogiraldo.com/

et allemandes sur :

http://f23.parsimony.net/forum51884/

Notre forum étant le seul où l'on ait actuellemnt la liberté de s'exprimer et de confronter nos idées en langue française.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Candide

Tu déconnes ou quoi, candide, c'est grace à son copier collé que j'ai tout compris!

Je ne sais pas si tu plaisantes ou si tu parles sérieux.

Comme disait Freud, rien de grand ne se fait sans être un peu criminel.

Bonsoir à toi, amicalement!

Non je ne déconne pas. Ces textes t'ont convaincu, très bien. Mais est-ce une raison pour les copier-coller in extenso ? Un forum, ce n'est pas une compilation de textes qu'on est allé chercher à droite et à gauche. Un forum est un lieu d'échange. Ce n'est quand même pas compliqué de faire un résumé et d'indiquer le lien vers l'article en question. Et quand l'article est dans une langue étrangère, c'est sympa d'en faire la traduction.

Imagine juste une seconde que je commence à copier-coller une dizaine d'articles scientifiques in extenso en langue anglaise. Rien que sur cette page, qui démontre les liens de causalité entre le VIH et le Sida, on trouve plus de 150 références scientifiques. Chaque article comprendant au moins une dizaine de pages, tu vois ce que ça peut donner...

Modifié par Candide

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bienvenu dans le club, pourquoi.

Il existe une question, qui fait la joie des colporteurs de l'angoisse, et qui visiblement échappe à tout le monde, tant elle est quasi devenue transparente.

Le HIV est supposé être un rétro virus, c'est à dire, intégré depuis la nuit des temps, nous ne parlerons pas d'évolutionisme, dans notre génome. De ce fait, il apparait évident que son mode d'expression ne peut être que dépendant de modification environnementales particulières, et suffisament durables pour le laisser s'exprimer.

Sur cette base apparait la logique d'un test qui fonctionne sur un seuil et non pas sur une binaire question de présence. Par contre, il n'apparait dans ce mode d'expression aucune validité ou justification de son caractère contagieux.

Viduité, il y a toujours de la fraicheur à te lire, comme du jus de papayes fermentées.

Pour répondre à ta question, pourquoi, il est interressnat d'entendre et de lire ton pote, cela pourrait maintenir un haut niveau d'échange.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ADDTC

Donc, il s'avère que ce que font les médecins n'est pas le résultat d'une démarche scientifique honnête, mais que c'est le triste spectacle de ce qu'est devenu la médecine qui est maintenant définitivement entre les griffes des laboratoires pharmaceutiques pour qui l'épidémie, je n'ose plus dire de sida, mais de peur du sida, est une aubaine fricardiére.

Il y a eu des arguments, développés par FinallyFree et moi-même, qui indiquent que le SIDA n'est pas une pompe à fric. Il y a des médicaments beaucoup plus rentables pour les gros labo que simplement le traitement du HIV.

D'un point de vue crassement économique, les labos ont intérêt à ce que l'on vive le plus longtemps possible afin de pouvoir fournir le plus de médicaments possibles le plus longtemps possible, et qu'un vieillard amène plus de dépenses de santé qu'un homme dans la force de l'âge. Cet argument économique ne tient pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'un point de vue crassement économique, les labos ont intérêt à ce que l'on vive le plus longtemps possible afin de pouvoir fournir le plus de médicaments possibles le plus longtemps possible, et qu'un vieillard amène plus de dépenses de santé qu'un homme dans la force de l'âge. Cet argument économique ne tient pas.

La logique médicale considéré du point de vie de la rentabilité financiére , nous dit :

Il vaut toujours mieux un patient que l'on tue à petit feu avec des médicaments , qu'un malade ou une personne en bonne santé que l'on ne soigne pas.

L'idéal , bien sur , serait que le patient ne meure pas .... rien n'est parfait , mais au train ou vont les choses quand un malade meure il y en à un autre qui apparait...et même plus .

Vu la pollution de l'environnement et l'alimentation des jeunes générations , il n'y a pas de soucis à se faire ...il y a là un réservoir de malades potentiel qui fera plus que remplacer ceux qui rendent leurs billets.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a eu des arguments, développés par FinallyFree et moi-même, qui indiquent que le SIDA n'est pas une pompe à fric. Il y a des médicaments beaucoup plus rentables pour les gros labo que simplement le traitement du HIV.

De vrais frères siamois ces ADDTC, Finally et Candide ...

... Ceci étant, les grands labos n'ont pas coutume de négliger les créneaux ... même si, en apparence, ils peuvent être estimés "non rentables" par des économistes d'opérette ...

... Le VIH est sans doute le levier le plus puissant actuel pour faire passer à la caisse la Communauté internationale via la foultitude de ses "machins" ... les avantages de la logique des marchés sans en avoir les inconvénients ... une aubaine !

Il vous suffit d'observer les chiffres avant la virgule énoncés ci et là ... il vaut mieux se trouver sous cette arbre qu'ailleurs ... ce qui n'empêche pas évidemment de faire flèche de tout bois ... surtout si le subventionnement précité permet à des populations, pas vraiment habituées à traîner les parasites devant une cour de justice, de "jouir" de ces fantastiques réalisations du "génie humain" ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a eu des arguments, développés par FinallyFree et moi-même, qui indiquent que le SIDA n'est pas une pompe à fric.

Tu veux bien nous rappeler dans quels messages se trouvent vos arguments à ce propos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ADDTC

De vrais frères siamois ces ADDTC, Finally et Candide ...

Normal, on approche de la mi-aout (désolé, j'ai pas pu m'empêcher de la faire)

... Ceci étant, les grands labos n'ont pas coutume de négliger les créneaux ... même si, en apparence, ils peuvent être estimés "non rentables" par des économistes d'opérette ...

Des économistes d'opérette... Ca c'est incroyable ! Les médecins qui défendent la théorie du VIH, sont des empoisonneurs, un quidam qui fait un raisonnement basé sur le simple bon sens devient un économiste d'opérette. Et toi, moi cher Viduité (on rock-en-rock, ou comme tu voudras), tu es le détenteur de la vérité absolue, tu possède la science infuse qui te permet de coller une étiquette et d'afficher le plus grand mépris pour tout ceux qui ne pensent pas comme toi.

... Le VIH est sans doute le levier le plus puissant actuel pour faire passer à la caisse la Communauté internationale via la foultitude de ses "machins" ... les avantages de la logique des marchés sans en avoir les inconvénients ... une aubaine !

Une analyse de notre envoyé spécial au sein des plus grands labos pharma. Tu es au courant de leur business plan, tu es le PDG caché des plus grands trust pharmas.

Il vous suffit d'observer les chiffres avant la virgule énoncés ci et là ... il vaut mieux se trouver sous cette arbre qu'ailleurs ... ce qui n'empêche pas évidemment de faire flèche de tout bois ... surtout si le subventionnement précité permet à des populations, pas vraiment habituées à traîner les parasites devant une cour de justice, de "jouir" de ces fantastiques réalisations du "génie humain" ...

Ouiiii, rien de tel que le SIDA et l'Afrique pour se remplir les poches, je vous recommande la lecture de cet article de Gilles Brisson de Aventis Pharma, sur la rentabilité des médicament et notemment cet extrait :

Mais dans les pays en voie de développement, la disponibilité de l'argent et des médicaments n'est pas le seul problème. Bien souvent on y meurt d'infections bénignes, pour lesquelles des médicaments existent à des prix dérisoires, mais auxquels les gens n'ont pas accès faute d'une politique et d'une infrastructure de santé.

L'exemple de la tuberculose illustre bien ce besoin, car le médicament doit être administré chaque jour pendant 6 mois. Afin de s'assurer du suivi du traitement, le seul moyen reconnu est l'approche " DOTS " (" direct on site ") : chaque malade est pris en charge par une personne qui chaque jour le voit physiquement prendre son médicament. Ce système a par exemple prouvé son efficacité à Paris avec le SAMU social et à New York. L'argent et le médicament ne font donc pas tout, l'infrastructure est essentielle. Ainsi, depuis deux ans, Aventis est prêt à financer en Afrique du Sud une telle approche, dans laquelle un réseau allant jusqu'à 500 000 personnes traitant chacune 3-4 personnes doit permettre de faire reculer la maladie. Cependant, les acteurs sur le terrain ont du mal à s'entendre pour commencer les opérations et le projet pourrait avancer encore plus vite, non pas par manque d'argent, mais faute d'une entente politique.

Au-delà de la bataille juridique sur les brevets ou le prix des médicaments - les génériques dans ce contexte ne sont pas une menace pour l'industrie, qui de toutes façons n'espère pas vendre de médicaments dans ces pays - le manque d'infrastructures médicales est l'un des problèmes de la lutte contre le SIDA en Afrique.

Voilà, les compagnies pharma ne peuvent pas se remplir les poches en Afrique, car il n'y a pas d'infrastructure médicale, pas de volonté politique et donc pas de suivi. Un autre extrait de cet article :

Aujourd'hui, dans les pays industrialisés, le ralentissement de la croissance économique fait que les systèmes de santé surveillent de près l'allocation de leurs ressources financières. De plus, il existe un décalage, comme pour les retraites, entre ceux qui produisent la richesse et ce qui consomment de la santé, puisque 80% des dépenses concernent les plus de 65 ans. Enfin, une partie de cette consommation est gaspillée. Ces trois facteurs font que l'on souhaite aujourd'hui " maîtriser les dépenses de santé ".

Cependant, il existe une appétence naturelle pour " plus de santé ", santé à laquelle on accorde une part d'autant plus importante que l'on est riche : la consommation de santé est totalement corrélée à la richesse d'un pays. Il n'est pas possible d'empêcher les gens de s'enrichir et donc de consommer plus : la vraie bataille est donc celle de l'optimisation des dépenses de santé plutôt que de leur maîtrise, et cette optimisation passe par le bon usage du médicament.

80% des dépenses concernent les plus de 65 ans. Si on veut qu'ils atteignent cet âge là, il faudrait peut-être éviter qu'ils meurent du SIDA entre temps, non ? Gilles Bresson souligne également que au plus on vit vieux, au plus on a envie de vivre mieux, et que le marché ne se situe pas dans la quantité de médicament vendue.

Voilà pour l'argument "Les compagnies pharma s'enrichissent sur le dos du SIDA"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il faudrait peut-être éviter qu'ils meurent du SIDA entre temps, non ?

ça, ce n'est pas vraiment difficle à faire, que le Sida soit infectieux ou pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pourquoi

Ok, les gars, pour l'instant, j'ai viré ma cuti, mais rien n'est définifif, (je n'ai pas lu tous les arguments,) mais je constate que ceux qui sont mis en avant pour soutenir la thése de l'étiologie infectieuse au VIH, se résument plus ou moins à ceux que j'avais développés.

Bon je constate qu'il y a chez les opposants à cette thése certains doutes résiduels.

Mais on peut raisonnablement se demnader, si c'est bien honnête de traiter aux trithérapies les séro positifs vu les effets de ces produits, et vu le nombre de séro positifs qui vont bien (et souvent mieux) sans elles.

Ceux qui disent qu'elles tuent plus qu'elle ne guérissent sont de plus en plus nombreux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ADDTC ...

Je te conseille de lire ce court passage qui ne saurait être "spécieux" puisqu'il est extrait du rapport 2004 de tes amis d'ONUSIDA ...

Sont-ce des cacahuètes ... ? ... même pour les business plan des labos ?

Officiellement, deux candidats vaccins préventifs sont actuellement testés depuis avril 2001, lun français (Aventis Pasteur), lautre américain (Vaxgen).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pourquoi

Cheminot, l'affaire est loin d'être anodine, mais comme tu le sais les arguments ne sont pas tous favorables au démenti de la thèse officielle... Ce serai trop simple.

Cependant vu mon passé je sais trop bien comment fonctionne le système médical, et je n'exclus pas qu'il y ait une tromperie plus ou moins volontaire de la population. L'enquète continue, j'écoute tous les points de vue, il y en a sûrement que je n'ai pas encore entendus, mais ce qui est sûr c'est que ma connaissance du sujet a beaucoup avancé cette semaine.

Je crois qu'il serait utile d'avoir des chiffres fiables sur les cas de personnes traitées aux trithérapies, et qui les ont abandonnées à cause de leurs effets désatreux pour leur santé.

Je me perds avec tous ces liens. Ce serait bien d'avoir des références en Français, tu as déjà dû le faire, mais je me perds c'est un tel fatras!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...