Aller au contenu
forum sidasante

aixur

Administrateurs
  • Compteur de contenus

    1 275
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    13

Tout ce qui a été posté par aixur

  1. Franchement, ça doit être la première fois que je vois ça en 7 ans de dissidence. Un partenaire qui devient séropositif en quelques mois après une rencontre, je ne crois pas avoir déjà vu ça avant. Il y a forcément quelque chose récemment, qui l'a fait devenir séropo (vaccination, prise d'antibiotiques ou autres médicaments, rhume récent, etc...)
  2. Non, c'est le contraire. L'argument continue à tenir pour le vih. Et il s'étend aux autres virus dont la purification n'a pas été faite. Si ces virus n'ont pas été purifiés lors de l'expérience d'isolement, alors, on ne peut pas dire que ces virus aient été isolés. L'argument des orthodoxes, c'est que les tests d'anticorps et l'identification génétique se suffisent à eux-même et qu'on n'a plus besoin de la purification. Mais non, si on a bien affaire à un virus, on doit pouvoir le purifier. Si ce n'est pas le cas, alors, c'est qu'on n'a pas affaire à un virus. Personnellement, je ne crois
  3. Relax Bamboo, Comme il y a eu pas mal de messages récemment, je n'étais pas tombé sur le tien. Ca ne vient pas du forum. J'ai pu mettre deux textes de même couleur dans un même message. exemple : essai1 essai2 Après essai, ça doit être lié à ton message. J'ai essayé de l'éditer pour mettre de la couleur sur les commentaires, et effectivement, impossible de le prévisualiser. Et en plus, après l'avoir modifié, l'édition l'a carrément effacé (heureusement, j'ai pu le remettre en faisant un retour à la page précédente). Peut-être qu'il est trop long. Mais c'est bizarre. Je crois bien q
  4. Oui, c'est vrai que le groupe de Perth dit que la séropositivité a tendance à impliquer qu'il va y avoir évolution vers le sida. Je trouve ça assez illogique, et assez décevant de leur part. Eux qui ont refusé la facilité de dire que le virus existe mais est inoffensif, je trouve que là, ils reculent sur ce qui devrait être la position logique. Comme Cheminot, j'ai une position intermédiaire (mais différente). Comme le groupe de Perth, je pense qu'il n'y a pas de virus vih. Et comme les duesberguiens, je pense qu'un test ne signifie pas qu'à long terme, on va évoluer vers le sida. Ca, à
  5. Effectivement, je ne crois pas qu'il y ait jamais eu qui que ce soit se revendiquant médecin qui soit intervenu sur ce forum. Il y a bien eu un ou deux biologistes. Mais des médecins, jamais. Et parmi tous ceux qui m'ont écrit sur le mail de sidasante, je ne crois pas qu'il y ait eu un médecin français. Il y a Marc Deru, mais ça doit être le seul avec lequel j'étais en contact et qui soit médecin (et il est belge). http://www.sidasante.com/deru/mdindex.htm
  6. Effectivement, il y a un problème dans les dates du forum. Je ne sais pas d'où ça vient. Je vais essayer de voir ça.
  7. Bonjour, et bienvenu sur le forum. Alors, déjà, évites de faire 25 fois le même message en ouvrant en plus de multiples topics. Ensuite, poses tes questions et on y répondra.
  8. aixur

    viralgic ?

    Les médecins veulent lui donner du Viralgic ? Sinon, d'après ce que j'en ai lu, rien de nouveau sous le soleil. C'est encore un n-ième extrait de plante. Ca augmente certainement le taux de cortisol, comme le fait la trithérapie, ou les autres extraits de plante, ou les anti-inflammatoires, ou la cortisone. Le problème, avec ces extraits de plante (autrement appelés huiles essentielles), c'est que le dosage du principe actif peut varier aléatoirement en fonction du degré d'hydratation de la plante durant les semaines précédent sa cueillette. Donc, ça me semble dangereux. Ca peut passer tou
  9. aixur

    La maladie d'Amour !

    La hausse des cd4 est à mon avis liée à l'arrêt du tabac. L'arrêt du tabac a engendré une compensation vers la bouffe ; d'où son énorme appétit. C'est un phénomène connu. Ceux qui arrêtent la cigarette compensent sur la nourriture. Du coup, ayant plus de particules dans le sang (puisqu'il mange plus), le taux de cd4 remonte. Parce que ce que mesure le test en question, c'est en réalité la quantité de particules de la taille des cd4, pas seulement les cd4. Il suffit que 3 protéines venant du dernier repas s'agrègent entre elles et que cet amas ait la taille d'un cd4 pour que ce soit comptabil
  10. Bonjour, Et bienvenue sur le forum. A mon avis, soit c'est complètement bidon (juste une nouvelle pour donner l'impression que la recherche bouge). Soit c'est un coup commercial. Ca leur permettrait de se faire du fric sur le vaccin, tout en gardant leur stock de séropositifs sur lesquels ils se font leur beurre. Donc, un peu de bénéfice en plus. Du point de vue de la dissidence, ça ne peut qu'être bidon, puisqu'il n'y a pas de VIH.
  11. aixur

    Rebecca Culshaw

    Merci de l'info. Je l'ai mis sur sidasante.
  12. Oui, l'influence ne sera que positive. D'ailleurs, je ne pense pas que ce soit possible de réintégrer ce forum dans celui d'onnouscachetout. Une base de donnée qui a divergé d'une autre, je ne pense pas qu'on puisse la fusionner à nouveau. Et même si c'était possible, à mon avis, ce serait super galère à faire.
  13. Bonne nouvelle ! Le forum onnouscachetout vient de rouvrir. Ce sont "jai_arreté" et "boo" qui en seront désormais en charge. Merci à Ecliptux et à eux pour le retour de cet excellent forum. http://www.onnouscachetout.com/forum/
  14. ???????????????????????? une plaque de WB ne peut pas contenir d'anticorps mais des antigènes. c'est la solution de réaction qui contient des anticorps.... Effectivement. Je n'étais pas conscient de ça. Merci pour l'info. Ben oui, c'est exactement ce que je dis. Si la distribution de la taille des particules dans le sérum est décalée, la distribution sur la plaque est décalée aussi. Donc, je ne vois pas où est le problème par rapport à ce que je dis. En tout cas, tu ne traites pas du problème de fond. A savoir que lors de la procédure d'isolement, on désagrègerait plus les particu
  15. aixur

    Vaccins et Gp 120

    Je ne pense pas qu'il s'agisse de la gp120 du vih. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'ils nomment ces particules par leur poids moléculaire (gp 120, ça veut dire glycoprotéine d'un poids de 120). Mais, il peut y avoir plein de gp120 différentes. Il peut y en avoir du vih, de la grippe, de l'herpès (pour l'herpès, je dis ça au pif), etc... La chose qu'elles ont en commun, c'est leur poids moléculaire. La différence, officiellement, c'est que la gp120 de la grippe réagit aux anticorps de la grippe, la gp120 du vih réagit aux anticorps anti-vih, etc... C'est ça qui fait qu'elles ne sont pas identiq
  16. L'orthodoxie du SIDA dit que les test vih sont soit très sensibles mais un peu moins spécifiques, soit moins sensibles mais très spécifiques. Il n'y a aucune preuve de ça. Du coup, tout repose sur des abus de langage, des amalgames, etc..., destinés à embrouiller l'esprit et faire passer l'idée que c'est vrai alors que ça ne repose sur rien. On va essayer de débrouiller un peu les sophismes utilisés par l'orthodoxie pour imposer cette croyance. Bien sur, à la base, il y a le fait que le vih n'a jamais été isolé. Mais là, on ne va même pas utiliser cet argument. La spécificité, consiste à
  17. aixur

    Un peu de jeûne

    Tout à fait. En fait, l'orthodoxie aussi soigne par le jeune. Parce que l'action principale des médicaments anti-cancéreux, c'est d'entrainer un jeûne forcé. C'est surtout ça qui donne les résultats. Le problème, c'est que dans le cas des médicaments de la médecine officiel, ce sont aussi eux qui entrainent 99,999 % des morts. Parce que le jeûne + la consommation de ce type de médicaments qui désagrègent les cellules, est très souvent mortel (d'où le fait qu'il ne faut pas non plus prendre d'antibiotiques en même temps qu'on jeûne). Là encore, je suis complètement d'accord. La leucémie,
  18. Quelques réflexions a propos de l'argument des partisans de la thèse officielle concernant la réaction des tests en dessous de la limite de positivité. Comme on le sait, les tests continuent à réagir, même quand ils sont en dessous du seuil de positivité. C'est parce que ce sont des tests à la limite, et pas noir/blanc. Selon les partisans de la thèse officielle, ce serait un bruit de fond. Au dessus de la limite, ça détecterait bien le VIH, mais en dessous, ça détecterait un bruit de fond. Déjà, premier problème, comment sait-on a partir de quel niveau le bruit de fond n'en est plus ? Que
  19. aixur

    Nouvel obs

    Bon, suivant le bon exemple de Cheminot, je suis allé présenter quelques arguments de la dissidence. Bon point pour eux, il n'y a pas de censure (pour l'instant). C'est rare.
  20. aixur

    Nouvel obs

    C'est vrai que les commentaires qu'il y a par la suite, ça vole pas haut.
  21. Sinon, en relisant des trucs sur le sujet, je suis retombé sur le fait que l'Elisa est le seul test employé en Angleterre. Le problème de l'Elisa utilisé comme seul test, c'est que par ailleurs, il est présenté comme faisant réagir un pourcentage énorme de personnes (quand il est utilisé avec le Western Blot). Donc, en étant utilisé seul, le nombre de cas aurait dû exploser en Angleterre. Mais ça n'est pas le cas. Il y en a au contraire moins qu'ailleurs. Pourquoi ? Eh bien, d'après ce que dit le groupe de Perth, c'est tout simplement parce qu'on a diminué énormément la sensibilité de l'
  22. J'ai dit hier que c'était surtout le "coté Western Blot" qui varie, et pas le coté "sérum sanguin". En réfléchissant encore au problème, il y a probablement quelque chose aussi du coté du sérum. En effet, le sérum est dilué 50 fois pour le WB (et 400 fois pour l'Elisa). A partir de là, là aussi, des problèmes de variation de concentration des particules selon les zones du sérum doivent survenir. Si on plonge une première fois une pipette dans un tube à essai contenant du sérum dilué, puis qu'on la replonge une deuxième fois, on n'obtiendra très probablement pas le même résultat en ce qui conce
  23. La raison des variations de résultat du Western Blot Comme on l'a vu dans ce topic, je défends l'idée que ce qui est détecté dans les tests d'anticorps, ce sont en réalité un peu toutes les protéines présentes dans le sérum sanguin. Bref, ces tests ne sont absolument pas spécifiques. Ils réagissent à un peu tout ce qu'ils rencontrent. Et donc, ce qui fait que le sérum réagit positif ou non, c'est la quantité de particules qu'il contient. S'il y a beaucoup de particules, il va réagir positif, sinon, il réagira négatif. L'augmentation du nombre de particules venant en général de l'augmentation
  24. aixur

    Un peu de jeûne

    Oui, tout à fait. Il faut se méfier du jeûne qu'on fait non pour raisons de santé, mais pour raisons psychologiques. Enfin, cela dit, tant que ça reste un jeûne relativement court, ça ne pose pas de problème. Sinon, c'est sur qu'il ne faut surtout pas faire un jeûne pendant qu'on prend des médicaments. C'est très dangereux.
  25. Ca correspond à ce que je dis concernant l'arrêt brutal d'une trithérapie. La charge virale remonte et le taux de cd4 diminue (voir mon article sur le sujet). Cela dit, dans ton cas, ça n'a pas été énorme. C'est resté tout à fait dans la norme. Et puis, tu as eu de la chance de ne pas avoir d'autres désagréments liés à l'arrêt brutal de la trithérapie à part tes problèmes de plaies sur le sexe. Normalement, on perd l'appétit et l'énergie. Sinon, pour le test positif, c'est très bizarre qu'avec une charge virale nulle, tu ais un test d'anticorps positif, puisqu'il semble bien que les tes
×
×
  • Créer...