Aller au contenu
forum sidasante

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 04/12/2014 in all areas

  1. 1 point
    Bonsoir René, je lis avec beaucoup d'attention ton propos sur le forum en ce qui concerne le Dr RATH et la médecine cellulaire. je confirme avoir suivi les cours de base et perfectionnement en MC, couronné de succès ( obtention de certificats) convaincu par les enseignements obtenus, je me permet de qualifier la MC comme étant un "OUF" pour la santé des personnes dans le monde. je vis en Afrique centrale, au Gabon plus précisément, où il est encore difficile d'éveiller la conscience collective au sujet de la MC. je suis en phase de recevoir les produits du Dr RATH relatifs au Diabète afin de témoigner de leur efficacité par un bouche à l'oreille assorti de preuves. en te lisant, tu confirmes utiliser les micronutriments pour ta santé et celle de ta famille. ce témoignage vient solidifier mon engagement à faire confiance à la MC du Dr RATH et t'en remercie vivement. Je reste disposé. Frustré 007
  2. 1 point
    Bon, j'étais distrait depuis 2 jours, je n'avais pas vu ce nouveau sujet. Je croyais avoir trouvé un scoop, mais j'ai présenté dans un nouveau post l'article dont vous parliez déjà depuis la veille. Autant pour moi. Moi aussi, j'ai été intrigué par le couplet sur les rétrovirus endogènes, dont la dissidence a parlé quelque peu, et amusé d'apprendre que les chercheurs ont obtenu "non sans mal" ces séquences génétiques... En fait, la PCR est complétée par des technologies de séquençage génétique, dites de génotypage et de phénotypage, en principe pour "mesurer" les effets des antirétroviraux (avant et après traitement). Sauf que, pour ajouter à la confusion, les technologies, leur conception et leur emploi... En faisant une recherche sur ces procédés, j''étais tombé un jour sur un article s'alarmant de ce qu'au Cameroun l'un d'eux fourni par Siemens cherchait à séquencer le vih de type/souche B alors que le vih africain serait plutôt de type non-B (http://jcm.asm.org/content/49/4/1635.full - High Failure Rate of the ViroSeq HIV-1 Genotyping System for Drug Resistance Testing in Cameroon, a Country with Broad HIV-1 Genetic Diversity). En tout cas, si le vih n'est plus présent que sous forme d'anticorps signalant son inactivation et même une immunisation biocellulaire, soit il est inoffensif, soit il est en mesure à l'occasion d'avoir, apobec et/ou stop codons aidant (ou pas ?), une sorte de fonction... de vaccination, voire "d'autovaccination" comme le suggère Jibrail. Le pot-aux-roses étant que le rétrovirus n'a pas été isolé, mais identifié par clonage, et qu'il fallait vraiment aller le chercher, ou bien en prendre un à peu près au hasard en sachant pertinemment que sa dangerosité n'était ni démontrée ni vraiment démontrable, sauf à recourir à des tests non spécifiques et à des technologies génomiques "dédiées"... pour limiter un tant soit peu les effets dévastateurs des antirétroviraux tout en continuant d'en justifier l'emploi contre vents et marées. Bref, combien de "contrôleurs d'élite" non malades et d'autres "guéris" parmi les personnes jamais dépistées et qui bon an mal an se portent très bien au fil du temps, merci pour elles ?
×
×
  • Créer...