Aller au contenu
forum sidasante

Chapristi

Membres
  • Compteur de contenus

    28
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Chapristi

  • Rang
    Confirmé
  • Date de naissance 30/11/1983

Profile Information

  • Location
    Belgique
  • Interests
    Lecture, dessin
  1. Bonjour tout le monde, ça fait longtemps que je ne me suis pas montrée sur ce topic, bien que j'en sois la créatrice...ce n'est pas un désinteret de ma part, mais je n'y connais rien en médecine et je préfère laisser parler ceux qui maitrisent le sujet. En ce moment je me balade sur des forums très fréquentés, dans la même veine que doctissimo, etc. Eh bien finalement l'engouement vis à vis de ce vaccin est plus mitigé que ce que je croyais ! J'imaginais qu'ils allaient tous se précipiter sur ce vaccin, prenant au pied de la lettre les propos de la campagne télévisée qui passe ces dernières semaines. C'est vrai pour certains, mais d'autres prennent la peine de s'interroger... Je trouve ça encourageant. Si des gens commencent à se poser les bonnes questions sur le vaccin contre le cancer de col de l'utérus, peut-être un jour le feront-ils aussi à propos du...."VIH" ?
  2. Tiens ce matin j'ai entendu dans une émission télévisée française : - que le "vih" est transmissble de la mère à l'enfant pendant la grossesse, mais que l'enfant né séropositif devient séronégatif après quelques années ! Je trouve cela très étrange ! Etrange qu'un être aussi fragile qu'un enfant puisse éliminer naturellement ce "virus" alors qu'un adulte contaminé est irrémédiablement condamné - un homme raconte son histoire : il est séropositif, mais sa femme et lui désire un enfant ; ils ont donc des rapports non protégés durant un an...Et sa femme est restée séronégative ! Il est quand même très bizarre ce "vih" Et j'ai entendu tout cela de la bouche d'un médecin orthodoxe du sida ! Je comprends de moins en moins comment, même sans forcément entrer dans la dissidence, les gens puissent avaler ce genre d'informations sans se poser de question
  3. Et à l'instant, je viens de lire sur un autre forum que le fait de ne pas manger assez de fruits et légumes favorise également le cancer...c'est la dictature du cancer ou quoi ?
  4. Bonjour, Je suis tombée sur plusieurs sites qui mettaient en évidence un lien entre l'aluminium et le cancer du sein, notament en ce qui concerne les anti-transpirant... Néanmoins, depuis que je suis passée dissidente, j'ai arrêté de gober tous ce que disent les médias. Alors plutot que de m'affoler, je pose ma question ici : ce lien a-t-il été prouvé ou non ?
  5. Merci Mekissety pour cette passionnante expérience littéraire Et bravo au Dr Winckler !
  6. Merci beaucoup pour vos réponses. Aixur, tu dis (je ne sais pas si je peux vous tutoyer ?) que de nombreux cas de cancers sont en fait de simples tumeurs et que le traitement est davantage nocif que ces tumeurs...J'aimerais en savoir plus. Si un jour un médecin me dis que j'ai un cancer, que dois-je faire ? Quels sont les "bons" traitements à prendre ?
  7. Ce vaccin est-il réellement nécessaire ? Il est vrai que les femmes y sont exposées, mais que je sache la grande majorité d'entre elles l'élimine naturellement. Je ne suis pas convaincue qu'un vaccin soit efficace et encore moins inoffensif. De plus, à ce stade le vaccin en question peut encore être considéré comme expérimental... Est-il un espoir ou une catastrophe annoncée ?
  8. Et comment Lasimar ! J'ai l'impression d'assister à l'envoi à l'abatoire de ces pauvres gens ! Enfin...Maintenant moi aussi je suis bannie de doctissimo ! Mais honnêtement je m'en fiche, et ça me console d'avoir des compagnons d'infortune
  9. Le côté vicieux de la chose, c'est que quand je surfe sur doctissimo ou ce genre de site et que je lis le témoignage d'un séropositif qui demande de l'aide...eh bien j'ai envie de l'aider ! De lui exposer notre vision des choses et surtout de lui éviter de se laisser embarquer dans des traitements non seulement inefficaces mais surtout nocifs Dans un sens j'ai la possibilité de lui sauver la vie ! Mais je sais très bien que si je lui explique la dissidence je vais encore me prendre un rateau ... Ca me fait enrager ce genre de situation J'ai la possibilité d'aider quelqu'un et je ne peux pas le faire car le monde n'est pas prêt C'est déprimant !
  10. Bonjour Glubutz, Dans le genre hallucinant, il y a aussi le livre "Sida : supercherie scientifique et arnaque humanitaire" de Jean-paul Roussez. Je suis en train de le lire : c'est édifiant et un peu plus facile à lire que "Les 10 plus grands mensonges..." car moins de termes scientifiques.
  11. Je compatis Cobra Pas plus tard qu'il y a une minute je me suis faite traiter de con, de troll, de sale mythomane... (je suis ravie que ma seule personne rassemble autant d'adjectif ) Ce n'est pas la première fois que j'ai des problèmes avec cette histoire. J'en glisse quand même un mot de temps en temps, en essayant d'argumenter et de ne pas me comporter en sectaire (mais très souvent c'est l'image que les orthodoxes retiennent de moi), parce que si je peux apporter ma goutte d'eau dans la marée de revirement qui se prépare, autant le faire (j'admire la parfaite connivence entre la tournure de ma phrase et le smiley guerrier ) Seulement voilà, comme tu le dis, par moments on doute, on a envie de capituler et de rentrer dans le moule de ceux qui laissent les autres penser pour nous
  12. Depuis que je suis dissidente du Sida j'ai un peu l'impression d'être Don Quichotte... Parfois c'est tellement dur à gérer que j'aurais presque envie de faire marche arrière et de croire la version officielle sur le Sida. Il est vrai que des scientifiques se sont donné du mal pour nous discréditer. Quand je donne un argument, paf, on s'éfforce à me démontrer que j'ai tort et que je suis con de croire à la dissidence... Alors, j'ai une question pour les autres dissidents : comment vous faites pour tenir le coup ??
  13. Bonjour, La dernière fois que j'avais fait une recherche sur l'AZT, j'étais tombée sur un article disant que celui-ci incarnait un espoir pour les sidéens... Je ne comprennais pas pourquoi personne ne parlait du scandale des années soixante. Et puis ce matin je trouve ceci : "Tout le monde croit que l'A.Z.T. a été inventé contre le sida. Pas du tout ! L'A.Z.T. est un composé chimique (azothymidine) qui a été développé comme agent chimiothérapeutique contre le cancer, il y a trente ans. La chimiothérapie consiste à tuer toutes les cellules en croissance dans le corps, y compris bien sûr les cellules cancéreuses qui sont en croissance perpétuelle. Beaucoup sinon la plupart des cancéreux ne survivent pas aux traitements qui détruisent les agents du système immunitaire. L'A.Z.T. a été abandonné dans le traitement du cancer il y a trente ans en raison de sa toxicité, euphémisme médical signifiant qu'il s'agit d'un poison mortel. Une expérience de 1964 sur des souris cancéreuses montrait la foudroyante efficacité de l'A Z.T. dans la destruction des cellules nouvelles, aussi bien saines que cancéreuses. Les souris mouraient en quelques jours." etc. Donc finalement il n'est pas si difficile de découvrir la vérité sur ce poison ! Espèrons que dans les années à venir des S+ la découvriront à leur tour et ne se laisseront pas assassiner à petit feu
×
×
  • Créer...