Aller au contenu
forum sidasante

NIAOUI

Membres
  • Compteur de contenus

    11
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    1

NIAOUI last won the day on 19 janvier

NIAOUI had the most liked content!

Réputation sur la communauté

1 Neutral

À propos de NIAOUI

  • Rang
    Débutant
  1. Je vais essayer de la contacter en mp. Je suis très stressée aujourd'hui. Je pensais avoir passé les gros obstacles en trouvant gynéco et sage femme (que je n'ai pas mis au courant de mon statut sérologique) et en ayant été attentive à ce qu'ils cochaient sur les prescriptions de prises de sang. Mais très étonnée de lire sur les résultats d'analyses reçus chez moi hier, de lire hiv Ag-Ac: référence ->négatif et résultat 1715.0 ainsi que immunoblot anti-hiv : pas de référence et résultat (A). Je crains qu'il m'ai quand même fait le test. Et les résultats ont été envoyé au gyneco mais aussi à la sage-femme qui est elle même en contact avec l'unique maison de naissance que j'ai trouvé dans le coin. Si l'info est tombée, alors je devrais tout recommencer à zero. J'ai rendez-vous chez le gynéco à 13h15. Heureusement, mon ex-petit ami et parrain du petit, seule personne qui me soutient et m encourage à résister, va m'accompagner. En plus, j'ai déjà le moral dans les chaussettes car ce matin je me suis disputer avec mon père qui refuse de voir lire ou écouter le pourquoi je refuse de suivre la procédure thérapeutique. La lutte est dure et longue. Mais je suis décidée à tenir bon pour la santé de mon ou ma petite et la mienne. À bientôt je vous tiens au courant et vous remercie de votre soutien.
  2. Merci kabyledekabylie! Daddou à pu me donner quelques pistes à un autre endroit dans le forum. Je suis toutes fois très stressée aujourd'hui. Je pensais avoir passé les gros obstacles en trouvant gynéco et sage femme (que je n'ai pas mis au courant de mon statut sérologique) et en ayant été attentive à ce qu'ils cochaient sur les prescriptions de prises de sang. Mais très étonnée de lire sur les résultats d'analyses reçus chez moi hier, de lire hiv Ag-Ac: référence ->négatif et résultat 1715.0 ainsi que immunoblot anti-hiv : pas de référence et résultat (A). Je crains qu'il m'ai quand même fait le test. J'ai rendez-vous chez le gynéco à 13h15. Heureusement, mon ex-petit ami et parrain du petit, seule personne qui me soutient et m encourage à résister, va m'accompagner. En plus, j'ai déjà le moral dans les chaussettes car ce matin je me suis disputer avec mon père qui refuse de voir lire ou écouter le pourquoi je refuse de suivre la procédure thérapeutique. La lutte est dure et longue. Mais je suis décidée à tenir bon pour la santé de mon ou ma petite et la mienne. À bientôt je vous tiens au courant et vous remercie de votre soutien.
  3. zut je n'y avais pas penser mais ça va être compliqué de parler dans un groupe facebook sous mon nom.
  4. Un gigantesque Merci Daddou je viens de lire les réactions des gens du groupe! En effet, ça fait du bien je vais de ce pas m'inscrire.. Merci de tout coeur!
  5. Je voulais dire ma mutuelle est au courant de ma SEROPOSITIVITE et non SERONEGATIVITE.
  6. Salut Daddou, N'hésites pas à parler de mon histoire. Toutes infos sont bonnes à prendre. Là j'avoue, j'ai le mental un peu en compote je vais me reposer un peu pour reprendre mes recherches dans 2 - 3 jours le temps de recharger les batteries. Merci infiniment pour ton soutient.
  7. Bonsoir Daddou, Tout d'abord merci d'avoir pris le temps de me répondre ainsi que pour les contacts. Je n'avais pas encore lu ton témoignage. Il me glace un peu j'avoue. J'ai déjà rencontré le dr Deru qui a pu encore me conforter dans la direction à prendre malheureusement il n'a pas pu me donner de contact de gynéco ou sage-femme. Il faut que je vois si c'est possible d'éviter le test hiv en Belgique. Dit une petite question, quand tu dit que l'informatique vous a rattraper, qu'est ce qui était connecté? Les hôpitaux entre eux? Ton petit a -t-il subi un test hiv? Positif?Désolée pour ces questions plus aiguisées mais j'ai besoin d'avoir un maximum d'informations pour tenter d'éviter les pièges de ce système horrifiant. Bien à toi et courage aussi dans ce combat de chaque instant.
  8. Bonjour à tous et plus particulièrement à Stéphanie dont le témoignage m'a beaucoup touché. Il y a 6 ans (+- mai 2011), à un retour de voyage en Amérique du Sud durant lequel j'avais contracté la dengue, on m'a diagnostiqué séropositive. Cela faisait déjà 2 ans que j'étais avec mon compagnon de l'époque. Et 4 mois plus tôt, lors d'un check up avant mon voyage j'étais séronégative. Entre temps nous nous sommes séparé. En 2013, j'ai rencontré quelqu'un et je lui ai annoncé ma séronégativité dès le début de la relation (a l'époque je n'avais alors toujours qu'entendu la version officielle). C'est lui qui, en faisant des recherches sur les couples serodiscordants, a découverts l'autre son de cloche. Etant lui même fils de deux médecins, il a lu, visionné et vérifié une montagne d'informations (avant d'oser m'en faire part). Nous avons décidé de poser nos questions à tous les médecins que nous rencontrions (médecins du centre des maladies infectieuses, gynécologue, médecins généralistes). Aucun n'a même voulu laissé place au débat. Nous ne demandions, pourtant, que d'être convaincu preuves et arguments scientifiques à l'appuis du contraire. On nous a traité de négationnistes, complotistes, etc. Cependant après 3 ans et demi de relations non protégées, il est toujours séronégatif. Après 6 ans de séronégativité sans traitement je vais parfaitement bien. Aujourd'hui nous ne sommes plus ensemble. Entre temps, j'avais rencontré quelqu'un avec qui s'a a éclaté à l'annonce de m'a séropositivité. La semaine prochaine il va faire son test hiv. Moi je suis enceinte de presque 12 semaines de cet homme (qui me voit comme une trainée depuis l'annonce hiv). Mais Bon, ce qui me préoccupe aujourd'hui (moi et mon ex-compagnon qui me soutient à chaque instant dans ce combat et qui s'est depuis le temps passionné pour le sujet) c'est comment mener ma grossesse a terme en évitant intelligemment les traitements pour moi et mon enfant. je n'ai jamais pris de traitement et c'est pas demain la veille que j'en prendrai. Après avoir lu les témoignage de Stephanie, suivit l'histoire de Lindsey Nigel et lu d'autres encore. Je me refuse à vivre ça et à faire vivre ça à mon bébé. J'habite en Belgique et ma mutuelle est bien-sûre au courant de ma séronégativité mais pas encore de ma grossesse. je n'ai encore été voir que le gynéco du planning familial qui lui est au courant ne fait pas de suivit de grossesse et de toutes façons ne veut pas se mouiller (selon ses propres termes il ne répète que ce qu'on lui dit en séminaire, il n'est pas chercheur juste un simple petit médecin donc pas le devoir de se poser des questions au delà du bout de son nez) voilà! Donc: Y-a-t il moyen d'éviter la prise de sang sérologique ici en Belgique? Existe-t-il des gynécologues prêts à m'accompagner dans ma démarche sans traitements ni pour moi ni pour le petit? Peut on me retirer l'enfant si je m'oppose à ce qu'on lui donne un traitement? Il y a t il des pays on les choses sont plus simples? Quelqu'un a t il dejà vécu cette situation et à trouvé des solutions et un dénouement heureux? La je suis à presque 12 semaines et je devrait faire la première échographie importante celle où on vérifie la taille des organes et ou l'on fait les test sérologique entre autre. D'avance merci pour vos réponse et votre soutient.
  9. Bonjour à tous et plus particulièrement à Stéphanie dont le témoignage m'a beaucoup touché. Il y a 6 ans (+- mai 2011), à un retour de voyage en Amérique du Sud durant lequel j'avais contracté la dengue, on m'a diagnostiqué séropositive. Cela faisait déjà 2 ans que j'étais avec mon compagnon de l'époque. Et 4 mois plus tôt, lors d'un check up avant mon voyage j'étais séronégative. Entre temps nous nous sommes séparé. En 2013, j'ai rencontré quelqu'un et je lui ai annoncé ma séronégativité dès le début de la relation (a l'époque je n'avais alors toujours qu'entendu la version officielle). C'est lui qui, en faisant des recherches sur les couples serodiscordants, a découverts l'autre son de cloche. Etant lui même fils de deux médecins, il a lu, visionné et vérifié une montagne d'informations (avant d'oser m'en faire part). Nous avons décidé de poser nos questions à tous les médecins que nous rencontrions (médecins du centre des maladies infectieuses, gynécologue, médecins généralistes). Aucun n'a même voulu laissé place au débat. Nous ne demandions, pourtant, que d'être convaincu preuves et arguments scientifiques à l'appuis du contraire. On nous a traité de négationnistes, complotistes, etc. Cependant après 3 ans et demi de relations non protégées, il est toujours séronégatif. Après 6 ans de séronégativité sans traitement je vais parfaitement bien. Aujourd'hui nous ne sommes plus ensemble. Entre temps, j'avais rencontré quelqu'un avec qui s'a a éclaté à l'annonce de m'a séropositivité. La semaine prochaine il va faire son test hiv. Moi je suis enceinte de presque 12 semaines de cet homme (qui me voit comme une trainée depuis l'annonce hiv). Mais Bon, ce qui me préoccupe aujourd'hui (moi et mon ex-compagnon qui me soutient à chaque instant dans ce combat et qui s'est depuis le temps passionné pour le sujet) c'est comment mener ma grossesse a terme en évitant intelligemment les traitements pour moi et mon enfant. je n'ai jamais pris de traitement et c'est pas demain la veille que j'en prendrai. Après avoir lu les témoignage de Stephanie, suivit l'histoire de Lindsey Nigel et lu d'autres encore. Je me refuse à vivre ça et à faire vivre ça à mon bébé. J'habite en Belgique et ma mutuelle est bien-sûre au courant de ma séronégativité mais pas encore de ma grossesse. je n'ai encore été voir que le gynéco du planning familial qui lui est au courant ne fait pas de suivit de grossesse et de toutes façons ne veut pas se mouiller (selon ses propres termes il ne répète que ce qu'on lui dit en séminaire, il n'est pas chercheur juste un simple petit médecin donc pas le devoir de se poser des questions au delà du bout de son nez) voilà! Donc: Y-a-t il moyen d'éviter la prise de sang sérologique ici en Belgique? Existe-t-il des gynécologues prêts à m'accompagner dans ma démarche sans traitements ni pour moi ni pour le petit? Peut on me retirer l'enfant si je m'oppose à ce qu'on lui donne un traitement? Il y a t il des pays on les choses sont plus simples? Quelqu'un a t il dejà vécu cette situation et à trouvé des solutions et un dénouement heureux? La je suis à presque 12 semaines et je devrait faire la première échographie importante celle où on vérifie la taille des organes et ou l'on fait les test sérologique entre autre. D'avance merci pour vos réponse et votre soutient.
×