Aller au contenu
forum sidasante

stéphanie

Membres
  • Compteur de contenus

    26
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

2 Neutral

À propos de stéphanie

  • Rang
    Confirmé

Visiteurs récents du profil

773 visualisations du profil
  1. Merci de ta réponse Aixur, Cela fait près de deux semaines que j'ai commencé à arrêter progressivement le traitement pour mon bébé (traitement imposé à l'hôpital). Il dort mieux, surtout la nuit mais en une semaine, il a perdu 60 grammes. Sinon, je n'ai pas observé d'autres réactions hormis une légère constipation.
  2. Non Survivor, ce n'est pas moi, c'est mon bébé
  3. Je suis vraiment contente de lire au moins une bonne nouvelle. Dis-moi Survivor, quand tu as progressivement arrêté le traitement pour t'en tenir à 2 prises hebdomadaires, as-tu subi une perte de poids ?
  4. Bonsoir à toutes et à tous, Merci pour vos encouragements. Je suis enfin sortie de l'hôpital avec mon bébé. Le PCR de mon bébé est négatif mais comme à l'hôpital ils avaient déjà commencé le traitement (Epivir 0.6 ml une fois par jour, Rétrovir et Viramune 1.2ml de chaque deux fois par jour) je voudrais arrêter le traitement et je suppose que je ne peux pas le faire brusquement ? Comment faire pour diminuer progressivement les doses jusqu'à arrêter compléter le traitement ? La prochaine prise doit être donné à 22h00. J'ai aussi reçu mon traitement et ils n'y ont vu que du feu parce que je
  5. bonsoir à tous ! J'espère que vous allez toutes et tous bien. Si j'ai réussi à ne prendre aucun traitement pendant ma grossesse, je vous écris aujourd'hui pour vous annoncer ma profonde tristesse de devoir laisser mon bébé né un mois à l'avance recevoir le traitement car j'ai subi une prise de sang après mon accouchement avec ce maudit test vih qui forcément était positif. Je me sens bien seule et j'ai très souvent pensé à vous. Mon mari m'a laissé tombé quand j'avais 5 mois de grossesse et si grâce à Dieu j'ai réussi à m'extirper du centre de suivi vih de l'hôpital où j'ai été détécté p
  6. Bonsoir espoirs, Permets-moi de te souhaiter aussi la bienvenue sur le forum. D'abord, félicitation, tu vas bientôt connaitre un très heureux événement ! Aixur a raison. Les conditions en Afrique sont bien plus souples qu'ici, parce qu'en Europe vois-tu, dès le moment où tu es diagnostiqué séropositif, une "procédure" se met en place et tu es vite entraînée dans l'engrenage du traitement surtout, quand tu es enceinte au nom du sacro saint "bien-être de l'enfant" et de la volonté à tout prix d'éviter la contamination verticale. Je ne peux que t'inviter, comme l'a fait aixur, à progressi
  7. Bonsoir Daddou, Bonsoir aixur et à ceux qui nous lisent, Courage Daddou ! Courage ! aixur, il n'existerait pas quelque chose qu'on puisse donner à un enfant afin que les médicaments absorbés par le corps soient évacués au maximum ? Je me souviens, quand mon père était sous chimio et que le traitement s'était terminé, qu'il avait entamé une cure de charbon actif pour se débarrasser des résidus dans le corps, voilà pourquoi je m'interroge. Il y a aussi l'incisiothérapie que nous musulmans utilisons pour aider à la détoxification des médicaments qui se fait normalement par le foie et/ou les
  8. Bonjour à tous, J'espère que vous allez tous bien. Comme prévu, je suis allée faire un test Ac anti-HIV + AgP24 dans un laboratoire privé et je viens de recevoir non pas les résultats mais un coup de téléphone de sa part me réclamant le nom d'un médecin. J'ai prétendu que je n'en avais pas (c'est vrai) et la personne au bout du fil a prétendu que les résultats sont incompréhensibles et ne pourront être communiqués qu'à un médecin. Je n'ai pas envie qu'un médecin que je ne connais pas et que je n'ai même pas encore eu le temps de choisir sur mes critères à moi reçoive mes résultats et m'e
  9. Pour le curateur, qu'il soit plus ouvert que l'hôpital est déjà un bon point, je suis certaine que tu réussiras à gérer ça. Sinon, c'est le médecin lui-même qui administre le traitement à ton fils ? Tu ne pourrais pas voir s'il est possible, de ton côté, de pallier aux effets secondaires à court et long terme en gardant le suivi d'une certaine manière. Je suis loin d'une spécialiste et je demande ici la contribution de personnes bien plus expérimentées que moi mais, n'est-il pas possible d'introduire des compléments telles des vitamines ou autres, en parallèle du traitement comme l'a fait
  10. Bonjour Daddou, bonjour à tous, A la recherche de plus d'informations, je parcourais le forum jusqu'à tomber sur la discussion débutée par Daddou. Mon cœur m 'empêche de passer à autre chose tant ta situation me touche particulièrement. Tout d'abord, comment va ton petit ? Ne désespère pas, la lutte est rude mais vous y arriverez. Où en est ta procédure d'appel ? J'ai trouvé ça sur le net : http://www.cato.eu/surface-corporelle.html Ce serait possible d'avoir l'arrêt du jugement ? Tu as vérifié si les conditions de la curatelle sont toutes réunies ? Qu'en dit ton avocat ? Il arrive
  11. Bonsoir Jardinier, bonsoir à tous, Merci Jardinier. Tu sais quoi ? Je crois que j'ai eu droit à 2 elisa et à 1 western blot puis à partir de là, analyse de la charge virale et comptage des CD pour une lancée direct sur le traitement (pour un mois). Je pense aussi que c'est la gynéco qui a demandé le dépistage, je ne vois pas autrement qui aurait pu le faire et je ne pense pas que le laboratoire le fasse d'initiative ? De plus, quand j'ai posé la question pour la première fois à la dite gynéco afin de savoir qui a demandé un dépistage VIH, elle a prétendu que c'était moi. J'ai bien évidemm
  12. Bonjour à vous deux Aixur et Jardinier, bonjour à tous, Merci à vous deux, et du fond du cœur et puis merci à l'appel lancé par survivor ! En somme, je pourrai très bien être diagnostiquée négative à un test qui n'utiliserait pas la technique COBAS c'est ça ? Et justement, ce COBAS il pourrait être considéré comme un Western Blot ou plutôt comme un Elisa ? Parce que si le fabricant lui-même spécifie que son engin ne doit pas être utilisé comme moyen de dépistage du VIH alors je me demande justement avec quel engin on est supposé savoir qu'on est infecté ou non ? D'autant plus si COBAS n'
  13. Merci Aixur ! Encore merci à Jardinier Je vais en profiter pour répondre à Survivor, en fait pour le statut sérologique de mon mari, je n'en sais rien. Mais effectivement son test est ressorti négatif et il devra subir un autre test en juillet.
  14. Bonsoir Jardinier et mille fois merci pour tout le temps que tu consacres à m'aider. Sois-tu bénis ! En réalité, je vais encore compliquer l'affaire. J'ai fait une faute de frappe. Selon mes examens, ma charge virale est de 560000 copies et non 56000. C'est tout de même effarant de savoir qu'une telle technique soit utilisée pour fournir un diagnostic sans appel alors qu'à l'origine si j'ai bien compris, dans le cas du HIV, la technique est caduque, je ne comprends plus. Et le médecin lui, il ne se pose jamais de questions ? Pourquoi s'en remet-il aveuglément sans investiguer d'autres pist
  15. Bonsoir Curriouss, Je ne sais pas si je suis la bonne personne pour te répondre car j'ai subi des tests VIH à mon insu et je ne sais même pas exactement le mode de dépistage qu'utilise ces tests. Mais sur quoi te base-tu pour soupçonner que ces tests sont fonctionnels à certaines périodes et pas à d'autres. Et de quels tests parle-tu ? Elisa, Western Blot ? J'aimerai bien aussi comprendre leur mode de fonctionnement pour comprendre pourquoi on m'a catalogué séropositive alors que mon corps me dit le contraire.
×
×
  • Créer...