Aller au contenu
forum sidasante

bamboo

Membres
  • Compteur de contenus

    205
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages posté(e)s par bamboo

  1. Hmm très intéressant Aixur !

    D'ailleurs, l'homme n'est-il pas devenu un mortel, depuis que la science existe ? lol !

    Bien sur que la maladie existe depuis qu'il y a des médecins .

    Avant, les maladies, on appelait ça "les mauvais esprit" et les "humeurs morbides" et on les soignait avec d'autres esprits et d'autres humeurs .!!!!

    mais l'homme évolue, .....parait-il .

  2. Brume

    Concernant ton livre, j'ai quand même l'impression de le lire déjà un peu tous les jours …enfin, quand je lis le monde !!

    Oui, les évidences s'emmêlent avec l'illusion, et là « ils » ont fait fort et on est bien un peu dans la merde....

    sauf sauf sauf, ...si il nous reste un peu de « présence d'esprit » et de « bon sens », car à mon humble avis, c'est le dernier lieu où on trouvera une réponse que l'on daignera entendre, au delà de notre raison, qui effectivement rencontre de plus en plus de difficultés à rester ….....rationnelle, face à l'irrationalité du monde .

    Jardinier

    Merci de cet apport bien intéressant .

    La corrélation entre l'étude scientifique que tu nous apportes et l'aspect ésotérique que j'esquisse à ce propos, est délicieuse !

    La science ne comprend pas, (ou fait semblant de ne pas comprendre) le sens de la maladie et celle-ci est observée comme quelque chose d'extérieur à l'homme, qques chose qui ne peut pas faire parti de la vie et qui ne peut appartenir à la nature .

    Ainsi la science, à établi tout un ensemble de « dangers » pour l'humanité, qui lui apporte sa justification et justifie ses moyens .

    Si on l'écoutait, on pourrait finir par croire que l'humanité n'aurait jamais pu exister sans la protection de la science !

    Oubliant les innombrables épidémies que les hommes ont traversés …

    D'ailleurs, le matérialisme, doit beaucoup à l'oublis du passé ….

    On peut s'amuser à remplacer le mot virus, par « problème », histoire de s'aventurer dans nos quêtes …

    voilà à quoi m'a fait penser cette histoire de lapins et vous propose une autre lecture .

    Dans le cadre d'une approche psychique, qui met en évidence la primauté du terrain, face à la virulence du virus ou du microbe, et considérant ceux ci comme des créations endogènes, des émanations du terrain ; on peut alors faire se résumer simplifié, que cette création endogène est un « problème » .

    Donc , lors d'un transfère de « problème », comme dans le cas des lapins que tu cites, on peut considérer qu'un groupe de lapin à développé le Problème, puisque ce virus de la mixomatose il a bien fallu le prendre quelque part pour le transfuser chez les autres ! (genre de détail que la science oubli) et que ce problème fut transfusé dans un autre groupe, vivant ailleurs, sur un autre terrain....

    Il y aurait des groupes qui développeraient des problèmes et d'autres groupes qui résolveraient le problème .(?)

    une sorte de jeu de ping pong qui pourrait enrichir les concepts évolutionnistes ….(?)

    Ceci nous ramènerait à cette évidence ( que penses tu Brume de cette « évidence » ? icon_wink.gif )

    que tu développes Jardinier, à savoir que les virus ou microbes, n'ont aucun, mais vraiment aucun ! intérêt à être purement mortel .

    D'autant plus dans l'évolutionnisme darwinien, qui doit s'appliquer aussi aux virus de la science, et donc par là, leurs enlève l'aspect exclusivement morbide et « contre nature » que leurs attribut la science . Les virus aillant un rôle dans le cycle de la vie, et donc une évolution rattachée à celle-ci .

    Esotériquement, le virus n'est que le résultat d'un processus de disharmonie du terrain, et ce qui est considéré comme contagieux à ce niveau, sont les « émanations spirituelles » que l'on dégage et non pas la chose matérielle nommées virus .

    Ce qui pourrait expliquer, dans le cas des lapins, que le transfère du virus/problème d'un groupe dans un autres groupe, n'est pas forcément gage de « succès » .!

    Le groupe de lapin sauvage démontrerait que si le terrain ne s'y prête pas, si le groupe n'a pas « cette » disharmonie, l'introduction du problème issu d'une disharmonie d'un autre groupe, ne génère pas pour autant le terrain disharmonique, et que ce groupe de lapin, a pu se débarrasser du problème, puisqu'il ne le « nourrissait » pas .

    Il serait intéressant d'étudier le rapport: lapin domestique en Cage/lapin sauvage en liberté .

    N'y aurait-il pas un groupe qui ferait un peu de stress ?

    Bref, pour conclure ma réflexion, si le terrain peut avoir une primauté sur la virulence du virus, comme pourrait le démontrer peut être cette étude des lapins, (si elle avait été dans ce sens) on peut comprendre comment nos « moutons » ne se contaminent pas tous, et en ce qui me concerne, même en ayant bouffé du HIV, pourquoi je n'ai pas donné de suite à ces tranfères de « problème » .

    Le virus n'ayant, comme je le pense, aucune réalité active en soi et devrait se concevoir plus comme un simple déchet .

    Transférer le problème n'assure pas son développement, par contre « transférer » les disharmonies seraient plus efficace . A ce titre les disharmonies sont très bien « diffusées » par les médias, le cinéma, la pub, etc ...la peur, l'insécurité à tous les étages, la perte du sens de la vie, et surtout l'affectif qui touche au coeur de l'individualisme !

    Bon, une réflexion qui demande encore de la fluidité, mais disons que dans cette étude de lapin, on peut y fouiner des choses, comme sur ce concept du terrain qui m'est apparu entre des groupes différents .

    Lequel implique l'autre terrain, celui sur lequel on vit et notre rapport à la nature et à la vie . C'est là un des aspect du darwinisme sur lequel la science ne s'attarde pas trop . Pour cause, puisque la notion de terrain implique les concepts psychique .

    Quand je parle de l'interaction entre notre terrain et celui extérieur, je parle des harmonies spirituelles, la nôtre et celle de l'extérieure, et je n'introduit Darwin qu'à titre de métaphore pour souligner la similitude ésotérique que Darwin n'a pas développé .

    Concernant les énergies différentes suivant les lieux, au delà des aspects matériels de l'environnement darwinien, on peut aussi sentir des évidences entre les "énergies" d'un environnement citadin, bétonné et pollué, et une douce campagne lumineuse et fraiche .

    Peut être que les hommes en cage devrait un peu observer où vont les lapins sauvage ?

    On peut donc confirmer suivant une analyse non dualiste, que les virus, si ils ont une réalité, n'ont aucun intérêt à être mortelle, et que d'autre part, aux vues des épidémies que les hommes ont traversés, et suivant nos lapins sauvages qui se débarrassent de la virulence du virus, la maladie est bien un « guide » vers une maitrise, pour servir l'évolution .

    L'important étant de toujours être plus compétant et ...éternel (lol), et la maladie à ici tout son sens .

    Donc, non, la nature ne nous veux aucun mal, comme voudrait nous le faire croire la science, nous sommes bien assez évoluer maintenant, pour se faire mal tout seul !

    J'en profite pour confirmer suivant mes dernières observations, que la vie sentimentale, nos émotions internent, façonnent notre terrain . Elles le façonnent en fonction de leurs qualités .

    Un environnement, un terrain extérieur, (ayez une vision large de cet environnement, c'est aussi l'environnement psychique généré par le système) indélicat, frustrant, bloquant, contraire à nos idéaux ; nous rendra difficile l'expression de nos émotions, ou celle-ci devront se « tordre » pour s'exprimer ….et l'on peut ainsi, rester assis au lieu de se lever .

    Je constate que l'accumulation de contrariétés par rapport à ce que l'on voudrait donner ou être au monde, et ce que ce monde nous permet de lui donner ou être, se traduit par une « corrosion » interne .

    D'où l'importance de l'amour propre et du respect de soi pour pouvoir « affirmer » ce qu'on pense et ressent, et éviter l'acceptance .

    C'est en général durant l'enfance, quand on apprend aux enfants à se taire, à écouter et qu'on rigole des « bêtises » qu'ils disent, qu'on prépare les adultes à toutes les acceptance ….

    Quand je vois comment des salariés crient victoire après une augmentation de 4%, ou comment nos agriculteurs se réjouissent des accords avec les industriels, ravis de s'être fait baisé profond pendant des mois sans compensations, on peut avoir une mesure de l'indignité acceptée et de la piètre image d'eux même dont ces gens se contentent .

    En attendant, leurs rancœurs non avouée et l'injustice subit, il se la mange, l'avale difficilement et la digestion sera longue, laissant derrière elle de possibles « traces » physiques …

    Bon, désolé, j'ai un peu dévié...

    ( mais être déviant, c'est si bon icon_wink.gif lol )

    revenons a nos moutons :

    Comme tu le fais remarquer à très juste titre, la conviction est quelque chose qui reste ouvert à une marge plus ou moins importante d'incertitude. Elle fait appel à la fois à la croyance et à la raison, en ce sens qu'elle met la supposition au service d'une quête de vérité qui peut guider des choix d'action, en particulier sur le plan d'un rapport personnel à l'éthique - ce en vue d'infléchir positivement la valeur des rapports interpersonnels. Quant à la nature de la supposition, on peut considérer que celle-ci est le résultat de perceptions, d'émotions, et d'opérations de raisonnement à partir de l'observation de faits et/ou de configurations de signes, qui relèvent de l'information en tant que significations.

    La conviction ne peut donc avoir aucune objectivité et n'a rien à faire dans un esprit rationaliste scientifique .

    Tout cela n'a pratiquement rien à voir, en termes d'enjeux de sens et de recours performatif à la Vérité relevables dans un énoncé, avec ce que Luc Montagnier a écrit au Premier Ministre en poste à Matignon le 23 août 1983, soit in extenso :

    "Un nouveau virus a été isolé dans mon laboratoire de l'Institut Pasteur..."

    C'est clair !!!

    D'ailleurs, Barré-sinoussi évite soigneusement comme il se doit, le concept « d'isolation du virus »!!

    Bien à vous

  3. Bonjour

    Ce qui reste le plus insidieux et pervers, est cette constante « mécanisation » de la perception humaine . Il est devenu impossible, pour beaucoup, de parler de l'homme sans le comparer aux systèmes mécaniques et technologiques : « ...c'est comme le tel portable... » ...où dans la vision du virus et son rapport au corps, ainsi que mes soins apportés, la tri ; tout est perçue comme une mécanique, avec des quantités, des durées, des usures, …...

    L'action du virus est développé comme une mécanique, avec la logique de la mécanique et donc, toutes les limitations mécaniques, imposant la notion de temps, le temps constructeur ou destructeur, bref ….le bordel inextricable dans lequel se retrouve le malade, dépendant d'un « garagiste très spécialisé », et dont la spécialisation très compliquée le rend inaccessible et incontrôlable .

    SURTOUT, cette vision mécanique enlève à l'être humain toute sa Responsabilité « sentimentale «  et donc, le détache de sa constitution humaine . Ainsi, tout pouvoir est enlevé à l'être humain .

    Le rapport ici, avec le tel portable, démontre encore que le rapport à l'humain est ...tabou !

    Il (montagnier) aurait très bien pu parler des « signes » que s'envoient les humains depuis toujours, par la main, un regard, un tic, etc... ! Sans qu'on est eu besoin de « portable » .

    Là, on resterait dans un rapport humain, et cela humaniserait la vision du « virus » .

    Non, le matérialisme, adore mécaniser la vision des hommes et de leur fonctionnement, ainsi changer un organe comme on change des pneus, est d'un naturel accepté.....

    C'est cette mécanisation intellectuelle qui rend l'approche humaniste et psychologique que je développe sur ce forum, presque inaudible et incompréhensible pour beaucoup .

    Tellement habitué à peser, mesurer et voir les composants isolément, comme de vulgaires « pièces mécaniques », que quand on parle de sentiments, d'énergie, d'ether, d'amour et de bien être, on apparaît comme des abrutis très poétique et complètement abstraits .

    D'ailleurs, les maîtres inconnus que personne n'écoute, disent bien que cette différence entre la perception mécanique du cosmos, de la vie, et la réalité spirituelle que vivent nos âmes, est la source de la plupart des dysfonctionnement physique et génère toutes les disharmonies du corps physique .

    Par ailleurs, j'avais soulevé le problème linguistique avec les propos de Barré sinoussi dont j'avais proposé une petite analyse ici .

    Perso, cela me semblais très grotesque, et surement un point d'achoppement où l'on pourrait mener le débat dissident, mais là aussi, cela semble très digeste pour les autres …..

    Barré sinoussi, concernant la découverte du virus :

    Chris: Bonjour, pouvez-vous nous raconter le moment précis où vous avez su que vous aviez isolé le virus responsable du sida? Merci.

    Françoise Barré-Sinoussi: Une question difficile encore parce qu’une recherche de ce type nécessite une accumulation de preuves scientifiques que l’on n’obtient pas “du jour au lendemain”. Je me souviens simplement d’un moment, fin février, début mars 1983, où les données commençaient à s’accumuler et où j’ai commencé à être convaincue qu’on avait là un virus nouveau, probablement responsable du sida, mais je n’en étais pas sûre. Ce n’est réellement que fin 83 où notre équipe, dans son ensemble, avait été convaincue de la relation entre le virus et la maladie.

    Ce que je trouve choquant, est cette notion de « conviction » .

    La « conviction » appartient à la foi, à la religion, mais la science matérialiste n'a théoriquement rien à voir avec la « conviction », puisqu'elle dispose de preuves !

    La preuve est justement là pour sortir de la conviction et de la croyance .

    Avec une preuve, je dois pouvoir imposer une vérité, même si je n'en ai pas la conviction .

    La preuve doit être autosuffisante et s'imposer, quelque soit les convictions des uns et des autres .

    Si la science était si rationnelle avec ses preuves, elle ne ferait pas appel à « l'intime conviction »  !

    Votre preuve doit pouvoir me prouver, au delà de mes convictions .

    Ma conviction que dieu existe, ne vous le prouve pas pour autant, et une preuve n'a que faire d'une conviction .Comme ma conviction n'a que faire des preuves .

    Il me semble qu'il y a ici un mélange des genres qui ne gène plus grand monde.....et avec la perte de la maitrise des mots qui s'installe chez les jeunes, les « croyances» de la science auront encore de grand succès !

    Ainsi, dans la cas présent du HIV, Barré sinoussi, mélange preuves et conviction, mais elle n'a rien vu du virus . Elle croit !

    Il leur a fallu une accumulation de preuves, car chaque preuves prises isolément ne valait rien, suivant ses sous entendus ! ( notion mécanique de quantité majoritaire), et finalement, l'ensemble des preuves ne montrait toujours pas le virus .!!!

    Ce virus est apparu seulement dans sa « conviction », donc dans son imagination .!!! et dans l'imagination de son équipe, ainsi, l'illusion collective s'est imposé sur une réalité .

    Mais elle/ils ne l'a/ont jamais vu ce virus !!!

    Ils le disent très clairement !

    On peut bien sur s'interroger sur son imagination et l'objectivité de celle-ci, quand pendant 40 ans de sa vie, on n'imagine que des virus et des microbes .

    Pouvait elle imaginer autre chose ?

    Peut elle imaginer la vérité ?

    Non ...

    Finalement, sans leur conviction qu'ils se sont "construite", les preuves ne prouvent rien en soi ...

    Telle est ma conviction !

    Au fait ! Pourquoi une « accumulation «  de preuves ?

    Pour arriver à prouver une évidence, qu'aucune évidence ne prouve ?

    En accumulant des preuves, ne serait-il pas possible de prouver n'importe quoi, au delà des évidences ?

    N'est-ce pas ainsi que les évidences nous échappent, emportant le sens de la vie qui va avec ?

    Bien à vous

  4. Bonjour à tous

    Oui, Brume je te comprend bien . C'est notre chemin à tous .

    C'est vrai que peut être, ce chemin à t-il un caractère « infinissable «  si on s'en tient au preuves rationnelles, car j'en conclu que le rationalisme est loin d'être réaliste et donc loin de touts réponse .

    C'est pourquoi, à un moment donné, il n'y a plus de preuves, il n'y a plus que la foi, Barré sinoussi, appelle ça la « conviction » . Tu sais quand elle a eu la conviction qu'il y avait un virus ! (voir interview ) . C'est vachement scientifique une conviction ! …..bref !

    Tu nous demande des preuves de Dieu, si j'ai bien compris le fond ...enfin Dieu, disons des preuves de Soi . Une preuve que tu existes, que tu es au sommet d'une fantastique œuvre de la Vie, avec laquelle tu peux maintenant participer en conscience à son harmonie .

    Des preuves que l'esprit, ou que des phénomènes inexplicables, se soient déroulés réellement, quelques soient les domaines, ce n'est pas ce qui manque !

    D'ailleurs aujourd'hui, je considère, avec l'information et la connaissance disponible, que celui ou celle qui reste douteux sur les concepts spirituels, le fait par choix et par intérêt (inconscient surement) et que l'athéisme ne relève plus aujourd'hui d'une ignorance stupide, mais d'une pathologie de l'esprit, qui comme le souligne Agrathor, devient un réel handicap spirituel avec cette incapacité de pouvoir accéder à la vérité par soi même .

    Aujourd'hui, vouloir encore des données sur les aspects psychologiques, relève pour moi, plutôt d'un certain obscurantisme et on peut effectivement se demandé qu'elle données pourrait, enfin !, faire mouche ! Et en toute amitié, Brume, ceci s'adresse aussi à bcp d'autres .

    Tu as été trahie par des charlatans ? Tant mieux !

    Maintenant tu va pouvoir user de ton discernement et reconnaître ce qui doit l'être .

    D'ailleurs tu sent bien qu'il y a du vrai, qui t'y fait croire !

    La question est bien de savoir : où fait-on le lien entre nos différentes approches ?

    Je pense avoir toujours été dissident, puisque depuis ma jeunesse, j'adhère aux concepts que je vous expose dans le forum, basé sur une approche spirituelle, qui pour ceux qui n'ont pas oublié, fut la connaissance primordiale, notamment au niveau de la médecine, depuis...toujours .

    N'étant qu'un humain en devenir, j'ai pas encore tout saisi, mais l'évidence de l'esprit est une logique sans laquelle je ne saurais regarder le monde .

    Voilà, sauf, que depuis 200 ans « des hommes » ont décidés de changer les évidences et de les remplacer par tout un nouveau paradigme, qui évidement aujourd'hui est loin d'avoir fait ses preuves, et qui après 200 ans à peine, aurait surtout déjà les preuves de son incompatibilité avec l'humain .

    En attendant, la version holistique incluant l'esprit, est devenue de fait la première dissidente face à l'orthodoxie .

    Le problème du lien entre médecine rationnelle et médecine spirituelle, est justement l'axe de recherche essentiel dans la science anthroposophique . Steiner a fonder les bases d'une nouvelle approche de l'homme dans sa totalité et il a jeté les ponts entre matière et esprit .

    La reconnaissance de la pertinence de son enseignement, fut largement démontrée, resterait à pouvoir dynamiser tout ça !

    Dans mon cheminement me manquait un premier lien, et la dissidence me l'a apporté en 2007 .

    Le mensonge ! Je savais qu'il existait mais je ne voyais pas où . D'abord reconnaître que le mensonge est à tous les étages, et là , on comprend déjà bcp mieux pourquoi la médecine patauge et que les autres nous rendent malade .

    Une fois que la notion du faux est intégrée, reste à savoir pourquoi, et que veulent -ils caché ?

    Et là, j'en suis revenu à mes petites histoires .

    Ils cachent ce que les hommes ont toujours su et qu'ils ont oublié, en perdant les traditions, oubliant les remèdes, les dictons, le proverbes, les légendes et les contes... toutes la trame de la connaissance millénaire des hommes, que le matérialisme s'est ingénié à rendre ridicule ….pour pouvoir mieux vendre ses potions de perlimpinpin !

    La médecine était une connaissance de base présente dans toutes les familles . Aujourd'hui, c'est seulement réservé au Grands étudiants et c'est très très compliqué à comprendre .(comme ça tout le monde est bien tenu à distance !)

    Certes, nos étudiants peuvent faire des calculs très compliqués, et même savoir avec qui Toutancarton à baisé avant de mourir, mais incapable de faire pousser une salade et de se soigner soi même ..etc..rien sur les bases de la vie !

    La dissidence bloque sur le même mur que l'orthodoxie, à savoir celui du rationalisme .

    Elle a raison, mais elle ne regarde que dans un sens extérieur elle aussi, et elle ne peut pas aboutir, parce que apparemment, il lui manque une ouverture vers la psychologie au sens large, qui peut se résumer à  » l'esprit » et à la vision holistique d'avec l'environnement .

    C'est pourquoi j'essaye avec mes petits moyens parfois maladroits, d'apporter une réflexion qui puisse aider à cette jonction entre la vie intérieure et son « écho » extérieur .

    Par exemple, dans cette compréhension des « déchets cellulaires » qui remplacent le virus dans la dissidence, (mais ne nous explique pas mieux leur présence et leurs incidences), j'ai pensé que les explications de Steiner, que j'ai rapporté, où il explique comment la nourriture peut se retrouver être l'agent corrupteur de la santé, en générant des « saletés » comme il dit, qui rendraient malade ; pouvait être un point de recherche ….

    Je pense qu'il y a ici matière a réflexion pour tout scientifique aussi, que malheureusement je ne suis pas . …

    il y a quand même une convergence de perception entre déchets et saletés qui devrait à mon avis susciter un peu d'attention ….

    Alors, je fais ce que je peux, soit au moins, porter à la connaissance, ces aspects complémentaires, espérant que ça puisse faire son chemin jusque dans un labo bien orthodoxe....

    Ce travail de jonction, certains scientifiques l'ont commencé au Goethéanum, mais ça reste très petit par rapport à la dimension du blème ;;;;

    Les spiritualistes ont conscience et travaillent à la reliance nécessaire matière/esprit, les rationalistes n'ont évidement pas cette intérêt . Le plus dure n'est pas de savoir comment relier matière et esprit, mais de trouver les hommes capable de s'y engager .

    Je pense que le chainon manquant, c'est l'aspect émotionnel et tout ce qu'il induit .

    C'est à dire en fait, l'aspect humain, tout simplement !

    La dissidence peut bien expliquer les choses différemment, trouver d'autres causes etc.. mais elle n'expliquera pas mieux pourquoi il y a des malades, pourquoi ils souffrent et pourquoi il guérissent .

    Comme ceux qui pensent qu'on est créé par des extra terrestres! Ça ne répond toujours pas à la question de Dieu et d'où viennent ces ET .

    J'ai trouvé une ébauche d'analyse sociétal chez Perth group qui m'inspira pour « la maladie d'amour », mais cette partie « spéciale » de l'analyse du mal être, est plus que tabou et d'ailleurs ce topic n'est par surmené par les témoignages .

    La déresponsabilisation généralisée qui est proportionnelle à la mécanisation de l'assistance, amène l'humain à ne plus considérer, ni voir, ni même accepter, une quelconque responsabilité, et voyez comme mon discours est dérangeant simplement parce qu'il met toujours l'être humain au milieu de sa responsabilité .

    Responsabilité devenue inconcevable dans ce monde de gamins, abêtisé , infantilisé et dépourvu de la moindre capacité de savoir par lui-même . Le diable voudrait-il faire échouer les hommes, qu'il ne s'y prendrait pas autrement ! Faire croire à l'homme qu'il est un gros nul, pour éviter qu'il devienne génial . Quoi de mieux !?

    Le monde serait un fake et de fait, nos vies seraient des fake too !

    So ! Reconnaître et accepter qu'on s'est fait berner et qu'on se ment depuis un bail, c'est le premier remède de base à toute maladie . Sortir de ses mensonges, de sa lâcheté et de son hypocrisie, qui sont l'envers de l'affirmation refusée !

    Je parle du mensonge quotidien, celui qu'on croise dans la pub, dans le sourire de son patron, dans la bouche de sarko, et dans celle du commerçant, surtout style L'oréal « faiseur de vie et de jeunesse », celui aussi de notre naïveté, qui coute que coute, même quand on se fou royalement de sa gueule, voit cela comme de l'amour, persuadé qu'on souhaite notre bien, bref des petits mensonges plein de vertus qui rendent la vie si agréable ….!

    Certains vont finir par si complaire, d'autres resterons dubitatif sur eux-même entre idéal et pratique . Sans doute que la réaction du corps est aussi fonction de l'acceptance inconsciente et de notre résistance à cette acceptance . (?)

    Je parle de cet aspect mensongé de la vie, parce que le mensonge est traditionnellement considéré comme un « fiel corrosif «  et la meilleur façon d'être dans le négationnisme de soi .

    Dans le même style, j'ai lu dernièrement chez Steiner que, la différence entre notre perception matérialiste, donc incomplète et fausse du monde, et les réalités de ce monde que notre âme rencontre lors de ses voyages nocturnes pendant notre sommeil, génère de nombreux troubles à la base de nombreuses maladies . Cet espace, entre la réalité du monde, et notre perception tronquée de celui-ci, est le lieu où germent de nombreuses maladies .

    Par exemple, la vision mathématique et mécanique du cosmos, serait une aberration « contagieuse » par rapport à ce que vit l'âme dans la réalité des sphères .

    Les disharmonies se développent entre ce que l'on croit être, et ce que l'on est vraiment .

    Voilà, pour moi, le chainon manquant .

    C'est l'acceptance de sa conscience comme l'antre de l'esprit, soi l'aspect humain de la vie, qui est aujourd'hui complètement absent du système, où seul le chiffre à raison . A mon avis, c'est parce que c'est le plus gros chainon, qu'il est manquant . Faudra s'y mettre à plusieurs pour le raccrocher aux autres, c'est sur ! C'est lourd !

    Voilà Chère Brume, ne cherche pas une donnée universelle applicable à tous .

    On démontre ici, à quel point tout ça est personnalisé, et pourquoi je dis (même si ça paraît odieux) que le sida est assurément l'une des meilleur école, surtout par le vide actuel dans lequel il plonge « l'élus », pour que celui-ci soit quasiment obligé de réintégré sa responsabilité, pour trouver une réponse dans sa démarche de libération .

    On a les connaissances orthodoxes, on a les connaissances psychologiques, on a les connaissances ésotériques, on a les connaissances de la dissidence, il ne manque que le vouloir humain et sa foi pour rendre tous les impossibles, possibles .

    « ...ils l'ont fait, parce qu'ils ne savaient pas que c'était impossible ... »

    Vive les ignorants qui font si bien avancer les hommes !

    La vérité est un diamant, dont chacun doit être une facette .

    Alors, n'hésitez pas à être brillant ! Vous n'avez de toute façon, pas d'autre avenir !

    Hormis le choix du contraire bien sur ! icon_bravo.gif2-cdesmalades.gif

    All the best salut.gif

  5. salut

    Je suis bien d'accord avec vous, et je partage les point de Reich résumé par Takeshi .

    Je crois que Reich était un peu anthroposophe ,....(?)

    Concernant la résistance, c'est aussi l'aspect de mes conclusions, peut être est-ce une variante de votre résistance . Je pense à la « résistance à soi » comme exprimé ici et comme j'en est encore parlé ici .

    A mon avis cette chimie ne se fait pas toute seule . Je pense que la vie émotionnelle est à la base de cette chimie . C'est ce que j'ai essayé d'expliquer différemment ailleurs, et j'ai bien sur rien inventé !

    Tant d'autres l'ont déjà expliqué.....

    Notre société est tout aussi violente que les colons !

    Seulement, on ne sent rend pas compte puisqu'on est formaté dès l'enfance, à devenir des bêtes, ou semi-homme, ou autre,..... mais en tout cas rien de glorieux .

    Les gens s'imagine élus d'une société moderne formidable, ou on a accès à tout....mais sauf à soi !

    Alors qu'il s'agit d'un vrai piège mortelle, bourré de mépris et de mensonges, ou les gens s'imagine qu'on souhaite leur bonheur .

    Tel des enfants qui continuent à faire semblant de croire au père Noël, pour faire plaisir à leurs parents !

    Il faut vraiment prendre conscience à quel point, les mille malversations du système, nous obligent à jouer un jeu de rôle, qui dénature à petit feu, mais surement .

    Il y a une accumulation de frustration phénoménale à travers l'idée bien répandue, que tout est dure et compliqué, qu'on ne peut pas comprendre et qu'il faut se sacrifier, qu'on est juste une m...... bonne a se taire .

    Donc, un manque d'amour propre, qui est à la base de tout, et là, la thérapeute de l'hopital Purpan conclut également à ce fait .

    Il y a un vrai massacre spirituel qui est organisé chez les enfants de part l'éducation conventionnelle, et pour bcp, le monde des grands, leur paraît terrible et effrayant et ça ne date pas d'hier !

    En ce qui me concerne, j'avais déjà une vision bien réaliste du monde infernal qui m'attendait !

    Bien sur que l'équilibre de l'environnement et sociétal est essentiel pour le bien être et la sécurité intérieur, pour ne pas se faire « du mauvais sang », ni « un sang d'encre » ou « se faire de la bille », ne pas se « rendre malade », ni se faire « du mouron » et pas plus « s'énerver »(s'enlever les nerfs!), ni « s'arracher les cheveux ! ».....bref autant d'expressions qui nous rappellent à quel point l'homme est capable du pire pour lui même, en cas de problèmes...et notre société n'est -elle pas un vaste champs de bataille ….?

    Finalité : l'émotion !

    Donc, la maladie apparait comme ou un/une guide vers une "maitrise" de l'émotion, une reconnaissance de soi et l'expression de soi, afin que l'homme puisse conquérir un peu plus de liberté, au delà de son environnement et des aspects sociaux .

    Ceci me paraît d'autant plus important aujourd'hui, qu'on est à la veille de changements important que l'on ressent bien et qui ne manqueront pas de créer des épidémies !! des pestes émotionnelles en pagaille .

    Ces bouleversements ne manquent pas de mettre chacun face à sa réalité .C'est sur !

    C'est pourquoi on parle bcp aussi de lâché prise .

    Il faut de mieux en mieux répondre à la question : qui suis-je ? Pour pouvoir être......, malgrès tout !

    Parce que dans ce comportement autodestructeur face à l'extérieur, on retrouve le même résultat chez les animaux, voyez comme il disparaissent à l'échelle de leur environnement .

    C'est donc aussi construire l'humain, que de le rendre libre vis à vis de ce phénomènes .

    On rejoint la notion d'affirmation et de résistance, mais d'une résistance à l'extérieur, et non pas résistance à soi !

    Le sentiment fondamentale d'être fier de soi, d'avoir un minimum d'amour propre et surtout de pouvoir l'exprimer, semble essentiel .La charpente de l'affirmation !

    D'ou les avantages que tirent certains « malades au long cours » en pratiquant les arts thérapies, ou tout autre moyen d'expressions, où la liberté de chacun peut être retrouvée et reconquise .

    (Attention, je ne prône pas un égoïsme acharné ! on parle « d'individualisme éthique » .

    qui serait l'attitude à cultiver …)

    enfin voila, peut être ....

    salut.gif

  6. Salut Mayuko

    Quel plaisir d'avoir de tes nouvelles !

    Ton histoire péruvienne m'avait laissé sur ma faim !

    Donc, ça n'a pas été le Pérou, tant que ça !

    J'imagine que ce fut riche quand même comme tu dis !, mais ton sida te poursuit …

    Cela dit, l'effet Pérou ou France n'est pas le même apparement !.

    T'y croyait la-bas ?

    On a pas encore les résultats de tes examens, donc mes conseils en fonction de tes suppositions, peuvent être tout faux ! D'accord?

    Bon, je pense que tu as compris bien des choses sur ton parcours et la dimension psychologique du problème . Mais il manque encore du travail sur toi ….

    Vous êtes tous dans ce même problème . Celui de la foi, de la croyance, déchiré entre deux version ...N'oublions pas que c'est le même problème de confiance en soi, d'affirmation,de capacité d'être (dans ma théorie), que celui qu'on retrouve dans l'effondrement de l'immunité, avant votre sida .

    Vous essayer de vous défaire d'une croyance en en pratiquant une autre !

    C'est comme si vous vouliez sauter en parachute et qu'on vous lance le parachute après que vous ayez sauté !

    La foi ne vient pas avec la pratique !

    C'est pour ça que ça ne marche pas ! Tu as été au Pérou, etc...mais cela dit tu as continué à écouter l'autorité officielle et sa messe !

    Tu n'as pas vraiment cru a ta démarche . Tu l'as fait pour voir -SI - ça marchait .

    Vous faite des tentatives de libération, tout en tenant la main de l'autorité .

    Vous êtes des vrais adultes ! Plein de connaissance, mais incapable de ressentir ce qui est vrai !

    Regardez l'enfant, heureusement il ne sait rien, et ainsi la vérité peut sortir de sa bouche …........

    « ...Ils l'ont fait, parce qu'ils ne savaient pas que c'était impossible . »

    C'est pas de moi .

    Concernant ton redressement psychologique, tu sais que c'est un travail de fond, qui prend plus ou moins de temps, idem pour le rétablissement du terrain par le biais des compléments alimentaires .

    Donc, je me range à l'avis de Brume, il est apparemment trop tard pour agir de ce côté là pour le moment .

    Ce travail de fond, il faudra t'en préoccuper, tu le sent bien .

    On pourra en parler si tu veux .

    Pour l'instant cher amis, je crois qu'il faut recommencer à la case départ . Il n'y a rien de grave, ni d'échec, c'est juste ton chemin que tu as choisi, et si tu l'acceptes, tout se passera bien !

    Plus l'épreuve est dure, plus la force sera grande, ne jamais l'oublier !

    Je te conseille de sortir du combat et de faire une pause .

    Tu n'es pas encore assez affuté, ou tes armes sont usées, fatiguées ….

    Nous n'avons plus le choix, effectivement .

    Tu vas t'en remettre à l'orthodoxie dans un premier temps . Elle va te soulager les poumons et le reste . Ils vont peut être te donner du Bactrim ou similaire, dans un premier temps pour soigner tes poumons . Normalement, il donne la tri, une fois que les poumons sont soulagé .

    Tu peux donc gérer dans un premier temps,seulement avec le Bactrim .

    Puisque tu as un problème pulmonaire, et non pas forcément le sida !

    Soignes ce qui est malade .

    Il faut aussi réapprendre a considérer maladie par maladie, et cessez cette vision d'un sida sac à patate maladives .

    Tu vas peut être passer un temps à l'hosto . Prend le temps que te donne l'orthodoxie, pour penser à ta prochaine stratégie vis à vis de toi . Comme dit Brume, voit le comme un passage, le temps de te repositionner, de mettre tes idées au clair, pour repartir ensuite vers ta vérité, plus franchement et surement .

    Tant qu'il y a doute, ça restera difficile . Il faut prendre le temps de défaire l'ancienne croyance, et bien construire la nouvelle, sans qu'il reste de failles .

    Même si l'orthodoxie te soulage au niveau mécanique, car elle à bien sur de bons aspects, la science orthodoxe est un bon garagiste, puisqu'elle voit l'homme comme une machine ! mais tu sais que sur le fond, pour guérir vraiment, il faudra que tu prennes la relève, comme tu as tenté de le faire .

    Concernant le lavage broncho- pulmonaire, que tu risque d'avoir, voici ce qu'en dit mon ami :

    C'est effectivement assez désagréable, mais cela ne dure pas longtemps, qques petites minutes et il y avait 4 personnes pour assurer . Il envoie de l'eau dans les poumons pour laver et ensuite l'aspirer . Une impression d'étouffer qui fait paniquer, une douleur aussi, mais qui d'après lui, ne mérite pas une anesthésie générale, car l'anesthésie générale, est aussi un acte conséquent .

    Pour répondre à ta questions, perso je pense, mais d'autres aussi ici, que les virus et bactéries existent, mais qu'ils sont endogènes et le résultat d'un terrain, le corps .

    Tu ne nous a pas parlé de ta charge virale ?

    Concernant les antioxydants, tu peux y aller à fond, et la Vit C t'en prend 5 grammes/jour au minimum . De la vrai si possible !

    Le Goji semble très bien aussi . Le thé vert ...etc....

    Fruits et légumes, mais là, tu sais je pense .

    Lis le forum encore un peu concernant les complément alimentaire et d'autres choses sur lesquelles tu doutes ….

    je vois le post d'Aixur .

    C'est peut être pas faux non plus ? Cortisol, je ne sais pas, mais différentes « violences » alimentaires, surement !

    Apparemment, tu as moins de feeling avec la jungle française, que celle du Pérou !

    La vie sentimentale, (astrale pour ceux qui suivent) est à la base des maladies, et la compréhension de la vie sentimentale est encore tous ce qui manque à la médecine, pour pouvoir prétendre à ce titre . Tu parles de médecins, mais je me demande bien où tu as pu voir des médecins dans l'orthodoxie ?!! Mis à part des renards cyniques qui en ont le langage, mais pas le plumage, ( ok bref, La Fontaine comprendra!)

    Sois dans l'amour et fais tout avec amour .

    N'est pas peur, ne la cultive pas ça pousse comme du chien-dent !

    Cultive l'amour, aime et ...fais moi un jolis sourire ….

    @ +

  7. Salut Agrathor icon_wink.gif, salut à tous

    C'est une histoire de sensibilité .

    La sensibilité qui fait réagir à la douce voix ou criarde .

    C'est la même sensibilité qui va faire réagir aux « odeurs astrales » .

    la sympathie est une façon d'être sensible aussi …

    c'est ce qu'IL a voulu dire ....notre capacité à communier...à être des éponges .

    D'ailleurs, le Guérisseur, (non pas "mes deux seins" ou mesdevins !!) , ceux qui Soignent, avec le "magnétisme"( à relier à la polarité du sang (?)), agissent par "absorbsion" de la maladie . le Guérisseur est quelqu'un qui "prend" la maladie en lui, et l'enlève du malade .

    Le guérisseur guéri par Amour, par une forte empathie . C'est le sacrifice qui transcende, qui permet de compenser .

    Maitre Philippe de Lyon

    Pour guérir il suffisait disait-il d'avoir la charité :

    "Quiconque a la charité possède la lumière. L'âme qui possède la lumière peut, en s'approchant d'un malade, le soulager, car le mal a horreur de la lumière et fuit instantanément. Alors vous pourrez même demander au mal de ne plus revenir. C'est bien simple."

    Il a même ressuscité les morts.....!

    Mais il est bcp plus radical que moi concernant "la maladie d'amour" !!!!!

    http://www.filmsdocumentaires.com/films/10...hilippe-de-lyon

    http://www.science-et-magie.com/sm50/sm0006phil.htm

    http://www.livres-mystiques.com/partieTEXT...ages/ATous.html

    http://esprit.bainslesbains.com/philippe.htm

    On peut imaginer que l'égoisme agit comme une résistance, quelque chose qui s'oppose, et ainsi peut provoquer des "blessures".

    On parle souvent du "lâché prise" qui peut se rapprocher de l'état de non résistance, et permettre une souplesse de réactivité plus large . Laché prise est un début d'amour et de confiance .

    La sensibilité, doit être un cheval dressé, sinon il nous met par terre...

    bien à vous

  8. Bienvenu Takeshi

    Tu sembles pouvoir apporter une nouvelle lumière, et dans cette sombre histoire, il apparait qu'il n'y est pas encore assez de lumière .

    la réalité bio-énergétique.

    D'ailleurs nos savants fous, le savent très bien !

    Toute les recherches sur l'électro-magnétisme sont très bien cachés, parce qu'elle vont décider du monde de demain .

    L'homme est une bombe persuader de n'être qu'une cuillère à café !

    Aixur, soulève une idée intéresante (dans le post sur groupe sanguin) dans le rapport de l'électro-magnétisme au sang et sa polarité .

    Maintenant si je vous dis que j'ai toujours eu, depuis petit, un très mauvais pressentiment concernant toutes les ondes qui nous bombardent : radio, télé; phone, ordi, satellite, antennes, l'armé etc....vous comprendrez ce que je soupçonne de l'évolution « parallèle » des cancers, et autres joyeusetés .

    Cette pollution invisible et inodore, me parait plus douteuse encore, que les problèmes de l'air ou de la nourriture .

    Bien à Vous

  9. Salut Archétype, soit le bienvenu,

    Question acceptée, mais ça sera la dernière, ….si tu veux en être maitre .!

    C'est Wallypat, je crois, qui dit, qu'un test positif est toujours à considérer . Quoiqu'il indique, il indique qu'il y « saletés », « déchets », bref une merde, un stress oxydatif à nettoyer .

    A ce niveau, j'accepte le test comme indicateur éventuel, d'une agression du système immunitaire .

    Mais je ne rattache pas cette agression à un virus ou autre corps étranger .

    Je me considère responsable de ce qui m'arrive .

    A la question,: est-ce le marais qui fait le moustique , ou le moustique qui fait le marais . Je répond évidement, et avec bon sens me semble t-il, le marais fait le moustique .

    Je pense qu'il s'agit d'un équilibre, entre ton alimentation, ton activité physique qui permet de bien intégrer la nourriture, et bien sur le stress oxydatif AFFECTIF ; c'est ce stress là, qui me paraît le plus problématique .

    Comme Agrathor le soulève, il y a stress et stress, il y a le bon et le mauvais, c'est réductif mais disons qu'il ne sont à percevoir avec discernement .

    Le stress affectif, peut être familiale, social et/ou sentimental . C'est aussi celui qui peut être le moins apparent et le plus sournois, le plus refoulé .

    Pour t'aider à trouver la réponse que tu dois trouver, …..c'est sur que c'est une sacré salope de question, oui, tu peux surveiller ta CV, ça rassura Illusion . Pour toi, c'est ton Curriculum Vitae que tu vas suivre . Ce que tu es vraiment !

    Ou en suis je dans mon empoisonnement pour faire plaisir à ce monde ?

    Jusqu'où ce monde me ronge ? Ou est-ce que je suis faible par rapport à lui ?

    Qu'est-ce que tu as fais de toi .

    Ton test te dit que tu déconnes avec toi même, c'est comme ça que je traduis ce test .

    Tu ne sais pas ! C'est là ou c'est personnalisé et là ou tu nous diras comment …..Tu dois inventer ce qui va te convenir . Inviter le nouveau dont tu as besoin . Il y a quelque chose à changer, dans la tête, dans la vie,? mais en général, il y a ton ennemi à trouver …

    J'aurais pu résumer tout ça par :

    Croyance – foi – confiance

    tout dépend de où, tu LES mets .

    Est-ce que l'on vit avec des « médevins »(trop belle la faute ! Je laisse !) qui nous disent ce que l'on doit croire ?

    Est-ce que l'on vit avec un corps, qu'il nous faudrait savoir écouter ?

    Pourquoi craindre son corps ? En avoir peur ? Si il y a un lieu ou l'on doit se sentir en sécurité, c'est bien dans son corps !

    Remercier tous les matins et tous les soirs, votre corps de vous offrir la santé et la vie,! plutot que de l'imaginer complotant contre vous et préparant les pires choses !

    Commencez par être réaliste !

    Commencez par aimez votre corps, massez bien vos pieds, pour vous avoir porté toute la journée, et merci à tout le reste d'être fonctionnel ….

    La question est importante, prend le temps de te recueillir, médite un peu, engage une conversation avec ta conscience ….

    Je vous souhaite le meilleur

    Bien à Toi .

  10. Salut Agrathor

    si le ressenti colle c'est qu'il entre en résonance avec ce qui est à l'intérieur.

    C'est ce qui semble être indiqué . Une résonance par rapport à ce qui ce « dégage » de l'autre .

    R.Steiner indique également que la résonance à l'autre, la contagion, peut être facilité par la sympathie...Ce qui peut être compréhensible au niveau des échanges des énergies astrales .

    L'antipathie peut-elle protéger ? Ce n'est pas dit .

    On peut facilement confondre mimétisme et compassion, et l'un peut avoir la forme de l'autre .

    Cela me rappelle certain mouvements des jeunesses gays, qui cherchaient (ou cherchent toujours, je ne sais pas ?) à se faire contaminer et à avoir le sida, pour pouvoir s'identifier pleinement à la cause gay .

    Ce qui m'a semblé intéressant aussi dans cette conférence, c'est ce rapport à la « saleté » comme l'élément déclencheur, et qui me paraît similaire à ce « déchet cellulaire » que l'on cherche à définir dans son rapport au HIV .

    Cela pourrait être une précision sur le style de déchets en cause, ou comment ces déchets interviennent et créent alors un « sol » propice à NOS bactéries ou NOS virus .(?)

    Ce qui est mis en avant aussi, c'est la place de l'activité extérieure .

    Il conseille à ceux qui ont une activité réduite, ou sédentaire, « ...de prendre le temps d'aller ce promener ... »

    C'est vrai qu'on peut aussi faire le parallèle entre le développement des vies plus sédentaires et le développement des maladies !

    Sans parler de la mal bouffe, qui ne fournit plus toutes les substances nécessaires ..?

    Tout ceci, ne peut que confirmer l'approche holistique nécessaire à la compréhension de nous-même, et l'intérêt qu'il y aurait à ce défaire de nos visions parcellaires de la vie .

    Bien à Toi, à Vous

  11. Merci Illusion de ces précisions .

    J'en profite pour te rappeler également, qu'en découvrant le sida de mon ami, ils ont estimé sa séropositivité à 5 ans, ce qui m'a permit d'estimer à env 500 le nombre de rapports sexuels échangé .

    Avec des rapports 3 semaines avant son hospitalisation .

    Je suis toujours négatif .

    Je précise aussi qu'il fréquentait d'autres, avec capote et jamais de poppers ou autre, soit le contraire de moi !!!

    Par contre, des principes bourgeois bien castrant, un peu bloqué dans son expression, très souriant très propre etc....mais bien déprimé « inside « .

    Moi, plutot rebel anar, artiste de ma vie et dans la vie .

    C'est pour moi une réelle évidence, savoir garder sa personnalité et l'épanouir, lui consacrer du temps . Cela à des répercutions sur tout notre être . C'est pas facile certes, des sacrifice, une insécurité sociale, mais bcp de frustrations et de mauvais stress en moins aussi . Bcp plus d'amour propre qui permet de ne pas se soumettre à n'importe qu'elle assertion .

    Pas de suggestions qui viennent déstabiliser .

    Bref, conserver sa part d'innocence, sa part du possible, laissez toujours une porte ouverte et ne pas s'enfermer dans le savoir, se faire confiance obligatoirement et un minimum .

    Au cas ou, prenez des pinceaux et lâchez-vous, ça fait toujours du bien !

    Bref, je parle...

    Allez, bon courage à vous, aimez vous, vraiment bien, et analysez les petits détails de comportement, pour voir si ton ami n'a pas conservé quelques « démons » concernant le sida, malgré son apparente complicité .

    Bien à Vous

  12. Merci bien Agrathor

    J'ai déjà croisé cet auteur mais pas cet écrit …

    Je pense qu'on est tous, plus ou moins, confronté à ce dilemme exposé dans la ponérologie .

    Il me paraît judicieux, aujourd'hui et maintenant, de voir comment le capitalisme libéral déshumanise l'être humain, l'amoralise, et lui interdit d'avoir une conscience de coeur et humaine .

    La loie de l'argent et du chiffre, contrôle, bcp trop, notre liberté d'être .

    D'où les déséquilibres dans l'affirmation de soi, activité non approprié …..mauvaise assimilation ..etc..etc..

    Si tu veux en savoir plus sur le « meurtrier du Christ » à venir....... prochainement, il y a l'excellente explication de R.Steiner dans : « Lucifer et Ahriman »

    Quelques prophéties et pertinentes connaissances qui sont tout à fait d'actualité, et mériteraient l'attention de tous .

    bien à Toi

  13. Bonjour

    Je partage vos analyses, sans en comprendre la genèse biologique, mais il y a trop d'incohérences dans les maladies et les réactions personnalisées, pour qu'il s'agisse d'un élément extérieur commun à tous .

    Pour moi, virus et autre, c'est endogène .

    Mais j'ai trouvé l'avis de R.Steiner, qui devrait vous intéresser .

    Cette question, m'a amené à ouvrir un livre au « hasard », pour y trouver une réponse .

    Je suis tombé sur la 9éme conférence de R.Steiner faite aux médecins, à Dornach, le 27 décembre 1922 . Faisant partie d'un ensemble de 10 conférences publiées sous le titre :

    Santé et Maladie . Edition Anthroposophique Romande

    L'extrait que j'ai lu fut tellement édifiant, que j'ai étudié toute la conférence et vous en propose un résumé . Ce n'est qu'un mauvais résumé, qui peut réclamer des développements qui sont à voir dans ce livre . Mais cela peut être un premier départ vers d'autres réflexions .

    Bon, c'est la version ésotérique, qui fait appelle à d'autres conceptions et d'autres termes, et qui feront appel à votre ouverture d'esprit . L'important étant de trouver les ponts entre nos approches respectives et complémentaires .

    Que ce soit l'orthodoxie ou la dissidence, nous avons du mal à conclure, et d'autres visions nous manquent peut être …?

    Mais puisque l'on doit changer de paradigme …..parait-il !

    Don commençons par le commencement .

    Il faut considérer que nous sommes toujours dans un équilibre entre maladie et santé, et que nous sommes toujours un peu malade, et qu'on guéri toujours un peu aussi .

    La faim, est le début de l'état maladif, et si on ne fait rien , on meurt .

    Manger, c'est déjà un acte de guérison quotidien qui soigne la faim .

    Idem pour la soif .

    Ceci nous amène à voir l'activité incessante qu'il y a à l'intérieur du corps . Que ce soit l'assimilation des aliments, ou cette période vide entre deux repas, l'activité interne ne « paresse » jamais .

    Cette activité, on la relie à ce qu'on appelle le corps astral .

    Cette activité astrale est chargée, entre autre, de l'assimilation des aliments, de leur « destruction » et du partages des substances dans le corps . C'est cette « intelligence astrale » qui répartie comme il faut, les substances alimentaires, en fonction des organes et de leurs besoins .

    Chaque organe suivant ses fonctions, sa forme aussi, ses composants, demande des substances différentes et ne sont pas nourri de la même façon .

    Le corps astral gère cet équilibre entre les organes et leur nourriture .

    Mais l'astral est aussi lié à l'activité extérieure, et cette activité semble essentielle .

    (Ce qui n'est pas expliqué dans cette conférence, mais que je rajoute, pour la suite, c'est que l'activité, l'acte, est motivé, ou par le désir-besoin/astral ou par la volonté/moi .

    La volonté est souvent l'esclave des désirs, et la démarche spirituelle consiste justement à inverser la tendance, l'astral au service du Moi .

    Tout ça pour dire, que la volonté/Moi, ne trouve son « corps » que dans l'acte, et qu'elle n'existe que réalisée dans l'acte, extériorisée .

    Nos actes étant dépendants de nos membres, et nos membres tirant leur énergie du système digestif et ce métabolisme nécessitant le mouvement des jambes pour être bien « bercé » (résumé très succinct ), il y a une forte relation entre le Moi/volonté et le système métabolique, donc entre l'affirmation (pour ceux qui suivent depuis « la maladie d'amour »..!) et une bonne répartition des substances nutritives .(méditer sur comment les désirs peuvent contraindre la volonté, comment l'activité extérieure peut être en contradiction avec le besoin volontaire )

    Donc reprenons .

    L'activité astrale extérieure peut être déséquilibrée .

    On a tous, un besoin d'activité différents, avec des potentiels différents .

    Imaginons quelqu'un qui est toujours assis, mais qui a des dispositions pour bouger un peu, ou quelqu'un qui court trop, par rapport à ces besoins, dans les 2 cas, il y a déséquilibre et ce déséquilibre peut rendre le corps astral un peu « débile » .

    C'est à dire que le corps astral va devenir un peu maladroit dans son activité intérieure, et qu'il va mal distribué les substances nutritives .

    Ainsi, des substances assimilables, ne sont pas distribuées, et deviennent des déchets . Mais ce sont de « bon déchets « , assimilables, donc ils ne sont pas évacués dans les urines/selles .

    Ils se déposent dans le corps .

    Homme-matière

    Homme-eau

    Homme-air

    Ces déchets « matière » ne peuvent rester dans l'homme-matière, et sont dissoute dans l'homme-eau . Notre eau(90% du corps) circule partout et est souillée par les substances nutritives non distribuées .

    Cette eau va se retrouver en contact avec les organes affaiblit qui n'ont pas reçu toute leurs substances nécessaires . Ainsi les substances destinées à tel organe, mais qui ne sont pas distribuées, vont se retrouver dans l'homme-eau, l'eau est souillée et comme blessante, et cette « eau » devient agressive pour l'organe concerné .

    La substance non assimilée, mais qui aurait du l'être, devient morbide et rend malade l'organe affaiblit par le manque de cette même substance .

    (Le mal est un bien qui n'est pas à sa place, et ceci l'illustre très bien .)

    L'homme-eau s'évapore de partout et entraine également les substances dissoute dans son évaporation . Cette évaporation se retrouve dans l'homme-air .

    L'homme-air respire les vapeurs de l'homme-eau .

    L'homme-air concerne le système nerveux, et les nerfs ont besoins d'un « air pure » non souillé .

    L'air devient « agressive/blessante » et atteint le système nerveux .

    C'est ce qui mène aux maladies mentales . L'esprit n'est jamais malade, la folie est aussi physique .

    On peut conclure que, la nourriture matière, concerne les maladies intérieures ( en opposition aux « maladies extérieures «  survenant suite à un choc, une blessure...la maladie intérieures étant aussi une « blessure » ), et que le liquide concerne les maladies mentales/nerveuses .

    Si on se nourrit « mal », prédisposition aux maladies intérieures .

    Si on n'assouvit pas sa soif correctement, prédisposition aux maladies nerveuses .

    Quand on boit, on permet à l'homme-eau, de se « nettoyer », d'avoir une « bonne évaporation », et de ne pas « contaminer » l'homme-air . La capacité de la bonne évaporation, dépend de notre capacité à « bien boire » . Mais ceci dépend de notre enfance et du rapport que nous avons eu avec le liquide . Difficile à apprécier, parce que le lait fait office de matière et de liquide . Si il y a eu une mauvaise relation avec le lait dans l'enfance, cela peut entrainer une évaporation défectueuse à l'age adulte, et finalement développer des démences ….

    (lait en poudre, de vache = Alzheimer ou autre ???)

    « l'homme ne supporte pas davantage que l'eau s'évapore dans l'Homme-Air, qu'il ne supporte que les matière solides se dissolvent dans l'eau . »

    CONTAGION

    Exemple de la grippe.

    1 -/ Il est agréable d'entendre une belle voix, comme il est désagréable d'écouter quelqu'un qui à une voix grognarde . Nous sommes sensible aux voix, à leur qualité, parce que, écouter, c'est aussi reproduire . Quand on écoute, on répète, on parle très finement . Nous reproduisons intimement ce que font les autres . On réagis .

    2-/ Ensuite Steiner propose la métaphore suivante :

    Si j'ai un sol où je veux cultiver des oignons et de l'ail, je dois aussi apporter des matières sulfurées et phosphatées au sol, pour avoir de beaux oignons et aulx . Ils auront aussi la bonne odeur qui va avec . Si le sol est mal adapté, je n'aurais pas de beaux oignons et de beaux aulx .

    « celui qui a précisément les « déchets » de la grippe en lui, est sujet, dans son homme-eau, à une dissolution des mêmes substances, que je dois apporter à ce sol pour obtenir des oignons et des aulx magnifiques, et 'est alors que le malade se met à dégager l'odeur telles que vous les avez décrites . « 

    « Quand à moi, je me met à réagir (comme dans le cadre de la voix agréable) . Il se peut que je ne remarque absolument pas que je me trouve dans son odeur d'oignons, ...d'ail, parce qu'il n'est pas nécessaire qu'elle soit forte . Cette odeur d'oignon qu'il dégage à pour effet d'embuer sa tête, parce qu'un des organes tout à fait précis qu'elle recèle et que l'on nomme « sensorium », n'est plus normalement approvisionné en substances . C'est parce que l'un de nos organe situé précisément au milieu de la tête n'est pas normalement approvisionné, que nous avons en nous les « saletés » de la grippe . Cette odeur qu'un odorat très fin permet de distinguer contient toujours une odeur d'oignon et d'ail . Eh bien on y réagis . De même que nous réagissons à la voix rauque ou grognarde de l'homme, nous réagissons intérieurement à ce que l'homme dégage dans ce cas et nous déréglons de ce fait notre corps astral, notre activité intérieure . Cela à pour effet que ce même sol qui est approprié aux oignons et à l'ail est déposé en nous et que nous attrapons aussi la grippe . Ceci n'a encore rien à voir avec les bactéries ou les bacilles, cela a simplement quelque chose à voir avec les relations qu'ont les hommes entre eux .

    Si j'ai un jardin dans lequel j'ai envie de planter des oignons et de l'ail, …./...il me suffit de mettre du souffre et du phosphore dans les engrais de mon jardin, mais je serais un peu fou de croire que cela donnera un jour des oignons . Il me faut tout d'abord mettre ces oignons en terre .

    De même, serais-je un peu fou de croire, qu'un sol qui vient d'être préparé en moi donnera un jour des bactéries ou des bacilles . Il faut tout d'abord les y introduire . Car de même que les oignons se sentent bien dans un sol imprégné de phosphore et de souffre, de même les bacilles s'y sentent-ils bien . Rien ne leur est plus agréable que la présence d'un peu de souffre . Et je n'ai absolument pas besoin des bacilles pour attraper la grippe de quelqu'un d'autre, en revanche lorsque je réagis dans mon homme-eau, de la façon dont je viens de vous le décrire, à ce qui se produit dans l'homme-eau du malade je deviens moi-même un terrain favorable aux bacilles et je me procure moi-même ces bacilles ! Il n'a pas besoin de m'en bombarder . »

    « …..comment en fin de compte sommes nous atteint par une maladie ?

    Nous devons nous dire: lorsque quelque chose nous blesse nous tombons malade . Mais, même dans le cas de maladies qui viennent de l'extérieur, il faut dire que quelque chose nous blesse .

    Nous sommes blessé par l'eau impure dans laquelle sont dissoute les substances qui auraient dû être transformées . Cela nous blesse intérieurement . »

    « Il est donc particulièrement important de savoir qu'une maladie repose dans l'organisme tout entier de l'homme . Et un seul organe est atteint par ce que l'activité que j'ai qualifiée d'astrale dirige précisément vers cet organe les matières issues des processus inhérents à cette activité . »

    « l'homme à au font constamment le devoir de bien transformer les matières pour éviter que quelque chose se dissolve à tort dans son eau, et pour que son eau ne s'évapore pas de la mauvaise façon . »

    Un petit complément concernant le rhume des foins .

    C'est une maladie plus liée aux saisons qu'aux pollen .Sortie d'hiver .

    « La raison majeure pour laquelle l'homme est susceptible de contracter le rhume des foins, est que son corps astral ne remplit plus correctement sa fonction de tri, qu'il n'assume pas correctement son activité vis à vis de l'extérieur . Il en résulte qu'à l'approche du printemps, lorsque tout se met à croitre dans l'eau, l'être humain dissout dans tout son homme-eau, dans l'ensemble de cette eau, certaines matières, si bien que ce dernier devient plus sensible . »

    « ….Si le nez n'était pas bouché, beaucoup d'autres choses pourraient aussi vous irriter, qui provoqueraient le rhume des foins . Seulement ces pollens de plantes sont justement tels qu'on les supporte difficilement lorsqu'on souffre déjà du rhume des foins . Ils ne cause par le rhume des foins mais ils irritent . »

    « Mais ceci vous montre aussi qu'il ne sert à rien de se limiter à former des médecins qui savent que tel remède concerne telle maladie et que tel autre concerne telle maladie, en revanche nous devons assainir la vie toute entière . Cela peut seulement être, si l'on se rend compte que tout se tient « 

    Intéressant, non ?

    Bien à vous

  14. pour voir si ma vision dissidente tient la route.

    Éh les enfants, un peu de discernement !

    Cher Illusion, je suis de tout cœur avec toi, et tu permettras que je fasses ma réflexion . Elle n'est pas forcément drole, mais j'espère qu'elle atteindra son but d'aide et de soutient .

    Est-ce qu'un musulman va demander aux chrétiens si sont Dieu est bon ou meilleur ? Non , chacun aime son dieu et ne demande pas la permission aux autres .

    Qu'est-ce que t'as été foutre avec un test ?

    « Pour voir si c'était vrai !!?? »

    éh bien , maintenant t'as vu ! bien dans la merde!

    Une croyance, c'est entier, et ni à moitié, ni tiède, ni semblant !

    C'est pas là pour le fun!

    Faut choisir son camp ! C'est un engagement total de notre être et ça doit être ferme et inébranlable .

    C'est pas un choix entre mer ou montagne, mais entre mort ou vie . Çà mérite un peu d'attention !

    Vous n'en mourrez plus, peut être, mais ce n'est plus une vie non plus .

    Il est tout a fait déconseillé d'aller jouer les aventuriers, si on n'a pas les couilles qui vont avec .

    Apparemment, tu as mal lu le forum ou d'autres et tu n'as pas tout compris les mille variante que présente le test, ce qui te fais avoir cette réaction malvenue .

    Ne te crois pas si important, ton copain est assez grand comme tout le monde, pour s'empoisonner tout seul !

    As tu vérifier les 70 causes qui rendent séropositif ?

    Es tu sur qu'il ne flippe, ne s'oxyde pas, depuis que vous êtes ensemble?

    Es tu sur qu'il ne correspond pas au cas de la maladie d'amour

    Es tu sur que le test montre des virus ?

    Bof non .

    Tu as été demandé à ceux qui mentent, qu'ils prouvent que tu avais raison !!

    nan nan nan !!

    tu t'es fais des illusions !!!

    Tu ne prouveras pas la dissidence avec les outils de l'orthodoxie !

    Bon ben, en attendant vous pouvez vous remettre à étudier la littérature sur les tests, et lui montrer pourquoi tu t'inquiètes pour rien .

    J'imagine que toi le dissident, tu es plus paniqué que lui par ce test !

    Incroyable !

    Donc : examen raté !

    Faut bien étudier et bien comprendre la dissidence, sinon le piège est celui-ci dans lequel tu es .

    Croire un peu, mais peur toujours, vous restez entre deux chaises, vous voulez les deux, de la dissidence vitaminé au matin, et de l'orthodoxie avec la pilule du soir …

    nan nan nan !!

    La vie matérielle nous habitue à faire des choses qui ne nous intéresse pas, et aimer des choses qui restent idéelles . Ces attitudes débordent sur notre intellect, et il se conforme à ce schisme, ainsi on a des peuples incapables de savoir par eux même, très peu éxigent et acceptant d'être ce qu'ils ne sont pas . Faisant des choses auxquelles ils ne croient pas .

    Ce peu de respect pour soi, déteint aussi sur l'intellect pour lequel on a alors peu de respect et de considération .

    On agit dans les tête comme on agit au dehors .

    Sans engagement nulle part, et sans affirmation de son être .

    Les convictions ne s'ancrent nulle part, les croyance restent flottantes, tout est fragile et au premier grain de sable, c'est patatras, rien ne tient !

    Nan nan nan !

    Dans la tête il faut être clair et que chaque choses soient à sa place .

    Regarder bien la science, vous verrez qu'elle n'a aucune réponse ni aucune vérité . Juste des morceau de vérité (qui donc n'en sont pas), des théories, visibles grâce aux spécialités . Chaque spécialiste défini sa vérité, qui n'est valable que dans sa spécialité et n'apporte aucune vérité sur le reste de la vie .

    Le sens de la vie, reste une énigme divisée en mille vérités, comme autant de pièces d'un puzzle .

    Bref, avec toutes ces vérités qui se contredisent, la science n'est qu'une machine à flouter la vie pour mieux entretenir le doute lénifiant qui interdit l'émancipation .

    La science est en perpétuelle recherche pour ça, et elle n'a aucune intention de trouver .

    Elle vous fait croire au père Noël, parce que vous aimez bien croire au père Noël .

    La science, au niveau de ses orientateurs, n'a aucune ambition pour notre bien être, mais elle les a toutes, pour notre asservissement dans lequel elle trouvera sa gloire .

    Que la vérité soit divisée comme un puzzle et donc invisible, n'est pas un hasard, surtout vu les mille problèmes que cela crée .

    Notre époque est particulièrement accès sur l'éveil de la conscience et la reprise de sa responsabilité, remarquez comment les crises économiques, politiques et bien sur, scientifiques, nous y poussent .

    Le sol de la certitude qui se dérobe sous les souliers de verre, oblige(ra) à :

    soit se retrouver soi-même et naitre à soi, profitant du casse gueule sociétal, pour se libérer .

    soit accepter la politique sécuritaire et « liberticide » mis en place grace a ce casse gueule....et continuer l'acceptance et donc le destin qu'elle décide pour tous .

    A qui se fier, qui a raison ?

    Chacun devra le définir et affirmer sa propre réalité et sa propre vérité, car toutes les vérités que vous croyez, ne sont toujours que des vérités d'hommes .

    Chacun est libre de devenir un Homme .

    Chacun doit se construire son puzzle .

    Peu être que ce temps, où les hommes remettaient leur vie entre les mains des autres et ce complaisaient à n'être qu'un reflet, touche à sa fin ….

    En attendant que le corps de ton ami dise la vérité, il est aujourd'hui surtout contaminé par une suggestion, une idée négative, un concept, qui de plus est largement remis en question .

    C'est comme un petit démon, qu'il faut faire sortir, maintenant ….

    mais une idée peut en pousser une autre !

    Voilà, prenez le temps de réfléchir sur ces pensées, et éclaircissez vos doutes par ailleurs.

    Bien à vous

  15. bon ben apparement , je pus de la gueule !!!

    éh !! y a quelqu'un, reste un admin dans ce forum ??!!

    a part de l'indifférence, vous reste un peu d'attention ??

    ppfff!

    je poste quand même...

    Impossible de différencier mes commentaires (gras/italique/couleur ou autre) du reste du texte, ils sont donc entre parathèses et j'indique : COMMENTAIRE :

    Désolé pour l'inconfort de lecture .

    Bonjour

    elle a même éludé la question!

    Oui, le final est énorme ...!!

    Voici quelques extraits choisi de cette interview de Barré Sinoussi, auquel je n'ai pu m'empêcher d'apporter quelques éclairages différents .

    Aux vues des discours propagandistes auxquels on nous habitue, il est bon de faire qques exercices de traduction .

    A ce niveau là, ces gens on un don de parole qui mérite qques petites analyses, histoire de rire un peu ...

    bien à vous

    --------------------------

    Chris: Bonjour Professeur, il a suffi de quelques mois pour mettre au point un vaccin contre la grippe A. Cela fait presque 30 ans que la recherche sur un vaccin contre le VIH fait du surplace. Comment expliquer cette différence?

    Françoise Barré-Sinoussi: Premièrement, l’absence de vaccin contre le VIH est loin d’être unique. Il y a d’autres pathologies pour lesquelles nous ne disposons pas de vaccin. On peut citer l’hépatite C, l’herpès, le cancer, le paludisme et bien d’autres. Nous avons besoin d’améliorer nos connaissances à la fois sur la réponse que les vaccins doivent induire pour protéger: le VIH peut nous aider à mieux comprendre ces réponses et c’est une voie de recherche aujourd’hui d’essayer de mieux comprendre ces mécanismes de protection. Parce que le VIH s’attaque justement aux cellules de notre défense et pas seulement les lymphocytes CD4 mais bien d’autres cellules qui communiquent entre elles pour donner une protection. Une meilleure connaissance de la communication entre ces cellules est nécessaire pour développer un vaccin efficace.

    Il faut aussi garder en tête que le VIH est transmis non seulement sous forme de virus libre mais aussi et surtout d’une cellule infectée à une cellule non infectée. Il nous faut développer un vaccin qui soit capable de bloquer ce transfert en particulier au niveau des muqueuses. Or, là encore, nous connaissons mal la réponse immunitaire au niveau de la muqueuse. Bref, la liste des obstacles est longue, mais nous les connaissons bien aujourd’hui et nous essayons de les attaquer un à un

    COMMENTAIRE

    ((D'abord, avec cette image d'autorité qui sait tout, on est surpris d'apprendre que le pasteurisme, si vieux, n'est pas encore toutes les connaissances sur les virus !

    »pas seulement les lymphocytes CD4 mais bien d’autres cellules qui communiquent entre elles pour donner une protection. »

    ((Elles communiquent ? Mais que peuvent-elles bien se dire qui changerait notre protection ?

    Ah, peut être que les cellules qui digèrent bien et celles qui pensent et celles aussi qui parlent, quand elles sont bien vivantes, communiquent leur joie de vivre aux cellules protectrices .?

    Là, c'est clair que la recherche, ça va être long , pour savoir qui dit quoi à l'autre ! Et c'est que le début !

    Mais peut être que Montagnier, comprend mieux cette communication entre cellules, quand il parle de l'importance des cofacteurs .? ))

    « Bref, la liste des obstacles est longue, »

    ((c'est justement ce qui en fait un bon « toy » ! Merci ! Le problème c'est que des « joyeusetés » intellectuelles comme ça, ça irrite vachement les neurones ! )

    -----------

    Pierre: Prix Nobel aidant, avez-vous usé de votre influence auprès du gouvernement et de Nicolas Sarkozy pour qu’ils s’engagent plus fortement dans la lutte contre le sida, qui est loin de faire partie de leurs priorités?

    Françoise Barré-Sinoussi: J’ai essayé dès ma première rencontre [avec Nicolas Sarkozy], après l’annonce du Nobel, en lui parlant de l’importance de continuer à financer la recherche en matière de VIH/sida et en lui disant que la France devait respecter ses engagements au niveau du Fonds mondial pour l’accès universel au traitement. Je dis bien “essayé”: il est difficile de savoir quel est l’impact des messages que l’on peut faire passer au Président. J’ai eu l’occasion de parler à son épouse, Carla Bruni-Sarkozy, qui m’a semblé convaincue du besoin d’aider les pays en développement.

    COMMENTAIRE

    ((Même elle, a eu du mal a se faire comprendre de Sarkosy, alors soit Sarkosy a effectivement un déficit intellectuel, soit il sait très bien qu'elle raconte n'importe quoi ! Et que c'est bien comme ça !))

    -------------

    brestois: Bonsoir, est-ce que vous croyez toujours possible un vaccin contre le VIH un jour? Si oui, quand?

    Françoise Barré-Sinoussi: C’est une question extrêmement difficile. J’y croirai toujours et tant que nous n’avons pas répondu à toutes les questions que soulève cette recherche vaccinale. Toutes les stratégies n’ont pas encore été tentées et nous, en tant que chercheurs, nous devons tout tenter pour obtenir un vaccin. Quant au délai, il est impossible de répondre, comme c’est souvent le cas dans le domaine de la recherche. Je prendrais comme exemple le dernier essai réalisé en Thaïlande, chez des volontaires. Cet essai vaccinal a commencé en 2003 et nous avons eu accès aux résultats en octobre 2009. Ce qui veut dire que pour un large essai de ce type, entre le début et la fin, il a déjà fallu six ans, simplement pour évaluer une stratégie. Et il y a toute la recherche au préalable pour définir la ou les stratégies et c’est cette phase pour laquelle il est impossible de donner des délais.

    COMMENTAIRE

    ( «J’y croirai « 

    ah là, elle se met à croire ! On préfèrerait qu'elle soit convaincu, ou mieux qu'elle est des preuves qu'un vaccin peut régler le problème, mais là, c'est une autre histoire …. )

    « J’y croirai toujours et tant que nous n’avons pas répondu à toutes les questions que soulève cette recherche vaccinale. Toutes les stratégies n’ont pas encore été tentées et nous, en tant que chercheurs, nous devons tout tenter pour obtenir un vaccin. « 

    (Là, apparemment elle s'adresse à ceux qui sont né de la dernière pluie et qui ne savent pas toutes les découvertes déjà faites depuis longtemps et étouffées pour raison d'efficacité .)

    « Toutes les stratégies n’ont pas encore été tentées » = 25 ANS

    (LA DISSIDENCE EN SAIT QUELQUES CHOSE !!)

    « il a déjà fallu six ans, simplement pour évaluer une stratégie. Et il y a toute la recherche au préalable pour définir la ou les stratégies »

    (Bon ben, on est pas sortie de l'auberge !

    c'est sur, qu'on peut se demander si la science n'est pas un truc impossible, ou trop difficile pour eux ! Depuis le temps que Pasteur à trouvé la solution, il est incroyable de voir toutes les difficultés qui s'opposent encore à son application et à son évidence !

    Et encore plus incroyable que le pasteurisme persiste dans des recherches où il n'y aurait rien à trouver et ne fasse des découvertes que par hasard ou prospections aléatoires .)

    -----------------

    Kassandre: Bonsoir, en 1996, quand les trithérapies sont arrivées, on a entendu “ça y est le sida est vaincu”. On s’est vite aperçu que ce n’était pas si simple et tout le monde s’est réveillé avec la gueule de bois… Aujourd’hui, on entend les prémices d’une politique de trithérapie pour tout le monde, même pour les séronegs dans des groupes à risques. Est-ce une des solutions pour ralentir la pandémie? N’avez-vous pas peur que le virus finisse pas se muter et qu’il résiste définitivement à l’arsenal thérapeutique?

    Françoise Barré-Sinoussi: Je pense très sincèrement que l’utilisation des antirétroviraux en prévention est un concept qui nécessite d’être vérifié mais qui repose sur notre connaissance de la diminution de la quantité de virus chez les personnes sous traitement, y compris au niveau des secrétions génitales. Cette connaissance explique pourquoi ces personnes sous traitement transmettent moins, l’exemple le plus connu étant celui de la mère à l’enfant avec la preuve de l’efficacité du traitement pour prévenir l’infection. Comme toujours, ce traitement ne doit jamais être administré sans un accompagnement et un suivi. C’est ce suivi qui permettra de répondre à votre question sur l’émergence de résistances mais qui me permet déjà aujourd’hui de modifier le traitement si des formes résistantes apparaissent ou s’il y a des complications thérapeutiques. Enfin, la recherche thérapeutique n’est pas terminée: il nous faut de nouvelles molécules pour les traitements du futur. La seule différence entre la recherche thérapeutique actuelle et celle des années 90, c’est que grâce aux antirétroviraux, on a aujourd’hui un peu plus de temps pour effectuer cette recherche dans de meilleures conditions.

    COMMENTAIRE

    (« repose sur notre connaissance de la diminution de la quantité de virus chez les personnes sous traitement« 

    (Effectivement, rappelons nous que le virus ne contamine rien tout seul, et que comme les cons, il a besoin d'être nombreux pour avoir du pouvoir . C'est la quantité qui est contaminante, pas le virus .

    C'est comme pour la connerie, c'est la quantité absorbée qui abruti, mais pas quelques unes au passage .

    Ce n'est pas comme le H1N1, ou on parlait de la virulence du virus, et non pas de sa quantité nécessaire .

    C'est une des stupidités du matérialisme que l'on considère comme une intelligence . La mesure fait la vérité ! C'est aussi stupide que de dire : la vache fait du lait, mais il en faut un troupeau pour pouvoir les traire .

    « ….avec la preuve de l’efficacité ... »

    (Preuve établies par des labos privés, les mêmes qui prouvent la contamination .

    Preuves invisible et incompréhensible pour le citoyen .)

    --------------------

    phil86: Bonjour Madame. Comment interprétez-vous les propos du professeur Montagnier, qui affirme qu’avec une bonne immunité et un régime alimentaire antioxydant on peut “se débarrasser du VIH”?

    Françoise Barré-Sinoussi: Je pense que les propos de Luc Montagnier sont de dire que lorsque l’on est infecté par le VIH et qu’on a une bonne hygiène de vie et une bonne nutrition et donc de meilleures défenses immunitaires que ceux qui vivent dans des pays démunis, et bien, l’évolution de l’infection, en particulier sous traitement, sera mieux contrôlée.

    COMMENTAIRE

    ((Pourtant, ce virus a justement la particularité de détruire le système immunitaire !

    Ne pourrait-il le détruire que si ce système immunitaire est déjà détruit ? Donc, notre virus a bien un tout petit pouvoir, et avec quelques pommes et des oranges, bref une nourriture normale comme celle à laquelle on nous empêche d'accéder, ça suffit pour s'en débarrasser .

    Barré -sinoussi, tente bien de modérer la porté des propos de Montagnier, mais elle ne peut que les confirmer !))

    -------------------------

    scherzino: Bonjour, un patient traité ayant une charge virale indétectable peut-il contaminer son partenaire?

    Françoise Barré-Sinoussi: Le risque de contaminer son partenaire est bien plus faible, c’est pour cela que j’ai dit plus haut que les patients traités transmettent moins à leur partenaire lorsqu’ils ont une charge virale indétectable sous traitement. Cependant, il peut y avoir une différence entre la charge virale mesurée au niveau sanguin et la charge virale mesurée, un temps donné, au niveau des secrétions génitales. Selon certaines études, de 5 à 10% de personnes traitées montrent une différence entre charge virale dans le sang et charge virale dans les secrétions génitales. C’est pour cela qu’on ne peut pas aujourd’hui affirmer qu’une personne qui a une charge virale sanguine indétectable présente un risque zéro d’infecter son partenaire. Je vois mal aller faire une mesure des deux avant chaque rapport sexuel. Conclusion, il vaut mieux se protéger.

    COMMENTAIRE

    (vivement que la science devienne exacte, un jour …)

    ----------------------------

    patrick_monteau: Le virus HIV actuel, ou plutôt les deux virus, peuvent-ils muter et devenir plus virulents?

    Françoise Barré-Sinoussi: Je suppose que vous parlez de VIH 1 et de VIH 2. Les infections VIH 2 sont considérées comme étant moins pathogènes avec une progression beaucoup plus lente vers un sida. Quant aux infections VIH 1, il faut savoir que nous ne parlons jamais d’un seul virus, mais que chaque personne est infectée par une population de quasi espèces virales Pour l’instant, nous n’avons aucun élément scientifique en faveur d’une augmentation de la virulence des VIH 1. On peut même se poser la question inverse: si au cours du temps, une adaptation entre le virus et l’homme ne pourrait pas rendre le virus moins virulent comme c’est déjà le cas, selon notre connaissance, pour les virus de singes proches des VIH en Afrique. En effet, certaines espèces de singe sont fortement infectées, de l’ordre 40% à 50% des singes, mais ne développent pas de sida.

    COMMENTAIRE

    ( « ...il faut savoir que nous ne parlons jamais d’un seul virus, mais que chaque personne est infectée par une population de quasi espèces virales « 

    C'est quoi, c'te phrase !!??

    Chaque personne « serait » infectée par des virus...... endogènes ? « 

    « …..si au cours du temps, une adaptation entre le virus et l’homme ne pourrait pas rendre le virus moins virulent « 

    Ceci peut illustrer la vision ésotérique, où la maladie n'est pas là pour tuer, mais pour faire évoluer les Hommes, et alors la maladie finie par disparaître de la population .)

    --------------------------------

    Yagg:  Le chat touche à sa fin… Nous allons prendre une dernière question.

    Chris: Bonjour, pouvez-vous nous raconter le moment précis où vous avez su que vous aviez isolé le virus responsable du sida? Merci.

    Françoise Barré-Sinoussi: Une question difficile encore parce qu’une recherche de ce type nécessite une accumulation de preuves scientifiques que l’on n’obtient pas “du jour au lendemain”. Je me souviens simplement d’un moment, fin février, début mars 1983, où les données commençaient à s’accumuler et où j’ai commencé à être convaincue qu’on avait là un virus nouveau, probablement responsable du sida, mais je n’en étais pas sûre. Ce n’est réellement que fin 83 où notre équipe, dans son ensemble, avait été convaincue de la relation entre le virus et la maladie.

    COMMENTAIRE

    (( Là, évidement, le final est magnifique !

    C'est peut dire à quelle point, elle considère ses interlocuteurs pour des abrutis !

    Elle affirme bien, qu'un virus, ça ne se voit pas ! et que ça ne se « devine ! » que par un ensembles de preuves !

    Finalement, les preuves ne servent plus à rien et ne reste à la fin, que la conviction pour dire la vérité .

    Ils ont été convaincu !!!!!?????

    Mais à quoi sert une preuve, et en l'occurrence de nombreuses, si il faut finalement l'accord du chercheur ? Une preuve ne doit-elle pas s'imposer à tous, qu'elle que soit les convictions ?

    Il ont été Convaincu de leur divination précédente ! Sans, en fait, n'avoir jamais rien vu !

    C'est clair, non ?

    De mon côté, c'est plus sérieux et scientifique ! parce que moi aussi, je suis convaincu et j'ai la conviction que « Dieu » existe, mais comme personne ne le voit, personne ne me croit sur parole !

    Éh éh !! Ils ont raison, non ? ))

    -------------------------------------

    Yagg: Merci encore à Françoise Barré-Sinoussi d’avoir participé à ce chat avec les yaggeurs et les yaggeuses… Nous lui laissons le mot de la fin.

    Françoise Barré-Sinoussi: Cette infection VIH, on est capable de s’en protéger, même en l’absence de vaccin. Alors il est important d’aller se faire dépister le plus vite possible contre cette infection. Si l’on est négatif, tant mieux, on continue à se protéger. Si l’on est positif, on sera pris en charge le plus vite possible avec un bénéfice en terme individuel et collectif. Oublions surtout nos attitudes de discrimination et de stigmatisation vis-à-vis des personnes infectées. C’est inadmissible!

    COMMENTAIRE

    ( « ….on continue à se protéger. « 

    oui, le monde est dangereux, faites gaffe ! Soyez fort !

    Sinon, « on sera pris en charge le plus vite possible avec un bénéfice en terme individuel et collectif. »

    Quoi demander de mieux ! C'est génial !

    N'ayez crainte, venez à nnooouuuuhousss houu hoouuu !! ))

    --------------

  16. au secour aixur !

    quand je veux mettre des parties de texte en jaune ou italique, je peux en faire qu'une .??!! Si j'ai un autre texte en gras, ou italique, ou couleur, ça ne fonctionne pas et le texte n'est pas visualisable .??!!

    Pour les messages privés aussi, je tombe sur la fatale erreur "504" !!!!????

    merci de ton attention

    ça vient d'ou, de moi, ou du forum ?

  17. Bonjour a vous

    Oui, je me joint a Brume pour vous remercier de vos témoignages .

    Ils sont trop rare et trop précieux !!

    D'ailleurs il faudrait un topic spécial qui reprendrait tous ces témoignages (vivre sans tritérapie), dommage qu'ils soient perdue dans le fouilli du forum....

    Félicitation, vous êtes les pionniers et les aventuriers d'aujourd'hui, et vous ouvrez des horizons de liberté pour les Hommes a venir .

    ça à l'air de rien, mais c'est vrai !

    Bientot, faudra que vous pensiez a en faire un bouquin :

    "vivre sans TTrapie"

    ça aidera....

    Merci, bonne chance, et à bientot !

  18. Kikoo les amis

    Bon ,je crois que là, vous allez aimer !

    Bon d'abord, un grand merci a Nexart qui nous a fait le soutitrage de la VDO sur les tests .

    Y a mieux, mais c'est déjà très bien !

    Le texte est de Belini, sur correction de moi, d'après Cheminot .

    Autre Super bonne nouvelle !!

    Montagnier : » il est bon que les dogmes ne durent pas trop longtemps »

    Montagnier annonce : il faut changer de paradigme !!!!! yes yes yes !!!

    les dogmes doivent être changer tot ou tard, dit-il !!! yes yes yes !!!

    et » les antioxydants seront surement remboursé un jour ! »

    Voici une autre VDO fabuleuse !

    C'EST ENORME !!!

    C'est un montage de plusieurs VDO avec Montagnier, et super intéressant, Montagnier nous redis la même chose en français dans une autre interview , et en précisant que les dogmes doivent évoluer !!! (à 04 mn)

    http://www.dailymotion.com/video/xbxidg_hi...gme-montag_news

    IL INSISTE LE BOUGRE !!!

    il a bien raison …!

    Pouvez mettre le champagne au frais !

    on diffuse , merci .

    Très bonne journée a vous

  19. Merci Jibrail

    Oui, c'est forcément des vicieux, il n'y a pas d'autres réponses .

    Les réponses sont alambiquées, et ça floute un maximum .

    Bref, ça veut retenir la chute, amortir le scandale et le faire passer en douceur .

    Là où Montagnier est un peu con, mais heureusement, peu pas tout être en même temps !

    C'est qu'il crédite encore mieux la dissidence, en voulant s'en décharger !

    Il précise (je traduits ! ) " que ses déclarations n'ont pas été dites pour appuyer la dissidence, malgré que celles-ci soient reprise par les sites dissidents (en gros, j'ai rien a voir avec eux ) .

    …..Puisque de toute façon, j'ai fait ces découvertes il y a longtemps !?! à l'institut pasteur ! "

    Donc ce que comprend notre inconscient, (de temps en temps » ils » en perdent le contrôle!), : c'est qu'il confirme ce que pense la disidence, que ça correspond à ses découvertes et qu'il n'y peut rien si ça alimente la dissidence !

    Merci montagnier, comme ça c'est encore plus clair !

    En fait, Montagnier fait un boulot excellent !

    Il est devenu le « sida de Pasteur » !!!

    En intégrant l'idée que le virus ou le microbe n'est pas tout, et qu'il y a des cofacteurs, on peut d'ores et déjà conclure que le microbisme ou le pasteurisme tout puissant, est sur sa fin .

    Même si ils invoquent le fait, que le virus reste primordial, ils sont en fait bien incapable de déterminer sa prééminence, par rapports aux cofacteurs, dont les découvertes sont en cours !

    Entre la nourriture, la pollution, la psychologie, le stress, etc.... et les virus, qui peut dire,:

    le virus est le problème majeur ?

    Le doute est déjà bien fondé et si ils essayent d'entretenir l'idée que le virus est au delà des 50% voir 80% de responsabilité, la tendance à la vérité ne devrait pas tarder à le remettre sous la barre des 50% et peut être même proche des 10% de responsabilité .

    En tout cas il est admis que le virus seul, n'est pas suffisant pour établir toute sa dangerosité . Là aussi, il joue bien sur les mots et si on est pas attentif ça passe comme une lettre à la poste .

    « Le HIV reste dangereux bla bla... »

    Faux, puisque ça dépend de mon bon système immunitaire comme il le dit 2 ligne plus haut !

    La dangerosité est forcément tributaire du bon vouloir immunitaire !!! bordel !!!

    Et encore ! Il y a surement encore d'autres surprises, parce que même avec un mauvais système immunitaire comme mon mec, ben, il n'est même pas dangereux , et les autres microbes non plus !!! alors ?

    Foutaise ! Bla bla de psychopates qui se godent avec la douleur des autres !

    (ah désolé, mais ça fait du bien ! ….J'entretiens mes cd4 d'autodéfense au passage !!! ) icon_wink.gif

    C'est bientôt la fin du pasteurisme,et Montagnier fait sauter la machine de l'intérieur . J'en avais déjà parlé...et je ne sens que la confirmation .

    Rien ne peut s'opposer très longtemps à la vérité . C'est comme ça pour tout .

    L'économie...

    La science...

    La politique ….

    ça va être joyeux ! Oui, vraiment !

    Plein de renouveau pour tous !

    Bien à vous

  20. Bonjour Jardinier et bienvenu

    Merci pour cet apport fort intéressant !

    C'est aussi une bonne infos à faire tourner .

    Bref, vu sous cet angle, la prévention, le dépistage et les soins à vie par antirétroviraux relèveraient non seulement de l'hygiénisme, mais d'une forme patente d'eugénisme.

    Ooohh ! C'est bien vu !

    C'est vrai qu'avec le H1N1, c'était surtout les jeunes qui réagissaient !!!

    Bien sur que la maladie est socialisée, et que chaque "caste" est un groupe a risque pour telle ou telle maladie .

    Alors, évidement, facile et ...tentant, cette possible sélection "naturelle", même pire ! automatique ! dans une société dualiste qui prêche et coure après un bonheur parfait hypothétique et impossible, d'où serait exclu tout ce qui diverge .

    Une normalisation pour un bonheur tout rond, qui en fait, rendrait tout le monde anormal et capable de croire et faire n'importe quoi !

    Bref, le sujet appartient à d'autres forums, mais il est vrai que le sida s'inscrit dans un ensemble, et que c'est bien cette vision d'ensemble que l'on recherche, pour comprendre les "détails" qui nous arrivent . Les forums divisés n'étant que reflet de nos réflexions divisées .

    Nous buttons contre les limites de cette vision dualiste et sans doute que "l'interactivité", sera la prochaine étape de notre intelligence qui lui donnera sa dimension et dont nous pourrons, alors seulement, en revendiquer les qualités .

    Pour l'instant, on ne peut pas dire que le monde et l'état des hommes, soit le résultat d'une quelconque intelligence aboutie .

    L'eugénisme étant le comble du dualisme primaire, dépêchons nous d'avoir l'intelligence de nous aimer dans nos différences, d'être plein d'amour propre pour nos particularismes, et d'imposer au monde nos différences, nos génies personnels, qui rendent le monde si beau au yeux des autres et lui donne tout son intérêt .

    Sans oublier que c'est dans notre créativité, quand on sort du connu, que l'on donne de l'avenir aux autres .

    Alors, surtout, restez vous-même, car sinon le monde en mourra !

    Et si vous avez du mal à y croire, ça vous montre déjà où vous vous méprisez, là où vous avez une mauvaise image de vous et l'état pitoyable de vos idéaux que vous avez piétiné dans vos crises de frustrations .

    N'ayez aucune étiquette, n'appartenez à rien, ne vous définissez pas . soyez tout, soyez libre . La personnalité est un véhicule, ça doit être un véhicule tout terrain !

    la seule réalité, la seule identification possible est notre conscience et celle-ci est évolutive et doit rester libre . Libre d'être et d'aller .

    C'est ce qui implique la foi, certes !

    Perso, je trouve ça plus sympa que la peur .

    Certes, dans les deux cas, ça ne change rien sur les hypothétismes de la finalité des choses, mais ça change tout sur le vécu .

    La foi, l'opium des peuples ?

    Et que dire de la peur qui aujourd'hui organise notre société ?

    N'est-ce pas une drogue, telle une poudre de perlimpinpin, saupoudrée sur nos vie du matin au soir et tous le jours, et que la plupart, snifent allègrement ?

    Bon, chacun sa drogue dure et à chacun ses problèmes ! vent.gif

    Bien à Vous

  21. waooouuhh !

    Super génial les mecs !

    Bon, j'espère que vous commencez à devenir moite ! parce que là, ça va bientot être la fête !!! 4-bravo.gif

    Bon, en attendant, il y a encore un peu de boulot !

    merci Jibrail, on attend la suite ! ça, ça va encore faire mal !

    Super Belini, merci bien pour ce travail ;et Cheminot pour la précision !

    Je vais donner ce texte aux vidéomaniaques consultés, en espérant qu'ils réagissent comme la dernière fois .

    a suivre...

    Bien à Vous

  22. Merci Cheminot

    ces nitrates peuvent être une source de NO, bien sûr,

    C'est bien ce que je pensais !

    Donc, bien sur , l'aspect multi factoriel est évident .

    Tous ça doit nous confirmer, que rien ne sert de trier le bon du mauvais, d'éviter ça ou ça .

    C'est impossible, et d'ailleurs c'est aussi la vision dualiste matérialiste qui aimerait tout séparé, tout divisé, tout isolé, et finalement tout faire crever .

    Un petit regard sur la nature nous montre que tout est utile dans la bonne mesure, et tout est poison dans l'excès, dans le déséquilibre .

    Sans doute qu'il y a aussi des éléments dans l'eau ou ailleurs, qui viennent contrebalancer le NO ...

    La vie est un équilibre entre toutes les influences .

    Le déséquilibre de la nature, la prédominance de certain éléments, se reflète dans nos corps, plutot se poursuit dans nos corps .

    Rétablir l'équilibre de la nature, peut déjà commencer par le rétablir en soi, non pas en s'enfermant dans le dualisme et dans une guerre impossible, mais en s'ouvrant à l'unité qui permet l'harmonie de la dualité .

    L'image du ying yang avec le point noir dans le blanc et blanc dans le noir, est d'une profonde vérité qui peut aider à sortir du conflit, à au contraire nous révéler pourquoi il faut un peu de tout pour faire un monde, et comment l'amour, dégagé de la peur, en est le liant .

    Bon, voila, petite pensée du matin,

    Bonne journée à vous

  23. Bonjour et bienvenue Frigga

    Un petit témoignage comme ça, tout frais tout bo, au petit matin, ça fait du bien !

    MERCI !

    Je n’arrive pas à croire que l’on puisse vivre normalement avec un tel résultat

    la question ne se pose plus !

    Il n'y a plus besoin de le croire, puisque tu le vis !! 4-ptdrasrpt.gif

    Depuis que le Roi des con a dit Dieu = 1, on perd son temps (et sa santé) à "compter la vérité" !

    C'est très pratique pour compter la vérité du futur !

    Avec les chiffres, on peut lire tous les futurs !

    Par ex; on peut savoir la croissance de l'année prochaine, prédire la méteo à 15 jours, annoncer le nombre de chomeurs a venir, prédire la montée des eau, le réchauffement, etc ...

    C'est théoriquement l'outil idéal pour prévenir tous les ennuis !

    Théoriquement ....!!!

    La croissance annoncée sera revue a la baisse ou a la hausse, la méteo à 15 jours a surtout permis de faire de jolis graphiques qui n'auront jamais aucune réalité, quand aux autres nombres, chomeurs, température, bénéfices, statistiques en tout genre....finissent en général dans l'oubli général face aux réalités toujours différentes !

    Bref, les chiffres nous bercent dans l'illusion la plus totale, et nous cachent en permanence la réalité .

    Le nombre n'appartient qu'aux passé et au présent, et ne devrait servir qu'à synthétiser le connu .

    Soumettre le Futur aux nombres, c'est lui enlever tout ces potentiels créatifs et le vider de son sens libératoire .

    L'espoir est dans le Futur, et le nombre tue l'espoir .

    C'est dans votre corps que vous êtes tous les jours, et c'est avec lui qu'il faut parler d'avenir !

    C'est bien ce langage que tu as su privilégier, Frigga ...

    Bien à Vous

  24. Bonjour à Tous

    je vous propose de prendre connaissance de ce qui suis .

    Certain y trouveront de nombreuses réponses, d'autre seront surement choqué .

    Personnellement, je pense que c'est à considérer sérieusement .

    Silvia CATTORI : Voici ce qu'un psychiatre m'a dit à propos de votre livre : « Je n'ai jamais lu nulle part ailleurs ce dont parle Andrew Lobaczewski, aucun livre n'a jamais traité ce sujet de cette manière. Il m’a immédiatement été utile dans le cadre de mon travail.

    Ce qu’A. Lobaczewski affirme sur les comportements pervers/pathologiques — les conflits en entreprise tout comme dans la sphère politique où l’on dénombre de plus en plus de conflits et de plus en plus de pervers caractériels — m'a immédiatement permis de mieux comprendre, par exemple, le fonctionnement de ces individus qui créent des conflits au sein de leur travail et qui, où qu’ils aillent, polluent l’atmosphère ».

    .../...

    Henry : Mais Ponérologie Politique présente le sujet d’une manière radicalement différente des autres textes sur la psychopathie, en suggérant que l’influence des psychopathes et autres déviants n’est pas qu’une simple influence parmi tant d’autres affectant la société, mais que, si les circonstances sont favorables, elle détermine la manière dont nous vivons, ce que nous pensons, et la façon dont nous jugeons ce qui se passe autour de nous. Quand on comprend la véritable nature de cette influence : qu’elle est sans conscience, sans émotion, égoïste, froide et calculatrice, dénuée de tous standards moraux ou éthiques, on est horrifié, mais en même temps, tout commence à s’éclairer soudainement.

    Notre société perd de plus en plus son âme parce que les personnes qui la dirigent et qui donnent l’exemple sont sans âme — ils n’ont littéralement aucune conscience.

    Quand vous en venez à comprendre que les rênes du pouvoir politique et économique sont entre les mains de personnes sans conscience qui ne possèdent pas de faculté d’empathie, cela permet de regarder ce que nous appelons le « mal » d’une façon totalement nouvelle. Le mal n’est plus seulement une question morale ; il peut alors être analysé et compris scientifiquement.

    la suite, très intéressante, sur ces liens ....L'interview est excellente et résume bien cette enquête !

    Plusieurs lien au cas où il ne fonctionnent pas :

    http://zone-7.net/sommes_nous_gouvernes_pa...thes/index.html

    http://futurquantique.org/ponerologie-et-p...ient-des-autres

    http://www.palestine-solidarite.org/analys...tori.041107.htm

    bonne lecture !

    bien à vous

×
×
  • Créer...