Aller au contenu
forum sidasante

brume de l'abro

Membres
  • Compteur de contenus

    319
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par brume de l'abro

  1. Bonjour et bienvenue Laurence/tatilolo. D'autres te parleront peut-être de leurs expériences quant à l'arrêt/diminution de la tri. Tout ce que je peux dire c'est que mon ami a diminué de moitié "sa" dose pendant 3 mois, puis là (après ces 3 mois donc) il la prend 1 jour sur 3. J'ai personnellement des doutes sur cette "méthode", surtout à 1 jour sur 3, car je me dis que le corps doit à chaque fois recevoir un bombardement auquel il n'est plus tout à fait habitué. Bref, on verra. Après 3 mois de 1 jour sur 2, ses résultats étaient identiques aux résultats habituels, en, tout cas. Son idée
  2. Si, c'est bien ce que j'avais compris (en moins grave, c'est vrai ). Et j'insiste, je ne trouve ça pas beau pour un sous, mais tellement laid comme vision de la problématique ici que je n'ai même pas de mots pour l'exprimer. P*tain, comment dire, suggérer, susurrer un tel truc douceâtre à filer des caries instantanées et en même temps fondamentalement venimeux à quelqu'un qui se trouve seropo !!! A part ça, je ne dis pas que je ne respecte pas Agrathor et Bamboo, mais parfois ils disent des choses partiellement intéressantes d'une telle manière que ça implique d'autres choses, qui sont
  3. Gloups. Attention quand-même, la masturbation (spirituelle) rend aveugle, il paraît (on dit ça aux Pays-Bas), ce n'est pas dit que ce soit mieux que d'être sourd. Que sidasanté tourne en rond, je ne vois pas comment il pourrait en être autrement, étant donné le conflit entre les deux parties du mot et le fait qu'on cherche, et espère, qu'a force de faire des moulinets de méninges (tous types de méninges confondus) on finit un jour par accrocher l'élément qui permet d'expliquer le tout (et d'y trouver une solution surtout). Mais heureusement, tout le monde n'attend pas après ça et ce
  4. Je suis mauvais élève, je ne crois pas que "les scientifiques" soient "des mauvais", juste à la recherche du profit et du fric, je pense que 99,95% des personnes impliquées sont de bonne foi (peut-être naïves et/ou coincées, mais pas fondamentalement mercantiles). Qu'elles soient employées par des boîtes où ne compte que le profit (ou même que la survie de la boîte...), ça c''est autre chose, et ça peut sans doute aller loin et fausser complètement les pistes. Mais d'autre part, je pense que s'il y avait une évidence évidente côté sida/hiv, l'évidence l'emporterait sur les intérêts. Rais
  5. Ici, à 2/3 de page, § "Hypothèses immunologiques" Pas très réjouissant comme lecture et bizarre ces deux versions plutôt contradictoires. Ca mérite de chercher un peu plus, mais pas le temps là pour cause de boulot à abattre. D'autant plus que la question suivante qui m'est venue est de savoir comment ça se passe dans le tract gastro-intestinal avec ces cellules.
  6. Jibrail : (Ici), un article de 1993. Je chercherai mieux demain.
  7. Suite à un post sur le forum néerlandais, concernant "une percée" ("encore une percée" comme le disait cyniquement un des membres ) récente, faite par une équipe de Amsterdam, je vous poste quelques trucs. Malheureusement je n'ai pas trouvé de traduction en français de ces publications récentes et je n'ai pas accès au texte complet de l'article de référence en anglais publié en Nature Immunology. Je n'ai trouvé qu'un article en français, datant de 2007, mais il s'agit de la même problématique et du même équipe, donc ça donne tout de même une idée (Je ne comprends d'ailleurs pas "la percée" d'a
  8. Hiv : ulcérations génitales facilitent la transmission
  9. Peut-être pas tout à fait comme tu l'entends, Bamboo, mais j'adore : Je ne sais pas, ça dépend sans doute au cas par cas de la qualité des preuves et des évidences, mais la question est fascinante. Pour ma part je pense qu'on est entourés et imprégnés de beaucoup de fausses évidences (tout est illusion, en diraient d'autres). Ca a toujours été un de mes rêves d'écrire un livre ou un scénario qui prouve quelque chose qui n'existe pas et/ou qui est faux. Ca aussi, ce sera pour une autre vie. Pain sur la planche d'abord et toujours D'ailleurs...
  10. Ne sais pas trop quoi en penser, mais je l'ai lu avec intérêt (en anglais, c'est vrai que la traduction automatique laisse à désirer, heureusement pour nous autres traducteurs d'ailleurs), donc merci de l'avoir posté.
  11. @ jardinier Un peu tard ce soir pour plus (et c'est un peu hors sujet par rapport au sujet principal ici), mais boulimie version grave (et clinique), c'est bien bouffer puis gerber, et le résultat peut en être parfaitement similaire à l'anorexie, tout en en étant distinct (car anorexie c'est arrêter de s'alimenter "tout simplement" et non pas "bouffer-gerber"), maigreur extrême et peut être tout aussi fatal (un nombre impressionnant, d'ailleurs, tristement et hélas). bonne nuit @ tous/toutes
  12. du lapsus... On s'en fout N'empêche, je ne te suis pas dans les méandres les plus affinés de la linguistique Dans Ce Contexte, mais dans les, mettons, autoroutes de ton point de vue, oui, j'avoue que il y a aussi un aspect qui a à voir (on écrit comme ça?) avec la linguistique. C'est clair que les mots jouent un rôle à eux tout seuls, et à l'occasion fabriquent des "choses". [Vous me pardonnerez d'avance, comme toujours, mon mauvais français, en plus je reviens de quelques jours de sauvetage d'ado habillés en vacances - et comme mon boulot continue comme toujours, vous vous imaginez les
  13. C'est pas beau ça : Ici et ailleurs
  14. @ arc juste pour info (je l'ai déjà dit dans un autre post), mon ami prend depuis 3 mois ses médocs 1 jour sur 2. Sur son bilan (au bout de trois mois, tout récent) rien n'avait bougé. VL indetectable, CD4 un petit peu plus (à 235 maintenant), suivant la même courbe que ces deux dernières années. Mais 3 mois c'est peut-être un peu juste pour tirer des conclusions. @ rebayima je crains que tout le monde cherche un vrai toubib en France... malheureusement. Pour ton état de santé. Je n'en sais évidemment rien, mais je peux t'assurer que je me suis sentie exactement comme tu le
  15. HMBA ou HMDA, heureusement que tu le fais remarquer car je crains que j'aurais lu par dessus Après que Biochemistry for dummies s'est avéré un choix initial un peu trop optimiste, je me suis plus humblement mise à feuilleter Chemistry for dummies (que je viens de recevoir seulement), il n'y a qu'à voir Ce que je trouvais "drôle" dans cet article c'était le fait de "activate latent hiv", mais pas dans la même optique que les auteurs. Je reste un peu collée à l'idée qu'il doit y avoir quelque chose de transmissible dans toute cette histoire (pour avoir vu d'assez près des histoires q
  16. Trois articles que je viens de lire, qui me laissent comme d'hab avec plus de questions que de réponses, mais sans plus, et que je poste à tout hasard : 1 New Study Suggests An Unidentified Source As Cause Of Residual Viremia In HIV-1 Patients On HAART (31 août 2009) "The finding that some of the residual viremia in patients on HAART stems from an unidentified cellular source other than CD4+ T cells has implications for eradication efforts," say the researchers." Des pourvoyeurs de peroxinitrites ? 3 Bone Marrow Can Harbor HIV-Infected Cells (9 mars 2010) "
  17. Un article sur bactéries intestinales dévoilent secrets génétiques, rien de révolutionnaire, mais intéressant.
  18. brume de l'abro

    le MMS

    Question bête mais persistante : manger avec des couverts en argent, ça pourrait avoir même une minuscule incidence dans ce contexte ? Non pas que j'ai dans l'idée de m'y mettre, simple curiosité. Et je viens de lire ça ici. Désolée si ça a déjà été posté avant, voire discuté... mais je le poste quand-même à tout hasard, car ça semble bien coller avec le point de vue de Cheminot. C'est un texte plus général, pas spécialement en lien avec le vih/sida.
  19. J'ai été interrompue plusieurs fois, donc c'est un peu un bric à brac comme réponse, mais je le poste, je n'ai pas le temps de reformuler/revoir et recoller aux bons endroits. Non, au contraire, tu sembles bien au cœur du débat, du moins au cœur de "notre" problématique. Et pour ma part j'ai lu et regardé les liens de ton premier post, comme je lis d'ailleurs tous les posts. Mais des fois il n'y a rien à ajouter, ou pas dans l'immédiat, car il faut y réfléchir, chercher, et des fois aussi on saute à un autre sujet, même si on ne devrait pas... Ne crois pas pour autant que ce soit ignoré.
  20. Un peu désabusée, oui, certainement. Je m'excuse d'ailleurs, au cas où, je n'ai pas voulu être agressive contre quiconque... Des fois je dépasse les bornes, sans doute, car ma tête explose, ou implose, allez savoir, par le mélange instable d'info, de questions et de pression. Le fait que mon ami a commencé à "expérimenter" avec sa tri, me met la pression. Je m'en sens partiellement responsable et voudrais pouvoir enfin arracher la vrai vérité à tout ce que je lis, et dieu sait qu'il y en a trop, pour qu'il ne fasse pas n'importe quoi - et de manière moins directe, je sens aussi une responsabil
  21. Soit, devant vos arguments écrasants, je ne peux que dire que je vais continuer mes recherches En tant que laic de la science, ça ne manquera pas de prendre du temps, mais je m'y mets pour de vrai. (Sérieux, il faut que je réfléchisse à ce que vous dites, et que, effectivement, je cherche si ça se tient, pour moi...) Comme vous (Takeshi, Bamboo, Agrator), ces choses là (psyché & compagnie), m'ont toujours (pas toujours, disons longtemps) intéressées, mais là il me faut plus du concret, du matériel, en quelque sorte. L'effet hypnotique, comme j'ai envie de l'appeler aujourd'hui, peu import
  22. Il semble l'avoir gagné, même si ce n'est pas vraiment haut la main. ici
  23. Ca devient un peu complètement hors sujet, mais comme je suis très motivée par mon travail en cours... La différence entre mortalité dans les tribus Abénaquis est et ouest ne s'expliquerait pas plutôt par un plus grand isolement de celle de l'ouest (en tout cas des nouveaux arrivants Européens venant plutôt de l'est) ? Bien que les populations "hyper" isolées depuis longue date avaient encore moins de défenses immunitaires contre les maladies importées et pouvaient être décimées non pas à 95% mais intégralement. Bref, je crois que j'ai mal interprété ce que t'as écrit... En tout cas
  24. Ca me trotte dans la tête depuis que t'as posté le post (wow, ça c'est du linguistiquement correct , mais comme d'hab, ça ne fait qu'ajouter aux questions sans réponse. Vous avez posé la question aux médecins impliqués ? Leur réponse devait/devrait être intéressante. "Elle a eu de la chance" (comme Karri Stokely) ? Ces ponctions ont été fait quand ? Durant la phase de maladie (coma) ?
  25. Salut Agrathor, J'espère que tu n'as pas pris mon exemple comme une quelconque défense de ces ordures d'Européens qui, non contents des germes qu'ils portaient sur/en eux, distribuaient des couvertures contaminées, en connaissance de cause, "stratégiquement", à ces populations locales. Mais, Là, je ne vois pas vraiment ce qu'ajoute le fait d'appeler la rougeole une maladie d'autonomisation, et en cas d'atteinte au poumon, le signe de conflits humains de territoire. Qu'il s'agissait de la rougeole, n'es-ce pas "raison suffisante" ? C'était au fond "tout simplement" un pr
×
×
  • Créer...