Aller au contenu
forum sidasante

Nowar

Membres
  • Compteur de contenus

    268
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages posté(e)s par Nowar


  1. Désolé Jimmy, 4-bisou.gif

    Non décidément, les braves gens n'aiment pas que.... disait Brassens, c'est d'actualité pour toi. reflechi.gif

    Les sites de santé n'ont pas forcément pour but de proposer aux gens de devenir les acteurs de leur mieux être. Les questions que pose cheminot ne sont pas hors sujet à ce point. albator7k.gif

    J'ai la chance de pouvoir vous lire, et d'apprendre un grand nombre de faits et de réalités dont vous êtes les témoins. Mais d'une certaine manière, ici, l'alternative est possible. bounce.gif

    4-bisou.gif4-bisou.gif

    Nowar

    1-cingle.gifpetard2.gif1-cingle.gif


  2. Pour info, dans la démarche visant à lancer un vaccin

    Des cellules immunitaires contre le virus du sida

    Cinq à 15 % des populations "à risque" ne sont jamais infectées par le virus du sida. Leur système immunitaire activerait des cellules "tueuses" très particulières.

    Vietnam

    27/11/2003 - Des cellules de notre système immunitaire, les Natural Killers (NK ou cellules tueuses naturelles) sont en partie responsables de la résistance au virus du sida que développent certains individus. Daniel Scott-Algara et son équipe de l'Institut Pasteur publient les résultats de leur étude chez des toxicomanes vietnamiens, dans la revue The Journal of Immunology, datée du 1er décembre prochain.

    Les Natural Killers participent à la réponse innée de notre organisme, qui est la réponse rapide et non spécifique de notre système immunitaire face à une agression pathogène. Elle se déclenche dans les premières heures après l'infection. Les NK sont des cellules cytotoxiques, capables de relâcher des molécules qui vont détruire les cellules infectées par les virus.

    Différentes populations à risque - toxicomanes, prostituées, partenaires réguliers de personnes séropositives - s'exposent au virus du sida pendant plusieurs années. Pourtant entre 5 et 15% des sujets ne développent pas d'infection. On parle de sujets « exposés non infectés ». En collaboration avec l'hôpital Binh Trieu au Vietnam, les chercheurs français ont étudié le comportement du système immunitaire de 37 toxicomanes exposés mais résistants au virus. Les scientifiques ont alors constaté chez ce groupe une nette augmentation de l'activité des Natural Killers, par rapport à un autre groupe de toxicomanes séropositifs.

    Les chercheurs étudient les récepteurs de ces cellules chez les personnes « exposées non infectées », afin de comprendre comment leur activation peut contribuer à la résistance au VIH-1. D'autres études au Cambodge et en République Centrafricaine sont en cours. Plusieurs causes pourraient expliquer la résistance au virus, dont des facteurs génétiques selon les types de populations. Mais dans la mise au point du vaccin icon_confus.gif tant attendu, suivre la piste des cellules tueuses est encore un pas en avant.

    Catégorie(s) de cet article : Médecine et santé

    Isabelle Masingue

    source:http://www.cybersciences.com/Cyber/3.0/N3341.asp

    Nowar

    1-cingle.gifpetard2.gif1-cingle.gif


  3. icon_biggrin.gif D'accord avec toi Aixur.

    Cela me rappele la diffusion radiophonique de la guerre des mondes. Parce que cela paraissait à la radio, il y a eu une panique d'enfer pendant quelque temps. icon_surpris.gif

    Le principe ici est le même. On montre une photo, qui devient la référence médiatique, même à la télé, et tout le monde croit que c'est juste et vrai. dingue.gif

    La manipulation qui entoure le Sida est active à tous les niveaux. 4-horreur.gif

    Nowar

    1-cingle.gifpetard2.gif1-cingle.gif


  4. Est-ce que l'espoir serait d'être tous séropositif? icon_confus.gif

    Il est évident qu'un test aussi mal calibré n'a que pour intéret de définir un échantillon de consommateurs de produits+ test que l'on pourrait cyniquement considérer comme captif. 4-horreur.gif

    Il est remarquable que tous ceux qui se sont esquivés de ce système pêtent la calamine. icon_ange.gifna.gif

    Il ne sont plus des consommateurs. 4-bravo.gif

    Cela nuit au commerce. peur.gif

    Moralité, on continue comme avant à faire de la pub pour les tests. 1-marteau.gif

    1-marteau.gifbounce.gif1-cingle.gif

    Nowar


  5. Salut Jimmy( le rebel), et aux autres, icon_biggrin.gif

    Une émotion infinie, autant que cette colère de voir et savoir tant de victimes livrées au feux des Baals du commerce et du profit international. icon_tresfache.gif3 - snifff.gif

    Tu connaitras parfois le poids de cette fatigue pesant sur les épaules, cet épuisement de voir ceux que tu aimes rejeter ce que tu dis uniquement parce que les médias disent le contraire. point.gif1-marteau.gif

    Ta force est dans ce que tu as vécu, dans ce que tu ressens chaque jour, car de toute manière, Brassens le chantait déja:

    "Non, les bonnes gens n'aiment pas que l'on ne suive pas le même chemin qu'eux" angeaile.gif

    Et quelques siècles plus tôt les moutons étaient de Panurge!!! peur.gif3 - triste.gif


  6. Bienvenu Jimy (le rebelle)

    Rebonjour à tous

    Lentement et doucement, il reste difficile d'accepter que l'on a pu être et se tromper. C'est ce que retiens de marquant, pour le voir trop souvent, ce mécanisme destructeur de la peur générée par les médias et l'establishement médical.

    Talleyrand disait:

    "Il n'est guère de problème que l'absence de solution ne finisse par résoudre"

    Il a résisté à 3 changements de régime et en politique, depuis cela ne s'est plus fait.

    Je crois qu'il en est de même dans la vie ou il convient seulement de rajouter un zeste de plaisir et de joie angeaile.gif


  7. L'expérience DOIT entrer dans le modèle et non l'inverse !

    C'est vraiment très osé, vous avez le droit de me jeter la pierre !

    Salut Cheminot, icon_wink.gif

    C'est bien d'oser surtout dans un domaine que le médecine élude avec un enthousiasme rare. grosyeux.gif

    Tu soigne tes enfants à l'homéopathie, moi je me charge des miens avec l'ostéopathie. nous avons les mêmes résultats. Pour moi cela pose la question de la relation à l'environnement basée sur l'identité, c'est à dire l'immunité et sur les capacités de résonnance de chaque être avec son milieu. On sait que l'être humain, et tout corps existant, est un émetteur récepteur dont le fonctionnement se caractérise par une activité électromagnétique dont la valeur énergétique n'est pas prouvée. Choisir le NO comme marqueur de cette activité me parait interressant. 4-bravo.gif Cependant, il me semble que le réeau sanguin de l'organisme agit comme un ferrofluide avec des propriétés de concentration énergétique. petard2.gif D'autre part, notre champ magnétique terrestre évolue et certains parlent de modifications caractéristiques d'un prochain changement des poles (sciences et avenir Mai 2003). 1-marteau.gif

    Il me semble nécessaire de comprendre comment le corps humain va devenir attractif pour des êtres comme le tréponème avant de se dire que l'on va le combattre. angeaile.gif

    Il est encore plus nécessaire de poser cette réflexion sans poser de jugement ni sur les "malades", ni sur la bestiole. puni.gificon_ange.gif

    A+


  8. PS : je vais ouvrir un nouveau post. Parce que là, on dérive du sujet initial qu'est le SIDA.

    Ce n'est pas parce que les appelations changent que le sujet diffère.

    Bordeaux ou bourgogne, c'est toujours du vin. 4-horreur.gif4-bravo.gif

    Je ne crois pas qu'il y ait de différence fondamentale entre toutes les MST. la différence est dans la définition médicale de la MST. Dans ma jeunesse, choper la chaude pisse était considéré comme un trophée. De nos jours, le trophée est sous assistance médicale.

    On ne change pas le fond en utilisant d'autres appellations, le fond est toujours récurrent. Le problème de base m'apparaît de plus en plus lié à l'approche de la vie et à son vécu. bounce.gificon_sommeil.gif3 - snifff.gif3 - thermo.gif

    On sait depuis des millénaires que la force de la vie s'exprime en allant de l'avant sans crainte et dans la joie. icon_bravo2.gif Bien sur que l'on va se cogner, se blesser. Mais je n'ai jamais vu les oiseaux faire la queue à la sécu ou à la CAF. angeaile.gif Je crois profondément que l'angoisse manipulée par les médias et un grande partie des thérapeutes qui depuis ne parlent plus en scientifiques mais n'expriment que des fatwas est la cause du développement des maladies. icon_tresfache.gif1-marteau.gifpoint.gif Si tu y rajoutes les malaises sociaux, les mal êtres individuels, notre enfer restera pavé de nos bonnes intentions. icon_eek.giflove.gif

    Donnons toute notre empathie à celui qui souffre, privons de l'énergie de notre colère les vampires de la santé, et réjouissons nous, la vie est belle icon_biggrin.gificon_biggrin.gificon_biggrin.giftongue.gif


  9. Citation

    He bien je pense trés sincerement, le fait que cette Epidemie soit tellement devenue "médiatique" que je finirai par penser qu on nous "entraine"vers la "peur"cela devient un conducteur supplementaire de parano....entrainant toute l'humanité dans son sillage... (arkant)

    Hammer à démontré que la peur de la mort était à l'origine de foyers pulmonaires. Créez la panique chez les gens vous aurez des pneumopathies, en plus on trouvera un virus mutant difficile à suivre... ça me rappelle quelque chose.!!! grosyeux.gif4-horreur.gifpuni.gif4-ptdrasrpt.gificon_eek.gif

    Tant que la population s'occupe de la peur du virus, elle ne s'inquiète pas du reste. Virus modifié (tiens, encore des resucées!!) origine animale, aprés les poulets on accuse la civette, tremblez tous et piez pour que vienne bientôt SUPERVACCIN ET SA POTESSE MISS SERINGUE petard2.gif1-marteau.gifbounce.gif4-bravo.gif


  10. Salut à tous,

    Glisser du SIDA aux MST c'est toujours tourner autour du même problème culturel: 4-horreur.gif

    La culpabilité sexuelle dont W. Reich a magnifiquement démontré les effets, tellement bien qu'il a fini embastillé. point.gif

    Comme je l'ai déja dit, on ne parle jamais de ceux qui n'ont rien chopé parce qu'il ne sont pas rentable. Par contre, toute la communication sur la "santé publique" est basée sur la peur d'attraper une saloperie. C'est quand j'ai peur de me faire mal que je me fous un coup de marteau sur les doigts en bricolant. Moralité, quand je commence à me dire que je risque, j'arrete. C'est là ou je me suis coupé que je me cogne tout le temps. Parce que cette partie de mon être qui a été bléssée, je vais essayer de l'isoler, c'est à dire de la protéger. Et ce faisant, je vais la priver d'énergie et ce sera l'extérieur qui m'en apportera à travers les chocs. angeaile.gif

    Même si cela peut vous paraître archaïque, ma fonction de thérapeute, m'a permis de constater que malgré la "libération sexuelle" que notre société est censée avoir connu lors de mon adolescence (dont j'ai abondamment abusé sans jamais avoir chopé quelque MST que ce soit, et pourtant à l'époque les MST courraient la rue) Le nombre d'êtres qui ont subi des violences sexuelles dont les dommages se traduisent par leur souffrance de vie quelle qu'elle soit me parait beaucoup trop important, voire plus qu'au début du siècle sous l'èere victorienne. icon_tresfache.gifpetard2.gif

    Ceux qui se seront penché sur le yoga tantrique savent que l'éveil de la kundalini est dévastateur pour celui qui n'est pas préparé, et que les signes de cet éveail sont multiples et n'épargnent aucune partie du corps. 3 - snifff.gif3 - thermo.gif

    La vision médicale actuelle est toujours la même qu'il y a un siecle quand les puritains refusaient de soigner les mécréant. L'immanence de la maladie méritée par l'anathème. Et ce débat tourne toujours autour de cette vision. Lisez ou relise le livre de Job icon_biggrin.gificon_ange.gif1-marteau.gif

    A+ 3 - parano.gif


  11. En complément

    "L'épidémie" s'est manifestée au mois de novembre en chine. point.gif

    Les officiels chinois ont signalé que l'essentiel des victimes étaient du personnel médical, ce qui est aussi le cas à l'hopital d'Hanoà au vietnam. 4-horreur.gif

    Le cas certain que nous avons en France est un médecin qui a travaillé la-bas. Le second cas possible serait également un médecin, le troisième une hotesse de l'air. icon_pong.gif

    A l'heure actuelle le décompte est de 8000 cas dans le monde pour 80 morts soit 1/%. C'est léger pour une épidémie. angeaile.gif

    Si vraiment on est anxieux de tout cela:

    protection physique: petard2.gif

    - un masque chirurgical, à changer toutes les quatre heures car l'humidité de la respiration le rend poreux icon_sommeil.gif

    - Des gants de latex pour se proteger du contact icon_surpris.gif

    Produits de renforcement

    -Gelée royale, ginseng, Vitamine C et autres 3 - thermo.gif


  12. La nouvelle pneumopathie atypique est arrivée comme le beaujolais. icon_pong.gif Ca ne se picole pas, cela se refile comme le pouilleux.

    Il s'agit d'un coronavirus, c'est à dire un virus qui, en principe n'infecte quasiment jamais l'espèce humaine. Son mode de propagation se fait normalement par contact. Si ma mémoire est bonne, il frappe essentiellement chez les volatiles. peur.gif

    Il est parti d'à coté de Canton pour se propager vers Hongkong, le vietnam et de là l'asie du sud est et le reste du monde. icon_wink.gif

    Son mode de propagation à changé est est devenu aérien et par contact. bounce.gif

    Pour faire passer un virus comme banal agresseur humain, il me semble qu'il fait avoir joué avec d'abord. D'autant plus pour modifier son mode de propagation. angeaile.gif

    Cela dit, à l'heure actuelle, le taux de mortalité est de 3 à 7% des infectés. 4-horreur.gifpetard2.gif

    Alors je me et je vous pose la question, à qui cela profite-t-il actuellement de créer une parano si massive dans les conditions actuelles? 4-bravo.gif


  13. Salut bibi,

    tu as raison, rien ne vaut l'EPO à ta façon.

    Tu remarqueras que les jours ou tu petes la calamine tu peux croiser des dizaines de gens enrhumés sans rien attraper. les autres jours tu as des chances. Mais l'idée d'un système immunitaire qui s'affaiblit ne correspond en rien à la réalité physiologique. Ce merveilleux système est là pour te permettre de t'adapter à tout. Chaque fois qu'il est en contact avec un étranger, il le vire aprés lui avoir piqué ses codes pour pouvoir l'identifier la prochaine fois. Pendant ce travail là, ton corps réagit en chauffant, en produisant de l'énergie, généralement (la fièvre) ou localement (inflammation). Les globules blancs se gavent d'intrus et meurent. Il faut évacuer les cadavres de ce combat magnifique. C'est le pus, les glaires les mucosités diverses que l'on sort de partout. 4-horreur.gif

    La plupart du temps, face à cette réaction de l'organisme, on te dit t'es malade, on va te traiter. Et on te donne des produits qui bloquent la fievre et l'élimination. Certains vont même décimer tes propres bactéries de ta faune locale dans la foulée. Outre la fatigue liée à cela, tu vas te retrouver fragilisé par ce combat et ce traitement. Comme l'intrus rode toujours dehors il va te retrouver exsangue et te sauter dessus. Ce coup là c'est toi qui perds. et là tu es vraiment malade, et pour longtemps. icon_redface.gif

    Comme la santé publique vends ce type de traitements et te les appliques depuis ton enfance, comme à chaque cytoyen, n'oublie jamais que l'on ne parles par des survivants des épidémies. Eux ne rapportent rien

    A bientôt


  14. Le SIDA étant le syndrome Immuno-Déficitaire Acquis., on pourrait aussi très bien dire alors que le stade précédent le SIDA (syndrome Immuno-Déficitaire Acquis) est le SID (syndrome Immuno-Déficitaire).

    Quand je dis stade précédent le SIDA, je pense au stade séropositif, biensûr tout cela sous-réserve puisque j'ai lu à un moment dans le forum VIH/SIDA, je crois, que le test Western-Blot était contesté.

    Je pencherait à dire alors que :

    - A un moment T un corps à reçu un élément inhabituel (reste à déterminer quel élément et comment s'est-il introduit ou développé à l'intérieur de ce corps).

    - Le rôle de l'immunité de ce corps est de gérer au mieux cet élément nouveau.

    - Au fur et à mesure des années (phase séropositif), l'immunité se fait moindre.

    Et pour finir (phase SIDA), l'immunité ne se fait plus du tout.

    On a vu que les traitements, notamment l'AZT, étaient fortement constestée, ensuite la tri-thérapie semble être également remise en question, pour finir sur l'arrivée d'un soit-disant vaccin.

    Je conçois que les efforts de recherche de chacun soient très complexes, sans parler en parallèle des histoires de gros sous, mais j'ai l'impression qu'on en arrive au stade "le ridicule ne tue pas" !!!!

    Je me pose alors cette question :

    Pourquoi les recherches ne se portent-elles pas davantage en amont, quel est cet élément inconnu qui perturbe autant l'immunité d'un corps ?

    Pourquoi n'y a-t-il pas de rapprochement de situation sérieux qui soit établi ? par exemple un questionnaire pointilleux adressé à chaque séropositif et sidéen, voire même aux familles des sidéens décédés et ensuite faire un parallèle de toutes les réponses données.

    Quel est l'intérêt de faire des recherches en aval si les recherches en amont n'ont jamais été sérieusement réalisées ?

    Et je reprendrai pour finir une phrase de Cheminot citée dans le Forum "VIH/SIDA 10 questions restées sans réponses" du 09/02 à 00H31 : "et comme le disait Pasteur sur son lit de mort (citant Claude Bernard je crois) : "le microbe n'est rien, le terrain est tout"".

    Lorsque j'insiste sur la notion d'identité et de stress, c'est parce que je constate quotidiennement que notre immunité est affaibli quand notre vie se trouve sous pression. Mais cette constatation a été décrite il y a prés de 60 ans par Hans Selye, le découvreur du stress.

    Remarque bien, que lorsque quelque chose te tracasse tu seras plus facilement irritable, et puis tu commenceras à choper un rhume etc. Ce constat là a été mis en application par le Prof Hamer, dans le traitement des cancers.

    Le problème qui est posé par l'approche actuelle, qui fait qu'il y a des gens que l'on a convaincu qu'ils avaient une maladie dont ils ne pouvaient que mourir, c'est que les traitements censés la guérir sont potentiellement destructeurs pour l'individu sain et plus encore malade, et surtout sont générateurs de profits extraordinaires. Cherche bien dans les actualités économiques et tu verras que le seul secteur à croissance à 2 chiffres c'est le créneau des industries pharmaceutiques. petard2.gif

    Donc il apparait tout à fait cohérent que quelle que soit l'issue, l'important est d'avoir un vivier de client et de vendre un max. C'est du commerce, et le malade le justifie.

    Petit à petit, face à ce commerce qui monopolise l'expression scientifique et aliène le libre choix des malades à choisir leur thérapie sans compter qu'il musèle toute information non commercialement correcte, des chercheurs indépendants publient des travaux la plupart du temps plus élaborés au niveau scientifique car à l'opposé du courant dominant, des anciens malades ne peuvent que trés peu s'exprimer pour raconter leur vécu et leur stratégies. Lis Nexus qui propose un panel interressant de ces visions. icon_cool.gif

    Mais on sait également que si tu décides de faire un test, ces jours prochains, en couvant la grippe, par exemple, le résultats t'étiqueront séropositif. Si tu te souviens bien c'est pour ce test que Pasteur a sacrifié des milliers d'hémophiles dont on n'aurait jamais parlé si des familles de journalistes n'avaient été touchées. 3 - snifff.gif

    Enfin, on parle d'activation de rétrovirus dans le déclenchement du SIDA. Les rétrovirus sont des structures qui sont encore mal définies et basées sur l'idée trés judéochrétienne que le mal sommeille en nous. Nous aurions des dizaines de rétrovirus chez nous. Autrement dit pas de panique si tu chopes pas le SIDA tu choperas autre chose. C'est coll, non? petard2.gif

    L'approche qui me parait la plus saine, consiste à partir de soi, c'est à dire à savoir s'identifier (qui je suis) à savoir son cap (ou je vais) et à être prêt à le modifier si l'on ne se sens plus en accord avec. Tout le reste est basé sur la peur de l'extérieur, sur la peur de l'avenir, sur la peur de la vie qui a ce jour reste la seule maladie sexuellement transmissible véritablement mortelle.

    Le jour ou tous les hommes seront en accord simplement avec eux-même, il n'y aura plus besoin des parasites sociaux que sont les thérapeutes.

    à bientôt


  15. Tout le monde connait le sens de SIDA, syndrome Immuno-Déficitaire Acquis.

    Dans le mot tout s'y trouve. Un syndrome est un ensemble de symptômes dont médicalement on ne sait pas quoi faire ou comment les soulager

    L'immunité est la capacité d'un organisme à s'adapter à son environnement. La déficience immunitaire est le témoignage d'une difficulté d'adaptation. On sait depuis les années 40 que c'est la résultante d'un stress prolongé.

    Acquis parce que les gens que l'on a diagnostiqué sous cette appelation là étaient tellement malades que l'on a considéré que c'était quelque chose qu'ils avaient depuis longtemps.

    Tout est dans le mot qui est LE PROGRAMME. angeaile.gif

    Sollicité l'immunité revient à solliciter l'identité. Tel que je suis, je m'adapte. Doucement depuis de longues années, sous couvert d'éducation des masses, chaque individu est poussé plus ou moins violemment à s'identifier à quelqu'un ou quelque chose qui n'est pas lui. Désincarné dans une collectivité, quelle qu'elle soit, il est consommateur, mouton de panurge. Exclus du groupe c'est la panique.

    Lorsque l'on veut manipuler les masses, il faut tout d'abord identifier un problème. Grave. Trés grave. Hypergrave. On médiatise=> panique. on laisse mijoter + un peu de médiatisation. Et là la masse affolée clame aprés un solution. No Problem, la solution est trouvée. Trouvez la seule activité humaine qui permet à la fois d'être entier et de partager voire de fondre son identité avec un autre être humain. Le Sexe camarade. Safer sex is the solution. Sortez couvert, le plaisir est toxique. Le seul remède en vente libre contre les névroses et tous les maux de la vie matérielle est un poison 4-horreur.gif

    La solution est trouvez, c'est un bizness d'enfer. Tous ceux qui achètent sont mort et ne sont plus la pour en parler. Tous ceux qui ont survécu n'ont pas joué

×
×
  • Créer...