Aller au contenu
forum sidasante
EcliptuX

**[SIDA] : le "VIH" ne cause pas le SIDA ** 1/3

Recommended Posts

Invité FinallyFree

Oui, enfin, tu as un cerveau quand même. Et la signification des tests à seuil, elle est simple : ça signifie que que tout le monde est plus ou moins séropositif. Donc, tout le monde a des anticorps pour les protéines sensées être spécifiques du VIH. Normalement, ça devrait être tout blanc, ou tout noir. On réagit positif ou pas. Mais là, non. Et c'est pas logique, puisque soit on est infecté par le virus, soit non. On ne l'est pas un peu, beaucoup, passionnément, à la folie.

Pas forcément, on peut aussi voir ça comme ça : il y a un taux basal de ces protéines (là je suis dans l'éventuel, je vous l'ai dit je ne suis pas virologue, et je n'ai pas réponse à tout), ou alors la sensibilité du test n'est pas assez forte pour détecter un très faible taux... Je n'en sais rien. Par contre il est tout à fait encvisageable que pour une valeur seuil, ça ne puisse plus être le fait que du VIH et de rien d'autre...

En tous cas je suis sûr que les gens qui ont passé leur vie à étudier les virus seraient contents de savoir que vous avez votre propre avis sur la question... C'est un peu comme si moi je donnais le mien à un ingénieur du batiment pour construire les fondations d'un immeuble de 50 étages, il y aurait surement des subtilités qui m'échapperaient, même si de bonne foi je ne comprendrais pas la technique qu'il utilise...

Modifié par FinallyFree

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas forcément, on peut aussi voir ça comme ça : il y a un taux basal de ces protéines (là je suis dans l'éventuel, je vous l'ai dit je ne suis pas virologue, et je n'ai pas réponse à tout), ou alors la sensibilité du test n'est pas assez forte pour détecter un très faible taux... Je n'en sais rien. Par contre il est tout à fait envisageable que pour une valeur seuil, ça ne puisse plus être le fait que du VIH et de rien d'autre...

Qu'en sait-on? Là encore, les études que l'on peut trouver dans la littérature font simplement la même supposition que vous, mais sans rien démontrer de manière irréfutable.

De toute manière, une théorie scientifique qui n'est pas réfutable est une théorie qui n'est pas scientifique. C'est un des aphorismes que l'on trouve sur les sites des sceptiques aux médecines parallèles, pour pouvoir mieux les dénigrer. La théorie sur le vih ferait-elle partie des médecines parallèles?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité FinallyFree

En fait ce que je ne comprend pas dans votre démarche, c'est l'obstination que vous mettez à défendre votre "point de vue" alors que justement celui ci, à l'exception peut-être de celui de Cheminot qui a des bases solides en chimie (et Dieu sait que ça ne fait pas tout...), est largement réfuté par la majorité des chercheurs, qui par définition, à défaut d'être plus intelligents (ou moins...) on les outils pour comprendre tous les processus qui font la pathologie...

Et d'ailleurs encore plus que de l'obstination, je sens même une virulence malsaine envers moi, qui pourtant essaye sincèrement de répondre à vos questions... Mais vous avez dépassé le stade des questions, vous en êtes à, vous, donner des réponses... Et en vertu de quoi ? De votre expérience ? Non, l'expérience personnelle n'a jamais fait preuve de quoi que ce soit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En fait ce que je ne comprend pas dans votre démarche, c'est l'obstination que vous mettez à défendre votre "point de vue" alors que justement celui ci, à l'exception peut-être de celui de Cheminot qui a des bases solides en chimie (et Dieu sait que ça ne fait pas tout...), est largement réfuté par la majorité des chercheurs, qui par définition, à défaut d'être plus intelligents (ou moins...) on les outils pour comprendre tous les processus qui font la pathologie...

Mais non, il n'est pas réfuté par la majorité des chercheurs. Face aux analyses des dissidents, les chercheurs ne disent rien. C'est le silence total. Forcément, vu l'avalanche de faits mis en avant par les dissidents, tous plus décisifs les uns que les autres, les chercheurs ne peuvent faire qu'une chose en dehors de se rallier à notre hypothèse : se taire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Finally Freee

Et d'ailleurs encore plus que de l'obstination, je sens même une virulence malsaine envers moi, qui pourtant essaye sincèrement de répondre à vos questions... Mais vous avez dépassé le stade des questions, vous en êtes à, vous, donner des réponses... Et en vertu de quoi ? De votre expérience ? Non, l'expérience personnelle n'a jamais fait preuve de quoi que ce soit.

ben..je trouve surtout que tu réponds aux questions qui t'arrangent..peut-être celles dont tu penses avoir la réponse.celles un peu technique pour nous dire que "vous vous pouvez pas comprendre..vous n'êtes pas médecins"..

mais aux autres..par exemple sur le fait que même le Pr Montagnier parle de cofacteur..là, silence

quand à l'expérience personnelle...tu ne crois vraiment pas qu'elle aie une valeur?..tu ne penses pas par toi-même? tu préfères suivre ce que les autres.. tes maitres..disent? ben, s'il en avait tj été ainsi pour tout le monde, aucune découverte n'aurait jamais eu lieu ici bas.

c'est clair, qu'en cas de problème, il est plus facile de se cacher derrière les autres en disant:c'est lui qui m'a dit que c'était comme cela (voir le super film I comme Icare, avec Montand) que de prendre ses propres responsabillités.

excuses nous de préférer être acteur de nos vies..et non pas simple spectacteur..pour ne pas dire marionnettes

bises à tous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

candide

2005, nouvelle année, je prends des bonnes résolutions. Alors, pour commencer, je voulais faire amende honorable.

Ce jour la, jai compris que tu jouais avec nous et donc avec moi

donc tous ce qui a suivi de ta part étaient douteux.

Je ne peu pas croire un individu qui trouve rien à redire sur le fait que

lon a administré et assassiné consciemment des malades voir des bien

portants a coup de doses massives dazt.

Connaissant la nocivité de ce médicament de par son passé.

Il faudra bien un jour expliquer ce génocide à lazt

Personnellement j'ai déjà commencer ce travail

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et dire que le VIH n'existe pas et que le SIDA n'est pas une maladie transmissible, dans la mesure ou l'immense majorité des chercheurs du monde a montré le contraire, ona pas le droit, pour des raisons de santé publique.

On se demande dans ces conditions comment le monde pourrait évoluer .

Toutes les grandes évolutions se sont toujours faites en allant à l'encontre des idées couramment acceptées .

Quand on fixe ce qui est vrai de façon dogmatique on est dans la religiosité ...à moins que ce ne soit la tyranie.

ona pas le droit, pour des raisons de santé publique.

Ce qui veut dire en clair que les gens sont des cons , incapable de discernement ...heureusement qu'il y a une corporation de gens qui se reconnaissent entre eux comme des savants pour nous éviter des catastrophes .

Mais il y a quelquechose que je ne comprends pas ...pourquoi si les gens sont si cons , ont ils le droit de voter....ils ne sont pas cons !...ils sont ignorants . Ah bon , je comprend mieux ...dans ce cas la démocratie est dans de bonnes mains !

En attendant depuis que ces savants s'occupent de notre santé voilà ce que çà donne :

--2 000 000 d'allergiques ...les spécialistes estiment que dans 10 ans une personne sur deux sera allergique.

--60 000 personnes au moins atteintes de sclérose en plaques

--500 000 fibromyalgiques environ .

--1 300 000 personnes atteintes d'un cancer ou suivi médicalement pour un cancer .

--100 000 parkinsonniens dont 8 000 nouveaux cas par an .

--3 000 000 des personnes affectées par un psoriasis

--450 000 alzeimer et çà ne va pas en s'améliorant .

--600 000 personnes atteints de troubles envahisant du développement , dont plus de 120 000 autistes .

--2 200 000 diabétiques plus 5000 à 8000 non diagnostiqués .

--5 000 000 de personnes concernés par l'arthrose .

--600 000 personnes atteintes de poly-arthrite rhumatoide , soit entre 0,5 et 1,5 % de la population .

--9 000 000 de personnes souffrant de dépression ou d'état dépressif , soit 15 % de la population

Et combien de personnes atteintes de maladie invalidante , en attente d'un diagnostic ...comme pour le syndrome de fatigue chronique ?

Et tout ce que j'ai oublié ..

Pour me faire rire tu vas surement me dire : Heureusement qu'il y a la médecine , et que mes maitres ont trouvé les "bons traitements" pour tout ces pauvres gens .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité FinallyFree

C'est rigolo tout ça, en fait pour vous la iatrogénicité est la seule chose qui compte...

Promis la prochaine fois que j'ai un type louche tendance babacool avec des talismans partout et qui me parle d'énergie cosmique des flux vibratoires intrinsèques avec une fracture ouverte du tibia aux urgences, j'éviterais de l'empoisonner avec ma saloperie de vaccin anti-tétanique, j'éviterais de considérablement raccourcir sa vie en lui donnant des antibiotiques, j'éviterais de choquer ses croyances en lui transfusant du sang s'il en a trop perdu et je dirais au chirurgien d'éviter de le toucher pour lui réparer tout ça, comme ça j'aurais pas fait de mal...

Ah non mince, j'ai prété serment, j'ai pas le droit de faire ça _biglol.gif

Modifié par FinallyFree

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rosalie

.... est largement réfuté par la majorité des chercheurs, qui par définition, à défaut d'être plus intelligents (ou moins...) on les outils pour comprendre tous les processus qui font la pathologie...

Ben oui, il y a des gens qui osent ne pas être d'accord avec la majorité et qui essayent de se faire leur propre opinion.

Il y a des gens qui font le régime seignalet pour guerir de la polyarthrite rhumatoïde au lieu de prendre les médicaments du protocole médical et qui guérissent.

Il y a des gens qui vont voir un oesthéo au liieu de prendre des antianflammatoires préconnisés pour une sciatique.

Il y a des gens qui refusent de faire enlever les végétations à leur mome et qui arrive à les faire soigner autrement

Il y a des femmes qui ont refusés le THS alors qu'on les menaçaient d'ostéoporose et maintenant qui sont bien contente de pas faire partie du % en plus qui se tape un cancer de l'utérus.

Et c'est pas refuser la medecine "modernnnne", c'est exercer son libre arbitre et se prendre en charge.

Et oui il y en a qui font pas une confiance aveugle aux spécialistes, c'est vrai, ils réfléchissent avant si il faut faire confiance ou pas.

Modifié par rosalie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malheureusement, les médecins ne prêtent plus serment avec le serment d'Hippocrate, et en particulier avec " primum non nocere", et ce depuis peu de temps. Changement de moeurs?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité FinallyFree
Malheureusement, les médecins ne prêtent plus serment avec le serment d'Hippocrate, et en particulier avec " primum non nocere", et ce depuis peu de temps. Changement de moeurs?

Certains pensent que le remede est toujours systématiquement pire que le mal en médecine... Mais c'est le contraire, et d'ailleurs pour en revenir au SIDA je comprendrais tout à fait une personne asymptômatique qui refuserait de prendre un traitement (même si j'essayerais de lui expliquer les risques encourus...), par contre le jour où elle me revient avec une infection grave, je suis forcément obligé de la soigner, si c'ets pour m'entendre dire à la fin que c'est les antibiotiques qui l'ont tué, je vois vraiment pas pourquoi je m'embète (si on suit votre logique...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Finalement, ce Candide et ses clones sont des "positifs" et on peut même les remercier de faire oeuvre utile.

En fait, vos connaissances sont très sporadiques et votre capacité d'évangilisation est très mince ...

En fait encore, on s'aperçoit que plaider, même lorsque le client est le Diable, est un vrai métier ... un peu comme le souligne justement Finally qui s'interdit de conseiller les cabinets d'études qui érigent des bâtiments de 50 étages ... on peut même affirmer qu'être le Diable lui-même nécessite de vraies compétences ... Dieu merci ... la queue fourchue nécessite, pour son port, une naturelle élégance ...

Très récemment dans une émission de Delarue, Montagnier, fraîchement reteinté du chef (rendons lui hommage pour ce souci de la télégénie et de la séduction), eût quelques peines à plaider et à garantir que les lendemains seront pires que la veille. Il faisait peine à regarder et à entendre malgré ce relookage du meilleur goût. Il a pris un coup de vieux.

... Finally n'as-tu jamais pensé exercer ton art auprès des espèces animales ? ... " Vétérinaires sans frontière " recrute ... pour aller sensibiliser les grandes singes verts au fait de n'avoir pas une vie sexuelle aussi trépidante ... Fais attention tout de même car ces bêtes ne font pas dans le détail lorsqu'il s'agit de calmer leurs bas instincts : pas de tenues provocantes qui pourraient faire naître chez eux des desseins coupables à ton endroit ... (et surtout à ton envers d'ailleurs).

... mais qui sait Finally et Candide ... ne serait-ce pas là le fondement (si j'ose dire) d'une nouvelle vie ? ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certains pensent que le remede est toujours systématiquement pire que le mal en médecine... Mais c'est le contraire, et d'ailleurs pour en revenir au SIDA je comprendrais tout à fait une personne asymptômatique qui refuserait de prendre un traitement (même si j'essayerais de lui expliquer les risques encourus...), par contre le jour où elle me revient avec une infection grave, je suis forcément obligé de la soigner, si c'ets pour m'entendre dire à la fin que c'est les antibiotiques qui l'ont tué, je vois vraiment pas pourquoi je m'embète (si on suit votre logique...)

Personnellement , ce que j'aurais tendance à reprocher à la médecine ce n'est pas de soigner les malades , mais plutôt de vouloir soigner les bien-portant ...et dans ce cas , en parlant de la "iatrogénie" , le rapport bénéfice risque c'est 100% négatif.

Remarque que comme çà , à la deuxiéme visite , tu peux les soigner pour quelque-chose .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici les partisans d'une réévaluation de la relation VIH-SIDA qui se sont manifestés dans la dernière quinzaine :

Kiason Albaxter. PhD, Georgetown School of Public Policy Studies

Darryl Anderson. MD, Jersey City, New Jersey

Fereydoon Batmanghelidj. MD, St. Marys Hospital Medical School of London University. Author, Your Bodys Many Cries for Water, ABC of Asthma, Allergies and Lupus, Water Cures: Drugs Kill and other books.

Francesco Borghini. MD, Istituto San Raffaele, Rome, Italy [says Hiv not sufficient to cause Aids]

Rochus Börner. PhD, Mathematics, Arizona State University. Science writer

Stephen Cody Coderre. B.E.S. (Eco-toxicology), B.Ed (Science Education), M.Ed candidate, Health and Safety Education). Vancouver, Canada

Danielle Comeau. MD, Aquin, Haiti. Vice-president, UMHA (Union des Médecins Haïtiens)

William R. Corliss. M.Sc., Physics. Editor, Science Frontiers and the Catalog of Anomalies. Author, The Sourcebook Project, Member, American Association for the Advancement of Science and the Society for Scientific Exploration

Louis W. Corrigan. Journalist, PhD candidate, Emory University, Atlanta

Jean-Baptiste Dape. RN, New York City

George Davidson. MB ChB, PhD, Biophysicist, Biochemist, Physician. Bronte Stuart Prize-winner UCT, Senior Research Scientist, biotech pharmaceutical R&D, Brisbane, Queensland, Australia

George DeCarlo. Certified Hypnotherapist, New Jersey

Neil DeRosa. Author, Apocryphal Science: Creative Genius And Modern Heresies and Josephs Seed

Emilio Dido. MD, Istituto San Raffaele, Rome, Italy [says Hiv not sufficient to cause Aids]

John R. Ellis. PhD, Yale University, BSE, Princeton University. PhD thesis published by MIT Press. Former researcher, Xerox Palo Alto Research Center

Paul Foot. Investigative Journalist, Private Eye and The Guardian. Author, Words as Weapons

Ingrid Franzon. NM, Nutritional Medicine Practitioner; Chairman, Swedish Nutritional Practitioner Association; Campaign Manager for Sweden, Alliance for Natural Health. Falun, Sweden

Jamie Glazov. PhD, Managing Editor, Frontpage Magazine [says Aids is not transmitted by penile-vaginal sex. Calls this a "Big Lie"]

Helmut Gobsch. Dipl.-Phys., Halle, Germany

Jose Adolfo Garza Gonzalez. Attorney, Nuevo Leon, Mexico

Carlos Eduardo Greco. Dental Laboratory Technologist, Buenos Aires, Argentina

Sarah Crary Gregory. JD, Portland, Oregon

Angelika Gross. PhD, Paris, France

Giulia Gualdi. PhD candidate in Theoretical Physics, Università degli Studi di Camerino, Italy

Susil Gupta. Lecturer in Economics at the City of London Polytechnic and at Birkbeck College. Editor of the journal Analysis. Author, The Aids Fraud [says Aids statistics are deceptive and heterosexuals are not at risk]

Young-hoon Han. PhD, Center for Molecular Genetics, University of California, San Diego

Steve Hands. Journalist, Singapore-based guanxi-inc.net and Bangkok Post. Former Statistician for INSERM, the French national health service, in an institute devoted to the epidemiology of sexually transmitted diseases. [says Aids is not transmitted by penile-vaginal sex. Says this is a "Big Lie"]

Rosemarie Harris. Author, HIV - Das fatale Dogma. Germany

Christoph Hassel. Diplom in Sozialwissenschaften, Ruhr-Universität, Bochum, Germany

Joseph G. Hattersley. M.A., Medical health researcher and writer. Co-author, The Infant Survival Guide and other books

Tim Herring. Epidemiologist, Birmingham, Alabama

Matthew Hogan. JD, Biomedical Attorney, Washington, DC [says Aids is not transmitted by penile-vaginal sex]

Wolfgang Jeschke. Science Journalist, author of many science fiction books including The Last Days of Creation and Midas. Bremen, Germany

Paul Kangas. CAP, Certified Addiction Professional, medical journalist, San Francisco

Lou Kilzer. Journalist, Denver Post, Colorado

Scott R. King. M.A., Chemistry, Harvard University. Phi Beta Kappa, University of Chicago, 1977. Awarded National Science Foundation Fellowship, 1977. President and Director, Hanuman Medical LLC, PlasmaSeal LLC, and Cerco Medical LLC. San Francisco, California

William A. Lamb. PhD. Author, How I cured myself of AIDS: A self-treatment handbook of procedures for treating HIV positive and AIDS conditions

James Le Fanu. MD, Medical Columnist, The Sunday Telegraph, London, UK [says the "heterosexual Aids epidemic" is "a hoax" sustained by the Aids establishment's manipulation of statistics]

Cedric Lorand. M.Sc., Researcher, University of Notre Dame, Indiana

Zvi Lothane. MD, Clinical Associate Professor of Psychiatry, Mount Sinai School of Medicine, City University of New York. Author, In Defense of Schreber: Soul Murder and Psychiatry

James Madigan. BS Biology (Rutgers University, New Jersey), MS candidate in Nutrition (Bridgeport University, Connecticutt)

Thomas Mason. PhD, Professor of Mathematics, Florida A&M University

Louis E. McFarland. PhD, Instructor in Sociology, Georgia College and State University

Rod McGregor. Clinician, London, UK

William R. Minto. PhD, University of Western Ontario, Canada.

Roger Müller. Journalist for "Die Weltwoche", Zürich, Switzerland

Michael Murphy. Editor, Overpriced Stock Service newsletter and California Technology Stock Letter

Michelle Murrain. PhD, Former Assoc. Professor of Neurobiology, School of Natural Sciences, Hampshire College, Massachusetts [says Hiv not sufficient to cause Aids]

Chris Nuccio. PhD student, University of Alabama, Birmingham

Omiat Omongin. M.Sc., Entebbe, Uganda

Gerhard Orth. PhD, Chemist, Leutkirch, Germany. Author, Unheilbare Krankheiten. Im Spannungsfeld zwischen Schulmedizin und Naturheilkunde and Lebenssaft reines Blut

Gianfranco Valsè Pantellini. PhD, Biochemist, Firenze, Italy [says Vitamin C can prevent Aids]

John Potterat. Former Public Health Advisor, CDC, Director of STD/HIV Programs, Dept. of Health, Colorado Springs. Recipient, Jack N. Spencer Award from the CDC. Editorial Board, Sexually Transmitted Diseases, Intl Journal of STD & AIDS; Consultant, WHO, UNAIDS, Oxford University, UK [says Aids is not transmitted by penile-vaginal sex]

Peter Rath. Dipl.-Päd, Dortmund, Germany

Nina Rinkes. Midwife, Nauheim, Germany

Peter Safar. MD, Head of Department of Obstetrics and Gynecology, Zomba Central Hospital, Malawi

Guido Sanchez. Certified Public Health Educator, Center for Health Promotion, New York University

Ricardo Sánchez. PhD, Biochemistry, Mexicali, Mexico

Marcel Schouwenburg. Radiation Safety Officer, Nutritional Toxicologist, Health Physics Dept., Delft University of Technology, Netherlands

Tony Seton. Journalist. Former Senior Producer at ABC News; taught Documentary Film Writing at Monterey Peninsula College. Author, Don't Mess with the Press-How to Write, Produce and Report Quality Television News

Mary Sevigny. PhD, Molecular Biology, University of California, Berkeley. Cancer researcher, University of California, San Francisco. Lecturer in Biology, Napa Valley College

Stephen Simac. Journalist, The Coastal Post, Marin County, California

Matt Sluder. Law student, Arizona State University

Christian Smith. Molecular Biology Research Technologist, McMaster University, Ontario, Canada

Chris R. Tame. PhD, Journalist, Founder and Director of Britains Libertarian Alliance [says Aids is not a threat to heterosexuals and statistics are faked and manipulated to convince you otherwise]

Nicolau Werneck. M.Sc graduate student, Belo Horizonte, Brazil

Malcolm D. Zaretsky. PhD, Research Biologist, University of California at Berkeley. [Thinks Aids medicines harmful. AZT and similiar toxics may soon be synonymous with snake oil.]

 

Remarquer les personnes mises en évidence, qui sont des médecins qualifiés de Haïti, du Malawi, de l'Ouganda.

Modifié par Cheminot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le mot manifesté était mal choisi. Je crois qu'il vaut mieux dire "qui se sont déclarés partisans d'une réévaluation de l'hypothèse VIH -> séropositivité.

Avant ces 15 jours (ou à peu près), ils faisaient partie des personnes comme FinallyFree.

Il y en a au moins 2000 autres (j'ai déjà donné le lien)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Finally a ecrit :

Certains pensent que le remede est toujours systématiquement pire que le mal en médecine.......

Pour une fois que vous ecrivez quelque chose qui est vraiment prouvé scientifiquement !!!.......

Plus loin je comprends que vous etes urgentiste....je ne vois pas ou est le rapport avec le vih , vous avez deja vu une hemoculture à vih vous ???..........puis justement, lors des bilans pre-hop les cd4, les faites vous à tout le monde ??? ( reponse oui )........la pcr ??? ( oui a titre experimentale dans certains chu)......le test vih ??? : uniquement à la tete du client !.

si vous etes urgentiste, faites votre travail au mieux.....soit vous etes chef du service ( je ne pense pas que vous parleriez du vih de cette maniere) donc impossible....donc vous etes un simple etudiant de meme pas 30 ans, sans aucune experience medicale, juste de la theorie qui se met en pratique lors de votre sejour obligatoire aux services d urgence, avant de faire carriere.....quel age avez vous ??? hummm.....

recement un jeune urgentiste a laisser repartir chez lui, un proche, apres lui avoir diagnostiqué un syndrome de queue de cheval.....vous voyez, y a pas que dans l azt qu il y a un probleme, pas besoin d avoir le vih pour etre RATE à cause de la medecine.........

mais soit l erreur est humaine

MAIS DANS LE CAS DU SIDA ET DE L AZT L ERREUR EST DIAOLIQUE !!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le mot manifesté était mal choisi. Je crois qu'il vaut mieux dire "qui se sont déclarés partisans d'une réévaluation de l'hypothèse VIH -> séropositivité.

Avant ces 15 jours (ou à peu près), ils faisaient partie des personnes comme FinallyFree.

Il y en a au moins 2000 autres (j'ai déjà donné le lien)

Ca n'a pas d'importance puisque ce sont des gens qui exprime une idée non conforme à la thése officielle défendue par les maitre de Finallyfree .

Je crois que tu sous-estime sa fidélité à ses maitres ....le formatage est parfait ... il n'a pas été prévu de programme alternatif et l'anti-virus ne laisse rien passer.

Je connais plus d'un maitre chien qui rêverait d'avoir un Toutou aussi bien dressé .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le mot manifesté était mal choisi. Je crois qu'il vaut mieux dire "qui se sont déclarés partisans d'une réévaluation de l'hypothèse VIH -> séropositivité.

Avant ces 15 jours (ou à peu près), ils faisaient partie des personnes comme FinallyFree.

Il y en a au moins 2000 autres (j'ai déjà donné le lien)

Y aurait-il un frémissement dans l'air?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité FinallyFree
Voici les partisans d'une réévaluation de la relation VIH-SIDA qui se sont manifestés dans la dernière quinzaine :

Kiason Albaxter. PhD, Georgetown School of Public Policy Studies

Darryl Anderson. MD, Jersey City, New Jersey

Fereydoon Batmanghelidj. MD, St. Marys Hospital Medical School of London University. Author, Your Bodys Many Cries for Water, ABC of Asthma, Allergies and Lupus, Water Cures: Drugs Kill and other books.

Francesco Borghini. MD, Istituto San Raffaele, Rome, Italy [says Hiv not sufficient to cause Aids]

Rochus Börner. PhD, Mathematics, Arizona State University. Science writer

Stephen Cody Coderre. B.E.S. (Eco-toxicology), B.Ed (Science Education), M.Ed candidate, Health and Safety Education). Vancouver, Canada

Danielle Comeau. MD, Aquin, Haiti. Vice-president, UMHA (Union des Médecins Haïtiens)

William R. Corliss. M.Sc., Physics. Editor, Science Frontiers and the Catalog of Anomalies. Author, The Sourcebook Project, Member, American Association for the Advancement of Science and the Society for Scientific Exploration

Louis W. Corrigan. Journalist, PhD candidate, Emory University, Atlanta

Jean-Baptiste Dape. RN, New York City

George Davidson. MB ChB, PhD, Biophysicist, Biochemist, Physician. Bronte Stuart Prize-winner UCT, Senior Research Scientist, biotech pharmaceutical R&D, Brisbane, Queensland, Australia

George DeCarlo. Certified Hypnotherapist, New Jersey

Neil DeRosa. Author, Apocryphal Science: Creative Genius And Modern Heresies and Josephs Seed

Emilio Dido. MD, Istituto San Raffaele, Rome, Italy [says Hiv not sufficient to cause Aids]

John R. Ellis. PhD, Yale University, BSE, Princeton University. PhD thesis published by MIT Press. Former researcher, Xerox Palo Alto Research Center

Paul Foot. Investigative Journalist, Private Eye and The Guardian. Author, Words as Weapons

Ingrid Franzon. NM, Nutritional Medicine Practitioner; Chairman, Swedish Nutritional Practitioner Association; Campaign Manager for Sweden, Alliance for Natural Health. Falun, Sweden

Jamie Glazov. PhD, Managing Editor, Frontpage Magazine [says Aids is not transmitted by penile-vaginal sex. Calls this a "Big Lie"]

Helmut Gobsch. Dipl.-Phys., Halle, Germany

Jose Adolfo Garza Gonzalez. Attorney, Nuevo Leon, Mexico

Carlos Eduardo Greco. Dental Laboratory Technologist, Buenos Aires, Argentina

Sarah Crary Gregory. JD, Portland, Oregon

Angelika Gross. PhD, Paris, France

Giulia Gualdi. PhD candidate in Theoretical Physics, Università degli Studi di Camerino, Italy

Susil Gupta. Lecturer in Economics at the City of London Polytechnic and at Birkbeck College. Editor of the journal Analysis. Author, The Aids Fraud [says Aids statistics are deceptive and heterosexuals are not at risk]

Young-hoon Han. PhD, Center for Molecular Genetics, University of California, San Diego

Steve Hands. Journalist, Singapore-based guanxi-inc.net and Bangkok Post. Former Statistician for INSERM, the French national health service, in an institute devoted to the epidemiology of sexually transmitted diseases. [says Aids is not transmitted by penile-vaginal sex. Says this is a "Big Lie"]

Rosemarie Harris. Author, HIV - Das fatale Dogma. Germany

Christoph Hassel. Diplom in Sozialwissenschaften, Ruhr-Universität, Bochum, Germany

Joseph G. Hattersley. M.A., Medical health researcher and writer. Co-author, The Infant Survival Guide and other books

Tim Herring. Epidemiologist, Birmingham, Alabama

Matthew Hogan. JD, Biomedical Attorney, Washington, DC [says Aids is not transmitted by penile-vaginal sex]

Wolfgang Jeschke. Science Journalist, author of many science fiction books including The Last Days of Creation and Midas. Bremen, Germany

Paul Kangas. CAP, Certified Addiction Professional, medical journalist, San Francisco

Lou Kilzer. Journalist, Denver Post, Colorado

Scott R. King. M.A., Chemistry, Harvard University. Phi Beta Kappa, University of Chicago, 1977. Awarded National Science Foundation Fellowship, 1977. President and Director, Hanuman Medical LLC, PlasmaSeal LLC, and Cerco Medical LLC. San Francisco, California

William A. Lamb. PhD. Author, How I cured myself of AIDS: A self-treatment handbook of procedures for treating HIV positive and AIDS conditions

James Le Fanu. MD, Medical Columnist, The Sunday Telegraph, London, UK [says the "heterosexual Aids epidemic" is "a hoax" sustained by the Aids establishment's manipulation of statistics]

Cedric Lorand. M.Sc., Researcher, University of Notre Dame, Indiana

Zvi Lothane. MD, Clinical Associate Professor of Psychiatry, Mount Sinai School of Medicine, City University of New York. Author, In Defense of Schreber: Soul Murder and Psychiatry

James Madigan. BS Biology (Rutgers University, New Jersey), MS candidate in Nutrition (Bridgeport University, Connecticutt)

Thomas Mason. PhD, Professor of Mathematics, Florida A&M University

Louis E. McFarland. PhD, Instructor in Sociology, Georgia College and State University

Rod McGregor. Clinician, London, UK

William R. Minto. PhD, University of Western Ontario, Canada.

Roger Müller. Journalist for "Die Weltwoche", Zürich, Switzerland

Michael Murphy. Editor, Overpriced Stock Service newsletter and California Technology Stock Letter

Michelle Murrain. PhD, Former Assoc. Professor of Neurobiology, School of Natural Sciences, Hampshire College, Massachusetts [says Hiv not sufficient to cause Aids]

Chris Nuccio. PhD student, University of Alabama, Birmingham

Omiat Omongin. M.Sc., Entebbe, Uganda

Gerhard Orth. PhD, Chemist, Leutkirch, Germany. Author, Unheilbare Krankheiten. Im Spannungsfeld zwischen Schulmedizin und Naturheilkunde and Lebenssaft reines Blut

Gianfranco Valsè Pantellini. PhD, Biochemist, Firenze, Italy [says Vitamin C can prevent Aids]

John Potterat. Former Public Health Advisor, CDC, Director of STD/HIV Programs, Dept. of Health, Colorado Springs. Recipient, Jack N. Spencer Award from the CDC. Editorial Board, Sexually Transmitted Diseases, Intl Journal of STD & AIDS; Consultant, WHO, UNAIDS, Oxford University, UK [says Aids is not transmitted by penile-vaginal sex]

Peter Rath. Dipl.-Päd, Dortmund, Germany

Nina Rinkes. Midwife, Nauheim, Germany

Peter Safar. MD, Head of Department of Obstetrics and Gynecology, Zomba Central Hospital, Malawi

Guido Sanchez. Certified Public Health Educator, Center for Health Promotion, New York University

Ricardo Sánchez. PhD, Biochemistry, Mexicali, Mexico

Marcel Schouwenburg. Radiation Safety Officer, Nutritional Toxicologist, Health Physics Dept., Delft University of Technology, Netherlands

Tony Seton. Journalist. Former Senior Producer at ABC News; taught Documentary Film Writing at Monterey Peninsula College. Author, Don't Mess with the Press-How to Write, Produce and Report Quality Television News

Mary Sevigny. PhD, Molecular Biology, University of California, Berkeley. Cancer researcher, University of California, San Francisco. Lecturer in Biology, Napa Valley College

Stephen Simac. Journalist, The Coastal Post, Marin County, California

Matt Sluder. Law student, Arizona State University

Christian Smith. Molecular Biology Research Technologist, McMaster University, Ontario, Canada

Chris R. Tame. PhD, Journalist, Founder and Director of Britains Libertarian Alliance [says Aids is not a threat to heterosexuals and statistics are faked and manipulated to convince you otherwise]

Nicolau Werneck. M.Sc graduate student, Belo Horizonte, Brazil

Malcolm D. Zaretsky. PhD, Research Biologist, University of California at Berkeley. [Thinks Aids medicines harmful. AZT and similiar toxics may soon be synonymous with snake oil.]

Remarquer les personnes mises en évidence, qui sont des médecins qualifiés de Haïti, du Malawi, de l'Ouganda.

Et vous prenez TOUS les autres chercheurs du monde qui se sont intéressés à ce problème, et vous les mettez en opposition....

D'un coup ça fait beaucoup plus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...