Aller au contenu
forum sidasante
EcliptuX

**[SIDA] : le "VIH" ne cause pas le SIDA ** 1/3

Recommended Posts

Et même certains d'entre eux, des chirurgiens par exemple, qui finissent par se piquer et être contaminés (si vous aviez un de ces médecins en face de vous, vous auriez du mal à lui expliquer clairement comment il a fait pour avoir d'abord un test positif VIH, puis une immunodéficience rentrant totalement dans le cadre de la définition du SIDA alors qu'il n'a jamais eu de raltions sexuelles non protégées ou d'antécédents de toxicomanie...). Là ça serait dur de garder son aplomb...

La transmission du VIH par seringue infectée est officiellement de 0,3 %. Alors, des chirurgiens infectés par piqûre, il ne doit pas y en avoir des masses.

C'est même moins que le risque de transmission par voie anale récéptive, qui est compris entre 0,5 et 3 %. C'est hallucinant. Quelqu'un se fait sodomiser, il a plus de de risque de devenir séropositif que s'il se fait piquer directement avec une seringue contaminée. Vachement logique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A l'origine il devait être utilisé dans le traitement des cancers, pour agir

sur la multiplication des cellules (par remplacement d'un nucléoside dans la chaine de transcription de l'ADN conditionnant la réplication...)

Je viens de piger, tu veux dire destruction des cellules cancérigènes mais aussi destruction des cellules saines mais dans les cas de sida le phénomène ne ce reproduit pas ?

Modifié par Bamboue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

FinallyFree.............nous voilà une fois de plus en presence d un parasite atteint du syndrome de l intelligence defaillante acquise.....quelle horreur de lire des conneries du genre l sida existe l azt et les tri therapies sauvent des vies..........hier soir sur TF1 on nous a expliqué le procés du sang soit disant contaminé.....on a y u vu le calvaire en particulier d un enfant de meme pas 10 ans......on nous l a montré à l image avant azt et pendant et à la fin.........les parents ont filmés l agonie...........une horreur.........le gamin avait pris 40 ou 60 ans d un coup.......n oublions pas le dosage de l azt de l époque.........le corps le visage completement lipoatrophié........( la lipoatrophie = acidose metabolique etant un des effets secondaires MORTELS de l 'azt et autres saloperies anti cancereuses hi tech d avant garde).......comment ont ils pu ??? meme les enfants......quel monde de merde...........enfin a l epoque le test hiv etait pratiqué a tout va......ca a bien changé depuis....( sauf dans les fameux groupes discreminés ).........enfin on nous a dit clairement que les accusés ont etaient relaxés car ils n ont pas causé le decés et n ont pas voulu le causer ...............justement quelles sont les causes de decés de ces personnes ????........:

en voici une explication claire et nette :

IL N A JAMAIS ETE PROUVE SCIENTIFIQUEMENT QUE LES TRI THERAPIES SAUVAIENT DES VIES AU CONTRAIRE MEME COMME LE MONTRE L ETUDE SUIVANTE

http://www.invs.sante.fr/BEH/1999/9917/

LA SEULE CHOSE QUE LES TRI THERAPIES ONT PROUVEES A CE JOUR..........C EST JUSTE DE TUER.

bref les informations legales ne manquent pas sur le net pour nous prouvé que la personne finallyfree est completement "jetée du cerveau"...................

les personnes sont tri therapies qui soit disant ne devellopent plus ou plus tard ( citation de l abruti ci dessus) des infections opportunistes devellopent grace aux tri therapies des choses bien pires ( voir adresse ci dessus).....alors un lymphome causé par l azt ( chimio anti cancereuse), soigné par une chimio classique, debouche forcement sur une infection opportuniste ( vih ou pas )....ou est le benefice risque ???......

je note que le webmaster a mis 4 etoiles a ce finallyfree.....ben c est sans commentaire, mais il est evident que moi j en merite dix fois plus , ne serais ce que pour ce lien sur cette etude publiée par l etat...........

finallyfree vous me degoutez, le mot est faible........je ne souhaite de mal a personne, je pense etre trop humaniste mais je vais quand meme faire un effort avec vous; alors voici votre traitement afin de vous soigner et non pas GUERRIR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Didier

Je reconnais bien volontiers qu'il existe de nombreuses zones d'ombre dans les théories médicales officielles. Et tous les chercheurs honnêtes le reconnaissent, sinon on aurait arrêté de chercher depuis longtemps. Quelle que soit l'époque avancée où l'on vit, on ne sait jamais tout, il reste toujours de l'inconnu.

Voilà pourquoi on ne peut pas demander la lune à Finally comme certains le font. On peut très bien remettre en cause un point de vue, mais on ne peut pas tous les remettre en cause en même temps, sinon il n'y a pas un argument qui puisse porter.

Une question "innocente" va entraîner une autre question et tout cela va nous entraîner très loin. Zaou, peut-être est-il possible de te répondre de façon courte et argumentée mais j'ai l'impression que tu veux un système de pensée global et cohérent. Je ne peux que t'encourager comme Finally à étudier la médecine, car je ne crois pas qu'il soit possible ici de satisfaire ta curiosité.

Il y a quand même un autre problème: pourquoi Finally doit-il toujours prouver et jamais les autres ? Je l'ai déjà dit, il n'est possible ici que de développer des arguments, les preuves ça ne se trouve pas sur les forums.

"Ce qui a été changé, vers 1994 je crois, c'est le fait qu'on a dit que ce n'était pas le VIH directement, qui causait le Sarcome de Kaposi. On s'est mis à accuser le HHV8. D'où l'erreur."

(scuse j'ai pas encore trouvé la méthode du quote icon_confus.gif )

Enfin, même si j'admets qu'on remette en question des dogmes, il faudrait le faire en bétonnant mieux ses arguments. Aixur, évidemment que le VIH ne cause pas directement le sarcome de Kaposi, il est censé faciliter les infections opportunistes d'autres pathogènes, dont le HHV8.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pourquoi, d'avoir remis en évidence une nécessité médicale: la clinique qui passe toujours avant la biologie.

Mais j'aimerai bien que l'on m'aide à comprendre pourquoi, alors que l'on sait (de façon scientifique) que l'immunodépression n'est pas seulement le résultats d'un virus mais est aisément provoquée par la maintenance d'un agent stresseur, pourquoi, le simple fait d'être immunodéprimé est attribué à un virus dont l'identité reste aussi floue qu'Al Quaeda à la manière dont on désigne systématique un coupable dans un évènement dont on ne connait ni les tenants et les aboutissants.

Pourquoi, tu évoques le reportage sur les transfusés qui est passé hier soir à la télé. Outre le fait que ce reportage vient à point aprés le non pour rappeler que Fabius en était 4-ptdrasrpt.gif , Il explique avec clarté que ce scandale résulte d'une longue chaine de déresponsabilisation dont les médecins sont loin d'être exclu et des magouilles de deux établissements dont la moralité m'apparait contestable, La Transfusion Sanguine et Pasteur.

Plutôt que mettre en évidence le fait que le monde médical mouillait sa chemise pour aider les malades, il dénonce le fait que ce scandale découle d'interets économiques sur le dos du patient. Il convient donc de comprendre tout à fait, que les boucs émissaires désignés n'ont seulement permis que de continuer ce genre de trafic sur le dos des patients, cf le scandale de l'hormone de croissance. Quel quidam, ayant vu, voire vécu cela peut raisonnablement accorder sa confiance à ce système, quitte à jeter bébé avec l'eau du bain.

Si l'on rajoute dans le discours, la propension à taire les explications sous prétexte que le malade n'est pas en mesure de le comprendre, peut on reprocher au sot, débile profond, de contester ce qui ne s'exprime que trés maladroitement. Serais ce que parce que cela n'est pas compris?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Zaou

Une question "innocente" va entraîner une autre question et tout cela va nous entraîner très loin. Zaou, peut-être est-il possible de te répondre de façon courte et argumentée mais j'ai l'impression que tu veux un système de pensée global et cohérent. Je ne peux que t'encourager comme Finally à étudier la médecine, car je ne crois pas qu'il soit possible ici de satisfaire ta curiosité.

Je crois que tu me comprend très bien Didier.

Je vais expliquer ce que je pense même si je pense que ca s'est déjà beaucoup vu dans mes posts precedents.

Beaucoup de dissidents n'ont pas la pretention de savoir ce qu'est le Sida. Seulement en regardant les explications officielle on voit juste d'enormes trous et des explications se fondant sur finalement pas grand chose.

Peut être la medecine a raison, peut le Sida est du au Vih qui est un virus. Dans ce cas qu'ils en decryptent les mécanismes au lieu de jouer aux apprentis sorciers.

Je ne suis peut être pas medecin mais je sais reconnaitre une explication cohérente quand j'en vois une (enfin peut être pas toujours icon_razz.gif je pense savoir reconnaitre une explication pas cohérente quand j'en vois une par contre, comme dans ce cas)

Il n'y a aucune honte à admettre son ignorance, la honte c'est la politique du resultat a tout prix qui a empeché une véritable étude du Sida prenant le temps qu'il faut.

La seule chose qui me derange c'est les medecins qui soutiennent effrontement que leur théorie est juste sans pouvoir l'étayer avec des preuves suffisantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité FinallyFree

Pour répondre à Terry qui est vindicatif comme j'aime, je lui dirait que j'ai lu la première étude (sur les deux que compotait la page dont tu as mis le lien.

On peut y lire : "La comparaison des causes de décès durant les 18 mois avant (janvier 1995juin 1996) et après l'introduction des AP (juillet 1996-décembre 1997) met en évidence une tendance à l'augmentation des causes de décès par pathologies néoplasiques, classantes ou non SIDA, passant de 18 % (n = 66) à 23 % (n = 32) sans atteindre le seuil de significativité (p = 0,10)."

Ca date de 1999, donc il faudrait voir ce qu'il en est maintenant (et je rapelle que nul n'est besoin de prendre des ARV pour avoir un cancer...)

Le plus drole, c'est que je vois un prof que je connais dans cette étude... Et bien croyez le ou pas, mais c'est lui qui m'a appris tout ce que je sais sur le SIDA !!!

Etonnant non ? Il serait ravi que ses études servent à illustrer un de vos posts, j'en suis sûr...

Quand je vous entend parler, je suis en pleine quatrième dimenssion là... 3 - parano.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

SUITE DU MESSAGE CI DESSUS

désolé mauvaise manipulation....surement l emotion à cause de l ordonnace que je vais prescrire a finallyfree pour le soigner de son syndrome d intelligence defaillante acquise :

donc , pour vous FINALLYFREE :

COMBIVIR.....pour le dosage lire la notice......surtout ne lisez pas les effets secondaires detaillés car ils ne veulent rien dire et n arrivent jamais !!

ZIAGEN ......n ayez pas peur pour le warning sur la notice....cette hypersensibilité arrive jamais aussi.

CRIVIXAN.........buvez beaucoup d eau !

BONUS regime special pour vous : 400 MG D AZT PAR IV TOUTES LES 8 HEURES ....en perfusion tres tres lente....comme à la belle epoque, celle que certains medecins disent aujourd hui : on savait pas ce que l on faisait à l epoque ( rassurons les : ca a pas changé aujourd'hui !!).

BACTRIM 1 comprimé par jour.....le risque de candidose de l oesophage decrit dans la rubrique effets secondaires de la notice n est pas la meme chose que l oesophagite du sida.....donc de toutes les facons vous serez couvert contre les candidoses grace au :

TRIFLUCAN 100 mg jour pendant 3 semaines puis a 50 mg jour à vie

ZOVIRAX 8 comprimés par jour à vie

CYMEVAN....pour eviter une infection a cmv

plus une quadri therapie d antibio pour eviter la tuberculose

Bon cela c est pour l instant.....d ici quelques temps on vous rajoutera :

du paracetamol ( contre indiqué avec l azt mais c est pas grave pour une personne vih ) pour les douleurs iatrogenes

des anti inflammatoires pour lutter contre l inflammation causée par l acidose

des vitamines et des anti oxydant pour ne pas rouiller....tout cela à vie.....par contre les vitamines contre les neuropathies causées par l azt ne sont pas remboursées.

des anti diarhéiques......des anti acides.....

ensuite on vous mettra au regime sec : pas de graisse, pas de sucre.

puis ensuite vous irez voir un cardiologue pour savoir ou vous en etes sur ce plan là car le crixivan peut vous causer de grave problemes cardiaques, comme l azt.....remarquez que moi, en tant que prescripteur, je vous renseigne bien quand meme !

vous verrez aussi un ophtalmo car le vih rend aussi aveugle.

bon heu comme vous verrez (?) deperir devant la glace, quand vous m en parlerez, que vous commencerez a me poser des droles de questions, d ici donc deux ans, je vous rajouterais :

XANAX 50 mg jour

TERCIAN 100 mg

HYPNOVEL 1 comprimé le soir

puis plus tard apres votre future chimio pour le lymphome que vous aurez devellopé sous azt, et apres les transfusions que vous aurez recu car l azt vous aurat detruit toutes vos plaquettes sanguines......je vous prescrirais de la morphine........

voilà, vous voyez je pense comme vous......le progés medical est fabuleux....viva la science !!!

APPARTE

la semaine derniere MR MONTAGNIER LUC ( menteur scientifique prof ) etait dans un debat sur france 2 avec jl/delarue......le theme de l emission etait l avenir de la planete :

mr montagnier a dit......pour l avenir, il faut que les popluations comprennent bien qu il faut controler la demographie.....nous sommes trop sur la planete, il faut absolumenent que les gens comprennent que la planete dispose de ressources naturelles limitées.

ON PEUT EN DEDUIRE CE QU ON EN VEUT .....meme des abrutis seraient capables de dire, ce sont des phrases sorties de leur contexte.....lol !!! enfin, ca denote bien le personnage non ??.

FINNALYFREE avec cette ordonnance vous allez etre finalement libere : essayez ! ca coute rien !

bien sur inutile de me repondre car je ne souhaite vraiment pas engager un quelquonque dialogue avec vous !

I FUCK YOU !!! mais humainement parlant bien sur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pauvre ... :

( desolé c est plus fort que moi )......a ecrit :

Pour répondre à Terry qui est vindicatif comme j'aime, je lui dirait que j'ai lu la première étude (sur les deux que compotait la page dont tu as mis le lien.

On peut y lire : "La comparaison des causes de décès durant les 18 mois avant (janvier 1995juin 1996) et après l'introduction des AP (juillet 1996-décembre 1997) met en évidence une tendance à l'augmentation des causes de décès par pathologies néoplasiques, classantes ou non SIDA, passant de 18 % (n = 66) à 23 % (n = 32) sans atteindre le seuil de significativité (p = 0,10)."

Ca date de 1999, donc il faudrait voir ce qu'il en est maintenant (et je rapelle que nul n'est besoin de prendre des ARV pour avoir un cancer...)

Le plus drole, c'est que je vois un prof que je connais dans cette étude... Et bien croyez le ou pas, mais c'est lui qui m'a appris tout ce que je sais sur le SIDA !!!

Etonnant non ? Il serait ravi que ses études servent à illustrer un de vos posts, j'en suis sûr...

NANANANANERE ALORS MOI JE REPONDS :

"La comparaison des causes de décès durant les 18 mois avant (janvier 1995juin 1996) et après l'introduction des AP (juillet 1996-décembre 1997) met en évidence une tendance à l'augmentation des causes de décès par pathologies néoplasiques, classantes ou non SIDA, passant de 18 % (n = 66) à 23 %.....

5% c est rien c est sur !!!!

alors gros mythomane, demandez justement à votre prof qui a fait cette etude et pourquoi depuis personne en a refaite sur le meme sujet ???......

si le taux a augmenté de 5 % apres 18 mois de tri therapies sur le marché, je ne prefere pas imaginer de combien il est aujourd'hui....30 ? 70%........!

GET OUT !!

JE DEMANDE L EXPULSION DE CET ABRUTI, qui ressemble à CANDICE..........ET SUR LE CHAMP !

"un enfant, un oiseau, une chevre

et voila le pays des merveilles"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enfin, même si j'admets qu'on remette en question des dogmes, il faudrait le faire en bétonnant mieux ses arguments. Aixur, évidemment que le VIH ne cause pas directement le sarcome de Kaposi, il est censé faciliter les infections opportunistes d'autres pathogènes, dont le HHV8.

Sauf que le HHV8 n'a été considéré comme cause du sarcome de Kaposi qu'en 1994. Donc, avant, je suppose qu'on considérait que c'était le VIH le responsable plus ou moins direct. Donc, non, ce n'est pas évident.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pourquoi

Attention Nowar, certes le stress entraîne une diminution de l'immunité, mais très faible et très différente de celle spécifique de la maladie appelée SIDA.

L'apparition de cette nouvelle pathologie dans les années soixante-dix et quatre-vingt a mis en évidence des symptômes jusque là pratiquement jamais vus, en tout cas avec une telle intensité de dépression immunitaire, et de telles maladies opportunistes, en dehors des traitements immuno dépressifs provoqués par les chimiothérapies, ou par des accidents pharmacologiques ou chimiques.

Et tous ces cas cliniques ont clairement démontré qu'il s'agissait là d'une nouvelle maladie jusqu'ici inconnue, contrairement à toutes les hypothèses plus ou moins farfelues qui ont pu être émises ici où là. Restons simples et observons tous les paramètres cliniques et biologiques, bien sûr.

Là encore la clinique et l'expérience des médecins et des biologistes me semble irremplaçable, c'est une question de simple logique.

On est devant des gens maldes et en danger de perdre leur vie, on ne peut pas se contenter d'hypothèses opportunistes (Elles aussi je crois!).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il semble qu'il y ait conflit d'influence entre biologistes ou biochimistes et médecins, personne ne devrait avoir à s'excuser d'être ce qu'il est.

Et je lis:

Donc, ces deux expériences montrent que la séropositivité peut être le fait d'un processus biochimique et non d'un virus, processus inhibé par la chaleur...

Le fait que le sang chauffé ne "transmette" plus la séropositivité ne peut donc en aucune façon être la preuve qu'il s'agit là d'une transmission virale.

Mais ce n'est surtout pas la preuve du contraire non plus!

Cette constatation même si elle est très rigoureuse sur le plan biologique, est une explication qui ne donne de toute manière aucun argument en ce qui concerne la maladie cliniquement appelée SIDA, car ce syndrome existe, et les médecins sont appelés à avoir l'attitude la plus éthique en la matière.

Je rappelle que le Dr Garetta a été condamné à de la prison ferme pour avoir prescrit des produits reconnus transmettre la séropositivité, et je ne crois pas qu'il y ait eu des cas de patients ayant développé le syndrome, et qui n'auraient jamais été séropositifs. L'épidémiologie est quand même un facteur clef de l'argumentation en faveur d'un facteur viral ou tout au moins infectieux.

Il y a des pathologies pour lesquelles l'agent infectieux n'a toujours pas été fermement identifié (Creutzfeld-Jacob par exemple), ça n'empèche pas les cliniciens de devoir trouver quelque traitement quand même si c'est possible, et la société civile d'avoir dû prendre des précautions sanitaires pour éviter la propagation de "l'épidémie". La médecine ne repose pas entièrement sur des tests biologiques; l'expérience clinique et épidémiologique est aujourd'hui encore fondamentale. Ce ne peuvent pas être seulement des croyances, ces deux aspect de la médecine sont tenus à juste titre comme scientifiques également, et les médecins doivent tenir compte des données établies par les chercheurs dans ces domaines aussi.

Dieu merci, les médecins n'ont jamais attendu des preuves biologiques indiscutables pour déterminer des protocoles thérapeutiques qui puissent donnent des résultats. C'est à l'art médical que s'adressent les patients qui essayent de se soigner, et la médecine devient, et c'est souhaitable, de plus en plus basée sur des données scientifiques. Je ressens en lisant certains post, que la position des médecins est vécue comme trop puissante, et je le comprends.

Mais quel est le meilleur traitement? C'est toujours à cette question que l'éthique médicale est confrontée, et cela cessera seulement le jour où l'on n'aura plus besoin de médecins pour assurer la santé publique, me semble t-il!

lisez-moi en détail, Pourquoi, et vous verrez que jamais je ne mets en doute la relation "Séropositivité élevée peut donner Sida donne souvent la Mort". Mais comme vous le dites si bien, votre argumentation ne peut être utilisée comme preuve ni du vih, ni de son inexistence. Et pourtant, c'est une argumentation bien commune.

Maintenant, en ce qui concerne les morts de séropositifs en Afrique, laissons parler les chiffres officiels :

Voici les estimations obtenues par application de l'épimodel :

http://www.census.gov/ipc/hiv/botswana.pdf

On y lit :

Estimations pour 2000

Avec Sida Sans Sida

population 1576K 1710K

taux de croissance annuel 0,76% 2,5%

espérance de vie 39 70

et ce d'après une prévalence de 36% de la séropositivité (c'est la seule réalité - et encore - et non HIV/AID)

On constate par ailleurs que le nombre de cas de SIDA déclarés depuis le début de l"épidémie" est égal à 7187.

Maintenant consultons les données officielles de la population du botswana :

http://www.statoids.com/ubw.html

Le troisième tableau donne les populations pour 1991 et 2001, ce qui permet de calculer le taux de croissance annuel selon une formule mathématique très simple

taux de croissance = 100*([pop2001/pop1991]^[1/10]-1)

avec pop2001 = 1681K et pop1991 = 1327K, on trouve un taux de croissance de 2,4%.

Réfléchissez-y et vérifiez bien que la réalité dépasse bien la fiction ici, les estimations étant données pour 2000.

Vous pouvez vérifier que des chiffres semblables se retrouvent pour le swaziland, l'afrique du sud.

Autre anomalie. Le nombre de séropositifs français est de 130000 à peu près. Le nombre de cas de sida cumulé est de 61000, soit la moitié des séropositifs. Au Botswana, le même rapport vaut 2%. Etrange, non?

Il faut savoir que le nombre de morts du sida au Botswana donné dans les médias ne provient pas des cas réels, mais de l'extrapolation de l'épimodel précédent.

Pourquoi est-ce ainsi? Je n'en sais rien. Je ne veut faire le procès de personne, mais avouez qu'il y a là matière à réflexion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprend pas bien le problème avec la Lamivudine...

Mais c'est pas un passage obligé, on peut donner : abacavir (Ziagen®) Zalcitabine (Hivid®) et Lopinavir (Kaletra®), là on en a pas de Lamivudine...

l'abacavir est un analogue structural de la stavudine, et le cycle pyrimidique est remplacé par un cycle purique (mais cela ne pose pas vraiment de problème). Par contre le cyclopropane permet-il vraiment, soit la reconnaissance, soit la réplication? La double liaison carbone-carbone est très certainement, de par sa capacité à être oxydé en peroxyde, responsable d'une modification du rapport oxydant/réducteur de la cellule.

La zalcitabine est un analogue structurel de la didanosine, très proche chimiquement d'ailleurs.

Quand on regarde les résumés concernant l'action du Kaletra, on constate surtout qu'il réduit la charge virale

http://www.aidsmap.com/en/docs/174A5A56-E3...5299BAC33C6.asp

sa structure

--Resize_Images_Alt_Text--

montre tout de même un cycle extrêmement réducteur (celui de gauche), combiné avec une urée substituée (à droite).

Je suis tout de même curieux de savoir si ces substances ont été étudiées dans l'optique de l'oxydoréduction.

Modifié par Cheminot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité FinallyFree

Juste pour répondre à Terry très rapidement parce que je n'ai aps le temps tout de suite : aucun médecin ne conteste que les traitement soient lourd...

Ca existe les traitements lourds, par exemple vous saviez que les infirmières s'habillaient limite en spationautes pour préparer les prefusions de certains chimiothérapies ? Alors qu el patient lui, il prend tout ça dans les veines...

Ca parait bizarre mais c'est comme ça, suffit de voir ce qu'on préfère, mais a mon avis pour en avoir vu, la tuberculose, la toxoplasmose et toutes les joyeusetés qu'on est en grand risque de contracter si on ne fait rien, c'est bien pire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il suffit de constater le nombre incalculable de patients qui meurent du SIDA dans les régions ou les produits chimiques pour traiter la maladie ne sont pas distribués pour être devant l'évidence de l'erreur énorme de ce type de raisonnement. Encore une fois les médecins ne sont pas idiots.

Malheureusement les patients meurent du SIDA dans ces autres régions du monde aussi, et ils ne reçoivent pas de trithérapies, c'est trop cher quand on n'a pas de couverture sociale et médicale, c'est horrible, mais notre humanité en est encore là.

Où exactement ? ... y es-tu sur place ? ... as-tu constaté le phénomène de tes yeux ? ... En Afrique, j'imagine ...

... et Afrique du sud plus particulièrement (j'extrapole à peine) ...

... C'est terrible hein ! ... les gens y passent leurs temps à enterrer leurs semblables et montent aux rideaux du pouvoir pour réclamer à corps et à cri les "bonnes" tri thérapies ...

C'est ainsi que tu aperçois l'Afrique hein ? ...

C'est un peu comme le bon père (et médecin) Lefort ... qui jadis, avant de se retrouver devant les assises aujourd'hui (un humanitaire très en vue), stigmatisait à l'envi certains comportements "touristiques" au Sénégal comme ailleurs ... et, le soir venu, se faisait sans doute faire (mais respectons la présomption d'innocence) quelques gourmandises par des petits indigènes ... sans doute pour mieux parfaire ses propres connaissances sur la question des nuisances consécutives ...

Même ses plus fidèles "supporters" semblent douter désormais de la pureté de ses intentions ...

Tous ces petits indigènes sont bien irrespectueux et peu reconnaissants pour la dévotion de l'abbé-médecin ... nom d'une pipe !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité FinallyFree

Quand on regarde les résumés concernant l'action du Kaletra, on constate surtout qu'il réduit la charge virale

Oui mais c'est une partie du but, en inhibant la protéase du virus, on l'empèche de proliférer...

C'est pourquoi depuis 1996 les schémas comportent des inhibiteurs de la RT et des anti-protéases (il existe même des schémas n'associant que des inhibiteurs de la RT de différents types.)

Bien évidement je ne suis ni virologue, ni spécialiste du SIDA (j'en suis très loin), mais j'en connais, et si quelqu'un sur ce forum me trouve même un tout petit peu convainquant, imaginez ce que pourraient opposer des vrais spécialistes !

Quand aux propriétés chimiques intrinsèques des médicaments, je dois avouer que c'est un domaine très spécialisé, mais dans la chaine de conception d'une molécule, il y a avant tout des chimistes qui ont déjà du se poser les mêmes questions que vous Cheminot, là encore il faudrait en débattre avec eux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kdt
Normal, FF, la lamivudine fait des miracles, avec son pouvair antioxydant.

Pourquoi utiliser un produit chimique, la Lamivudine, alors qu'il y a tout ce qu'il faut de point de vue naturel et certainement bien plus efficace ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Normal, FF, la lamivudine fait des miracles, avec son pouvair antioxydant.

Pourquoi utiliser un produit chimique, la Lamivudine, alors qu'il y a tout ce qu'il faut de point de vue naturel et certainement bien plus efficace ?

Ça c'est la réponse la plus facile kdt : pour l'argent, parce que ce produit rapporte de l'argent... Comme tout ce qui concerne le $IDA... ça rapporte des sommes monstrueuses, que tu n'imagines pas...

Rock en rock parlait a une époque des sommes englouties en Afrique par les humanitaires de tous poils et autres chercheurs mandatés par les labos, en conférences, hotels et autres et il trouvait ces sommes obscènes...

Mais ce n'est rien...

Il y a mieux... Pour ma part j'ai vu ceux qui travaillent dans un laboratoire qui participent à la recherche sur un vaccin/médicament miracle contre le $IDA et qui te disent,les yeux illuminés, "putain, quand ils vont trouver, ça va être le jack pot, t'imagine la participation qu'on va toucher !!! encore mieux qu'avec le xxxxx !!!"... obscène aussi...

Obscène aussi les ponts d'or que l'ONUSIDA fait aux chercheurs...

Obscenes les monstrueuses sommes d'argent que cet organisme brassent... argent qu'il distribue en Afrique pour aider les pays touchés "violemment" par le $IDA et qui fournissent les bonnes des statistiques, parce que si les statistiques baissent, les subventions aussi...

Obscènes les flots d'argent qui sont donnés aux labos lancés dans cette "recherche" et qui pour certains verraient leurs actions s'écrouler sans cette recherche car leur pipeline de block buster est plus que vide... et que chaque annonce d'essai en cours fait remonter l'action...

Obscènes encore ces chercheurs, financés par les labos, qui cherchent là où leur dit de chercher et qui ferment les yeux sur d'autres voies de recherche...

Mais un chercheur, c'est comme un médecin, ça ne mord pas la main qui le nourrit...

Sinon je vois que FinallyFree ne répond pas aux questions intéressantes qui lui sont posées... pour ma part j'attend toujours des réponses aux miennes... qui sont dans les pages précédentes. Je ne vais pas perdre mon temps à les remettre... le dernier "chercheur qui cherche" venu ici n'ayant pas pris la peine d'y répondre ya peu de chance que ce nouveau fasse mieux icon_biggrin.gif

Diamant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

FF

A l'origine il devait être utilisé dans le traitement des cancers, pour agir sur la multiplication des cellules (par remplacement d'un nucléoside dans la chaine de transcription de l'ADN conditionnant la réplication...)
^

Ce matin en me réveillant je me suis aperçu que jétais toujours aussi bêêêête quhier, car tu nas pas répondu à une de mes questions et tu dois y répondre si tu veux me convaincre

l'azt , dans le traitement du cancer, détruit bien les cellules cancéreuses mais aussi les cellules saines?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Attention Nowar, certes le stress entraîne une diminution de l'immunité, mais très faible et très différente de celle spécifique de la maladie appelée SIDA.

Contrairement à ce que tu dis, pourquoi, Selye ne décrit pas du tout une baisse modérée de l'immunité, mais un effondrement qui à l'époque ravageait ses élevages de souris. Cette remarque a été confirmée par les travaux de Laborit qui ne s'est pas attardé dessus car ce qu'il recherchait était une molécule agissant directement au niveau du système nerveux.

FF

Bien évidement je ne suis ni virologue, ni spécialiste du SIDA (j'en suis très loin), mais j'en connais, et si quelqu'un sur ce forum me trouve même un tout petit peu convainquant, imaginez ce que pourraient opposer des vrais spécialistes !

C'est effectivement ce qui semble manquer dans ce débat, une véritable recherche multidisciplinaire, qui recentre le problème sur l'essentiel, c'est à dire le malade et non pas les dogmes défendus par chaque chapelle.

Ce manque permet de comprendre que le débat soit biaisé depuis longtemps et se résume à un déni idéologique de toute opinion, fut-elle fondée, divergente de l'"opinion communément admise"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...