Aller au contenu
forum sidasante

aixur

Administrateurs
  • Compteur de contenus

    1 275
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    13

Tout ce qui a été posté par aixur

  1. aixur

    La méthode PCR

    Ben le sujet de la discussion il est simple Brume. Suppose qu'on te dise que les compteurs geigers sont sensés mesurer la radioactivité. Et tu as un endroit où tu est absolument sur qu'il n'y a aucune radioactivité. Mais tous les compteurs geigers que tu essaie dans cet endroit détectent une radioactivité maximum (supposons que tu essaie tous les compteur geigers qui existent, histoire d'exclure une mauvaise série). Ben il serait alors clair que ces compteurs geigers ne mesurent pas la radioactivité mais autre chose. Et là c'est pareil. Il n'y a pas de VIH. Et il n'y a rien d'autre qu'un vir
  2. aixur

    La méthode PCR

    Ben voyons. C'est pratique. Il y a 120.000 cd4 par ml produits chaque jour, mais ils sont tous détruits avant qu'on puisse les compter. C'est vraiment trop bête. C'est également trop drôle. Enfin, du coup, il n'y a aucune preuve qu'une telle chose se produise quoi. Et puis, si c'était le cas, avec une telle base de 120.000 cd4 par ml produits par jour, le taux de cd4 varierait fortement. Il serait impossible que le "virus" détruise exactement la même quantité de cd4 par jour. Donc, une semaine, le taux de cd4 serait à 5000 (voir plus avec une base aussi énorme que 120.000), une autre à 200. M
  3. aixur

    La méthode PCR

    Oui , dans la phase SIDA pas dans celle de séropostivité qui dure quelques années non ? Ahahahah. L'orthodoxie nous dit que le taux normal de cd4 est de 1200 par ml. Et donc, selon toi, durant la phase de séropositivité sans sida, le taux grimperait à 120.000 cd4 par ml. Première nouvelle. Arrêtes de t'enfoncer, tu deviens ridicule. Non, je te le répète. La messe est dite. Y a rien qui puisse produire autant d'ARN dans le sang qu'un virus. Et s'il n'y a pas de virus, un truc qui arrive à trouver des millions de virus par ml de sang est clairement une arnaque. La pcr arrive à trouver des mil
  4. aixur

    La méthode PCR

    on a 4 à 10 millions de blancs par litre , en très gros 4 l de sang et 1/4 de T4 donc en tout 4 à 10 millions de T4 dans le corps. Demi vie des blancs de quelques jours donc en 3-4 jours 2 à 5 millions de T4 produits, on est loin des 1 milliard par jour. Ahahahah. On aurait donc 100 fois plus de T4 que d'habitude. Mais l'infection par le virus se caractériserait par... une baisse des T4... Sacré Nico. Ben oui, mais justement, il n'y a pas de virus VIH gros malin (je te rappelle que tu es sur le forum de la dissidence au cas où tu n'aurais pas capté). C'est ça qui fait que si la PCR déte
  5. aixur

    La méthode PCR

    Il parait qu'environ 1 milliard de T4 sont produits chaque jour lors de "l'infection par VIH", oui c'est un explosion du nombre de cellules donc une source énorme d'ARN et ce n'est pas du tout cancéreux. Seul bémol, lors des PCR charge virales on exclu les cellules donc l'ARN du VIH présent dans ces cellules n'entre pas en compte. A remettre dans le contexte. Combien de T4 sont produits d'habitude ? Et surtout, ça m'étonnerais que ça multiplie par mille ou dix-mille la quantité de particules dans le sang. Or, c'est bien des multiplications pareilles qu'on obtient avec la charge virale. De
  6. aixur

    La méthode PCR

    Tiens, je mets ça que j'ai posté au départ sur un autre topic, avec un petit ajout. Concernant la PCR, s'il n'y a pas de virus VIH, les chiffres très élevés de charge virale deviennent absurdes. Si ça détecte bien une séquence d'ARN, alors, pour qu'il y ait une explosion pareille de "copies" en l'absence d'un virus, il faudrait une division effrénées des cellules. Ca voudrait dire qu'on serait face à un phénomène de type cancéreux. Il est clair qu'on n'est pas face à un tel phénomène. Donc, il n'y a pas multiplication d'arn. Donc, la charge virale ne devrait pas augmenter. La seule autre c
  7. Ben fais le test Wallypat (lorsque tes cd4 sont hauts et ta CV à moins de 10.000 copies). Et tu verras si j'ai raison ou pas. Forcément, vu le degré de remise en cause que je fait, il y a des éléments que je n'ai pas et qui ne sont référencés nul part. Quand on remet en cause un domaine, on ne peut pas toujours le faire à partir de données déjà existantes. C'est pour ça que dans une théorie nouvelle il y a des prédictions. Et c'est d'ailleurs le fait de prédire avec succès que telle chose va se passer, alors que la théorie actuelle ne l'a pas prévu et donc pas expliqué, qui fait la qualité d
  8. Faudrait peut-être voir un conseiller conjugal. Des fois, ça peut aider à débloquer des situations, à donner des nouvelles pistes, ou des petits trucs simples comme le conseil de Brume de l'Abro d'aller prendre l'air ailleurs.
  9. Wallypat, Ton raisonnement semble logique. Mais il y a un truc qui le rend faux. Le test de cd4 mesure en fait la quantité de particules de la taille des cd4 sans spécificité. Tout ce qui a la taille des cd4 sera inclu dans le résultat. Et les cd4 sont des grosses particules. Bref, ça mesure le taux de grosses particules dans le sang. Tandis que les tests d'anticorps et de charge virale mesurent le taux de petites particules. Or, ces deux taux vont en sens opposé. S'il y a beaucoup de grosses particules, il y aura peu de petites particules, et inversement. Donc si le test de cd4 donne un rés
  10. Oui, c'est sur sidasante. C'est en traduisant le document suivant que j'ai compris le truc (et aussi en ayant compris ce qu'est réellement la PCR. Sinon, je serais passé à coté). Charges virales faussement positives Voici l'extrait qui en parle : Les faux positifs se produisent avec toutes les analyses d'ARN disponibles, y compris la génération de tests la plus nouvelle (Mendoza et autres 1998). Quand ces tests sont faits sur le sérum de personnes considérées VIH-négatives, 3% à 10% d'entre elles ont généralement des charges virales positives, et le taux rapporté le plus élevé de résulta
  11. Oui, pour toi c'est bon. Quand on a passé la période 2 ou 3 mois après l'arrêt de la trithérapie, il n'y a plus trop de problème. Et même les 2 ou 3 mois, c'est plutot quand on arrête la trithérapie du jour au lendemain. Le seul danger, ce serait que tu te choppes une toux sèche, comme ça arrive chez n'importe qui (ça m'est arrivé en mars après quelques efforts physiques prolongés. Je n'ai rien fait et c'est passé en 2 semaines), qu'ils te diagnostiquent une pneumocystose et que tu te laisses envahir par la peur de ce diagnostic. A part ça, je ne vois pas trop ce qui pourrait t'arriver maint
  12. Bonjour Bamboo, Je vois qu'il prenait un médicament au mois de janvier 2007. C'est sur que c'est ça qui a fait positiver le test. Il faudrait qu'il se refasse tester. Il est bien possible qu'il soit à nouveau négatif. Surtout si sa charge virale est à moins de 10.000. Cela dit, c'est vrai que s'il s'en remet entièrement aux médecins, et qu'il est dépressif, je ne vois pas trop ce qu'on peut faire pour lui. Il va se laisser dériver sans rien faire. Il faut régler le problème psychologique avant le reste. Mais vu que ça a l'air de durer depuis pas mal de temps, c'est pas évident.
  13. Encore un autre médicament qui fait remonter les cd4 : le sulfasalazine. Le sulfasalazine est un anti-inflammatoire. Il est utilisé pour la rectocolite hémorragique ou la maladie de Crohn (maladies inflammatoires du colon). Il est aussi utilisé en rhumatologie pour traiter la polyarthrite rhumatoïde ou la spondylarthrite ankylosante. En 1994, 4 patients séropositifs ne prenant pas de trithérapie et souffrant du syndrome de Reiter ont reçu un traitement à base sulfasalazine. Au début du traitement, le taux de cd4 était de 315 +/- 179. Il est passé à 542 +/- 231 à la fin du traitement. htt
  14. En faisant quelques recherches, je suis tombé sur un article dissident disant qu'en fait le cortisol attaque le système immunitaire. La base de cette affirmation est une étude faite par Anthony Fauci vers 1976. Selon cette étude, l'injection de cortisol entrainerait une baisse de la quantité de cd4. Comme ça va à l'encontre de ce que je dis, je me suis demandé "comment ça se fait ?". Ben apparemment, justement, il s'agit d'une injection. Et le truc, c'est qu'il semble que le prélèvement sanguin pour mesurer le taux de cd4 soit fait à l'endroit de l'injection. Du coup, ça reste cohérent av
  15. Tout ça, ce sont des effets secondaires qu'on retrouve chez les antibiotiques (et d'autres médicaments du même genre). C'est pour ça que je pense que les trithérapies, ce sont des antibiotiques à faible doses. Enfin, au moins pour certains médicaments des trithérapies, pour d'autres, ce sont peut-être uniquement des corticoïdes. C'est ce qui fait que ces médicaments ont la plupart du temps les mêmes effets que les corticoïdes. En effet, faiblement dosés, ils vont simplement augmenter le taux de cortisol dans le sang. mais si on augmente les doses, ils ont les mêmes effets que les antibiotiqu
  16. Mouai, ça m'a l'air louche cette histoire d'abandon de la recherche sur les médicaments anti-vih de la part de Roche. Ca doit être tout simplement parce que, comme le dit Peter Staley, ça ne leur rapporte pas assez.
  17. Edit 21 juin 2012. Avec la nouvelle version du forum, il n'y a plus de problème d'inscription (normalement). Donc, ce message n'a plus d'objet. Le forum subit des inscriptions massives de robots. Ce qui entraine que nous devons valider les inscriptions (sinon, nous serions floodés de messages de publicité). Mais, le problème est qu'il est difficile de savoir qui est humain et qui est un robot. Aussi, inscrivez vous, puis envoyez moi un mail à sidasante1@yahoo.fr en précisant votre pseudo et je validerai votre inscription. A bientôt sur le forum Aixur
  18. Bonjour, et bienvenue sur le forum. Pour la grossesse, difficile à dire précisément. Comme vous le dites, on n'a pas de statistiques sur le sujet. Et puis, on ne sait pas le pourcentage de femmes enceintes à qui on fait le test. Cela dit, normalement, il y a des études officielles qui ont montré que c'était une cause de faux positif. Donc, probablement que ça augmente le risque de réagir positif. Mais de combien exactement ? Je ne sais pas. Probablement aussi que les vaccins faits aux femmes enceintes (celui contre la rubéole en particulier) engendrent des faux positifs. Heureusement, on fai
  19. Et voilà. C'est exactement ce que je disais plus haut (ici). Ils vont dire que le vaccin n'aura que peu d'incidence (donc, le business du cancer continuera à marcher à fond). Mais, probablement qu'en dépit du papier des autrichiens, on vaccinera quand même (parce qu'on dira que même quelques % de gagnés, c'est toujours ça). Donc, comme je le disais, ils auront le beurre et l'argent du beurre ; le fric des vaccinations et le fric des traitements anti-cancéreux. Enfin, peut-être qu'ils laisseront tomber le vaccin, mais ils ne laisseront jamais tomber les traitements anti-cancéreux (enfin, en t
  20. Non, mais de toute façon, son taux de cd4 devrait remonter maintenant. Ce qui l'a fait baisser, ce sont les antibiotiques qu'il a pris pendant 18 mois. Les antibiotiques détruisent les cellules qu'ils rencontrent. Ils agissent comme un désagrégeant sur les particules (cellules, mais aussi débris cellulaires). Donc, il y a moins de cd4. C'est pour ça qu'il n'avait plus que 125 cd4. Mais si j'ai bien compris, il a arrêté son traitement antibiotique depuis 1 mois et demi. Donc, dans ce cas là, son taux de cd4 devrait remonter fortement. Surtout que la trithérapie seule boost artificiellemen
  21. En relisant le document sur "l'isolement" de 1997, je crois avoir compris de nouvelles choses concernant la façon d'obtenir le résultat qu'on veut avec le test Western Blot lors de l'isolement d'un virus. En fait, quand on regarde le résultat pour la culture "virale" et pour la culture de controle, on constate que ça réagit dans les deux cas. Ce n'est pas un résultat avec quelque chose d'un coté et rien de l'autre (comme je le pensais au début). Ce qu'on constate lorsqu'on regarde le Western Blot de 1997, c'est que la distribution des particules est légèrement décalée entre les deux Wester
  22. Ce qu'il faut comprendre, c'est que la trithérapie, c'est une arnaque totale. En fait, ce n'est que de la simple cortisone (Voir ce que j'en dis ici) Il suffit de comparer les effets. Ce sont les mêmes à la prise et à l'arrêt. Du coup, les compléments contre le stress oxydatif vont permettre d'éviter quelques effets liés au stress oxydatif. Mais la plupart des problèmes causés par ces médicaments ne sont pas liés au stress oxydatif. Ce sont des problèmes liés à l'abondance ou le manque d'eau dans certaines parties du corps. En gros, quand on prend une trithérapie ou de la cortisone, il y
  23. Colombe, La réponse aux problèmes que tu as rencontrés est là. Les trithérapies sont en fait des corticoïdes (de la cortisone quoi). Quasiment tous les effets à la prise comme à l'arrêt sont les mêmes. Il faut arrêter une trithérapie lentement, et pas d'un coup. Sinon, tu subis exactement les mêmes problèmes que quand tu arrêtes la cortisone d'un coup.
  24. Colombe > Concernant les trithérapie, la théorie que je défends à propos de ce qu'elles sont en réalité répond à la question. (voir ici)
  25. Effectivement, c'est de mieux en mieux. Enfin, dans le sens ou c'est dit par l'orthodoxie. Evidemment, nous, on savait bien qu'avec des antibiotiques ou des vaccinations, un bébé peut éventuellement réagir positif, même si la mère est séronégative.
×
×
  • Créer...