Aller au contenu
forum sidasante

aixur

Administrateurs
  • Compteur de contenus

    1 275
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    13

Tout ce qui a été posté par aixur

  1. Pour la charge virale, il faut voir que l'échelle de multiplication est de 100.000 (100 copies à 10 millions). Donc, forcément, les variations d'un coup à l'autre peuvent être gigantesques. Il peut y avoir des multiplications ou des divisions par 1000 d'un coup à l'autre à cause de petites variations dans la quantité d'adn circulant dans le sang. Mais bon, maintenant, les tests d'anticorps ont été déclarée négatifs. Il vaudrait mieux éviter d'aller rejouer à se faire tester. On ne sait jamais ce qui peut se passer. Il est possible qu'il y ait encore une charge virale positive, même si elle es
  2. Oui, donc, c'est la combinaison du dolipranne+amoxiciline et du smecta qui a positivé le test vih. Enfin..., pour l'Elisa. Parce qu'en fait, pour le Western Blot, qui est le seul important (puisque l'Elisa a tendance à positiver trop facilement), il n'y a aucune preuve que le deuxième ait été positif. Donc, sans test Western Blot positif, tu est négatif au test VIH, tout simplement.
  3. C'est normal qu'elle développe une fatigue après avoir arrêté brutalement son traitement. La fatigue est un des effets secondaires d'un arrêt brutal de la trithérapie. Ça n'a rien à voir avec une mononucléose en réalité. Si en plus elle est sous prozac, ça fait double effet avec l'arrêt des arv. Donc, double raison d'être fatiguée. L'arrêt de la trithérapie pourrait bien expliquer la tache blanche dans sa bouche. Et ça explique sûrement les ganglions.
  4. Si je comprends bien, tu prenais un antibiotique, ou tu l'avais pris récemment, lorsque tu as passé le test VIH ? Ben, dans ce cas là, pas la peine de chercher plus loin. C'est l'antibiotique qui a fait positiver le test. Et c'est qui a fait positiver le test Epstein barr ainsi que celui pour le cytomégalovirus. Sinon, une question. Pourquoi tu fais un test vih une fois par an, alors que tu ne trompes pas ta femme ? Et la fille, elle prend quel traitement exactement pour son anémie ?
  5. aixur

    Hépatite C

    Surtout que pour la Ribavirine, comme tous les antibiotiques, ça esquinte le foie. Donc, comme très souvent avec la médecine, le médicament provoque en fait la maladie contre laquelle il est censé protéger. Et ensuite, on accuse le microbe. Peut-être que le Boceprevir et le Telaprevir sont un peu moins agressifs. Dans ce cas, l'orthodoxie médicale pourra faire comme avec les trithérapies et dire que le traitement est un progrès énorme dans la lutte contre la maladie, alors qu'en réalité, il est seulement moins dangereux que le précédent. S'ils sont aussi agressifs, on dira aussi que c'est p
  6. aixur

    Hépatite C

    Effectivement, c'est hallucinant le profit qu'ils se font.
  7. aixur

    Hépatite C

    Oui, l'hépatite C, c'est vraiment la maladie complètement ridicule. Quand on s'intéresse un peu à la chose, on s'aperçoit que pour être malade, il faut principalement être alcoolique ou prendre des drogues. Donc, avoir déjà une raison d'avoir le foie malade. Dans le genre bidon, ça se pose là.
  8. Ecliptux, le fondateur du site onnouscachetout a hébergé gratuitement sidasante de 2007 à 2014. Suite aux évènements récents sur onnouscachetout et à une lassitude compréhensible, il a décidé d'arrêter. J'ai donc eu recours à un nouvel hébergeur (sur lequel nous sommes actuellement). Très grand merci à lui pour ce service rendu dans l'ombre pendant toutes ces années.
  9. Merci pour cette information. J'ai supprimé le compte de serodivergences. Déjà, les derniers messages faisaient très troll. Mais quand, en plus, on vient se plaindre que quand on veut rencontrer du monde, il n'y a personne ; et qu'ensuite, on se défile quand ça arrive, c'est encore plus louche. Donc, ça devait être un envoyé des labos ou un troll de bas étage.
  10. aixur

    photos du vih

    Si la question concerne ce que les chercheurs orthodoxes pensent c'est différent. Déjà, ils n'ont pas eu besoin de la cryotomographie électronique pour penser qu'on peut se passer de purification et d'observation globale. Les tests d'anticorps et d'adn sont considérés comme suffisants pour identifier un virus. Depuis leur avènement, l'imagerie électronique a été reléguée au second plan. Donc, la cryotomographie électronique ne change rien à ça. Et elle ne peut pas être supérieure à l'imagerie classique (celle avec la visualisation de larges zones de culture purifiée), puisque là, on n'observ
  11. Ce n'est incroyable que si on croit à la théorie officielle. D'un point de vue dissident, ça n'a rien d'extraordinaire du tout.
  12. aixur

    photos du vih

    Oui, les chercheurs ont posé comme postulat de base qu'il s'agissait de vih. Ensuite, ils ont juste observé les images prises au microscope électronique, et avec le postulat de base, ont dit que les particules observés près des cellules étaient du vih en train de sortir ou d'entrer dans la cellule. Dans la mesure où il est très facile d'avoir des images avec des particules de taille virale (en réalité des débris) se trouvant près des cellules, on peut inventer n'importe quoi concernant tel ou tel supposé virus. Ça ne signifie rien. Avec ces images, ils auraient pu tout aussi bien dire que c'é
  13. Ah oui. Ben alors, les choses sont encore plus claires. Avec tous les médocs de types anti-inflammatoire qu'il a pris, à des doses pareilles (8 à 10 comprimés par jour), il n'y a aucun doute que c'est ça l'origine des problèmes de boutons et de maux de ventre. Le fait de prendre des anti-nauséeux a en plus favorisé la stagnation des anti-inflammatoires dans les intestins. D'où des douleurs encore plus intenses. Le délire... Ensuite, la prise de pénicilline a encore plus contribué à positiver les tests de méningite et de VIH. Et évidemment que ce n'était pas de la syphilis. Si tant est qu'il
  14. Bonjour, Et bienvenue sur le forum. A mon avis, c'est clairement l'aspirine qui a provoqué les boutons. C'est un de leurs effets connu (voir ici par exemple). Et ça a du provoquer le mal de ventre aussi. Donc, ce qu'il avait au départ, c'était surtout une intoxication à l'aspirine. Et c'est très probablement ça qui a entrainé la positivation du test de méningite ainsi que de VIH. Ces tests d'anticorps mesurent en réalité la concentration du sang en particules. Donc, comme l'aspirine entraine une désagrégation des particules qu'il rencontre, la concentration sanguine augmente et les tests o
  15. La catégorie principale du forum n'est pas visible actuellement. Pas de panique, c'est normal. C'est pour éviter qu'il y ait de nouveaux messages pendants les travaux. Tout devrait revenir en place d'ici 3 ou 4 jours. Désolé pour ce petit problème.
  16. Non, je n'ai pas lu le texte en entier. Vu comme ça partait, et vu que c'était le journal "le monde", je me suis dit que ça devait rester dans le classique, mais avec quelques variations autour. Mais là, j'ai essayé de le lire, mais je n'ai pas pu y accéder.
  17. Oui, enfin, ils ne s'agit pas vraiment de remise en cause, mais simplement d'adaptation, d'évolution de la théorie dominante. Donc, rien ne change vraiment. Pour avoir une vue qui remet vraiment en cause la théorie dominante, voir mon blog : http://www.repenser-la-medecine.com/quotidien/category/systeme-immunitaire/
  18. Eh oui, ça va dans le sens de ce que je dis concernant tous ces types de médicaments (anti-inflammatoires, antibiotiques, etc...). Ils peuvent faire remonter le taux de cd4 et faire baisser la charge virale en augmentant la concentration du sang. http://www.sidasante.com/azt/medicaments_qui_augmentent_les_cd4.html http://www.sidasante.com/azt/tritherapie_egale_corticoides.html C'est vrai que pour les antibiotiques (traitement contre la toxoplasmose), normalement, ça doit faire plutôt l'effet inverse. Mais tout dépend des doses. Donc, là, si ça se trouve, la dose était suffisamment faible po
  19. CHRONOLOGIE : Juillet 1991 : decouverte d’une seropositivité au vih et deficience immunitaire. Septembre 1999 : Toxoplasmose cerebrale, T4 19, charge virale 260000 copies. Novembre 1999 : T4 49, charge virale 749, sans traitement ARVs. Janvier 2000 : mise en place d’une tri therapie…combivir+viracept. Fevrier 2003 : arret du traitement, 400 T4, charge virale indetectable. Mars 2003 : mise en place d’une nouvelle tri therapie…combivir+viread Juillet 2006 : demarrage d’une fenetre therapeutique, 500 T4, charge virale indetectable. ARRET COMPLET DU TRAITEMENT. Aout 2006 : au bout de quelq
  20. Bonjour à tous. Le principe de ce sous-forum est d'avoir un espace où les membres vont donner un résumé de leurs expériences de traitement et d'arrêt de traitement. Sa spécificité par rapport au sous-forum "Présentation, témoignages et questions des nouveaux venus" est que seuls les créateurs des topics pourront y poster des messages. Donc, ne répondez pas aux témoignages présentés ici, les réponses seront effacées. Ce sous-forum répond ainsi au problème de l'éparpillement des témoignages parmi des topics de question ou de présentation, ainsi que la dilution du témoignage quand le topic es
  21. Oui, c'est bien possible. Ils pourraient avoir pris l'endométriose pour un cancer. Ca peut se ressembler apparemment. Et ça peut se retrouver un peu partout alentour (intestins, anus, reins, etc...). Donc, ça peut être pris pour un cancer qui s'étend. En tout cas, bravo pour ton refus de continuer la chimio. Il y a peu de monde qui est capable de faire ça.
  22. Salut isis, Oui, je me souviens de ton pseudo sur onnouscachetout. Heureux de te relire.
  23. Bonjour, Et bienvenue sur le forum. Très intéressant témoignage. Ouai, il y a bien des choses à dire aussi concernant le cancer. C'est une grosse source d'arnaques aussi. Ce que j'aime bien ,c'est le cancer des os. Là, ça ne t'ajoute pas de la matière, ça t'en enlève. Faut pas chercher à comprendre.
×
×
  • Créer...