Aller au contenu
forum sidasante

wallypat

Modérateurs
  • Compteur de contenus

    1 158
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    1

Tout ce qui a été posté par wallypat

  1. J'ai bien lu ton message mais ayant beaucoup de travail pour le moment, je ne peux pas y répondre immédiatement. Je tâcherai de le faire dès que possible. En tout cas, pour ce qui concerne le ghee (dont je n'ai découvert l'existence qu'aujourd'hui, grâce à ton post), je déconseille absolument sa consommation, en particulier lorsqu'on examine les processus de transformation nécessaires en vue de l'obtenir à partir du beurre. Je ne suis en tout état de cause pas du tout étonné que la personne en question ait eu de graves problèmes cardiaques et cela pourrait être effectivement expliqué par
  2. Alors là! Ils sont tous devenus des adeptes du groupe de Perth! Ils ne se rendent même pas compte de ce qu'ils disent, ces immunologistes, et ce que sous-entend cette simple phrase!! Très bien vu, Cheminot ! Et ce qui me sidère également est le journaliste retranscrit les propos de ce chercheur ... sans se poser de questions (au sujet justement de cette prétendue isolation du "VIH") et sans esprit critique. Bref, il s'agit encore d'une nouvelle illustration de la faillite du quatrième pouvoir censé pourtant nous protéger ! Le travail du journaliste actuel se réduit à un simple
  3. Pour ma part, je me permets de renvoyer à ce post que j'avais écrit une demi-heure avant que le sujet ne soit lancé ici.
  4. La consécration du summum de la bêtise scientifique Montagnier reçoit en 2008 le prix Nobel de médecine pour avoir "découvert" le prétendu rétrovirus "HIV" en 1983. Il est certain que le comité attribuant les prix Nobel n'ont jamais lu les écrits du Perth Group, qui n'ont jamais pu être réfutés (en tout cas pas pour ce qui concerne la prétendue isolation du "VIH") jusqu'à ce jour dans ne fût-ce qu'un seul article scientifique publié dans une revue scientifique peer review. On rappellera qu'en 1983, Montagnier n'a jamais découvert et encore moins isolé un nouveau rétrovirus "VIH"
  5. wallypat

    Guérir le Sida!

    C'est bien ce que j'ai écrit dans mon post, il me semble. Je parle bien de la vitamine B12 dans mon post, pas de la vitamine C. Comme je l'ai pourtant déjà écrit, le test de la vitamine B12 constitue un truc pour commencer à avoir une idée de la qualité des vitamines et autres nutriments proposés par le site en question. Si déjà le site en question ne propose que la mauvaise forme de vitamine B12, c'est-à-dire celle très bon marché et pas vraiment biodisponible, on a de réelles raisons de penser que ce site en fait autant pour la plupart des autres produits qu'il vend, et se
  6. wallypat

    Guérir le Sida!

    Un bon truc pour savoir si les compliments nutritionnels utilisés sont réellement de bonne qualité! Nous savons depuis plusieurs années déjà qu'il est vivement conseillé aux séropositifs de consommer des antioxydants, outre certainement un bon complexe de multivitamines vu que de nombreuses études scientifiques ont montré que l'un des préalables à l'obtention d'un test dit "VIH" positif n'est bien entendu pas une chimérique contamination par un tout aussi chimérique rétrovirus "VIH" mais bien entre autres un déficit déjà prononcé en antioxydants et autres nutriments essentiels pour l'orga
  7. EN PRATIQUE, QUE PEUT-ON CONSOMMER ET QUE NE DOIT-ON PAS CONSOMMER DANS LE CADRE DU REGIME PRECONISE DANS CE TOPIC ? Je vais noter ci-dessous, sans véritable ordre, des éléments de réponse. Notez toutefois que je peux éventuellement me tromper (un peu) pour quelques rares aliments. Que l'on n'hésite pas à me corriger, le cas échéant, cela me sera utile également. On ne parlera donc ici principalement que des acides gras ou lipides, et non du problème de la consommation des glucides (et en particulier du sucre), ce qui constitue un tout autre (ample) sujet. Rappelons nous que ce
  8. wallypat

    Le glutathion

    Un renvoi vers cet article qui a déjà été évoqué dans ce post et qui montre le lien de causalité spécifique qui existe entre une déficience en glutathion intracellulaire (ce qui est justement le cas chez les séropositifs et encore plus chez les sidéens) et l'apoptose (mort programmée) des cellules concernées (comme c'est justement le cas également chez les séropositifs et encore plus chez les sidéens).
  9. Un petit article intéressant mais en anglais datant du 3 septembre dernier : Oxidative Stress: Mechanism Of Cell Death Clarified Entre autres le passage suivant : Ces mêmes scientifiques ont en effet découvert que ce phénomène de stress oxydatif ne se produit pas par hasard ... mais bien en raison de l'augmentation de l'activité d'une enzyme liée au métabolisme de .... de ..... devinez ..... de ..... l'acide arachidonique ! Ceci constitue donc une nouvelle confirmation de ce que pour prévenir le sida (et d'ailleurs également l'écrasante majorité des maladies actuelles),
  10. Absolument rien. Après tout, ce n'est que l'énième découverte "fondamentale" et "décisive" faite par l'establishment du sida en 25 ans de sida et devant aboutir à une avancée soi-disant "décisive". Et on sait qu'en plus de 25 ans de sida et après plusieurs dizaines (et je n'exagère pas) de découvertes "fondamentales" et "décisives" en matière de sida, l'hypothèse rétrovirale du sida a guéri à ce jour ...0,000000000 séropositif ! Pas étonnant dès lors qu'ils travaillent sur un rétrovirus prétendument appelé "VIH" mais dont il n'a jamais été prouvé qu'il s'agissait bien du "VIH" !
  11. wallypat

    La méthode PCR

    Cette critique a effectivement parfois été faite antérieurement à l'encontre du Perth Group. Ceux-ci s'en sont déjà expliqué, par exemple dans cet article-ci, l'une des raisons principales étant la circonstance que le Perth Group ne dispose pas de la moindre source de financement (contrairement à l'orthodoxie du sida qui dispose de centaines de millions de dollars et qui "pourtant" ne fait ce genre d'expérience, ou plutôt n'ose pas faire ce genre d'expérience). Ce ne sont que des particuliers comme tout un chacun, et personnellement, j'estime que leur travail gigantesque en la matière relève n
  12. Pour autant que cette huile de noix de coco soit vierge (peu importe qu’elle soit vierge ou extra vierge [en Belgique, on l’appelle « extra » vierge]), bio et surtout qu’elle sente réellement la noix de coco (si elle ne sent pas la noix de coco, ne la consommez surtout pas), elle peut parfaitement être consommée sans problème et devrait constituer l’idéal des huiles de noix de coco. L’odeur est réellement l’un des critères les plus importants pour discerner les bonnes des mauvaises huiles de noix de coco. Attention : personnellement, ce n’est pas toujours facile d’en consommer à la « peti
  13. Personnellement, je ne connais pas cette marque d’huile de noix de coco. Mais une chose est absolument certaine : si l’huile en question ne sent pas (assez fortement d’ailleurs) la noix de coco, ce n’est en aucune façon de l’huile extra vierge. Une huile extra vierge de noix de coco est caractérisée par son odeur caractéristique de noix de coco, d’ailleurs souvent prononcée.
  14. Ci-dessous, un autre site très intéressant (mais en anglais) sur l'huile de noix de coco : http://www.coconut-connections.com/
  15. Merci pour ce site ! Je ne connaissais pas encore ce site-là sur l'huile de noix de coco. Je vais d'ailleurs le mentionner dans le topic consacré à l'huile de noix de coco. Pour le reste, je suis tout à fait d'accord avec tes observations. Mais tant que c'est possible (et comme tu le dis toi-même), je préfère éviter le moindre traitement, quel qu'il soit et même s'il est naturel, car user d'un traitement, c'est déjà une forme d'échec dans la gestion de sa santé (c'est du moins mon opinion). J'essaie de faire en sorte que mon corps puisse guérir de lui-même, sans traitement quel
  16. Deux autres changements remarquables suite à ce régime, riche en acides gras saturés et (très) pauvre en acides gras polyinsaturés. 1) Depuis mai dernier, je ne dois plus utiliser de shampooing anti-pellicules, n'ayant plus jamais de pellicules. Alors que depuis mon adolescence, il était absolument nécessaire que j'utilise un tel shampooing au moins une fois par semaine ! 2) Durant l'été, il m'arrivait de temps en temps (mais moins souvent depuis je prenais diverses vitamines) de souffir de mycoses aux pieds. Si j'avais le malheur de frotter ne fût-ce qu'un peu, c'était l'assurance d
  17. wallypat

    La méthode PCR

    Sauf erreur de ma part, il me semble que le débat entre Nico111 et Aixur ne porte que sur le seul point principal suivant : la technique PCR, pour laquelle un prix Nobel a été décerné dans les années 90 et utilisée chaque jour par des dizaines de milliers de laboratoires de par le monde, est-elle une technique scientifique valide ? Personnellement, il me semble que l’on peut parfaitement être un dissident du sida et estimer, comme moi d’ailleurs (et je n’ai guère doute à ce sujet en lisant les arguments et réfutations de Nico) que la PCR est une technique scientifique qui n’a plus à fair
  18. wallypat

    La méthode PCR

    Ah, oui, c'est vrai, j'avais complètement oublié ! Raison pour laquelle dans les passages que j'ai cités ci-dessus, ils ne parlent pas de "cellule" mais bien uniquement d'ARN cellulaire ou gène cellulaire par exemple. Merci encore pour ce rappel.
  19. Tu trouveras donc une brève réponse à la question posée dans ce post-ci.
  20. Bon, je vais tâcher de répondre dans ce topic-ci (qui me semble plus approprié) à la question posée par "brume de l'abro" dans la deuxième partie de ce post. D'abord, l'oméga 6 de base (qui est donc un acide gras polyinsaturé, comme les oméga 3 d'ailleurs) est l'acide linoléique, que l'on trouve essentiellement dans le règne végétal, et à profusion dans presque toutes les huiles végétales. L'organisme humain va les transformer en des formes de plus en plus élaborées d'acides gras polyinsaturés oméga 6, à savoir : acide gamma-linolénique ---> acide-dihommo-gamma-linolénique --
  21. wallypat

    La méthode PCR

    Bon retour parmi nous, Nico. Au moins, grâce à tes observations, nous pourrons mieux apprécier le bien-fondé ou non des théories avancées par Aixur, bien entendu de façon constructive et dans le respect de chacun. Il y a toutefois quelque chose que je ne comprends pas dans les explications de Nico. C'est ceci : Si je comprends bien Nico, cela signifierait donc que la PCR utilisée en matière de "VIH" ne détecterait pas l'ARN présent dans les cellules ?! Mais alors, cela semble aller à l'encontre de ce que disent certains auteurs, dont certains sont pourtant très compétents et même
  22. Je trouve ces résultats très encourageants (quoiqu'on verrait sans doute plus clair encore si tu avais pu faire une mesure de ton glutathion) ! Peut-être te sera-t-il possible à l'avenir de continuer à réduire progressivement tes traitements "antirétroviraux" ? Mais si tu le fais, je te conseillerais (et peut-être peux-tu déjà le faire dès maintenant) de prendre au moins chaque jour 3 à 4 cuillères à soupe d'huile de noix de coco extra vierge. Et bien sûr, de continuer à réduire le plus possible la consommation d'aliments riches en acides gras polyinsaturés, à commencer par éviter absolum
  23. Te serait-il possible de bien vouloir fournir aux lecteurs les références de ne fût-ce qu’un seul article scientifique (et si possible de quelques études confirmatives) appuyant tes dires ? Car à défaut, malgré le respect que je peux avoir pour toi, il m’est évidemment impossible d’accorder le moindre crédit à ces affirmations. Pour ma part, je préfère me référer à des années et même pour certains points, à des décennies de pratique et de confirmation scientifiques établies par des centaines voire même des milliers d’articles scientifiques, ce qui fera d’ailleurs ma force lorsque j
  24. Juste pour dire que je partage entièrement l'avis de "Jibrail". Et d'ailleurs, pour aller dans son sens, fin de l'année passée, soit la dernière fois que j'avais vu le médecin "VIH", il fut (très) surpris de constater que ma soi-disant charge "virale" avait baissé (suite à mon régime à base d'acides gras saturés et très pauvre en acides gras polyinsaturés) d'une façon drastique puisque après 3 à 4 mois, ma charge "virale" avait baissé à +/-700 (je ne connais plus le chiffre exact). Trois à quatre mois auparavant, j'étais encore à +/-40.000-50.000. En revanche, le nombre de mes anticorps é
×
×
  • Créer...