Aller au contenu
forum sidasante

seuldansmatete

Membres
  • Compteur de contenus

    24
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de seuldansmatete

  • Rang
    Habitué

Visiteurs récents du profil

485 visualisations du profil
  1. Je veux bien te repondre !! Tu n'es peux etre pas sur le meilleur forum en effet Peu importe, je n'ai AUCUN effet secondaire.
  2. Pour ceux que ça interresse, aucun effets secondaires apres 10 jours Je ne me sens plus du tout "shoote" et j'ai repris ma forme physique. Merci pour ton message Jibrail
  3. J'étais venu chercher des informations et des réponses sur ce forum. ( voi ancien post pour ceux que ça interresse) J'hésitais beaucoup à commencer un traitement adequat, etant asssez partisant de la dissidence et contre les médicaments depuis toujours. MAis voyant bien que mes chiffres continuaient à baisser, et mon état de santé, commençait à se degrader niveau dereglement gastro et fatigue ( bien que je n'en avais pas la certitude qu'il y avait une collélation). Avec un peu d'aide et de motivation, je me suis decidé à commencer un traitement. Ma derniere charge virale etait de 163 000 copies, et mes CD4 de 300 ( 14%). On m'a propose un traitement en 1 seul prise, assez nouveau sur le marche, le STRIBILD. Comme j'ai epluché les commentaires sur le net, et les personnes avaient l'air generalement satisfaite, je me suis dis que ce traitement etais l'idéal. On parle souvent des désagrements, des effets secondaires, et peut etre il est plus rare de voir des posts ou les personnes viennent témoigner des effets positifs du traitement : Apres une semaine de traitement, j'ai retrouvé la vitalité et la forme que j'avais avant, donc, je confirme que je pense que l'on s'habitue graudellement à cette état de fatigue permanent, du corps qui lutte ! Je dors profondement, et beaucoup mieux. Lorsque je me promène, je vois trés loin, et tout me semble plus beau ! J'ai presque l'impression d'etre shooté à quelquechose.. mais oui, je SUIS shooté à quelquechose ! lol Surtout, je n'ai presque AUCUN effet secondaire, quelques fourmillements curieux zone erogene premier jour, un ou deux cauchemards, quelques legers maux d 'estomac, mais RIEN de ce que je craignais. Je bois enormement d'eau, A chaque passage aux toilettes, je regarde le virus sortir de mon corps ! Esperons que cela dure, mais je suis chaque jour, un peu plus confiant, et tres hate de d'aller faire mon premier resultat, pour lire que des nouveaux resultats encourageants Cela a momentanement remis en question ma "dissidence", car il y a donc bien quelquechose qui se passe. Entre la chute de mes les derniers mois, et cette reprise de vitalite en quelques jours ! Cependant, j'ai bien l'intention de mettre en place le regime du docteur LEBOSKI, a savoir reduire mes prises a 6jours par semaine, une fois que je serais indetectable, apres 6 mois, puis 5 jours... Voila tout un programme qui m'enchante deja Si quelqu'un veut plus de renseignements sur STRIBILD, contactez moi, je serais content de vous repondre ! A bientot PS : j'oublais un point, j'ai refais dans mon labo habituelle ma CV et CD4 la veille du debut de traitement, ma CV etait passé a 100 000 ! mais les CD4 n'avaient pas bougés. Donc, il est possible que j'aurai pu encore repousse de quelques mois ce traitement, mais honnetement, je suis tres content actuellement
  4. Desole, je ne repond que maintenant je n'avais pas recu la notice de reponse Oui, je parlais de pendant 4 ans, AVANT ma contamination, qui elle, date de y'a 5 ans, ca fait donc 9/10 ans.
  5. Zut, je viens d'efface le message que je t'avais ecirs je ne culpabliserai pas en commencer un traitement, mais ce que j'ai du mal a comprendre, c'est pourquoi en commencer un, si c'est pour apres tout faire pour l'arreter et vivre sans, si il s'agit de faire un travail de fond, ( psychique, vivrecru..) pourquoi ne pas faire ça tout de suite ? Depuis decembre, je n'ai pas fais tant de choses alternatives que ça, a part prendre de la psiruline, mais surtout, et c'est la le grand probleme, je me suis RABACHE, que je maigrissais et que je tombais malade ! donc, evidemment, ça ne m'a pas aidé. si mon resultat de decembre 2014, n'était pas "mauvais, et si les medecins de l'hopital ne m'avait dit qu'il fallait vraiment commencer un traitement, alors je suis presque certain, que mes CD4 n'aurait pas decline si vite. oui, j'en suis certain, le psychique joue un role considerable. d'abord apres le diagnostique puis, petit à petit, l'estime de soi, et lorsqu'on te dit que tes resultats sont pas bons, tu y penses tout le temps, et la, forcement, ca empire :! je t'ecris en MP Merci
  6. Non, hélas, pas tellement. Comme je l'ai dit aux uns et autres à plusieurs reprises, pathologie et santé ont toujours une dimension psycho-somatique, puis avec la relation soignant-soigné cela devient triangulaire, le soignant opérant en quelque sorte une médiation entre la psychologie et le soma du patient. Et puis il y a les options de traitements, liés aux protocoles que les médecins sont tenus d'appliquer, lesquels protocoles, dans le cas du sida par exemple, sont des choses dans lesquelles il y a, disons, à boire et à manger. Et puis si on veut aller plus loin, la pensée ça touche au relationnel, à l'imaginaire, etc., cela nous oblige à raisonner, en termes de soin de soi (au sens de prendre soin plus que de (se) soigner), en termes d'analyse de son vécu psycho-social et de celui des autres, et ainsi de suite - et puis il y a l'esthétique, l'art, le travail intellectuel, que l'on peut pratiquer ou non, auxquels on peut avoir recours ou non, de manière très conséquente ou moins... L'éthique, aussi, est en réalité un besoin naturel en tout homme. Quand tout se brouille trop, devient trop chaotique, dans la tête et dans le vécu, il n'y a parfois plus d'autre possibilité que de voir un psychothérapeute : parfois 3 ou 4 séances/rencontres peuvent suffire pour y voir à nouveau assez clair. En pratique, le médecin qui t'inspire, ce sera aussi sinon surtout celui auquel tu inspireras, par tes paroles et ton attitude, ce qu'il faut pour qu'il te conforte au maximum dans ton désir de vivre en bonne santé. De même qu'on peut par son attitude négativer les qualités, compétences et bonnes dispositions de quelqu'un à son égard, l'inverse est possible : on peut aussi réussir à éveiller ou réveiller le sens de l'altérité et les qualités de quelqu'un en qui a priori pour diverses raisons x on ne croit pas beaucoup. Amitiés. Bonjour Jardinier merci pour ta reponse. Je suis d'accord il y a toujours à boire et à manger partout ! le probleme c'est que le corps medical, du moins celui que j'ai rencontré jusqu'à présent, repete toujours la meme chose, ce qu'on lui a enseigné. Il ne pense pas vraiment, ce sont des scientifiques, ils appliquent des protocoles, avec plus ou moins de liberte. Moi je dirais avec peu de liberté, car les medecins n'ont pas le temps, comme m'a dit mon generaliste ( qui a depuis ouvert un salon d'epilation laser ) , a 22 euros la consulation, mieux vaut les enchainer ! Bien sur ce que tu dis à beaucoup de sens, il y a une relation entre le patient et le medecin. Un medecin m'a peut etre se fermer lorsqu'un patient arrive, et s'exprime un peu trop, donne l'impression de tout savoir, pour moi c'st une relation dominant ou dominé, ou le patient perd presque toujours ! Le medecin est poutant au service du patient, et non l'inverse. pourtant c'est l'inverse qui se produit !!!! Je parle de mon experience, ici, bien sur, car je n'ai pas eu la chance, comme certain d'entre vous, de rencontrer un medecin de qualité. Bien sur tout est psycosomatique, et mon mental ne le fait pas aller mieux ! mais la encore, j'extrapole, car je ne vais pas si mal que ça ! j ai au moins la chance de pouvoir decider si oui ou non, je commence un traitement, rien ne m'y oblige ! certaines personnes n'ont pas cette chance la, et sont plus ou moins condamnés ! Il parait que certaines personnes ne sachant pas qu'elles sont s+, vivent tres bien, et la encore, je pense que le diagnostique est tres dur pour le patient, et c'est le debut du cercle infernal.
  7. Merci. helas je n'ai pas vraiment trouve de medecins qui m'inspire. Sortir, etc, de ce cote, ca va, une partie de moi est assez zen. Mais vraisemblablement pas assez.
  8. Tiens ça fait longtemps qu'on n'avait pas eu pareil assaut de bigoterie. C'est sûr qu'en remplaçant un catéchisme par un autre, ça va nous aider à nous réapproprier notre corps et notre santé. Et moi sur la spiruline : voir ici, mon post du 21 avril 2014, 18 h 12 : http://www.sidasante.com/forum/index.php?/topic/17495-ma-presentation-doutesolitudeglutahion/ Seuldansmatête, Tu ne réponds pas à mon dernier post et à ma question très simple et claire ci-dessus : baisse des cd4 avant ou après la spiruline+chorélla ? Tu l'as peut-être précisé ailleurs, j'ai cherché un peu, mais je n'ai pas trouvé. Elle l'est dans bien plus de deux sens, d'ailleurs. Mais, oui, bravo, tu commences à comprendre ! Peux tu developper un peu stp En fait, je trouve cela logique, la plupart des seropo qui commencent leur traitement, sont content de le commencer car ils y croient , et pensent que cela va les faire aller mieux, mais c'est difficile d'adherer à quelquechose dont on doute. J'ai commence spiruline, chlorella, etc en decembre/janvier , lorsqu'on m'a dit que je devais commencer un traitement.et pourtant dans ma "croyance" , je pensais vraiment que ca allait ralentir le processus de chute des CD4, pourtant non, donc ma pensée n'
  9. je me suis souvent demandé comment mes CD4 etait passé à 1119 en septembre 2009. le medecin l'avait expliqué par un calcul de quelquechose qui s'etait multiplié, mais que ca ne voulait rien dire, d'ailleurs je n'avais rien compris ! Je me souviens qu'avant cette analyse, peut etre 1 mois avant, j'avais eu un traitement d'une semaine, pour un ZONA, d'ailleurs, aussi, apres ces resultats, j'etais tombé assez malade, hemoroides interne infecte, j'avais pris 10 jours d'antibiotique ! Je voulais dire que si on se programme moralement à tomber malade, le diagnostique fatal, au fur et a mesure du temps, et c'est ce qui affecte les resultats des analayses, et que cela est une croyance fausse Se dire que de prendre des médicaments, qui acheveront, c'est aussi, une idée qu'il ne vaut mieux pas trop garder. je ne sais pas si ma pensée est claire ? Si la pensée est creatrice... elle l'est dans les deux sens. Spiruline , j'en ai pris des mois, et une petite partie de moi, pensait vraiment que cela allait faire inverser la tendance ds resultats, mais pas vraiment comme. Donc, continuer, a essayer quelquechose d'autre, le noyau du chlorella, ou manger cru, et refaire des analyses, et voir peut etre des analyses encore pire, je m'arreterais ou, c'est quoi la limite. Ou faut il s'arreter avec ses essaies, et admettre qu'on a peut etre perdu ! merci de vous interresser à mon cas,
  10. Oui c'est la tout le probleme Quand je lis ce genre de message, a qui faire confiance, sans avoir peur de prendre partie d'un cote ou de l'autre. j'ai bien attendu, et voila ou cela me mène, à l'heure actuelle, ma CV etant de 160 000, impossible de commencer un premier traitement d'un seul cachet, ce que je souhaitais. Et la je m'imagine l'arsenal de medocs, etc me dire que les cachets vont m'achever, c'est encore plus me terroriser, je suis dans la terreur, d'un coté comme de l'autre. Manger bio, manger sainement, je ne fais que ça, j'ai arrete de fumer le jour ou j'ai appris ma S+, je bois presque pas d'alcool, pas de drogue, je cours, etc.. ce qui me derange, c'est que les resultats changent, c'est ecrit, ca se lis, ils ne l'inventent pas quand meme ?! si il n'y a pas de virus, alors qu'es ce qu'il y a , et d'ailleurs, si il n'y a pas de virus, comment se fait il que ces chiffres remontent lorsque l'on prend ces traitements qui achevent. je connais pleins de copains, s+, sous traitement, ils n'ont pas l'air à l'article de la mort. J'ai un peu l'impression de jouer avec ma sante, bien que je me sente physiquement, assez bien
  11. Dans l'idéal je ferais ensuite ce que tu es en train de faire. j'ai lu tout tes post ! Je suis du coté de Béziers, je peux me deplacer, je pense que ca en vaut la peine !!!!!!!!!!!!!!!!!! NOn aucun traitement, cela n'a pas changé grand chose. Alimentation hyper saine, tres peu d'alcool, 2 petard en 6 mois, sport etc. du stress, a cause du travail, mais aussi des derniers mois d'angoise du HIV ! J'ai commence le NAC. Mais je n'y crois meme plus. J'avais lu sur des forums que la spiruline pouvait ralentir ou stopper la courbe, j'en ai beaucoup pris, ca n'a rien changé. C'est à dire la loterie ? Pour moi le plus important c'est un traitement qui n'entraine pas de lypodistrophie. le reste je m'habiituerai, tampis quel est le traitement que tu prends ? Ou me conseil tu d'aller, c'est pres de toulon ? Je vais esayer de rencontrer un medecin, en dehors de l'hopital, je deteste aller la bas. C'est l'horeur. c'est une petite ville. je n'ai aps envie qu'on me croise ! merci pour ta reponse
  12. Pour les résultats : c'est dans l'ordre CD en chiifre et en log CD4 en chiffre et en % CD3 ** CD8 **
  13. J'ai souhaitais commencer un nouveau sujet. Bien que j'ai largement partagé mes doutes sur un ancien sujet. Mes nouveaux résultats sont tombés aujourd'hui, et le début d'un traitement semble en fait innéluctable ! j'en suis assez anéantis, car c'est à contre coeur, que je vais le commencer !!!!!!! S+ depuis presque 5 ans, depuis un an, baisse des CD4 a chaque résultat, augmentation de la CV... petite fatigue, doutes, augmentation des problemes digestifs. je me suis beaucoup interressé à la dissidence. le pourquoi, du comment, les supers resultats de certains.. etc.. j'ai même verifié mon taux de glutathion qui semble être normal, bien que je n'ai reussit à trouver un medecin qui m'est reellement expliqué ce résultat. Mais noir sur blanc, je lis mes résultats, et je ne peux pas les ignorer, et faire comme si tout allez bien. je suis inquiet, je suis inquiet depuis des mois, j'ai maigris du visage, c'etait un cercle vicieux, c'est la que je rejoins beaucoup la dissisidence, on m'a mis en tete l'idée que cela allait arriver, donc, voila pourqupi je dis que cela était innéluctable. j'ai essayé de prendre RDV à l'hopital, pas disponible avant mi juin. Pourtant j'aimerai vraiment m'en occuper maintenant. Et puis, que va me dire ce medecin " ah, je vous l'avais dis", je suppose aussi qu'on va me donner le traitement que l'on donne a un mec de mon age, avec mes chiffres,,etc Mais la interviens votre avis, l'avis qui compte pour moi, ceux qui ont pris des médicaments, et qui ont vecus avec, JE N y CONNAIS RIEN en terme de traitement. Que me conseillez vous ? que faut il faire ? faut il absoluement etre suviis par un medecin d'hopital special HIV, je n'ai pas envide d'attendre mi juin. J'ai peur que mon etat se degrade. Petite cerise sur le gateau, j'ai des anti corps heptaite C de 0,96 ( proche du seuil) de 1. Alors qu'en 2009, 0.06. Mon niveau de transamises est "normal " : ASAT 30 ,ALAT 22. Donc, cela veut dire que j'ai etais en contact avec le virus, et suis je maintenant aussi infecte par le HPV ? le virus gagne du terrain, et est en train de prendre une place considerable dans ma vie. Je deteste ça, je n'y arrive pas. Mais qui suis tellement fort, et heureux de vivre, et qui ai pense que le HIV ne signifiat rien. Je partage avec vous mes resultats, qu'en pensez vous s'il vous plait ? merci beaucoup à tous de m'avoir lu 01/02/11 58 313 4,77log 445 27,2% 1421 86,9% 906 55,04% 01/06/11 23 019 4,36log 607 24,1% 2150 85,3% 1411 56,00% 01/10/11 48 862 4,67log 536 22,5% 1980 83,2% 1295 54,40% 01/01/12 26156 4,42log 511 24,1% 1800 84,9% 1177 55,50% 01/06/12 45 357 4,66log 563 20,9% 2286 84,9% 1548 57,50% 01/09/12 36 280 4,56log 1133 23,6% 4133 86,1% 2717 56,60% 01/04/13 29 976 4,48log 586 20,5% 2488 87,0% 1705 59,60% 01/09/13 44 696 4,65log 488 20,01% 2097 86,3% 1439 59,20% 15/12/13 109374 5,04log 419 21,06% 1660 85,6% 1146 59,10% 15/01/14 123527 5,09log 398 19,04% 1736 84,70% 1226 59,80% 15/05/14 169063 5,23log 313 14,20% 1850 89,30% 1396 63,30%
  14. cela fait plusieurs mois que je suis rentré dans la spirale infernale. Possible que ces maux de ventre, etc, soient d 'origine psycologique, aussi, je me TORTURE l ESPRIT c'est tres diffiicile à vivre. Aujourd'hui, deux personne que je n'avais pas vu depuis plusieurs mois, m'ont dis que j'avais maigri, " bien 4 kg elles disent" Alors que sur la balance, je n'ai rien perdu ! peut etre en masse musculaire, au niveau du vidage c'est presque evident. j'ai presque honte de mon image !!!!!!!!!!! J'ai fais une prise de sang y'a quelques jours, j'attends les resultats. Oui, j'ai eu toute les reponses, mais il n'y a rien a faire, je n'y arrive pas, c'est tres difficile. je ne sais pas quoi faire pour ne pas paniquer, c'est un cercle vicieux terrible.
×
×
  • Créer...