Aller au contenu
forum sidasante

brume de l'abro

Membres
  • Compteur de contenus

    319
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par brume de l'abro

  1. Tant que t'es à Londres et que t'as envie d'y rester, essaie de prendre contact avec ce Heal Londres ?! J'insiste (désolée) ici. Franchement, je suis frustrée de ne pas pouvoir le faire étant ici (mon ami aussi, et c'est lui qui est concerné, bien entendu, moi je ne fais qu'office de je ne sais même pas quoi parfois, d'épouvantail qui gesticule pour tenir l'orthodoxie à distance, 90% en vain, mais parfois c'est mieux que rien . Ici en France il n'y a qu'un forum, ce qui est déjà pas mal du tout, d'autant plus que je le trouve infiniment plus humain que d'autres forums que j'ai lus, mais là bas (heal London) ça semble bien plus actif côté contact direct. Mon ami, avant d'arriver en France, il y a 2 ans maintenant, était diagnostiqué et soigné à Londres aussi. Il était bien soigné à Londres, et aussi bien, sinon mieux, en France, façon orthodoxe bien entendu. D'ailleurs il était venu avec une superbe liste sur 1 seule page avec tous les médocs qu'il avait pris, un condensé fait sur ordi, qui n'a pas manqué d'impressionner tous les médecins qu'on a vu ici jusqu'à aujourd'hui. Mais tu n'es pas obligé de venir en France pour te faire soigner "comme il faut", en Angleterre ils en font bien autant, dans le même registre. Côté médecins "dissidents", ça ne court pas les rues en France. On en cherche depuis des mois, j'ai même demandé notre superbe et irremplaçable médecin traitant homéopathe s'il ne connaissait pas un spécialiste avec des idées plus larges, mais que dalle pour l'instant. On peut tomber dessus par hasard, mais il n'y a vraiment pas une liste... Je ne me rappelle plus si t'avais écrit tes "résultats" sur ce forum? T'en es où côté CD4 ? Selon, on a une marge de manoeuvre et surtout de discussion plus large, même avec les toubibs spécialistes. Ne te laisse pas abattre en tout cas et ne panique pas, dans tous les cas de figure, peu importe la vision et le "chemin de vérité" qu'on suive, le reveil n'est pas mis à demain 8 heures, il y a du temps pour refléchir, en orthodoxie comme en dissidence. (A mon tres humble avis)
  2. Juste pour info, au cas où ça intéresserait quelqu'un(e), ce K-pax dont je parlais dans mon précédent post, peut être commandé en Angleterre, je viens de le découvrir. Ici.. A partir des Etats-Unis c'était impossible. C'est hyper cher, pour le dosage recommandé dans le contexte ici, c'est £99/mois, plus frais d'envoi de £13. Sinon il y a des packs à moitié prix environ. Ce qui nous a motivé pour l'essayer malgré le prix est d'une part cette étude qui semble sérieuse, qui parle de 24% + de CD4 en 12 semaines et d'autre part le fait que cette formule regroupe des suppléments qu'on achetait séparément, ce qui faisait au bout du compte aussi une bonne somme par mois (sauf les mois où on n'avait pas les rons pour...). Mon ami a finalement décidé de prendre la tri une jour sur deux. On verra aux prochains tests ce que ça donne.
  3. Bonjour Bellini, Je comprends ton problème quant aux info's récentes, plutôt des témoignages récents, mais d'assez longue durée. J'ai écrit à une des personnes sur wearelivingproof (je crois, quelque chose comme ça), quelqu'un avec une histoire un peu similaire à celle de mon ami, mais pas de réponse. J'ai vu que Bruno Berthelet y figure toujours, ce qui montre malheureusement que ce site n'est pas bien tenu à jour. Il y a effectivement pas mal de sites (anglais) comme ça, disons bien poussiéreux. Pour le reste (probablement superflue car t'es probablement déjà tombé dessus), il y a un forum dissident anglais/américain actif forum (même s'ils ne sont pas toujours très "cool", des fois j'y lis des réactions raides pour ne pas dire débiles, mais il n'y a pas que ça heureusement) et si t'es à Londres, il y doit y avoir moyen d'entrer en contact avec Heal London. Comme le dit Bamboo en gros, personne n'a la recette miracle, ça reste une prise de tête permanente sans aucune certitude. Il faut évaluer les choses pour soi, en fonction de sa propre histoire (médicale entre autres). Et qu'il y ait un peu de retenu dans la dissidence pour "épauler" les autres dans l'arrêt de la tri, c'en est une conséquence assez logique. Mais ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas échanger des points de vues et des expériences et de s'encourager, comme ça se fait d'ailleurs, ici.
  4. T'as sans doute raison, Bamboo, que c'est pas la peine de peser les microgrammes de produit dans ce contexte. Mais comme il y a un différence entre les temps d'élimination des différents médocs qu'il prend, est-que ça ne ferait pas faire des bonds dans les taux sanguins. Bref, je n'en sais rien. Ce qui m'inquiète dans "notre" cas précisément est que mon ami part au quart de tour maintenant qu'il a (enfin) vu ce film, mais ne change en rien son hygiène de vie (enfin, du moins pas beaucoup), et que quoi qu'il en est avec le virus/non-virus, des tests positifs témoignent quand-même de quelque chose que ne va pas. Son point de vue est: qui ne tente rien, n'a rien. Soit. On verra.
  5. En espérant que tu vas bien (et tous/toutes les autres aussi, évidemment...), je me permets de venir aux nouvelles quant à ton "régime phase III", Survivor. Depuis que mon ami a vu "Aids inc.", il n'y a que quelques semaines, il cherche à arrêter ou du moins à diminuer la tri. La question qu'on se pose est de savoir ce qui est "mieux" pour le corps, diminuer les doses au quotidien (comme le fait Yacre avec a priori de bons résultats) ou en "sautant" des jours comme tu le fais. Personnellement je pencherai plutôt pour 1/2 doses/journée, car dans le doute sur plein d'aspects, je pense que ça fait moins de changements à encaisser pour le corps - comme il y a un certain rapport entre les dosages des différents médocs du cocktail, il me semble que ce rapport serait mieux respecté. Mais les médocs de mon ami n'étant pas sécables, il faudrait les couper "artisanalement" avec le risque d'un dosage chaque jour un peu différent, ce qui n'est pas top non plus. Du coup l'hésitation persiste et tout témoignage à ce niveau serait le bienvenu, particulièrement de ta part, étant donné l'expérience que tu mènes depuis plusieurs années. Merci d'avance.
  6. Ceci n'est pas aussi intéressant que ce que Olivier vient de poster, mais pour ceux qui aiment la lecture (en anglais, désolée)... Je ne savais pas qu'il y avait une étude officielle (bien qu'elle date de 2006/2007 qui prouve que les micro-nutriments augmentent les CD4 de personnes traitées par arv's de 25% en 12 semaines : ici. Il y a une autre étude à demarrer ou en cours sur la même chose pour des personnes non-traitées. "K-pax immune support formula", le mix utilisé pour cette étude, est commercialisé, K-pax. En regardant sous l'onglet "ingrédients" on voit qu'il y a la plupart des compléments alimentaires qu'on voit passer souvent ici, NAC etc. Ce n'est pas donné, mais puisque le produit regroupe plein de trucs qu'on achète sinon séparément, il faudrait refaire le calcul. Je ne sais même pas si on peut le commander de la France, je viens de tomber dessus. Puis en prime, avec hésitation, car je ne garantis pas que je l'ai bien comprise, une étude toute fraiche sur le "deséquilibre oxidatif" de personnes seropo sous arv's. Grossomodo, les arv's semblent aggraver aussi bien le status oxidatif que le status antioxidant, ce qui va un peu à l'encontre de l'idée que les arv pouvaient avoir entre autres comme fonction de servir de antioxidant. cet article
  7. brume de l'abro

    viralgic ?

    Comme on vient d'avoir une nouvelle alerte par téléphone, c'est à dire qu'on veut enrôler mon ami dans un autre recherche que prévue (sur le vieillissement), impliquant la prise d'un "booster" de CD4, qu'il ne souhaite a priori pas prendre, je viens de chercher, pour changer, sur le web et viens de tomber sur viralgic, je donne deux entrées, un sur un blog : ici, chercher sur christopheparis75 à 3/4 de la première page, puis sur ce site ce site.. Vous en avez entendu parler (je n'ai pas trouvé d'entrées sur sidasanté) ? (un peu à l'arrache, car pas de connexion à la maison ces jours-ci)
  8. Merci pour toutes tes pensées. Je ne peux pas bien répondre là, pas d'internet ces jours-ci et dans un café wifi ce n'est pas top...
  9. Bien que je n'attribue pas un rôle aussi décisif à l'aspect psychosocial (étant donné qu'on ne peut pas retourner l'équation : tous ceux qui sont dépressifs, mis au ban de la société, de l'amour, etc. ne sont pas forcément séropositifs - whatever recouvre la "séropositivité") que tu sembles le faire, Bamboo, j'apprécie ton point de vue et m'aperçois de plus en plus du poids de cet aspect. Ca pourrait en effet très bien être un "cofacteur' décisif, ça oui. Je ne connais mon ami que depuis deux ans et demi, donc je ne sais pas grand chose de son passé, je n'ai pas le "suivi" pour ainsi dire. L'autre jour, il m'a parlé aussi d'une envie de suicide durable avant que tout ce tralala commence qui menait finalement à la diagnose hiv-positif. Comme au mois d'avril, quand suite à un problème de boulot, il s'est petit à petit "décomposé" (ça se voyait, il changeait de couleur, de "normal" à "gris"), là aussi, suite à des problèmes de travail récents, il change de "couleur". Maintenant je sais que ça vient de soucis, de manque de reconnaissance professionnelle, de statut social, et je sais qu'il pourrait se taper une grippe ou autre chose, comme en avril... Comme ça évolue (hélas) de jour en jour, le "cause à effet" crève les yeux. Si je transpose le même type de situation (en bien pire) à la situation qu'il connaissait il y a 4 ans environ, quand allant de pis en pire, on finit par l'étiqueter sidaïque... Ben oui, rien de surprenant. Il y a 3 jours (suite à une méga-cata électrique localement qui a flinguée la plupart des ordis et tv/dvd-player à la maison, ne laissant que du vieux matos, non branché lors de l'impact, en état de marche, dont un lecteur dvd "achetés") il a enfin regardé le film de Gary Null "Aids Inc.", un film qu'on a à la maison depuis bien un an et dont je n'ai pas manqué de faire les éloges..., et du coup voulait/veut arrêter immédiatement toute la tri. C'est comme s'il découvrait pour de vrai les points de vue dissidents, venant non seulement d"illuminés" mais de tout genre de scientifiques bien diplômés et expérimentés. Et là c'est moi qui mets les freins, lui conseillant d'attendre, de lire plus, de se faire une vraie opinion, puis de soit arrêter, soit réduire, pour éviter des décisions yo-yo. Disons qu'entretemps je suis devenue dissidente modérée et sa "découverte" toute fraîche me fout carrément la trouille, car il me semble qu'il faut creuser quand-même les causes de la "séropositivité" (et sida bien en béton, même s'il a re-dépassé la barrière symbolique des 200 CD4 dans le bon sens) et d'adapter au moins son alimentation (un minimum). Voilà, pas une vraie réaction. C'est plutôt que ça déborde, car je sens ma responsabilité, en tant que dissidente (modérée) confortablement non-séropositive moi-même, bien engagée, elle est terriblement lourde.
  10. Je rejoins Aixur sur ce point, aussi après avoir lu plus en détail le blabla autour de ce "scoop", même les scientifiques concernés ne considèrent pas les résulats comme significatifs. D'ailleurs encore un bel exemple de maquillage 'naturel' de statistiques, même si je ne me souviens plus exactement les details, il suffit de chercher un peu. En tout cas, ça revient à ce que les 30% pour la presse internationale concernent 3 ou 4 personnes (ou 14?), c'est à dire, du vent. Puis par ailleurs on se demande ce que ça veut dire de faire ce genre de recherches en Thailande (oui, je sais, un "strain" particulier en Thailande). Sans doute qu'on a l'esprit mal tourné. Par contre que hiv existe ou non, je ne suis pas aussi affirmative. Pour moi il peut tres bien exister. Ma "dissidence à moi" concerne en priorité l'orientation des recherches. Mes 2 sous
  11. C'est bien que "ça remonte"... C'est indiscret de demander ton taux de CD4 ? Voire même l'évolution depuis tes 30 CD4 fin 2004 (si j'ai bien lu et bien interprété). Et l'éventuelle différence notable depuis que t'as réduit la tri par 1 jour/semaine? Malgré toutes les autres idées, on reste un peu focalisés sur ces CD4 lors des visites trimestrielles. Ceux de mon ami ont enfin dépassé le cap des 200, à 220. (Ouf, pas de "quatrième tri" dans la "tri", du coup, c'est toujours ça de gagné.) Même si ça reste une espèce de comptabilité de l'absurde, ça aide aussi à la réflexion, à comparer, et peut-être un jour à savoir ce qui faut réellement faire... Bonne suite de "remontée" en tout cas, et bonne chance tout court à toi et à tous/toutes.
  12. Si tout va bien, ce lien mène à une pétition pour la mise en place du protocole JMAR1 (Traitement qui soigne du VIH/SIDA/CANCER), soit les tests cliniques de ce remède malgache. Je reste un peu sceptique, mais la moindre des choses serait effectivement de le tester aussi objectivement que possible. (J'ai cherché sur le forum si ce lien n'avait pas déjà été donné, je ne l'ai pas trouvé, sinon excuses pour la répétition.)
  13. Impressionnant que le sujet arrive à pénétrer les oreilles et plumes de la presse officielle française (d'ailleurs, en parlant de presse, le seul canard que j'arrive encore à lire sans avoir la nausée c'est le Canard Enchaîné, mais le canard en question s'abstient de coin-coin au sujet du hiv à en faire mal aux oreilles, et ça depuis que je le savoure goulûment tous les mercredis, c'est à dire, depuis un sacré bon moment...). Vraiment ravie que t'as trouvé le moyen d'être le premier (et deuxième) commentaire, c'est-à-dire que t’as écrit les seuls commentaires que quiconque doté d’un cerveau en état de fonctionnement risque de lire pour de vrai avant de décrocher devant les insondables débilités débitées par la suite, y compris par un "médecin biologiste" qui maîtrise le français encore moins que moi. En gros, t’as sauvé l’intérêt de l’article, au moins au niveau des commentaires, bravo pour le courage et la maîtrise, car il en faut...
  14. brume de l'abro

    Un peu de jeûne

    J'espère que t'as pu te reposer chez tes parents, et que le RV avec le toubib se soit passé dans le "calme", dans tous les sens du terme. Quelque chose qui me turlupine depuis un moment, dans le cadre ici, et que j'aimerai quand-même dire est mon doute quant au jeûne dans certaines situations, notamment des maladies plus graves (ou plutôt, ça doit dépendre de quelle maladie et de quel stade, et ça c'est évidemment à juger au cas par cas). J'ai écouté avec grand intérêt les vidéos de Gernez à ce sujet. C'est très intéressant et il est plutôt convaincant. Mais dans ma lointaine jeunesse je me suis aussi intéressée au jeûne, et à cet époque, du moins dans les livres que j'ai lus à ce sujet (je ne sais plus les titres - mais ils étaient vraiment consacrés au jeûne) il était contrindiqué de jeûner dans certains cas (conditions cardiaques et cancers notamment, c'est ce que je me rappelle.) Je suis donc assez partagée sur ce sujet dans le cadre de vih et/ou les "conditions de santé" que la séropositivité puisse cacher - mais je ne suis pas le pape, dieu merci, donc ce ne sont que mes doutes à moi. Mais quand je lis que tu projettes un nouveau jeune de 15 jours, je veux quand-même t'en faire part. L'arrière pensée du jeûne est le "nettoyage", ce qui est en soi honorable et sans doute souvent une bonne chose, mais il faut (à mon avis) se méfier de l'idée d'une "purification" quelque peu spirituelle que l'on puisse, inconsciemment ou non, chercher à travers ça, pour en quelque sorte se laver de toutes les conneries que l'on a pu faire avant (de tout ordre, surtout au niveau de la bouffe ou drogue). Il peut être bien plus "sage" et bien plus équilibré sur le court et le long terme, pour l'esprit comme pour le corps, quoique pas forcément facile, de se mettre pour de vrai à manger plus équilibré, quitte à faire une période de 15 jours de régime réduit ou régime spécial, par exemple sous forme de cure de raisin (bio, svp), où l'on met l'accent sur un aliment (le raisin dans ce cas) sans pour autant arrêter de s'alimenter complètement. Je pense qu'on a tous tendance à chercher à travers un "remède radical" (de type jeûne complet ou autre) une solution radicale à une condition insupportable, mais il y a (souvent) aussi un arrière gout presque de punition ou d'expiation - et je crois que la ligne de démarcation entre un jeûne sain et pas sain du tout se trouve quelque part là - quelque chose qu'on ne peut qu'évaluer pour soi-même. Si le côté "expiation" (et ça peut exister sans qu'on s'en rende compte - il faut creuser ses motivation pour remonter à cette part de motivation éventuelle) est dominant, je crois qu'il faut mieux revoir le "programme" et opter durablement pour un autre régime alimentaire (ou arrêter la drogue ou n'importe), éventuellement en intégrant comme "bon départ" une cure de raisin (ou autre) ou quelque chose d'un peu spécial, mais il faut viser le long terme et éviter de vouloir extorquer un remède miracle à notre corps (et esprit). J'ajouterai, même si ce n'est pas ton cas, que jeûner quand on est sous tri (au autre médication carabinée), me semble catastrophique et à eviter à tout prix. Voilà ce que je t'aurais dit si on avait pris le café ensemble. Ce n'est pas pour ajouter à ta confusion et tes décisions déjà bien assez difficiles, mais je me sens quand-même obligée de donner aussi cet autre son de cloche - tout en rappelant encore une fois que ce n'est que mon point de vue. Bon courage à toi et à tous et toutes ici.
  15. brume de l'abro

    Un peu de jeûne

    L'article dont Amadeo parle est intéressant, je l'ai retrouvé, voici le lien et j'en copie ci-dessous ce qui me semble le plus intéressant Merci pour la piste, Amadeo. Ca correspond un peu a des choses que j'ai pu lire ici au sujet de l'inflammation. Le reste de l'article (pas copié ici) est par contre purement "classique", commencer la tri à 700 CD4... Mettez-en directement et systématiquement dans les biberons ou la cantine de la maternelle, je dirais. Fred, je me donnerai encore par exemple un mois, en essayant de ne pas trop flipper (je ferai/s pareille ou pire, je ne comprends que trop bien ta réaction), en bouffant bien, te reposant bien (ouais, facile à dire) autant que possible. Les CD4 semblent réagir pas mal à l'effort physique aussi, de manière assez rapide. Il n'y a pas tant le feu que ça. Il y a eu un temps où ils ont inventé cette limite de CD4 à 200. Essaye malgré tout de relativiser, du moins pendant un temps encore, et de repenser à d'autres (co-)causes possibles de cette chute de CD4. Bon courage en tout cas.
  16. Un truc contre le stress qui m'aide beaucoup, malgré le fait qu'au départ je n'y "croyais" absolument pas, c'est "first aid" dans les fleurs de Bach, ou de la marque Florystelle, le flacon "Stress" - même chose, autre nom/marque. Dans les magasins bio, sur le web et ailleurs. Quelques goûttes sous la langue, un flacon dure une éternitée (16 à 20 euro, selon). Ca aide super contre le stress, les angoisses, des crises de spasmo (moi, du moins). Après m'en avoir chanté les louanges pendant des mois, une copine m'en a mis d'office sous la langue. Et là, il a bien fallu que j'admette que ça marchait incroyablement bien. Pour tout dire, je trouvais jusqu'alors ces histoires de fleur de bach le top du n'importe quoi. Mes deux sous...
  17. Cheminot : Je ne sais pas si ça ne contredit pas (partiellement) la phrase qui précède, ou s'il s'agit d'autre chose (d'autres PAP). En cours de route je voyais cet autre article de Cell, de mars/avril 2008, sur le même sujet, en français, où il est plutôt question du p41. Point d'intérogation : ça focalise surtout sur la transmission hétéro homme > femme, dont on sait qu'elle est au bout du compte très faible (si elle existe). Intéressants aussi ces articles sur thé vert...
  18. Juste pour apporter quelques éléments, pas de réponses... Mon ami (tuberculeux - kansasii) devait prendre pendant 18 mois des antibio's en plus de la tri. Je viens de reregarder la liste: - Rifinah 300 (2/j) = Rifampicine + Isoniazide - myambutol (1200 mg/j) = Ethambutol - clarithromycine (500 mg/j) -> apparemment pas spécifiquement anti-tuberculeux, mais aussi un antibio, ça fait donc 4 antibio's. (Et en raison de la rifampicine, l'effavirenz - Sustiva - était à 1400 mg/j au lieu de 600 mg/j pendant ces 18 mois !) Il y a de quoi blêmir... On se demande comment le corps peut continuer à fonctionner avec tout ça (et le reste, car il y en avait encore d'autres). Toujours est-il qu'il a tenu le choc, si ça peut te rassurer... D'une certaine manière, puisque tu n'es pas sous tri (si j'ai bien compris), ça vaut peut-être le coup de mettre le paquet sur le traîtement de causes, même si ce n'est pas avec de la tisane, et même si on restera avec des questions sur les antibio's. Si un jour tu dois te taper la tri, ce que je ne te souhaite pas, ce serait peut-être mieux de ne pas avoir les antibio en simultané. Mais on peut voir ça tout autrement aussi. Difficile de savoir... Pour l'anecdote, j'ai lu récemment que certains commencent à prendre la tri avec CD4 à 650. J'ai du relire 2 fois avant de le croire. Bientôt on la mettra dans les cantines des maternelles, pour être sur que le grand méchant loup restera à sa niche... Je viens (aujourd'hui, c'est tout frais) de penser au fait que la médecin "dissidente" Allemande, Juliane Sacher, est sur Frankfurt, et que Ryanair a beaucoup de vols de pas mal d'aeroports français vers Frankurt, et pour 3 fois rien, en cherchant un peu. J'y ai pensé pour mon ami, mais je crains qu'il ne "croit" trop aux médocs (qu'il supporte assez bien, il faut le dire), soit qu'il a trop la trouille pour lâcher cette "certitude médicamenteuse" pour s'aventurer vers d'autres options. Mais peut-être ça peut être une idée pour quelqu'un d'autre. Je m'imagine qu'elle parle anglais, français peut-être pas, mais on doit pouvoir se faire comprendre. Ca risque de ne pas être remboursé. Bref, ce n'est pas si simple, mais ça mérite peut-être reflexion pour certains - surtout avant d'avoir commencé une tri, voire une cure importante d'antiobio's. Je n'ai pas encore exploré plus loin, à savoir tarifs, disponibilité etc. Bon courage avec toutes ces réflexions et décisions difficiles.
  19. Sincères condoléances, Keiser, aussi creux que ça puisse sonner venant d'un non-proche. Je compatis et te souhaite bon courage.
  20. Si je dois croire ce qui est écrit dans Fear of the Invisible, que j'ai presque terminé, en le lisant comme un polar, et que je conseillerai vivement à chacun(e) qui lit l'anglais (sauf un certain Umber, car il y est cité à plusieurs reprises, donc il doit l'avoir lu déjà, je m'imagine , les poppers etc. sont bel et bien dangereux, sauf que c'est à travers le temps, à force d'accumulation. Et puis la logique des décisions des conseils d'état et autres hautes instances... va savoir.
  21. Pour enfin répondre à ma propre question d'il y a quelque temps dans ce même topic : La réponse du spécialiste qui suit mon ami : avec la tri, de préférence pas d'ibuprofène, pour les raisons évoquées par Kaiser (ulcères & risque d'hémorragie), mais aussi pour d'autres raisons, surtout un risque accru de défaillance rénale - ce qui n'est pas rien. Donc préférer, selon le problème, l'aspirine ou le paracétamol. C'est bien surprenant de le découvrir "par hasard". Le spécialiste avait l'air assez motivé pour insister, donc pourquoi on ne lit pas ça dans les notices, on se le demande...
  22. Viens de voir ça sur le forum néerlandais, sur la télé belge. qui à leur tour l'ont d'ici. Pour une fois, c'est en français.
  23. Ces condylomes et verrues ne pourraient pas être (partiellement) symptomes d'autre chose - herpes et/ou syphilis -, qui lui à rongé ces CD4 aussi rapidement (relativement parlant)? Il paraît que la confusion arrive, même si ce serait étonnant chez quelqu'un qui a du être examiné dans tous les sens. (dans www.amlfc.org/Pages/Congres_74/conferences/Steben.ppt ) Je constate au passage que la monolaurine ne fait pas de miracles, comme j'avais tendence à le croire. Pour le reste, bon courage. Je me reconnais un peu dans le fait que ton ami n'est pas francophone et ne s'intéresse pas (tant) à la dissidence / d'autres approches du problème. Depuis 10 jours mon pôte a une grippe carabinée, en zigzag, probablement surinfectée, ce qui fait que je passe la journée à croiser les doigts et a ruminer ce que j'ai pu lui donner comme bons conseils - et à hésiter, dans l'absence de notre généraliste, à appeler un médecin (qui par mesure de sécurité risque de le mettre direct à l'hosto sous perf, et va savoir ce qu'ils mettent dedans, une fois qu'ils l'ont en ôtage sous perf). J'ai aussi sur la conscience de l'avoir vivement déconseillé de refaire un vaccin anti-grippe cette année - je crois sincèrement que c'est du pipo ce vaccin, et parfois bon pour achever des malades (ça a été le coup de grâce pour mon père, en tout cas) - mais en même temps... Heureusement notre généraliste, pas trop friand d'hospitalisations, vient de revenir et m'a juré qu'on pouvait l'appeler à n'importe quelle heure. Mais ça reste une sacré responsabilité d'avoir une "influence dissidente", même modérément - je trouve.
  24. J'attends avec impatience la sortie grand public/sur dvd de ce film. J'ai écouté le trailer (je n'ai pas retrouvé la deuxième phrase citée par Cheminot). La première phrase est en effet assez audacieuse dans le context qu'on connait - espérons qu'il sait ce qu'il dit - des fois je me le demande avec lui (montagnier). Mais je ne demande pas mieux que de pouvoir croire cette phrase pleine d'espoir. Ca promet de mettre une sacré lumière sur la controverse, vu les intervenants, qui sont en bonne majorité des orthodoxes, il me semble... Par ailleurs Montagnier a redit dans un interview récent (fin mars) que le vaccin thérapeutique demanderait 4 à 5 ans à partir du financement. Il dit aussi qu'il faudrait 10 million d'euro. Après, je me suis demandé combien ce monsieur à touché de ce prix Nobel ? Il ne pourrait pas se le financer tout seul comme un grand ? Question bête, je n'ai qu'à vérifier moi-même - et il n'a peut-être pas touché 10 million, après tout. En cliquant sur quelques liens dans la page links de www.houseofnumbers.com (projectinform), je trouvais cet article: http://projectinform.org/news/2009/010909.shtml , où est attribué un rôle bien plus important aux CD8 que d'habitude, en raison de manques constatés de perforin et granzymeB chez des personnes "évoluant" vers le sida que chez le non progressors. En cherchant sur ces termes, je me suis vite perdue dans les méandres spécialistes, et probablement ça restera une question genre poule ou oeuf, mais ça semblait quand-même intéressant.
  25. brume de l'abro

    Le glutathion

    Dans mes recherches sur alzheimer, herpes & dents plombées, je suis tombée sur des choses qui me semblent assez intéressantes ici aussi, surtout le rapport entre mercure et glutation, et mercure et candida. Je mets les liens, pour ceux qui seraient en manque de lecture : Dans cet article :
×
×
  • Créer...