Aller au contenu
forum sidasante

Isis Rider

Membres
  • Compteur de contenus

    9
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Isis Rider

  • Rang
    Débutant
  • Date de naissance 18/05/1960

Profile Information

  • Gender
    Female
  • Interests
    L'amour, l'amitié, le vivant, la nature, l'art, la cuisine (végétarienne), le jardinage, les médecines douces (phytothérapie, HE), les langues, les jeux de mémoire, de réflexes et de réflexion... et plein d'autres choses :)

Visiteurs récents du profil

686 visualisations du profil
  1. Merci pour le lien, Brume. Je me le tiens pour dit Je prends aussi de la chlorella (bio) et de l'huile de foie de morue en capsules. Ovo-pesco-végétariens, mon compagnon et moi mangeons souvent du saumon, pour la vitamine D qu'il contient mais aussi tout simplement parce que nous trouvons ça bon. J'espère ne pas dégoûter ceux qui n'en mangent pas. Plus des œufs, toujours bio, jamais pondus par de malheureuses poules de batterie et même pas des œufs de poules "élevées en liberté", du lait, du chocolat noir... Je suis loin, très loin, d'être dépressive chronique, mais ça m'arrive et c'est fonction du temps, de mes biorythmes aussi et bien entendu des évènements de ma vie. Duh! comme on dit en américain.
  2. Salut Brume de l'abro, je parlerai du millepertuis à mon infectiologue parce que je ne trouve rien de spécifique sur son action sur les ARV. Jusque là, je continuerai à en prendre parce que ça a vraiment un effet positif sur mon humeur et que je sais qu'être déprimée est plus nocif pour ma santé que bien d'autres choses. À te lire,
  3. Il faait beau aujoued'hui, la vie semble me sourire. Je suis hyper-dépendante du temps.

  4. @Survivor Merci pour ce soutien moral. Mon médecin et moi discuterons plus avant de mon traitement lors de la prochaine consultation. Je me sens en fait dans l'ensemble assez optimiste mais, comment dire, cet équilibre relatif est assez facilement bouleversé par moments. Merci pour votre/ton conseil ; sur le plan "médecines douces", je viens de recommencer une cure de millepertuis (séché, récolté cet été dans notre propre jardin) qui par le passé m'a déjà beaucoup aidé mais que j'avais arrêté en me disant qu'en prendre à longueur de temps n'était sûrement pas une bonne idée.
  5. ... quelques heures plus tard... en fait le Bactrim ne semble pas exister sous forme d'aérosol, par contre j'ai vu qu'en cas d'intolérance au sulfaméthoxazole + trriméthoprime on pouvait donner du Pentacarinat (pentamidine) sous cette forme, une fois par mois. Comme je n'ai eu qu'une infirmière (ou une secrétaire) au bout du fil, il se peut qu'elle m'ait dit "Bactrim" pour faire court. On verra.
  6. Salut, en fait l'appel de l'hôpital était en rapport avec le Bactrim. Lors de la consultation je n'avais vu mon infectiologue attitré que très brièvement parce qu'il devait assister à une réunion et c'est avec son collègue que la consultation avait eu lieu. C'est ce dernier qui m'avait dit d'arrêter le Bactrim au vu de la remontée encourageante de mes CD4. Apparemment il y a eu défaillance de communication car mon infectiologue n'était pas au courant et s'il m'a appelée hier, c'était pour me dire d'arrêter le Bactrim. Par contre, il veut que j'en aie une fois par mois en aérosol. Je n'y vois pas d'inconvénient et je vais avoir le premier aérosol le 10, juste avant la consultation. Bonne journée
  7. Mille mercis pour ta réponse, Jibrail. Je n'ai guère que mon copain pour me soutenir, tu me diras que c'est déjà énorme et c'est vrai Pour répondre à tes questions, je dois voir mon toubib le10 février, peut-être avant car il a cherché à me joindre au téléphone cet après-midi mais mon portable était éteint et quand j'ai eu son message le secrétariat d'infectiologie du CHRU était déjà fermé. Je les rappelle demain matin et je te tiens au courant, je pense que c'est à propos de mes résultats de plaquettes, qu'il a dû avoir en même temps que moi, l'examen ayant été réalisé en dehors de l'hôpital par un labo privé en ville. En ce qui concerne le Bactrim j'en ai pris en gros pendant trois mois et j'ai arrêté, avec la bénédiction du corps médical, depuis le 13 janvier. Pour les effets secondaires du ritonavir, je te fais un copié-collé de la notice du Vidal sur le Norvir : Fréquent : diminution du nombre des leucocytes, baisse du taux d'hémoglobine, baisse du nombre des polynucléaires neutrophiles, augmentation du nombre des polynucléaires éosinophiles, thrombocytopénie. J'ai lu le témoignage de Rico qui m'a beaucoup touchée comme le font les souffrances des autres, Ma situation au niveau des plaquettes n'est pas aussi grave que la sienne, je touche du bois, c'est surtout pour l'avenir que j'ai des craintes – ça ne sert pas à grand chose, je le sais, mais je suis plutôt anxieuse de nature, Je ne dors pas des masses, ça a toujours été plus ou moins le cas mais ces derniers mois ça a nettement empiré, j'ai bien conscience que ça ajoute à mon anxiété, J'essaie de mon mieux de rester zen, et mon copain, Bernie, de son côté fait tout pour me rassurer et me dit que je n'ai pas du tout l(air malade, que je suis solide et que tout va bien se passer, Il me dit aussi qu'il m'a déjà vue beaucoup plus faible et je le crois sans peine. Il me connaît bien, en fait personne ne me connaît mieux que lui. Nous sommes ensemble depuis 1993 – l'année où j'ai été officiellement dépistée. Lui est séro-négatif, Dieu merci ! Je te laisse et reviendrai te raconter le prochain épisode ^^ Cath – alias Isis Rider P.s. Je n'avais pas de tels problèmes de plaquettes avant de commencer la tri.
  8. Personne n'a le moindre petit conseil, la moindre parole rassurante (ou inquiétante) à me donner ?
  9. La vie, la mort. Rien d'original !

  10. Bonjour à tous et à toutes. Certains d'entre vous se souviennent peut-être de moi sur onnouscachetout. Je suis VIH+ depuis 1991 et suis restée très longtemps absolument asymptomatique. J'espère que vous allez tous et toutes aussi bien que faire se peut. Je vous écris aujourd'hui parce que je suis en pleine crise d'angoisse. Étant sous ARV (Norvir-Prezista-Truvada) depuis la mi-octobre 2013, tout se passait plutôt bien pour moi, du moins dans mon ressenti. Au tout début, lors de la première prise, j'ai vomi à en perdre haleine mais cela ne s'est pas reproduit depuis. Je dois dire que j'étais plutôt contente : plus de nausées, pas du tout de diarrhées, pas de céphalées, une charge virale en régression spectaculaire, un taux de CD4 en augmentation rapide (partie de 97, je suis aujourd'hui à 327, ce qui évidemment me fait plaisir ne serait-ce que parce que mon infectiologue a cessé de me prescrire du bactrim. Cependant, n'étant pas naïve, je me doutais bien que les ARV finiraient à moyen ou long terme par avoir un effet néfaste sur ma santé, et nous y voilà. Plaquettes en chute libre à 61 000 /µL. Saignements de nez, c'est tout pour l'instant mais ça ne fait que trois mois que je suis sous traitement ; qu'en sera-t-il dans un an ? Cinq ans ? Dix ans ? Je vous raconte ça en attendant... je ne sais quoi, des conseils, j'imagine, de vous tous qui avez de l'expérience en ce domaine. Merci de m'avoir lue, portez-vous bien ! Isis Rider P.s. Les tout premiers crocus se sont épanouis aujourd'hui dans mon jardin et je vous envoie l'espoir et les bonnes vibrations qu'ils génèrent
×
×
  • Créer...